Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le baiser du serpent

AteliER
Article initialement publié dans l'atelier E&R

On aurait aimé que ce soit aujourd’hui le premier avril. Pour croire que ce pourrait être une mauvaise blague. Mais non, ce sont bien deux poissons, Félix, Léon et leurs amours, que nos têtes blondes devront avaler.

On nous dit qu’en 2010, notre ministre de l’Éducation nationale avait « plié », comme une faiblesse qui l’aurait amené à refuser cet indispensable instrument de la « lutte contre l’homophobie » qu’est le dessin animé Le Baiser de la lune. Il faut croire que – peur de se faire sodomiser dans cette posture inconfortable ? – il se serait redressé, puisque Libération, le journal de la gauche Rothschild, nous exprime ce matin son soulagement à l’annonce que ce conte à déniaiser les enfants qui croient encore que les princesse tombent amoureuses des princes et vice-versa, pourra enfin leur être projeté dès leur entrée au Cours Moyen.

Ce soulagement, on le perçoit aussi dans le témoignage de cette institutrice qui nous apprend que sans cet « outil pédagogique » elle n’aurait pas pu aborder le thème de l’homophobie dans sa classe.

La belle affaire ! Faut-il vraiment que nos enfants de moins en moins innocents, nos petites filles qui à huit ans peuvent trouver à leur taille string et soutien-gorge rembourré, nos petits garçons qui ont accès au porno avant même de savoir que leur zizi ne leur servira pas qu’à pisser, faut-il vraiment qu’à pas même dix ans, ils sachent « qu’ils ont le choix », qu’il leur faudra tout essayer pour se déterminer... ou ne jamais se déterminer et voguer libérés, à voile et à vapeur sur l’océan des plaisirs ?

Faut-il vraiment les soumettre ainsi à la tentation de ce qui ne les aurait peut-être jamais tenté ? Faut-il vraiment que nos enfants ne puissent plus être des enfants, et qu’à l’insu de leurs parents – car ne doutons pas que la projection de ce « conte pédagogique » ne sera pas annoncée à leurs géniteurs, de crainte qu’ils ne fassent leur devoir d’éducateurs en gardant leurs enfants à la maison – on les fasse pleurer sur les amours contrariés de deux alevins du même sexe ?

Amours contrariées par une vieille grand-mère, pas méchante mais rétrograde, image indispensable aujourd’hui afin ne pas risquer de freiner les avancées libératoires d’une société, qui à force de se libérer perd tout repère et toute boussole ; il ne faut ainsi accorder à nos Anciens aucune sagesse et les représenter bien au contraire, entre mépris et commisération, comme des attardés qui n’ayant pas pu suivre the move ! ne sont plus bons qu’à radoter...

Jusqu’à ce qu’ils soient, peut-être, touchés eux-aussi par la grâce de la modernité et de ses « valeurs », au premier rang desquelles se trouve ce nouveau concept de la « non-discrimination ».

Exit donc le bon sens et la raison.

Place à l’émotion ! Ah l’émotion ! quel magnifique vecteur pour modeler l’âme et atteindre les consciences... Et qu’il sera difficile ensuite pour les parents réfractaires qui voudront remettre de l’ordre – horresco referens ! – dans la tête de leurs chérubins, lorsqu’ils auront en face d’eux leur enfant bouleversé par le triste regard de l’amoureux incompris.

Voilà pourquoi il faut que ce genre de film soit projeté à des enfants jeunes : ils sont encore à cet âge touchés par la larme de la biche, et la peine du poisson gay sera si fortement inscrite dans leur inconscient que la raison ne pourra plus imposer dans leurs esprits que la nature n’avait pas prévu les choses ainsi, et qu’il n’y a là aucune discrimination.

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

29 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #134049
    le 12/04/2012 par mousse
    Le baiser du serpent

    Degeneration complete... l’ecole a pas autrechose à faire que parler de sexualité aux enfants ? si j’avais des enfants, ils ne mettrai pas les pieds dans cette loge qu’est l’Education Nationnale...


