Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un jour en France : mardi 31 janvier 2017

Fillongate, Macrongate, Marinegate

 

C’est la semaine des égouts qui débordent. Le Canard enchaîné, en tête de la révolte contre la droite catho, assène un second coup à Penelope, l’ex-future première dame de France. Le coup a dû être bien pensé : la première lame coupe les jambes, la seconde empêche les jambes de repousser. Depuis ce mardi 31 janvier, Fillon ne marche plus, il rampe.

 

Y a-t-il un candidat honnête dans l’avion ?

Mais c’est le sort de ceux qui briguent le trône de France. Si on ne passe pas ces éliminatoires – qui portent bien leur nom (on ne va pas jusqu’à parler d’exterminatoires) – on n’a qu’à rester chez soi. C’est Mick Jagger qui disait que si un personnage public ne supportait pas les critiques, les insultes ou les papiers à charge, il n’avait rien à faire dans ce job. Le cuir doit être épais.

Sans être fillonistes, l’orage de janvier est brutal, mais c’est pas le déluge biblique. Par exemple, François aurait pu avoir un fils drogué, tueur en série, ou une fille au PS. Cependant, pour un ancien Premier ministre, une descente de police, une perquise, même à l’Assemblée, ça la fout un peu mal. On avait déjà écrit, au début de cette « affaire », que la « com » du Sarthois avait été nullissime. Elle est pourtant confiée à la papesse du genre, Anne Méaux. Si elle trouve encore des clients après ça, on s’inscrit direct au PS, dans une cellule du 4ème arrondissement parisien, chez les bobos LGBT.

On résume : si Fillon ne passe pas l’orage, il n’est pas fait pour être président. C’est une sorte d’épreuve divine, dans tous les sens du terme, et surtout dans le sens sportif. Et Fillon est un vrai sportif : sommets des Alpes, courses de bagnoles, ça demande des nerfs, et de la résistance.

 

 

Attention, n’allez pas croire qu’on fait de la retape pour les Républicains, mais il est évident que la campagne de presse en cours n’a rien d’un hasard. C’est la droite des valeurs qui est visée, par la gauche libertaire, qui prend sa revanche sur les score indécents des 20 et 27 novembre 2016. Sinon, on le répète, faut juste rendre le fric, c’est tout con. Rendre – si le délit est avéré – les 900 000 euros de madame, plus les 84 000 des mômes, ça fait presque un million. Y a bien Pierre Gattaz ou un gros ponte du MEDEF qui peut les avancer, avec tout ce qui’ils vont se mettre dans la poche après le 7 mai ! Car pour le grand patronat, qui a deux fers au feu – Ficron et Maillon –, miser sur un candidat libéral est un simple investissement, sans risque, sur l’avenir. Sarkozy avait été le candidat de ses sponsors, réunis le soir de son élection au Fouquet’s. Simple, clair, direct.

Cependant, l’affaiblissement moral de Fillon profite mécaniquement à Marine Le Pen, créditée de la première place le 23 avril par tous les sondages. Ce qui peut être aussi une manip du système médiatico-politico-sondagier de créer un effet de « front républicain » anti-FN. C’est probablement ce qui va se passer, et même dès le premier tour. Mais n’anticipons pas. La grande Le Pen en a un avant-goût, avec les 300 ou 340 000 euros qu’elle doit théoriquement rembourser au Parlement européen. Malheureusement, la patronne du FN refuse de rendre le grisbi.

L’eurodéputée est accusée d’avoir rémunéré avec des fonds européens comme assistante parlementaire Catherine Griset, alors que celle-ci travaillait essentiellement pour le FN. Cette dernière était en effet secrétaire puis chef de cabinet de Mme Le Pen au même moment et dispose, par ailleurs, d’un bureau au siège de la campagne présidentielle de la candidate frontiste, à Paris.

