Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Bassem contre Sadek ou la guerre inter-pauvres

Le pouvoir profond applaudit l’autodestruction

On ne peut pas faire plus chaud, c’est la battle, le fight du moment : les réseaux sociaux vibrent encore du combat entre le rappeur Sadek et le youtubeur Bassem Braïki, après un échange d’insultes et de menaces.

 

Bassem avant le combat :

 

 

L’équipe de Sadek après le combat (vidéo ironique) :

 

 

Cette nuit, dans la nuit du 10 au 11 février 2020, Bassem a été violemment corrigé par Sadek et son équipe, qui étaient quatre en tout. Ils l’ont attendu en bas de chez lui après avoir obtenu son adresse. On ne va pas tout montrer car un homme en sang, un homme qui a perdu, c’est un mauvais exemple pour la jeunesse et surtout une humiliation.

 

 

Depuis que le Net est Net, des cités se lancent des défis et se font la guerre sur fond de trafics en tout genre, mais surtout de drogue. Parfois, ce sont juste des conflits de personnes sur fonds de jalousie, médiatique ou sexuelle. La plupart du temps, on en reste aux invectives, au concours de vannes sur l’autre, avec une inventivité langagière multipliée par le mélange des cultures (franco-maghrébine en l’occurrence).

Après son expédition punitive, Sadek, qui n’est pas un imbécile, a eu des regrets, qu’il a exprimés face caméra.

 

 

Le romancier James Ellroy, qui n’évacue aucune des questions gênantes en matière politique ou sociale de l’histoire américaine, parle souvent dans ses livres de la passivité des enquêteurs de police dans les cas de meurtres « négro-négro », et il appelle les banlieues Négroville. Cela peut sembler réducteur, et à tout le moins raciste, mais il y a une réalité bien dure : l’entre-tuerie des Noirs pauvres intéresse non seulement peu une police plutôt blanche dans sa hiérarchie, mais parfois, l’autodestruction des membres de gangs noirs l’arrange. Le boulot, en quelque sorte, se fait tout seul.

On sait depuis les déclarations sous serment du colonel Oliver North que les banlieues noires ont été arrosées de crack – ce déchet de coke qui n’a rien à voir avec la pureté de la Fauré – pour en retirer les centaines de millions de dollars qui ont financé la guerre contre les régimes socialistes ou communistes d’Amérique latine. Cela fit suite à l’interdiction par le président Carter du financement par la CIA d’opérations dangereuses, pour le gouvernement et l’image de l’Amérique, mais surtout secrètes et sans contrôle. Ne pouvant obtenir des lignes de crédit directement, la CIA est passée par des voies parallèles, organisant comme le Mossad ses propres trafics : armes, drogues, chantages...

Après ce détour par le pouvoir profond américain, on constate que nos banlieues sont parfois, pour les plus chaudes, c’est-à-dire les plus trafiquantes, l’objet de guerres intestines. Guerres entre organisations de deal, mais aussi entre cités, comme au bon vieux temps des querelles de clocher. Avant, cela se réglait sur un terrain de foot, aujourd’hui les balles réelles ont remplacé la balle. Nous sommes en présence d’un conflit triangulé où la violence sociale, c’est-à-dire la pauvreté, ou la paupérisation, s’exerce de manière horizontale et non verticale, comme le font ou essayent de le faire les Gilets jaunes. Si les racailles de banlieue avaient une conscience sociale, ils iraient manifester contre le pouvoir visible ou même le pouvoir profond, mais ils en sont au stade zéro de la conscience, et dirigent donc la violence qu’ils subissent – car s’ils en infligent ils en subissent aussi, mais sous une autre forme – sur les mêmes à d’autres places. Sur leurs semblables, sur ceux qui ont la même condition. Tant que cette réponse sociale sera horizontale, le pouvoir pourra se frotter les mains, et laissera faire. Dupont-Aignan le dit à sa façon dans un tweet qui montre Bassem à terre :

« Le rappeur #Sadek et sa bande ont violemment tabassé le rappeur #Bassem, puis publié la vidéo sur les réseaux sociaux...
La faiblesse de l’Etat alimente l’ensauvagement dans notre pays ! Si nous ne réagissons pas, voilà un aperçu de la société dans laquelle vivront nos enfants. »

Au fait, pourquoi n’y a-t-il plus d’État dans ces territoires perdus de la République, pour reprendre l’expression préférée d’un Finkielkraut ?