  • #134058
    le 12/04/2012 par calidula
    Le baiser du serpent

    je vais peut-être passé pour un rétrograde ou un fanatique, mais voilà l’essence même de l’existentialisme : on se détermine soit même et indépendamment d’abord de Dieu puis de la société.
    2 siècle qu’on explique au gens qu’il doivent ne respecter que leur propre loi émanent d’une somme de volonté individuelle et qui conduit à je fais ce que je veux.
    L’homme s’"émancipe" de Dieu, la femme de l’homme et donc les enfants de la femme il est évident qu’aujourd’hui rejeté la possibilité d’être gay à 8 ans c’est rétrograde ; demain être mature sexuellement à 6 mois se sera possible... que Dieu nous préserve

    Malheureusement il s’en trouvera ici qui diront non à l’hyper-sexualisation des enfants et de la société sans jamais vouloir admettre que cela et la conséquence de existentialisme (j’existe pour prendre du plaisir ). il faut dénoncé cela mais aussi toute la société existentiel qui conduit au déclin c’est à dire la laïcité, la destruction de la famille, l’usure, etc

    Même chez les résistants on en trouve peu qui veulent traiter le problème dans sa totalité il préfère s’arrêter dès que leurs frigo et rempli, "après tout il font ce qu’ils veulent"

     

    • #134438
      le 12/04/2012 par samra
      Le baiser du serpent

      Nous sommes vraiment dans un monde inquiétant sur tous les plans ! Ma seule protection c’est ma foi en Dieu et à ses Commandements ! "A ’OUDOU BILLAHI MINA CHAYTANI RAJIM ", Bismillahi Rahmani Rahime :" Je cherche refuge auprès du Seigneur contre Satan le lapidé,Au Nom d’Allah le Miséricordieux, le Tout Miséricordieux."
      Les enfants innocents dès leur plus tendre âge sont la cible de ces armées de satan le maudit ( école maçonnique en tête illuminatis....).


  • #134063
    le 12/04/2012 par lulu
    Le baiser du serpent

    http://youtu.be/5j4EdZJyO2A
    Voila un lien qui révèle que l’endoctrinement des enfants sur le sujet va même plus loin que la seule question de la sexualité, leur explique que l’homoparentalité est quelque chose de normal...


  • #134077
    le 12/04/2012 par xavier
    Le baiser du serpent

    Ah, embrigadement quand tu nous tiens...


  • #134156
    le 12/04/2012 par Chrisgeorg
    Le baiser du serpent

    Alors les socialos de la déséducation nationale, on est fiers de son boulot, on est fiers de l’immense gabegie, du gigantesque gachis et de la perversion de nos gamins. Ce que vous avez concouru à instaurer, ce que vous avez fait est tout bonnement criminel ; Vous avez sur la conscience la ruine intellectuelle et morale de toute une génération... saloperies de bobos !

     

    • #135625
      le 15/04/2012 par Guiyaumed
      Le baiser du serpent

      Euh, il faut lire l’article, car là, en l’occurrence, c’est un gouvernement et un ministre UMP qui sont à la manoeuvre.


  • #134168
    le 12/04/2012 par Ivan Durak
    Le baiser du serpent

    Une question aux parents sur E&R : comment faire pour éviter ce genre de choses aux enfants ? Les instits préviennent-ils les parents de la date du visionnage, par exemple ?

     

    • #134189
      le 12/04/2012 par Anne Lucken
      Le baiser du serpent

      Déformater ses enfants... tâche ardue à pratiquer sans relâche et sur bien des sujets.
      Sur la question de savoir si les parents seront prévenus, je crois pouvoir sans trop m’avancer, te répondre non : je n’ai jamais été mise au courant lorsque mes gosses avaient leurs séance d’"éducation sexuelle". Ce n’est pas pour rien, ils savent bien que certains parents garderaient leurs gosses à la maison plutôt que de les savoir, à 12 ans, en train d’apprendre, avec travaux pratiques (pas en live quand même...) à enfiler un préservatif.


    • #134274
      le 12/04/2012 par kevorkian
      Le baiser du serpent

      Mettre ses gamins dans une école catholique ou au cathéchisme traditionnaliste, même si vous ne cautionnez pas tout dans cet enseignement... je ne vois que ça pour mes futurs enfants. Ça augmentera leur chance d’échapper à ce monde tragico-satanique.