« Je ne me soumettrai pas à la persécution, à cette décision unilatérale prise par des adversaires politiques avec exécution provisoire en violation de l’État de droit, des droits de la défense, sans preuves et sans attendre que la justice, que j’ai saisie, ne se prononce au fond », a-t-elle affirmé mardi à Reuters.

 

L’avantage, pour Marine Le Pen, c’est là aussi que cette affaire administrativement un peu complexe pour le tout-venant (L’Europe c’est loin et c’est chiant), sorte au moment du Fillongate (le Penelopegate y a pas « Fillon » dedans !). Hasard ou pas, les journalistes savent très bien que le public ne peut pas suivre deux affaires majeures en même temps, ce qui explique l’effet de feulleton qui agglomère toute l’attention, au détriment du reste de l’actu. L’actu cannibalise l’actu, et à l’instar des planètes avec les forces gravitationnelles, ce sont les masses les plus importantes qui exercent une attraction sur les masses plus petites. Plus prosaïquement, le gros buzz tue les petits buzz. Version paysanne de cette parabole de l’espace : autour d’un chêne, rien ne pousse.

Pour faire bonne mesure, Macron prend aussi sa giflette, sous la forme d’une sous-estimation de 200 000 euros du patrimoine de sa femme. On sent que l’attaque n’est pas trop méchante, et en plus, elle surgit au moment où Fillon est en défense, à genoux, et qu’il ne peut pas profiter de l’affaiblissement du FC Macron. De l’art du timing médiatique, n’est-ce pas.

 

 

Fillon, Macron, Le Pen… Tout le monde y passe ! L’impitoyable moulinette des présidentielles ! La moindre peccadille, la moindre petite faute devient une montagne, un volcan, une éruption ! C’est le réveil du volcan géant du Yellowstone, l’affaire Penelope. Le truc qui commence par un dégagement de souffre anodin, et qui finit en éclatement multiatomique qui engloutit toute une ville, en l’occurrence Sablé.

À la manœuvre, comme d’habitude, les officines de gauche, Mediapart et Le Canard, à qui les puissants dans l’ombre refilent tous les bons « doss » clés en main, au moment opportun. Cela reste vrai, mais vrai dans un certain but. Ce qui ne nous empêche pas de prendre l’info, non pas avec des pincettes, mais pour ce qu’elle est. On appelle ça de la rétention informationnelle, comme il y a de la rétention urinaire. Quand pisser, that is the question. Réponse : quand ça fera le plus de boucan.

 

 

Que celui qui n’a jamais volé 984 000 euros...

Maintenant, réfléchissons bien : que chacun regarde sa vie et se demande si elle est sans tâche. Ce petit exercice, non pas pour exonérer nos candidats dans le dur, mais pour relativiser le lynchage. On a tous fait des choses moyennement acceptables. Si on était au centre de l’attention médiatique, et que ça nous pète à la gueule, comment réagirait-on ? De quel côté serait-on ? Des lyncheurs ou des lynchés ? On a tous tendance à trouver logiques, inévitables ou moraux ses propres actes, même s’ils sont « mauvais » (dénigrer un collègue aux yeux du rédacteur en chef, par exemple). Dans le regard de l’autre, c’est très différent.

Ceci étant dit, il doit y avoir peu de lecteurs d’E&R qui ont pris 900 000 euros en ne foutant pas grand chose.

Ce petit paragraphe moral rappelle la fin de nombreux films américains, avec la tirade de l’avocat qui sauve la tête de son client, fait pleurer le juge et applaudir toute la salle.
Globalement, les médias ont affaibli les hommes politiques, qui ont perdu énormément de crédit. Mais parce que ces hommes politiques ne sont pas les détenteurs du pouvoir profond, les médias peuvent se faire les dents dessus. On attend le même acharnement sur BHL, sa vie, son œuvre, ou sur le président du CRIF. Pourquoi tant de subventions et d’égards pour une simple association, une association ultracommunautaire qui s’insinue dans le débat politique pour imposer ses vues et ses intérêts ?
Voilà une vraie question. On attend une vraie réponse du système médiatique.

