Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Malaise pendant le débat du Figaro sur Daech

"Pourquoi la Jordanie et Israël ne sont pas touchés par Daech ?"

Le 2 novembre 2011, Le Figaro organise un débat autour du futur de Daech, l’armée de l’État islamique. L’animateur donne très vite le « la » avec son introduction :

« L’après-Daech, comment l’organisation va se transformer. Encore mercredi une attaque faisant 8 morts à Manhattan a été perpétrée par un homme qui se revendiquait de Daech, c’est en tout cas ce qu’indiquent des documents qui ont été retrouvés dans son véhicule. Pour Daech cela montrerait encore aujourd’hui une capacité de frapper partout alors que son territoire en Syrie et en Irak est sur le point d’être entièrement repris, c’est un paradoxe qui sera au cœur de cette émission... »

Les deux invités sont Clément Fayol, coauteur du livre Un cartel nommé Daech et Georges Malbrunot, le grand reporter du journal, spécialiste du Proche-Orient.

« Il faut considérer que l’après-Daech a commencé »

Ce sont les mots de notre ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, qui considère que la guerre est gagnée, mais que la paix ne l’est pas encore... Le danger Daech, vaincu sur les terrains irakien et syrien, s’éparpillerait ainsi un peu partout dans le monde, avec une prédilection pour l’Asie et l’Afrique, comme le montrent les derniers faits d’armes de l’organisation terroriste mondialisée aux Philippines et en Somalie. On rappelle qu’au pays de Duterte, une faction islamiste se réclamant de Daech a attaqué la ville de Malawi, pour finir par être défaite... avec l’aide des États-Unis.

Quant à la Somalie, zébrée de conflits politiques et ethniques, elle a subi un véritable carnage le 15 octobre 2017 avec un attentat qui a fait autour de 300 morts. Et comme une cerise sur ce gâteau macabre, les Américains viennent de frapper Daech en Somalie...

 

JPEG - 32.8 ko
Rien ne vaut une bonne carte

 

Les curieux pourraient déceler dans ces deux séries d’événements « attaque islamiste–intervention américaine » quelque chose comme une ingénierie sociale extrêmement cynique. Il est vrai que l’empire est en train de faire monter les tensions aux portes de la Chine et dans le croissant sahélien. C’est d’ailleurs là qu’on annonce la reconversion du gros des troupes survivantes de Daech...

On en arrive au « paradoxe » du Figaro, et des deux invités, qui vont s’évertuer à expliquer pourquoi Daech est aussi affaibli et à la fois aussi fort. Question qui résume toute l’impasse dans laquelle la presse mainstream s’est fourrée en diffusant massivement depuis le début du conflit proche-oriental (2011) la version israélo-américaine sans beaucoup de recul. Ce sont pourtant les Russes qui ont pilonné les dizaines de milliers terroristes venus au Levant ravager la Syrie (l’Irak ayant déjà été ravagé par les Américains), une victoire que même les communiqués menteurs du Pentagone ne peuvent leur ôter. Il faut alors rapatrier les résidus de cette armée mercenaire qui va dans le sens des intérêts occidentaux.

Parmi les traditionnelles questions des internautes, la première évoque les lieux possibles de reformation de Daech. C’est Malbrunot qui y répond (à 21’10) :

« Dans le sud libyen, dans le Sinaï, en Asie probablement aussi, donc ce sont les terres où Daech va essayer de se reconstituer »

Mais le meilleur arrive à 21’21 avec la question gênante de « Rafik » et le malaise en plateau qui s’ensuit :

« Pourquoi la Jordanie et Israël ne sont pas touchés par Daech ? »

Voici la réponse, savoureuse, du coauteur du livre Un Cartel nommé Daech :

« Moi je pense qu’il y a plusieurs raisons, moi je vais pas rentrer dans les raisons géopolitiques... »

Pour l’auteur d’un livre de géopolitique, ça ne manque pas de sel ! Alors, si l’on ne fait pas de géopolitique, on fait quoi ?

 

(Pour regarder ce débat, cliquez ici)

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture

 

Savoir distinguer les vessies des lanternes « terroristes », avec E&R :

« Daech » ou l’escroquerie sanglante des intérêts anglo-israélo-américains,
voir sur E&R :

 






Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1833355
    Le 4 novembre à 18:55 par Chirac Jacques
    Malaise pendant le débat du Figaro sur Daech

    Non mais vous l’avez regardée la vidéo ? Il répond effectivement à cette question sur Israël et son point de vue est qu’Israël comme les pays du golfe ont voulu contrôler dans une certaine mesure Daesh et d’autres factions "rebelles" pour servir leurs intérêts dans la région... Qu’on soit d’accord ou pas il a son avis et il le donne, contrairement à ce que vous dites. Un peu d’honnêteté SVP.

     

    Répondre à ce message

    • #1833422
      Le 4 novembre à 20:18 par The Médiavengers
      Malaise pendant le débat du Figaro sur Daech

      Les Etats-Unis et la France aussi pensaient que Daesh était "une entité manipulable", et pourtant....
      Vous avez une explication moins foireuse ?