    • #134577
      le 13/04/2012 par vapincum
      Le baiser du serpent

      L’école catholique est en grande majorité sous contrat. Elle n’oppose aucune résistance au formatage idéologique de nos têtes blondes. La seule solution est de les mettre dans des écoles hors contrat ou de faire l’école à la maison.


    • #134592
      le 13/04/2012 par Vent Couvert
      Le baiser du serpent

      Il faut donc choisir des écoles catholiques hors contrat ou se substituer à l’Education Nationale pour ceux qui n’ont pas besoin d’un second salaire. Pour ça, vous pouvez utiliser les livres et méthodes proposés par La Librairie des Ecoles http://www.lalibrairiedesecoles.com/


    • #134718
      le 13/04/2012 par joe l’embrouille
      Le baiser du serpent

      moi j’instruis mes 4 enfants à la maison. auparavent j’avais inscrit ma fille dans une école catholique. Même si l’éducation est un peu plus traditionnelle que dans le public, elle n’en demeure pas moins calqué sur le programme maçonnique de l’éducation nationale. Donc pour moi : à fuir. De la même manière je ne penses pas les mettre dans une école musulmane pour les mêmes raisons.
      J’ai la chance d’avoir une femme qui s’est dévoué pour le home schooling cela et je reconnais que cela n’est pas évident . D’ailleurs aujourd’hui peu de maman sont pret à faire ses sacrifices. mais nous prions pour que Dieu dans sa miséricorde recompense nos efforts ici bas et dans l’au dela.
      amin (amen)


    • #134777
      le 13/04/2012 par kasiar
      Le baiser du serpent

      Bonsoir,

      Je suis musulman et je rejoins les commentaires qui disent de mettre les enfants dans des écoles catholiques.

      Pour ma part ce sera essentiellement une éducation basée sur l’Islam, mieux vaut éduquer les enfants dans une école d’une autre religion que dans l’école de lucifer Yadoubillah


    • #135415
      le 14/04/2012 par Esperanza
      Le baiser du serpent

      Non mais je peux vous assurer que dans les écoles catholiques qui se respectent ce genre de délire sera traité comme il se doit, en concertation avec les parents qui, au moins, dans l’enseignement catholique ne sont pas traités comme des névrosés analphabètes et vaguement dangereux qu’il faut tenir à l’écart le plus possible, sauf bien sur sur les sujets qui n’ont rien à voir avec l’éducation et qui passionnent en général, dans l’enseignement public, et les syndicats de profs, et la FCPE. En tant que mère de famille nombreuse j’ai expérimenté le privé catho et le public, donc je me sens habilitée à comparer.


  • #134685
    le 13/04/2012 par Arthur
    Le baiser du serpent

    Ce commentaire ne comporte aucune haine et s’il n’était pas publié cela montrerait que vous pratiqué une censure bien plus dure que celle que vous critiquez de la part des "méchants-juifs-sionistes-qui-controle-tout"

    Que d’amalgames dans cet article... C’est affligeant !
    Après les juifs c’est le tour des homos... Vous avez oublié de vous attaqués aux handicapés et aux tsiganes je crois...

    STOP au n’importe quoi ! Ce film n’est pas là pour dire aux enfants : Vous pouvez choisir la sexualité que vous voudrez ! Vous êtes des ignards pour croire ça ! Ou de mauvaise foi et je penche pour la deuxième solution ! Quoique...

    L’homosexualité n’étant pas un choix ! Ce film n’incite pas les enfants à choisir ! Il s’agit de leur faire prendre conscience que, dans la nature et dans la société, ils seront "confrontés" à des personnes différentes ! Que la différence existe, et qu’il faut l’accepter car on ne peut rien faire pour les changer ! Et quoi de plus normal ? Pourquoi rejeter l’autre juste parce qu’il est différent ?