Parce que tous les pouvoirs, qu’ils soient de droite ou de gauche, en ont profité, électoralement et/ou financièrement. Au lieu de faire du développement et de l’éducation contre la pauvreté, ils ont fait de l’exploitation de pauvreté. Le gros argent de la came des banlieues ne tombe pas dans la poche des choufffeurs, c’est bien connu. Eux finissent en taule et désocialisés avant 30 ans. Le bénéfice, il remonte bien plus haut, au niveau du système politico-mafieux. Pour le reste, on l’a déjà écrit, la droite a utilisé les banlieues comme un repoussoir (Sarkozy) et la gauche comme un réservoir (SOS Racisme de Dray au PS). Le résultat de cette double manipulation, c’est Bassem contre Sadek, et un Sadek qui comprend après coup qu’il s’est fait avoir. Bassem, lui, est à l’hôpital.

Réveillez-vous, les gars, on peut vivre ensemble, c’est pas juste une injonction socialiste, c’est une obligation, mais pour cela, il faut grandir en conscience.

Les banlieues françaises, sur E&R :

 






Alerter

199 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2386815
    Le 12 février à 13:32 par Olivier_8
    Bassem contre Sadek ou la guerre inter-pauvres

    Les mots ont un sens.
    Donc l’injure aussi.

    Je ne comprends pas ceux qui attendaient un combat à la loyale ...
    Là c’était pas le pb : le but était de corriger, donc de ne laisser aucune chance à Bassem.

    Chez moi, en Corse, il n’y a pas de baston : on passe presque directement de l’espace de la parole, à celui de l’arme à feu.

    Après Sadek a peut-être été irrespectueux aussi ... Première fois que j’entends parler de ces gars.

    .

    Sinon, la vraie guerre civile a commencé : elle a fait des éborgnés et des mutilés, chez les Gilets Jaunes, et elle oppose la BAC et les CRS, au peuple méprisé par le pouvoir.

    C’est plus sérieux, et comme blessures, et comme enjeux.

     

    Répondre à ce message

  • #2386818
    Le 12 février à 13:41 par bluesdelaville
    Bassem contre Sadek ou la guerre inter-pauvres

    Trop drôle le gars ce film sur son engin de chantier,du style ,je bosse, !! Quel exploit , sa se trouve cest une mission intérim de 2 jours ! Il a besoin de montrer qu’il travaille , , et également qu’il parle le dialecte natal, un gros vide en lui certainement.
    Quant a l’autre tout seul il se serait fait démonter .
    C’est gens n’ont aucune identité.

     

    Répondre à ce message

    • #2387323
      Le 13 février à 06:45 par GangBangRappeur pour eux les beurs
      Bassem contre Sadek ou la guerre inter-pauvres

      N’importe quoi il est dans sa voiture qu’il a pimpé (dragster pour cette drag-queen), C’est juste le nouveau look gangsta et derrière c’est les flammes de son moteur protoxyde d’azote (NoS nitro) que tu vois
      Faut vivre avec son temps

       
    • #2387677
      Le 13 février à 16:46 par Madjix
      Bassem contre Sadek ou la guerre inter-pauvres

      la honte ton commentaire, Bassem il bosse et alors c est bien pour lui et sa famille. arrete de le critiquer. Occupe toi de ta vie

       
    • #2387799
      Le 13 février à 19:43 par Le travail c’est la santé ,la santé c’est une prison
      Bassem contre Sadek ou la guerre inter-pauvres

      @Madjix
      Oui si tu considères que rouler des joints,raconter des fariboles et arnaquer des personnes c’est du travail
      Alors oui Bassem travaille
      Mais une prostituée aussi on peut dire qu’elle bosse dur