       
    • #1833505
      Le 4 novembre à 22:14 par stef
      Malaise pendant le débat du Figaro sur Daech

      Le mensonge est plus fin, en gros il dit qu’israel et l’arabie saoudite n’ont rien à voir avec daesh et qu’ils ont juste essayé d’en profiter, c’est pas un manque d’honnêteté d’ E&R mais bel et bien du journaliste.

       
    • #1833753
      Le 5 novembre à 12:32 par Oleodedieu
      Malaise pendant le débat du Figaro sur Daech

      Pas besoin d’explications, les gens clairvoyants qui connaissent la géopolitique ont l’explication : par rapport à la carte géographique, ils évitent soigneusement ces zones non pétrolifères alors que en Syrie et Irak ils l’ont fait et surtout Israël devrait représenter une menace à plusieurs titres : "le pays juif" qui détient Jérusalem et maltraite des musulmans, c’est aussi un pays qui se dit démocratique, libéral et apporte au moyen Orient la décadence occidentale... Donc toutes les raisons de les attaquer ou du moins de leur faire subir leurs attentats...
      Comme les USA : des années qu’ils bombardent, combattent Daesh avec aucun effet, voir même L’effet tâche d’huile : plus ils les frappent plus il y en a...
      Du pipo, tout simplement : Israël et les USA ont créé Daesh, Point Barre !!!!

       
  • #1833360
    Le 4 novembre à 18:58 par Lord Polanyi
    Malaise pendant le débat du Figaro sur Daech

    Clément Fayol admet toutefois qu’Israël a considéré, au moment de l’émergence de Daech, qu’il s’agissait d’une entité manipulable qu’il pouvait essayer de contrôler pour obtenir ce qu’il voulait en Syrie. Donc le bottage en touche aurait pu être plus total que ce qu’il est. Mais c’est vrai que son propos reste tout de même confus et superficiel, en dépit de l’importance de la question. Quant au mutisme de Georges Malbrunot, sans commentaire !

     

    Répondre à ce message

    • #1833415
      Le 4 novembre à 20:07 par bastien
      Malaise pendant le débat du Figaro sur Daech

      Il ne répond pas à la question, il dit que pendant un certain temps ils ont cru pouvoir contrôler certaines factions, mais ça ne répond pas à la question pourquoi ils sont épargnés par Daesh.

       
    • #1834374
      Le 6 novembre à 13:02 par Justin Antinanti
      Malaise pendant le débat du Figaro sur Daech

      Plus compliqué de répondre pour Al Qaïda du temps de Ben Laden, l’Afghanistan n’ayant pas les mêmes voisins.
      En septembre 2004 dans le Monde Diplo, Olivier Roy, chercheur, relevait ceci :

      « Aucun membre d’Al Qaida n’a agi sur le territoire israélo-palestinien » ?

      Pourtant, en octobre 2001, M. Ben Laden
      disait que, puisque le peuple états-unien n’était que l’esclave des Juifs, « la
      punition doit toucher Israël ». En avril 2002, la
      « mouvance » aurait mis pour la première fois l’accent sur les cibles
      israéliennes dans un communiqué publié après les attentats de Djerba...
      Ben Laden : une grande gueule qui dit beaucoup mais ne fait pas grand chose ??
      Remarquez s’il est mort en décembre 2001 Al Qaïda a dû être manipulée depuis ...

       
  • #1833364
    Le 4 novembre à 19:06 par Anonymous19
    Malaise pendant le débat du Figaro sur Daech

    La carte, c’est une blague ?

    A part l’Angola, le Zimbabwe et peut-être le Soudan, tous les pays africains ont une présence militaire US. La seule chose c’est qu’elle ne sont pas toutes officielles.

     

    Répondre à ce message

    • #1833473
      Le 4 novembre à 21:38 par Palikao
      Malaise pendant le débat du Figaro sur Daech

      T’es sérieux là ? En Algérie, y’a pas un seul américain. L’état a refusé fermement une présence américaine sur son sol.. Faut arrêter de raconter n’importe quoi l’ami.

       
    • #1833713
      Le 5 novembre à 10:51 par Castanietzsche
      Malaise pendant le débat du Figaro sur Daech

      Certes au Soudan du Sud il y a énormément de Britanniques, mais il y a aussi beaucoup d’Américains actuellement. Par contre il n’y a pas de Français... Alors que c’est clairement l’épicentre de toute cette déstabilisation africaine.

       
  • #1833431
    Le 4 novembre à 20:32 par hahaha
    Malaise pendant le débat du Figaro sur Daech

    Hahaha, Malbrunot a toujours été intéressant, et connaît sur le bout des doigts les méandres des conflits du Moyen-Orient compliqué depuis des décennies... Mais il se garde bien d’aller au fond des analyses. On n’attend rien d’objectif des "journalistes" à 100% et c’est justement pourquoi son statut de demi-prostitué (non chômeur) est exaspérant !