    Il n’est aucunement question de sexe dans ce dessin animé ! C’est une juste l’histoire d’amour d’un poisson qui tombe amoureux d’un poisson ! Faut arrêter de dire n’importe quoi ! On voit pas de poisson copuler dans ce film, c’est pas de la pornographie et ca ne va pas incité les petits à devenir homos ! Pcq CEST IMPOSSIBLE ! Personne ne devient homos du jour au lendemain ! Surtout pas en voyant un film ! Si votre logique était viable, la Belle au bois dormant serait un "vaccin" contre l’homosexualité, et si c’était le cas ça se saurait !

    C’est un film qui appelle à la tolérance et imaginons que ce poisson soit tombé amoureux d’un poisson qui ait une religion différente (comme cela est interdit en Islam) on en aurait pas fait trois tonnes !! Pourtant ca aurait pu être pas mal une histoire d’amitié entre poisson de différentes religions ! En tout cas si ca peut faire diminuer le racisme et la haine entre les hommes c’est toujours bon à prendre !

    Vous êtes dans un conservatisme affligeant ! Tout était mieux avant (Les guerres en Europe n’étant qu’un point de détail selon vous) et la société va toujours vers plus de décadence ! Si la décadence c’est l’affirmation de la liberté et de l’égalité des minorités alors oui ! Et je me battrai pour cette décadence aussi longtemps qu’elle portera un message de paix et d’amour !

    Arrêter de voir des complots conspirationnistes là où il n’y a rien !

     

    • #134742
      le 13/04/2012 par shoananas
      Le baiser du serpent

      Bien que je trouve le projet du film complétement con, et que je ne vous rejoint pas sur l’idée que l’homosexualité n’est pas un choix (pour moi ça l’est mais c’est mon avis) je trouvais votre commentaire légitime et cohérent jusqu’à "C’est un film qui appelle à la tolérance et imaginons que ce poisson soit tombé amoureux d’un poisson qui ait une religion différente (comme cela est interdit en Islam) on en aurait pas fait trois tonnes !! "
      C’est marrant ce réflexe qu’on a à toujours ramener la religion et surtout l"islam pour appuyer nos arguments ! Pour info, il n’est pas interdit en islam "d’être amoureux d’une personne non musulmane" c’est débile ce qui est interdit c’est qu’une femme musulmane ÉPOUSE un non musulman et qu’un musulman ÉPOUSE une femme qui n’est pas musulmane,chrétienne ou juive. On peut être d’accord ou pas c’est pas le sujet.

      En reprenant votre méthode de ramener la religion à tous, si les religions (TOUTES) interdisent l’homosexualité c’est bien que celle ci n’est pas naturelle, pourquoi est ce que Dieu (on y croit ou on y croit pas c’est pas le sujet) donnerai "une nature" différente à certaines personnes pour ensuite leur dire "c’est interdit, c’est très grave vous irez en enfer" (je caricature) ? C’est bien que l’Homme a le choix d’être Homo ou non.

      Pour revenir au sujet le rôle de l’école ce n’est pas de veiller à ce que les enfants soient ouvert ou non à la différence. Et puis à l’école même l’enfant est déjà face à toutes les différences, des blanc des noirs des arabes des chinois des indiens et j’en passe.... Pas besoin de leur montrer des débilites pareils...


    • #134759
      le 13/04/2012 par lulu
      Le baiser du serpent

      « Après les juifs c’est le tour des homos... Vous avez oublié de vous attaqués aux handicapés et aux tsiganes je crois... »

      ...Alors toi je crois que tu n’as pas tout compris déja... la finalité de ce site n’est pas de s’en prendre aux différentes minorités et personne ne s’en "prend" aux juifs et aux homos. Ensuite en ce qui concerne ce film, il me semble en effet que sa diffusion (qui plus est à des très jeunes) est loin d’être indispensable. L’homosexualité dans nos sociétés occidentales est totalement tolérée, voire banalisée - et c’est là qu’on est en droit de se demander si c’est un bien ou un mal... Des intolérants il y en aura toujours malgré ce genre de films et en rajouter une couche avec ce film me parait plus de la propagande qu’autre chose.


    • #134779
      le 13/04/2012 par kasiar
      Le baiser du serpent

      Ah un moment j’ai cru que j’étais sur liberation ou lepoint ...