       
  • #2386828
    Le 12 février à 13:49 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Bassem contre Sadek ou la guerre inter-pauvres

    s’il n’y avait pas de racisme, déjà,

    les enfoirés au Pouvoir auraient moins de pions à bouger

    mais non, il faut que les pauvres inéduqués se chicanent entre eux
    "lui, il a des plus belles baskets que moi"

     

    Répondre à ce message

  • #2386836
    Le 12 février à 13:59 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Bassem contre Sadek ou la guerre inter-pauvres

    la réalité, c’est qu’on ne peut rien faire avec des cons

    seulement les amener à suivre le troupeau qu’ils constituent
    dans la moindre casse possible

    en les faisant croire à la "liberté"
    liberté d’être cons, soumis

    les écrans portables occupent bien l’attention,
    comme la merde les mouches

    ça a probablement fait baisser les agressions physiques,
    même s’il y a toujours des vols minables (portière, arrache, etc...)
    ils se défoulent davantage sur Internet que dans la vraie vie

     

    Répondre à ce message

  • #2386903
    Le 12 février à 15:30 par S’il a trop de
    Bassem contre Sadek ou la guerre inter-pauvres

    Pipe et café aux menu pour Sadique

     

    Répondre à ce message

  • #2386962
    Le 12 février à 17:30 par S’il a trop
    Bassem contre Sadek ou la guerre inter-pauvres

    D’après les derniers nouvelle le bougre du 93 viens d’être interpelée il contait ce rendre au autorité laissez nous rires d’après sont avocat membre par ailleurs de la communauté organisée

     

    Répondre à ce message

  • #2386989
    Le 12 février à 18:04 par lefoutagedegueulepermanent
    Bassem contre Sadek ou la guerre inter-pauvres

    Ce que je comprends c’est qu’un homme en a insulté un autre, a insulté sa femme, son enfant et le menaçait... Objectivement, que feriez vous ? Il y a quelque jours, un jeune est tombé dans un guet-apen pour une histoire de fesses (trio amoureux ou plus simplement folie), résultat : il a été tabassé par un autre jeune de 17 ans et... enterré. Il ne s’agissait pas de maghrébins... Il y a plus longtemps, des corses s’ent sont pris à un couple maghrébin avec des armes blanches, contendantes etc... Résultat : déformation des médias et victimisation inversée (c’est le couple maghrébin qui était gênant...). JAMAIS je ne croierai Leparisien, Bfm et autres médias capables de tenir leur antennes durant tout un week-end pour un gigantesque fakenews (affaire Joao). Ce Bassem a une case en moins, il a cherché,il a trouvé c’est tout...

     

    Répondre à ce message

    • #2387140
      Le 12 février à 20:56 par berutureb
      Bassem contre Sadek ou la guerre inter-pauvres

      Je pense que quand on se fait insulter, et que l’on est un minimum civilisé et digne, soit l’on s’en remet à la justice, ce qui n’est pas l’acte le plus viril, soit on s’en remet à son courage physique, mais à 1 contre 1, pas à 4 contre 1, le Vadek, qui s’est fait corriger par un père de famille l’année dernière, en réalité, devait avoir la trouille de se prendre une branlée, il n’est pas sportif, il est gras et n’a aucune condition physique.
      En revanche, je ne comprends pas le rapport avec des agressions commises par des blancs sous-entendant qu’il ne faut pas faire d’amalgames, s’il fallait faire une liste de tous les cas d’agressions de blancs par les chances de la France, vous vous rendrez vite compte que cela dépasse amplement le cas inverse, et c’est pas la peine de nous sortir des histoires où des blancs commettent des agressions entre eux ou à l’égard de maghrébins, bien sûr qu’il y en a, on reste (encore) en France, donc un pays à majorité blanche, du moins pour l’instant

       
    • #2387209
      Le 12 février à 23:01 par Peter
      Bassem contre Sadek ou la guerre inter-pauvres

      @betureb,
      vous ethnicisez systematiquement les débats. Si on prends les délinquants dans leur généralité... il n’y a aucune différence entre une petite frappe blanche, métisse ou noire...
      Prenons les DOM TOM par exemple... est ce que la race noire est plus délinquante ?
      En Grande Bretagne les villes comme Manchester, Liverpool et Glasgow possèdent les plus hauts taux de criminalité en Europe et c’est en grande parti des authoctones blancs.
      Les immigrés allogènes en France ont remplacés les sous-proletaires... Lorsque les cités étaient habités par une majorité de blancs il y avait des vols de mobylettes, des bandes, des viols, des agressions.