     

    Répondre à ce message

    • #1833467
      Le 4 novembre à 21:33 par b&b
      Malaise pendant le débat du Figaro sur Daech

      Malbrunot spécialiste du Moyen Orient au meme titreque Carrere d’Encausse specialiste de la Russie.
      Tu le rappelles bien : reporter = prostituée
      Et je te rappelle que Malbrunot est grand reporter.

       
    • #1833544
      Le 4 novembre à 23:33 par solmed
      Malaise pendant le débat du Figaro sur Daech

      @ hahaha
      Il n’existe quasiment pas de journalistes qui sont autorisés à aller dans les zones de conflits, notamment pour ceux qui traversent les zones occupées par les rébellions ce sont dans l’écrasante majorité des cas des fonctionnaires des états qui agissent dans le cadre de leur mission pour les services de renseignement. Leur mission est en effet de faire du renseignement. Et d’ailleurs, pour ceux qui sont arrêtés, la principale accusation qui leur est portée est de faire de l’espionnage car ils sont pris la main dans le sac. C’est pourquoi les négociations pour leur libération sont très longues car dans un premier temps les états nient leur implication et souhaitent taire leur couverture. C’est arrivé pour Malbrunot et Chesnot mais également pour Aubenas et pour tous ceux qui sont envoyés en mission pour servir les intérêts d’une des parties impliquée dans les conflits.
      Les (vrais) journalistes (pas que) eux, dans la presque totalité des cas passent par l’accréditation auprès de l’état concerné et n’ont dans ces cas pas besoin des réseaux criminels dans lesquels sont impliqués leurs pays pour pouvoir faire leur travail. Il suffit de suivre comment, dans les différents conflits où les "oppositions" créées, entrainées et armées par les puissances, les "journalistes-agents" sont infiltrés par des réseaux terroristes et peuvent même jouer à des rôles d’experts en armes chimiques par exemple... ;-) Comment des terroristes qui sont censés être les "ennemis mortels" des occidentaux, qui provoqueraient des attentats dans ces pays, peuvent-ils aussi facilement accueillir autant de "journalistes" en leur ouvrant toutes leurs portes.... ?

       
    • #1833879
      Le 5 novembre à 16:25 par hahaha
      Malaise pendant le débat du Figaro sur Daech

      Hahaha, en effet les "indépendants" en zone de guerre se font rares... Il est indéniable que des informations sont transmises aux services de renseignement (idem avec les ONG). Et il y a sans doutes de vrais officiers de la DGSE sous couverture parmis eux. Mais tous ne déroulent pas (du moins tout le temps ou complètement) le narratif officiel à la sauce BHL (Alep, chimique, gentils Kurdes, méchante Russie, etc...) en essayant de donner un éclairage plus nuancé sur cette région complexe. Et Malbrunot en fait partie.

       
  • #1833487
    Le 4 novembre à 21:50 par François
    Malaise pendant le débat du Figaro sur Daech

    Le coauteur répond à la question, il faudrait peut-être regarder la vidéo en entier... Ce livre est une bombe, je l’ai lu en une traite aujourd’hui et il révèle bien des liens entre les Saoud et Israël, et revient sur les liens Al-Qaeda/Israël.

     

    Répondre à ce message

    • #1833680
      Le 5 novembre à 09:17 par Louis Delga
      Malaise pendant le débat du Figaro sur Daech

      Si tout ceci est avéré, alors pourquoi ne traduit-on pas ces états, dont Israël, devant un tribunal international pour crimes et terrorisme ??? Voilà la vraie question. Et si la réponse va dans le sens de la domination mondiale, alors là on a un vrai problème...

       
    • #1833737
      Le 5 novembre à 12:04 par Pamfli
      Malaise pendant le débat du Figaro sur Daech

      Nous avons un vrai problème, le malaise dans la société des charlies va bien au-delà : désormais, il suffit de bien observer le charlie (par exemple un prof) ânonner sa pensée unique sur le vivre ensemble, sans rien dire, le laisser s’époumoner dans sa litanie,… Vous constaterez que les autres charlies écoutent et se taisent. Ne trouvant plus d’écho, sans geste d’acquiescement, sans adhésion, le charlie se retrouve alors seul, son prurit cesse et le silence s’installe, le malaise est là. Faites l’expérience vous verrez, tout se fait par le regard, sans la moindre dépense d’énergie…
      Je les ai même entendus parler de mondialisme et pas de mondialisation ou globalisation comme dans les cours de géographie ou de morale laïque mais bel et bien du mondialisme.

       
  • #1834349
    Le 6 novembre à 12:11 par Mami Wata
    Malaise pendant le débat du Figaro sur Daech

    "Alors, si l’on ne fait pas de géopolitique, on fait quoi ?" : "On joue aux cartes" comme l’aurait dit la savoureuse Audrey Pulvar

     

    Répondre à ce message