      Ce n’est pas l’objectif de cet article de discriminer les homos, mais remettre en question une pratique dangeureuse pour la démocratie, car l’homosexualité est interdite dans les religions, et mes enfants que ça plaise ou non je les élèverait dans ce principe. Je leur enseignerais moi-même la tolérance envers les gens mécréants, homos et extraterrestres.
      Le Coran est très clair là-dessus :
      « Point de contrainte dans la religion » [al-Baqara :256]
      « Si ton Seigneur le voulait, tous les hommes auraient été croyants. Vas-tu, quant à toi, contraindre les gens pour qu’ils deviennent croyants ? » [Yûnus :99]
      « S’ils se détournent, [saches qu’] il ne t’incombe que la communication [du message] » Sourate [Âl `Imrân :20].
      « Il a été donné autorisation à ceux qui sont combattus [de riposter] car ils ont été opprimés et certainement Allah est capable de leur apporter le secours [ou la victoire], eux qui ont été expulsés de leur terre sans raison sinon celle d’avoir dit : Allah est notre Seigneur… »[al-Hajj :39-40]
      « 
      Vous êtes dans un conservatisme affligeant ! Tout était mieux avant (Les guerres en Europe n’étant qu’un point de détail selon vous) et la société va toujours vers plus de décadence ! Si la décadence c’est l’affirmation de la liberté et de l’égalité des minorités alors oui ! Et je me battrai pour cette décadence aussi longtemps qu’elle portera un message de paix et d’amour ! »

      Alors va sur un autre site et laisse nous nous battre pour NOS valeurs qui sont l’exact opposé de la décadence qui détruira à terme l’humanité.

      Ici t’es sur Egalité et Réconciliation gauche du travail et droite des valeurs mon grand.
      Faut lire là où tu postes

      Toutes les grandes civilisations qui ont disparu ont été décadentes ;)

      Quand au procès d’intention des juifs, faut arrêter de souligner les commentaires haineux de certains et voir les plus pertinents.
      Les juifs sont un peuple compliqué à comprendre, moi-même j’ai du mal, donc je ne critique pas


  • #134719
    le 13/04/2012 par gaius
    Le baiser du serpent

    Pour ceux qui ont des enfants en école , c’est simple , il suffit de demander si cette merde est programmé dans l’année et retirer vos enfants à la date fatidique pour x raison.


  • #134762
    le 13/04/2012 par Sorrende
    Le baiser du serpent

    Encore une connerie qui va nous faire passer pour des pervers pédophiles ! Et le plus horrible dans tout ça c’est qu’il va y avoir suffisamment de crétins pour s’extasier devant cette merde.

    Et après on me demande pourquoi je ne fréquente ni le Marais, ni les follasses de Bastille... Tout simplement pcq je ne veux pas qu’on m’associe à ce genre d’actions "pour la tolérance" (sic) qui masquent en fait le désir profond d’une frange de la communauté homosexuelle de ne plus souffrir du choc en retour d’un style de vie alternatif.

    Je me fait incendier en ce moment sur YouTube pcq je soutiens Vanneste dans ses propos et que j’exhorte les homos à se focaliser davantage sur leur devoir de pudeur envers la société et sur un code moral que nous avons oublié, au lieu de se consacrer à la recherche constante de "l’égalité" et sur la vengeance personnelle contre les brimades subies à l’adolescence.

    Pcq en fait le fond du problème il est là : beaucoup d’homos ne se sont jamais remis des misères que les autres leur ont faites en grandissant à cause de leur différence. Ils cherchent maintenant à se venger de leurs tortionnaires en participant activement à la féminisation de l’homme et à l’endoctrinement des enfants à la théorie du genre. Théorie qui dédouane les minorités sexuelles de toute culpabilité ou de toute responsabilité quand à leur propre condition qui serait rendue difficile par la société et non par la nature elle-même.

    Ce qui explique l’existence de ce genre de film à la con.

     

    • #134896
      le 14/04/2012 par MagnaVeritas
      Le baiser du serpent

      Je crois que se prétendre "gay" est un bon moyen pour une bande de freaks attardés de s’inclure parmi les homos tout en leur volant la parole.