      Partout sur terre les zones urbaines ont des zonards... qui zonent... L’immigration est aujourd’hui majoritaire dans les zones urbaines...

      Vous pouvez ethincisez autant que vous le voudrez mais si ça n’était pas les noirs et les arabes (dans des proportions importantes) qui avaient le marché des drogues dites douces en banlieue ça serait les blancs. À Naples avec la Gomora ils n’ont pas besoin d’allogenes pour faire proposer la criminalité.
      Le ghetto soit tu l’aime soit tu te donne les moyens de le quitter...

       
    • #2387367
      Le 13 février à 08:18 par Inter-Flou c’est l’Internet des bobos
      Bassem contre Sadek ou la guerre inter-pauvres

      @peter
      Tu vis où ? les racailles sont essentiellement des allogènes
      Le 93, la Castelane 13, le Mirail 31, l’Ariane 06, etc....Tu vois beaucoup de militants Civitas, de l’oeuvre française, de danseuses de l’opéra de Paris, d’agriculteurs ou d’éleveurs de bovins ou de petits scouts de la compagnie de Marie dans ces quartiers et dans les centres pénitentiaires ??
      Est-ce étrange qu’à la fois Sadek, Bassem soit tous les deux des béarnais enracinés joueur d’accordéon,Morsay lui aussi,non ?
      Est-ce que remarquer et dire ça fait de nous automatiquement des racistes ?
      A-t-on le droit de le dire et vous êtes vous obligé de chouiner en mode Crif ?
      Je remarque tu défends systématiquement ces voyous, ferais tu pareil s’il s’agissait d un skinheads ?
      Si tu veux défendre les délinquants faut le faire sans ethniciser le débat et le faire avec les skinheads mais aussi avec la ldj ou avec les délinquants sexuels, non toi juste les délinquants allogènes issus de pays musulmans,pourquoi ?

       
    • #2387442
      Le 13 février à 10:15 par Paul59
      Bassem contre Sadek ou la guerre inter-pauvres

      Peter lui non seulement fait du communautarisme ethnique mais également religieux
      dans ses commentaires et qui sont systématiquement à charge contre les Français
      et à décharge pour les racailles et les voyous !

       
    • #2387488
      Le 13 février à 11:39 par Péter dans son slip
      Bassem contre Sadek ou la guerre inter-pauvres

      Peter tu as raison défends les tiens, comme Daayiee Abdullah, Felix Marquardt, El-Farouk Khaki, Sherin Khankan et Ludovic-Mohamed Zahed, ils sont eux aussi de ta communauté-e-s, non ?

       
    • #2387665
      Le 13 février à 16:27 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Bassem contre Sadek ou la guerre inter-pauvres

      @ Peter

      le dit peut être maladroitement dans la forme,
      mais il a raison dans le fond

      allez vérifier

       
    • #2387715
      Le 13 février à 17:52 par Anonyme
      Bassem contre Sadek ou la guerre inter-pauvres

      Peter, ne le dis absolument pas maladroitement, c’est juste que ceux qui lui répondent sont de vrai imbéciles qui ne comprennent rien de ce qu’il raconte. Je leur demanderais donc de relire plus attentivement son message et de vérifier ces dire.

       
    • #2387772
      Le 13 février à 19:01 par Haschich Parmentier
      Bassem contre Sadek ou la guerre inter-pauvres

      Non ! Peter veut faire du vrai avec du faux !
      ces infos sont des faux et comme son défaut
      c’est sa mauvaise foi de converti qu’il veut faire passer pour la vraie !
      mais beaucoup ici ne sont pas dupes pour son parti pris pour les racailles
      à faire des comparaisons aussi hasardeuses que fallacieuses
      aussi bien sur la forme que sur le fond
      dès lors qu’il s’agit de défendre ses coreligionnaires
      même si ceux ci sont des racailles !

