Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un jour en France : lundi 30 octobre 2017

Le Sauvageot de Mai 68, Ardisson et les Beurettes, Macron et les maîtres du Monde

 

 

Jacques Sauvageot, le mort de Mai 68

C’est l’étudiant qui a fédéré en 68 ses collègues de l’UNEF pour mettre le feu à la révolution orange que tout le monde connaît. Aujourd’hui, l’UNEF c’est du niveau de Booba :

 

 

Contrairement à Alain Geismar, Alain Krivine ou Dany Cohn-Bendit qui feront carrière en politique, Sauvageot restera attaché aux mouvements collectifs. Grâce à ces 4 cavaliers de l’Apocalypse idéologique, Mai 68 sonnera le glas de la grandeur du pays et inaugurera l’américanisation de la société, l’appauvrissement culturel, le chômage de masse ainsi que l’oubli dans la consommation et le sexe. Pas vraiment ce que ce leader du PSU (Parti socialiste unifié) avait rêvé.

 

Ardisson revient à ses premières amours : le cul

Ardisson, bien que de droite, reprendra uniquement le flambeau de la libération sexuelle pour en faire de l’argent, que ce soit en pub ou en télé, ce qui est identique en monde capitaliste.

 

 

Aujourd’hui, la dimension politique des leaders d’opinion est nulle : il ne reste que les vieilles techniques manipulatoires. Cependant en 68 les étudiants aussi étaient manipulés par les porteurs d’idées généreuses, mais irréalisables. Mai 68 sera exactement comme juillet 1789 : un pouvoir en chassera un autre à l’aide de pauvres idiots utiles. Toujours le peuple se fera rouler dans les révolutions... si elles ne sont pas nationales.

Ne nous mentons pas : Mai 68 a apporté un vent de liberté aux Français qui en avaient besoin, sortant de la Seconde Guerre mondiale et de la Guerre d’Algérie. Sauf que cette libération des mœurs ira de pair avec une « libération » économique, dont les Français ne mesureront pas tout de suite les effets, tout à leur joie de baisser culotte et de s’accoupler sans entraves. La sanction de Mai 68, c’est la fin du vivre-ensemble à la française avec un président de plus en plus libéral à la tête de l’État. Tout cela sans la moindre contradiction : Macron le banquier est de mœurs libérales. Voilà le prix à payer pour ces « libertés » arrachées de haute lutte au vilain patriarcat. Un méga-trompe-l’œil, oui.
Mélenchon lui-même admet la défaite des dominés :

 

 

Le Président de l’américanisation de la France (« réformer » = américaniser)

il y a deux jours, Macron était en voyage de noces sociales en Guyane et pendant sa visite dans un quartier « sensible », il a ironisé sur les odeurs de cannabis qui montaient du public. La drogue, avec le sexe, ces deux victoires de Mai 68, sont deux espaces de liberté en plus (ou deux endormisseurs sociaux) qui ne remettent rien en cause. Mai 68 a bien été une fausse révolution.

 

 

Le plus important dans l’agenda de Macron – notre président cool – n’était pas la Guyane et ses chômeurs-fumeurs, mais bien son dîner avec les grands argentiers du mondialisme mercredi dernier. Avaient rendez-vous dans le jardin d’hiver du palais présidentiel 21 des plus grands investisseurs de la planète, et « le plus jeune chef d’État de la France depuis Napoléon » – expression de Bloomberg – a discouru en anglais pour les inciter à prendre des parts dans nos grands groupes multinationaux. Venez croquer dans la France, les amis !

 

 

Un rendez-vous de pur banquier avec les maîtres du monde, dont Larry Fink à la tête de la société d’investissement BlackRock, qui pèse 5 100 milliards de dollars [1]. Le double du PIB français.
Sauvageot, il repassera... les nappes blanches avec les taches de Romanée-Conti.