  • #134768
    le 13/04/2012 par Pierre
    Le baiser du serpent

    Le problème c’est exactement le nom éducation nationale . Avant les années 30 cela s’appelait : ministère de l’Instruction publique ; ça avait plus de gueule non ? L’éducation étant réservée aux parents et familles. C’est simple à comprendre
    Sans commentaires .....
    Salut à tous et une pensée à tous les bénévoles d’ER
    Pierre


  • #134771
    le 13/04/2012 par kasiar
    Le baiser du serpent

    Je vous conseille de regarder ce lien

    Si la connerie avait un sommet on l’a largement atteint


  • #134890
    le 14/04/2012 par MagnaVeritas
    Le baiser du serpent

    Salut les p’tits chous ! hihihi

    Il faudrait que quelqu’un excave un dossier vieux de 2-3 ans. C’est quand le gouvernement espagnol a fait de la propagande pro-zoophilie auprès des enfants. Heureusement les Catholiques espagnols sont intervenus pour remettre les choses en ordre, mais ça puait vraiment la propagande satanique.


  • #134892
    le 14/04/2012 par MagnaVeritas
    Le baiser du serpent

    Soit dit en passant, dès tout jeune je pensais que l’école était de la merde. Jamais je n’en ai douté, malgré toute la propagande "ouiiii mé tu sé fo allé à lécole cé pour ton bien", j’ai toujours trouvé l’école à chier, les enseignants stupidissimes, les élèves attardés. Comme un con, j’ai persisté jusqu’à la fac et plus loin encore.
    Quelle amertume, si seulement j’avais laché toute cette merde au lieu de m’acharner, je serais sûrement 100 fois plus fort maintenant. Quel travail j’ai dû accomplir pour désapprendre toute cette merde, combien d’efforts j’ai dû faire pour me déconditionner.
    Comme dirait Kenny Arkana, l’école est une usine à zombies ; dès l’enfance on nous apprend qu’être va toujours avec avoir.

     

    • #137017
      le 17/04/2012 par Hervé
      Le baiser du serpent

      Héhéhé ! J’ai l’impression de lire mon autoportrait là. Je pense exactement la même chose pour exactement les mêmes raisons ! Et je suis allé très loin en fac moi aussi dans la "démonstration que c’est de la merde".
      Quand j’étais gamin, je voulais être un savant qui partirait à la découverte de la planète via les sciences que j’appréciais particulièrement, mais aussi les langues étrangères dont je n’avais pas peur des difficultés, mais loin de moi l’idée d’y laisser ma nationalité.

      Pourtant j’ai failli redoubler l’école maternelle, alors que la psy infantile avait prévenu qu’à 4 ans, j’avais un vocabulaire et une syntaxe d’adulte, que je m’exprimais bien mieux que n’importe quel enfant de mon âge. La directrice fut d’ailleurs catastrophée en lisant le rapport. Je m’intéressais à des jeux nécessitant de voir dans l’espace et je réussisais à en résoudre certains devant une auxiliaire à 5 ans. Il faut dire que je suis rentré tard à l’école maternelle, à 4 ans, premier indice.

      "Madame S., qu’avez-vous fait à votre fils ?
      - Rien, nous ne lui parlons pas le « cacaboudain » c’est tout !" Deuxième indice.

      Un troisième indice qui va plaire à Michel Desmurget, je regardais très pau la télé, sauf quand elle montrait des choses qui m’intéressaient - aviation, tant militaire que civile, oiseaux, montagne, vie sous-marine, nuages(!), nature -. J’habitais à la campagne.
      J’évitais les dessins animés. Leurs génériques débiles m’énervaient, que les gamins reprenaient pourtant à tue-tête à la récré. Je ne vivais que pour mon monde très aérien ce qui me valait déjà de gros ennuis relationnels. J’étais pris pour le débile de service. Il est vrai que je pouvais me mettre à sauter sur place quand je voyais des oiseaux ou des avions !