       
    • #2387775
      Le 13 février à 19:09 par Peter
      Bassem contre Sadek ou la guerre inter-pauvres

      J’ai été très impliqué dans le mouvement graffiti du début... à l’époque du breakdance.
      La vaste majorité des grapheurs étaient des blancs car la majorité en France c’est les blancs. Pas besoin d’habiter une citée pour faire du graffiti... il suffit gamin de tomber sur une fresque gigantesque et de répondre aux couleurs et au mouvement de l’image.

      À l’époque il y avait MTV qui refusait de diffuser les clips musicaux des noirs... même Mickaël Jackson ou Prince n’avaient pas le droit d’antenne... Puis il y a eu le clip « Thriller » de Michel JacquesLeSon..

      Ensuite, il y avait MTV pour les blancs avec le rock et MTV pour les noirs avec la musique dite « noire »..

      Remarquez qu’après Eminem nous avons eu en France plusieurs rappeurs blancs ne venant pas de cité..

      Malek Bouthi le colabeur du PS... le parti des sociaux traîtres... est et a toujours été le directeur des relations public de Skyrock... Malek Bouthi a toujours dénoncé le communautarisme musulman... Ça a toujours été l’Arabe de service qui disait que le problème c’est les parents car ils sont trop musulmans...

      Le Directeur de SkyRock première radio rap est un sataniste qui prends des bains de sang de porc et couche avec une femme et la fille de cette femme....

      Skyrock au début lorsque j’écoutais du rap (avant les années 90...) était fier de ne jamais passer du rap..

      Pendant des decennies Skyrock a fait la promotion du SEUL rap qui avait le droit d’être diffuser en radio.. cette musique ghettoisée.. devait être la plus négative.. possible.

      Ils organisaient des cessions rap (open mic) où tous les équipes de banlieue venaient faire les gros durs.. et insidieusement faire la promotion de la délinquance (Soral dirait la mentalité capitaliste du ghetto américain).

      Pour moi qui suit musulman je ne me reconnaît pas dans Khaaris qui fait ses ablutions avec de l’alcool dans ses clips ou la Fouine qui dit aller à la mosquée le vendredi et vendre de la drogue le samedi avant de terminer chez les putes.

      Permettez moi de rire lorsqu’on nous dit que des musulmans menacent Mila. Si il y avait un réel danger c’est les rappeurs qui tomberaient comme des mouches.

      Pour moi, ces « identitaires » culturel musulman : ils ne sont pas musulmans.

      Je l’ai dit lorsque tu fais les cinq prières canoniques voir un musulman fumer ne serais ce qu’une cigarette nous paraît bizarre. Les blancs ont eu la chance de ne pas s’identifier auRaP merci Skyrock ? Les autres aiment les pièges ?

       
    • #2388007
      Le 14 février à 02:46 par Ethno-maso Schisme de p’tit blanc
      Bassem contre Sadek ou la guerre inter-pauvres

      @hachich anonyme Peter
      On t’a reconnu !!!!
      Inutile de prendre d’autres pseudos, tu t’es déjà fait chopper plus haut

       
    • #2388009
      Le 14 février à 02:52 par Trou d’uc
      Bassem contre Sadek ou la guerre inter-pauvres

      @Peter
      Des prières canonique en islam ?
      T’es sûr que tu es musulman ?
      T’es pas plutôt un troll ?

       
    • #2388110
      Le 14 février à 09:40 par Omar Shit
      Bassem contre Sadek ou la guerre inter-pauvres

      bientôt Peter le Troll de Musulman va nous confesser qu’il va a la messe le dimanche
      à la mosquée le vendredi et à la synagogue le samedi et qu’il est fan de Zemmour !

       
    • #2388656
      Le 14 février à 18:33 par Peter
      Bassem contre Sadek ou la guerre inter-pauvres

      Les imbéciles savent se distinguer du commun des mortels...

      Prières canoniques, comme son nom l’indique, c’est les prières dans le canon ; et pas le moindre soupçon que ça pourrait s’appliquer à autres chose que des prières catholiques ?