Voir aussi :

Décembre 2017
Un jour en France : vendredi 22 décembre 2017
Les migrants ou nos enfants ?, le FN pour le Système, l’axe Paris-Berlin-Moscou
9
Décembre 2017
Un jour en France : jeudi 21 décembre 2017
Dealer intouchable, France à l’envers, Schiappa grosse fellation, Tex et Ruquier
13
Décembre 2017
Un jour en France : mercredi 20 décembre 2017
On fait péter la pauvreté, les roteuses et la ZAD !
15
Décembre 2017
Un jour en France : mardi 19 décembre 2017
"Marave Challenge" à Metz, Le Monde anti-Blancs, Le Drian la soumise
19
Décembre 2017
Un jour en France : lundi 18 décembre 2017
Marianne attaque Belattar, Lancelin casse Enthoven, la liste des morts de la rue
8
Décembre 2017
Un jour en France : vendredi 15 décembre 2017
Le retour de la France, le retour de Najat (et Hollande), le départ de Tex
16
Décembre 2017
Un jour en France : jeudi 14 décembre 2017
Le Thalys de Clint Eastwood, Marsault censuré, la ZAD crade
38
Décembre 2017
Un jour en France : mercredi 13 décembre 2017
Révolte anti-Ernotte, Masure déchire Haziza, Rokhaya Diallo numérisée
27
Décembre 2017
Un jour en France : mardi 12 décembre 2017
Terreur et chômage, Balkany et Johnny, sexe et galanterie
20
Décembre 2017
Un jour en France : lundi 11 décembre 2017
Les matches Mediapart/Bertin, Dupont-Aignan/Mimie Mathy, Rossignol/Ménard
38
Décembre 2017
Un jour en France : vendredi 8 décembre 2017
Théâtrale Shoah, les Français détestent Manuel Valls, Polytechnique sa mère
17
Décembre 2017
Un jour en France : jeudi 7 décembre 2017
Sus aux anti-crèches, la croix de Ploërmel, et la croix de Johnny
40
Décembre 2017
Un jour en France : mercredi 6 décembre 2017
Johnny, le Milieu, la came, les filles et l’alcool
45
Décembre 2017
Un jour en France : mardi 5 décembre 2017
Macron contre la télé publique, Mélenchon contre miss Salamé-Glucksmann, Blanquer dicte sa loi
22
Décembre 2017
Un jour en France : lundi 4 décembre 2017
Au fait la dette on la doit à qui ?, Aphatie la grosse balance, Massar mort pour le crack
17
Décembre 2017
Un jour en France : vendredi 1er décembre 2017
Porno contre féminisme, Hanouna contre JoeyStarr, Dany Machado contre le Bataclan
13
Novembre 2017
Un jour en France : jeudi 30 novembre 2017
France 2 romantise le Bataclan, Cantat la violence, Hugo Clément dérape et gicle
9
Novembre 2017
Un jour en France : mercredi 29 novembre 2017
Macron défonce le Burkina, Deschamps Cantona : 1-0, Filoche la grosse pétoche
17
Novembre 2017
Un jour en France : mardi 28 novembre 2017
Omar Sy en promo au Bangladesh, France 2 dégraisse (ouf), Satan en Concert sur Arte
40
Novembre 2017
Un jour en France : lundi 27 novembre 2017
Caroline Fourest chérie, autoracisme antiblanc, Patrick Cohen sur liste noire ?
10
Novembre 2017
Un jour en France : vendredi 24 novembre 2017
Pierre Ménès disjoncte, Raphaël Enthoven s’excuse, Raphaël Glucksmann attaque
11
Novembre 2017
Un jour en France : jeudi 23 novembre 2017
Emmanuel Petit déprimé, ouvrières harcelées, Najat Belkacem insensée
10
Novembre 2017
Un jour en France : mercredi 22 novembre 2017
Haziza brûlé, Finkielkraut chauffé, règlements de comptes chez les sionistes
12
Novembre 2017
Un jour en France : mardi 21 novembre 2017
"Ferme ta gueule", "Touche à ton cul" et "Bouffe ta merde"
29
Novembre 2017
Un jour en France : lundi 20 novembre 2017
Bienvenue aux réfugiés de Libye !, Dieudonné bat Valls, Moix avale (Attal)
27

Notes

[1] Wikipédia en français ayant oublié quelques détails dans la bio de Larry, on vous refile celle en anglais...