      J’ai failli redoubler mon CE1 et même d’être rejeté en CP. C’est vous dire si le "débile" en plus était mauvais ! Il était en fait très malheureux, lui qui voulait les meilleures notes pour ses parents et qui craignait déjà de finir voyou braqueur dealer. Mais à la fin du CE1, je me retrouvais à la 5e place. Le déclic, non, l’éruption plutôt.
      La passion des volcans s’était surimposée au reste. Elle exigea l’égalité et la réconciliation des matières enseignées dont des choses aussi improbables que l’allemand--->montée des notes au cours de la scolarité--->jalousie--->insultes des "camarades" dont antisémite--->ne pas plier---->le directeur considère que j’ai un problème--->insultes de sa part et coups---->révolte---->conseil de discipline.


    • #137080
      le 17/04/2012 par Hervé
      Le baiser du serpent

      (suite et fin)
      La preuve était alors établie, la cause clairement entendue.

      "Votre fils est un con, il n’arrivera jamais à rien, même pas le bac ! C’est signé d’un prof de maths qui avait passé son temps à faire des jeux de mots sur mon nom de famille pendant les 4 années du collège sans jamais m’appeler Hervé. Sauf pour me traiter de "con". Ben oui j’avais pas 16-18 en maths contrairement à de nombreuses autres matières, plutôt 11.5-12. Alors il me traitait de con et de clown.
      - Si vous me mettez un coup de pied, je vous rends un coup de poing, je ne m’appelle pas Hervé !" C’était mon père. Le prof est devenu tout blanc. Mais c’était le prof principal, sans doute là pour ça d’ailleurs.

      Autre affaire. La prof d’anglais(obligatoire) de 6e était juive et moi d’origine alsacienne(bien que né à Bordeaux pour cause de guerre) qui avait fait un peu d’allemand un mois avant dans un autre établissement—>réaction hystérique de la prof(dehors !)—>manipulation visible des élèves(c’est pour ça que j’enseigne l’anglais et que je le rends si attrayant !)+apprentissage d’un chant de Noël en langue allemande(Stille Nacht) sur ordre d’un directeur prof d’allemand mais contre l’allemand en 6e—>conflit—>reprise de l’allemand 2 ans plus tard ne voulant pas céder—>insultes(sale boche antisémite fils à Hitler génocidaire)crachats et coups—>ne pas céder—>enlisement—>culpabilisation via les profs, le directeur et les parents(tout ça c’est bien fait pour toi !)--->révolte en 3e—>baisse des notes—>conseil de discipline(le même, votre fils est un con etc)—>prise de conscience au lycée(c’est de la m..., c’est bien fait pour toi)—>forte culpabilité—>lutte pour ne pas sombrer, efforts pour ne pas lâcher prise—>Bac S minable(5/20 en maths) - mais bac quand même --->vengence et repli dans les études—>Maîtrise de géologie - pour qqn qui ne devait arriver à rien - mais bien sûr barrage au DEA—>dévalorisation rétrospective de tous ces "enseignants"(j’ai le même niveau intellectuel qu’eux mais en plus, je suis un généraliste)—>années de galère, choômage, petits boulots, temps partiel, RSA, mais aussi désintoxication intellectuelle, réconciliation lente avec l’allemand(!), aujourd’hui quasi-terminée grâce au jeu d’échecs, montée subséquente de l’"antisémitisme", découverte de la pensée dissidente et retour à l’idée de départ :Egalité et Réconciliation
      Collège et lycée catho ! NON MAIS QUEEEELLE FUMISTERIE, PUUUREEE !!!

      Hervé


  • #134920
    le 14/04/2012 par tony-waza
    Le baiser du serpent

    Un enfant ne doit pas penser sexualité mais camaraderie , amitié , fraternité !
    Leur mettre dans la tête des idées sexuelles aura une incidence sur leur devenir !
    La tolérance ouvre le coeur et ensuite vient la contradiction , soit tu aimes soit tu n’aimes pas , c’est le danger auquel ils sont confronté et les homosexuels qui vont leur expliquer que la sodomie ne leur serait une mauvaise chose le savent et profitent de l’ignorance de ces enfants qui pensent que ces adultes venant dans leur classe d’école avec l’aval de l’éducation national leur souhaite du bien , alors que le fait d’être homosexuel est contre nature ! http://www.facebook.com/# !/TheNogaySite


Afficher les commentaires suivants