      La prière canonique justement, c’est le seul pilier de l’Islam qui fut révélé directement par Allah (exalté soit-Il) à son bien aimé Prophète (paix et salut sur lui) sans l’intermédiaire de l’ange Gabriel. Elles doivent être réalisées autant que possible aux heures prescrites... couvrant ainsi efficacement la journée du croyant de moments de méditations réparateurs... Ce qu’il y a de mieux sur terre c’est de se rappeler de Son Créateur...
      ———————————-

      Qui n’a pas remarqué que les trolls ne réservent pas leur haine aux délinquants.... l’arche ennemie pour ces imbéciles, c’est le musulman du quotidien..

      C’est bien lui qu’ils veulent « humilier ». Y’a comme un brocolisse dans la matrix ?

       
    • #2389205
      Le 15 février à 13:30 par Un catholique qui cherche à comprendre
      Bassem contre Sadek ou la guerre inter-pauvres

      @Peter
      Le droit canon ,n est que dans L’Eglise catholique 
      Il n’y a rien de canonique dans l’islam 
      Le canon est un terme du magistaire de l’Eglise catholique 
      Pour l’islam on parle de loi, de pilier,mais pas e droit canon, puisque pas de clergé ni d’autorité autre qu’Allah 
      Au sein de la sainte Église catholique, il y a un droit canon , une liturgie, un magistaire, des dogmes, une doctrine
      Tu es un croyant de mes deux 
      Salutations

       
  • #2387189
    Le 12 février à 22:19 par Jean negro sur la patate
    Bassem contre Sadek ou la guerre inter-pauvres

    Ne vous méprenez pas sur cette affaire :

    Bassem est un individu qui a fait son buzz autour des clash largement relayé par les médias et encouragé par les réseaux sociaux, car à travers lui on a tout les stéréotypes de la racaille ( il fume le cannabis, jure sur le Coran, a fait plusieurs séjours en prison, prône le communautarisme et invective de manière systématique la mère de ses détracteurs)
    Il représente donc une caricature de la banlieue au même titre qu’un rappeur qu un humoriste
    Il a souvent dans ses interventions prône la violence physique et s est créer un personnage clivant.
    Dans ce cas précis il s est fait corrigé pour avoir insulté la mère et la femme d’un individu à plusieurs reprises et ce sur les réseaux sociaux se croyant à l’ abri derrière son ordinateur.
    La réalité l à tout simplement rattrape

    Au même titre que les personnages virtuelles de la télé réalité il a voulu exploiter et tirer profit de l exposition médiatique de son personnage et s est pris un retour de bâton brutal.

     

    Répondre à ce message

  • #2387953
    Le 13 février à 23:43 par Nominoë
    Bassem contre Sadek ou la guerre inter-pauvres

    "Sadek, qui n’est pas un imbécile, a eu des regrets". Désolé le mecs qui commet un crime punissable sévèrement par la loi sous l’oeil potentiel du monde entier est plus qu’un imbécile... c’est un abrutit qu’il faut vite retirer de la société avant qu’il ne commette d’autre méfaits. Et vu à quel point il est décomplexé le Sadik, ça urge de le mettre en cabane et à l’isolement.
    "passivité des enquêteurs de police dans les cas de meurtres « négro-négro »"
    Ici il n’ y a besoin d’aucune enquête le crime étant réalisé sous l’oeil de la caméra !!! et diffusé en MONDO VISION. Et les malfrats ne sont pas masqué et clairement identifiable.
    En France la passivité de la police elle est pour tous les crimes !! Nègres-Nègres, Nègres-Blanc, Nègrarabe, Arabe-Blanc. Il n’y a plus d’état nul part (sauf quand il s’agit de racketter le travailleur) et les "territoires perdue de la républiques" ont gagné beaucoup de centres villes de France !!
    Lisez-vous les faits divers ??? Connaissez vous l’actualité ? Lille, Marseille, Rennes, Nantes, Strasbourg, Bordeaux, Montpellier, Toulouse... deviennent tous de vrai coupe gorge...
    Votre article à des relents SOS RACISME, qui me font frémir... SVP Contacter dieudo, il vous expliquera de quoi il en retourne.