Du pain (sec), des jeux (idiots) et de la soumission, merci Mai 68 !
Lire sur Kontre Kulture

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

22 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1830163

    C’est étonnant : à chaque fois qu’une info concernant le ’’background politico-idéologico-religieux’’ d’un type est mentionnée sur le Wikipedia en anglais, cette info passe toujours à la trappe sur la page en français !
    De bienveillants larbins ayant écrit la page pour nous ont bien pensé à nous, en jugeant cette information peu relevante.
    Au moins aux États-Unis c’est honnête : ils disent haut et fort qui domine.


  • #1830169

    Mai 1968, montée au pouvoir des sionistes ulcérés par la condamnation gaulliste de l’occupation des territoires palestiniens par Israël .

     

    • #1830398
      le 31/10/2017 par La rochejaquelein
      Un jour en France : lundi 30 octobre 2017

      La révolution orange française.

      De plus De Gaulle proposait aux pays arabes de vendre leur pértrole autrement qu’en dollars. Impardonable. La CIA financait ces gauchistes qui ont le pouvoir aujourd’hui et sont tous inféodés à l’impérialisme américain et à l’état profond. Pas un média n’en parlera à part ER, Radio courtoisie, méridien Zéro, TVL et le salon beige. Bref la fachosphère comme ils disent. J’attends Zemmour sur le sujet et Mélenchon notre Chavez national.


  • #1830181

    "La sanction de Mai 68, c’est la fin du vivre-ensemble à la française avec un président de plus en plus libéral à la tête de l’État."

    Dans les années 60 le vivre-ensemble (en réalité il s’agit du vivre-séparés) n’existait pas pour la simple et bonne raison que les extra-européens étaient ultra-minoritaires en France.


  • #1830212
    le 30/10/2017 par stef1304
    Un jour en France : lundi 30 octobre 2017

    Oui, ben le père Mélenchon, s’il a cru pouvoir surfer sur des manifs monstres, et emporter tout le gâteau tout en se rendant complice de la fracture/séparation des souverainistes, il s’est autant mis le doigt dans l’oeil que tous les autres...
    Bref, un de plus qui se croyait malin (sic).

     

    • #1830399
      le 31/10/2017 par La rochejaquelein
      Un jour en France : lundi 30 octobre 2017

      Mélenchon est un pur produit du système qu’il prétend combattre, il est très malin justement, du moins suffisamment pour attirer à lui les gogos avec son triangle rose à la boutonnière de sa veste de petit père des peuples qui se vend assez chère dans le sixième arrondissement. La veste d’un faux travaillleur qui n’a jamais travaillé, la veste d’un escro et la veste qu’il retourne au grè du temps.


  • #1830213
    le 30/10/2017 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Un jour en France : lundi 30 octobre 2017

    Un peu frileuse, la campagne avec Booba...
    Tant qu’à oser, qu’ils mettent carrément Ribéry !
    Ou un poisson rouge :

    "Bubulle aurait voté UNEF"
    - hélas, il est mort, flottant dans son bocal...

    La compassion, ça peut rapporter des voix, aussi !


  • #1830217
    le 30/10/2017 par Skinhead Transgenre
    Un jour en France : lundi 30 octobre 2017

    Punaise ou sont les français de souche sur ce plateau de télé ? hormis la vilaine qui c’est habillé avec un tiroir de commode à linge de salle de bain (La Polonium)
    Raquel Garrido, Hapsatou Sy, Mounia, Mustapha El Atrassi, Gilles-William Goldnadel, Franz-Olivier Giesbert et ne parlons pas du groupe derrière Mustapha certainement pas des bretons joueur de Biniou
    Salaud de colonialistes rendez nous notre France (nous aussi on a beaucoup souffert)

     

    • #1830273

      Les noirs et les arabes c’est relativement récent sur les plateaux.. Devoir de mémoire ?.. LOL..

      Pourquoi Natacha Polony d’ailleurs ? Le but d’avoir des minorités visibles sur le plateau c’est de « vendre » l’avis, l’angle de vue un peu différent...

      C’est pour ça d’ailleurs qu’ils ont des avis si opposés.. Natacha Polony ne représente certainement pas la ménagère de moins de cinquantante ans.. Je ne suis pas un spécialiste, mais il me semble que Touche pas à mon poste d’Hanouna fonctionne sur le même principe : un panel de personnes plus franco-francaises mais qui n’est pas censé représenter l’opinion du français moyen...

      C’est bien simple, c’est la recherche du sensationnel... vous ne regardez pas une discussion mais une dispute.. C’est très con comme concept, mais très tendance..


    • #1831048
      le 01/11/2017 par goydrake
      Un jour en France : lundi 30 octobre 2017

      Le pire c’est que c’est de la merde, mais qu’il y aassez de brebis égarées pour avaler les pillules bleues que cette émisSion leur lance, j’en est été le triste témoin. Leurs sujets de reportages sont aussi nuls que mensongers et renforce encore la thèse du conflit civilisationnel (pour la présentation du bouquin-torchon).
      Mention spéciale à Garrido une élue avec le QI d’une huître (Mélenchon doit avoir des haut le coeur quand il l’entend), tellement Insoumise qu’elle félicite les chaînes de distribution de lutter contre le gaspillage alimentaire en faisant "don" de produits moyennant allègement fiscal (=charity business).
      Quant aux minoritées visibles que sont la black et les deux arabes de service, ils ne sont clairement pas pour relever le niveau de leur prétendu communauté. L’une qui s’interroge sur l’intérêt de la chair estampillée beurette, (objet des fantasmes d’occidentaux=résurgence de l’instinct colonial du Blanc), genre il n’y aurait pas de jeunes arabes en France qui ont internet et qui se paluchent (ou se beurrent la biscotte ?) à l’occasion en matant leur semblable (et ce n’est pas reproche de le dire, juste un fait).
      L’Afro de service, fashion-victim, une crevette qui se prend pour une révolutionnaire dont les seules armes sont le smartphones et son hystérie de cliente assoiffée en jour de soldes. On est loin de Rosa Parks, ce serait plutôt Rose de Parking.
      Le reste du groupe ne vaut pas mieux mais on est déjà familier.
      FOG, conformément à son acronyme est dans le brouillard (définition prise dans le dictionnaire anglais : a state of confusion, in which things are not clear).
      Goldlilocks/Gonadel c’est l’arbitre dissimulé, le joker du système, l’homme qui valait six millions.
      Polony, l’envoyée de la droite, mais qui avec sa présence vient chercher la protection du Maître (le vrai pas Ardisson qui tapine à l’usure, une usure qui le fait grincer).
      Bref, triste spectacle mais plus belle sera leur chute. Ce monde est en état d’éffondrement avancé. Je préfère m’en remettre à la Parole, ça permet de relativiser pas mal.

      En dernier lieu, vous dites "rendez-nous notre France" alors que c’est justement à nous de la reconquérir. Quel intérêt auraient-ils à nous la rendre ?


  • #1830280
    le 31/10/2017 par FaridDominique
    Un jour en France : lundi 30 octobre 2017

    Hahaha ! la note de fin sur Larry Fink. Je suis allé voir, z’êtes des génies les gars !


  • #1830287

    mais que fait Polony dans ce marécage ? La beurette de service qui fait de la sociologie à 2 balles, la grosse pouf qui logeait dans son HLM qui en remet une couche sur l’interprétation du mot, mon Dieu, que je suis contente de ne pas avoir de TV mais suis effarée de voir de quoi les français se nourrisent....quelle déchéance ! j’ai honte, j’ai honte !

     

  • #1830336
    le 31/10/2017 par liberatefratras
    Un jour en France : lundi 30 octobre 2017

    Le taux d’étudiants ayant voté, l’an-dernière est de l’ordre de moins de 10%.
    Le choix n’est pas compliqué, deux syndicats, l’UNIF ou l’UNEF.