     

    Répondre à ce message

  • #2388909
    Le 15 février à 00:39 par rnd
    Bassem contre Sadek ou la guerre inter-pauvres

    Suis pas un fan de Bassem meme si une ou deux videos publiees ici etaient interessantes (sinon E&R n aurait pas relaye...). Le reste par contre....
    Par contre il a eu les couilles de donner son adresse !!! Il aurait pu avoir des gars chez lui au cas ou mais non il a assume tout seul. L autre tapette vient a 4 (minimum car ils etaient plus nombreux dans le coin visiblement) et armes punaise ! A 4 contre 1 tu utlises une matraque ? A vomir ! Ca se prend pour des bonhommes alors que c est d une lachete sans nom ! Les pseudos remords ne sont la que pour faire amende honorable devant la justice ! Et quand je lis des conneries du style "il a insulte sa mere" ou je ne sais quoi, cela reste des paroles...qui s envolent...Je suis deja passe au tribunal pour violences et je vous assure que devant le juge, bizzaremment, tes arguments de defense te paraisse tout un coup obsoletes. Pour une parole tu lynches ? Ok mais pour un lynchage tu fais quoi alors ? Tu violes sa femme ou tues son gosse ? J ai la naivete de penser que Alain, sans etre comme moi un fanatique de Bassem, ne cautionne pas du tout ce genre de represailles.

     

    Répondre à ce message

    • #2389480
      Le 15 février à 21:09 par Joi
      Bassem contre Sadek ou la guerre inter-pauvres

      Je plussoie. Musulman, jeune de banlieue etc... Mais je n’apprécie pas les activités et paroles de Bassem. Ce frère est un cas psychiatrique. Les "noirs" (on parle simple, me cassez pas les co...) n’ont pas monté d’opération commando pour tout ce qu’il a dit sur eux. Ils savent que le mec est instable, instable, presqu’inconscient... Bref.

      Pour ceux qui ont dit "bien fait, il l’a insulté", alors vous êtes à mon avis 10 fois plus teu-bê qu’un Sadek qui rigole sur Snapchat avec du sang sur les mains, inconscient que le lendemain matin, il sera parti pour une affaire entre 7 et 10 ans, et une carrière terminée.

      Oui, faut vraiment être bête ou ignorant de l’affaire pour croire qu’un gars va monter une équipe de 4, qu’il faudra payer (les insultes, eux ils s’en battent), parcourir 500 km de nuit, etc etc... pour défendre son honneur... Comme disent les jeunes : Laule de chez Aime Dé Air.

      Le gars a eu le seum de voir son showcase annulé, donc manque à gagner. Point. Il a pété les plombs. Mais Bassem n’y est pour rien. Sa vidéo vient après pour embrayer sur l’histoire, en gros, il explique à Sadek pourquoi selon lui y’en a qui veulent pas le voir dans la région, et en profite pour prendre des nouvelles de sa femme...

      Donc, pour en revenir à l’argument "il c fé insulté lol", Sadek à même appliqué la loi du Talion : il en a ajouté 10 tonnes de son côté. À partir de là, ils étaient quittes. Bassem ne s’attendait pas à être considéré comme responsable de l’annulation du show, et avoir un fou qui ne tient plus la cocaïne l’attendre avec des armes en bas de chez lui.

      Bref, quand le juge va avoir les éléments de l’histoire, les trucs bidons du genre "je me suis senti insulté, harcelé et sali", ça va pas tenir.

      Les youtubeurs noirs qui se confrontent à lui par rapport à ses paroles racistes (singes... Pas la peine de détailler, là par contre, c un miracle qu’il soit encore vivant) lui ont tous apporté leur soutien dans cette affaire, et souhaité un prompt rétablissement pour enfin s’expliquer sur ses propos, au calme. Et lui faire prendre conscience de leur gravité.

      Pour Sadek, j’espère qu’il va enfin avoir la vie de voyou dont il rêvait, sa Street credibility va être au max, c cool. En plus, ce sera l’occasion de se mettre à la muscu...

      Tisha doit bien se marrer là...

       
Afficher les commentaires précédents