  • #1830341
    le 31/10/2017 par lecteur soralien
    Un jour en France : lundi 30 octobre 2017

    respect pour ce gars qui a su se maitriser alors qu’il avait ET une beurette ET une équipe de tournage dans sa chambre. on sent qu’aprés il y a eu plusieurs sessions pour faire baisser la pression.

     

    • #1831148
      le 01/11/2017 par goydrake
      Un jour en France : lundi 30 octobre 2017

      Serait-ce un complice, comme les médias savent en fabriquer pour valider leurs démonstrations ? Les jeunes filles et les néopubères génération "smartphones" qui feignent de ne pas savoir ce que signifie beurette, que l’on permette d’émettre quelques doutes.


  • #1830368
    le 31/10/2017 par pierrot
    Un jour en France : lundi 30 octobre 2017

    Mai 68 était trop tôt. Ils auraient du faire ça en 69.


  • #1830410
    le 31/10/2017 par redsniper06
    Un jour en France : lundi 30 octobre 2017

    La gauchiasse soixante-huitarde est ce ventre encore fécond qui a engendré la bête immonde !!!...


  • #1830612

    Macaron le président “cool” va tout prendre aux illettrés : « Livret A, PEL : l’épargne dans le viseur du gouvernement »
    http://www.francetvinfo.fr/economie...
    +30% de taxe sur le PEL (du jamais vu !), les assurances vie, taux du livret A passe à 0,75% moins que l’inflation !... et allez c’est bon pour Rothschild !
    Vas-y fume ton chichon et pense printemps !


  • #1830663

    " Contrairement à Alain Geismar, Alain Krivine ou Dany Cohn-Bendit qui feront carrière en politique, Sauvageot restera attaché aux mouvements collectifs."

    Contrairement à tous les leaders de 68, Sauvageaot n’est pas Juif.

    Cohn-Bendit,
    Geismar,
    Finkelkraut,
    Kouchner,
    Castro,
    Benny Lévy,
    Glucksman,
    Linhart,
    Grumbach,
    Minc,
    BHL,
    Gluckstein,
    Pierre Lanmbert,
    Bensaïd,
    Webber,..

    Marx, Trotsky, Freud, Reich,..

    L’école de Francfort : Lukacs, Adorno, Horckeimer, Félix Weill, Erich Fromm, Marcuse,
    L’école de Chicago, Adorno (La Personnalité autoritaire), Karl Poper (La Société ouverte et ses ennemis)
    Les Néo-conservateurs : Friedman (La Destruction créatrice)

    Jerry Rubin,
    Georges Sorros,

     

    • #1831010
      le 01/11/2017 par ramon mercader
      Un jour en France : lundi 30 octobre 2017

      Pour rester crédible, il faut veiller à ne pas raconter n’importe quoi.....
      Finkielkraut, Gluckstein, Minc et BHL n’ont joué aucun rôle lors des événements de mai 68. Ils ne faisaient pas partie des leaders....et certains d’entre eux n’ont même pas participé à une seule manifestation.....


  • #1831166
    le 01/11/2017 par goydrake
    Un jour en France : lundi 30 octobre 2017

    Mai 68 n’a pas amorcer l’américanisation du pays. Celle-ci a débuté bien avant, puisque c’est le Plan Marshall qui l’a inauguré. 68 a parachevé ce qui était en train de murir, les produits et moeurs "américains" étaient déjà prisés et la présence de l’Otan avaient fait des convertis. Je vis près d’une ancienne base de l’Otan occupée alors par les canadiens, beaucoup de vieux en sont nostalgiques, de plus qu’on leur faisait avaler l’invasion russe. La "décolonisation", c’est le plan Marshall.
    Par ailleurs, il est un peu biaisé de parler d’américanisation, il serait plus juste de parler du pouvoir bancaire, le Marché (Wall Street). Je suis en train de lire Les Raisins de la Colère (roman qui peut renvoyer à la situation qui nous attend) , on ne peut pas dire que tout les Américains étaient bénéficiaires du modèle tant voué.


Commentaires suivants