Voir aussi :

11 décembre
Un jour en France : lundi 11 décembre 2017
Les matches Mediapart/Bertin, Dupont-Aignan/Mimie Mathy, Rossignol/Ménard
31
8 décembre
Un jour en France : vendredi 8 décembre 2017
Théâtrale Shoah, les Français détestent Manuel Valls, Polytechnique sa mère
16
7 décembre
Un jour en France : jeudi 7 décembre 2017
Sus aux anti-crèches, la croix de Ploërmel, et la croix de Johnny
40
6 décembre
Un jour en France : mercredi 6 décembre 2017
Johnny, le Milieu, la came, les filles et l’alcool
45
5 décembre
Un jour en France : mardi 5 décembre 2017
Macron contre la télé publique, Mélenchon contre miss Salamé-Glucksmann, Blanquer dicte sa loi
21
4 décembre
Un jour en France : lundi 4 décembre 2017
Au fait la dette on la doit à qui ?, Aphatie la grosse balance, Massar mort pour le crack
17
1er décembre
Un jour en France : vendredi 1er décembre 2017
Porno contre féminisme, Hanouna contre JoeyStarr, Dany Machado contre le Bataclan
13
30 novembre
Un jour en France : jeudi 30 novembre 2017
France 2 romantise le Bataclan, Cantat la violence, Hugo Clément dérape et gicle
9
29 novembre
Un jour en France : mercredi 29 novembre 2017
Macron défonce le Burkina, Deschamps Cantona : 1-0, Filoche la grosse pétoche
17
28 novembre
Un jour en France : mardi 28 novembre 2017
Omar Sy en promo au Bangladesh, France 2 dégraisse (ouf), Satan en Concert sur Arte
40
27 novembre
Un jour en France : lundi 27 novembre 2017
Caroline Fourest chérie, autoracisme antiblanc, Patrick Cohen sur liste noire ?
10
24 novembre
Un jour en France : vendredi 24 novembre 2017
Pierre Ménès disjoncte, Raphaël Enthoven s’excuse, Raphaël Glucksmann attaque
11
23 novembre
Un jour en France : jeudi 23 novembre 2017
Emmanuel Petit déprimé, ouvrières harcelées, Najat Belkacem insensée
10
22 novembre
Un jour en France : mercredi 22 novembre 2017
Haziza brûlé, Finkielkraut chauffé, règlements de comptes chez les sionistes
12
21 novembre
Un jour en France : mardi 21 novembre 2017
"Ferme ta gueule", "Touche à ton cul" et "Bouffe ta merde"
29
20 novembre
Un jour en France : lundi 20 novembre 2017
Bienvenue aux réfugiés de Libye !, Dieudonné bat Valls, Moix avale (Attal)
27
17 novembre
Un jour en France : vendredi 17 novembre 2017
Prune pour le PS, Joann Sfar est partout, Patrick Liste Noire Cohen battu
6
16 novembre
Un jour en France : jeudi 16 novembre 2017
Miss Artois & Marion Le Pen, Alice Zeniter pour les lycéens, et la famille Traoré
27
15 novembre
Un jour en France : mercredi 15 novembre 2017
Public fake news Sénat, métro boulot crado, Jamel accuse ses auteurs !
11
14 novembre
Un jour en France : mardi 14 novembre 2017
Le plagiaire Jamel chez Drucker, le caïd Benzema sur Canal, Cantona l’antifrançais
85
13 novembre
Un jour en France : lundi 13 novembre 2017
Plenel plénélisé, dessins interdits, Stéphane Bern catho intégriste ?
16
10 novembre
Un jour en France : vendredi 10 novembre 2017
Macron 1er chez Salman 1er, Brigitte voilée, révolte anti-islam à Clichy
22
9 novembre
Un jour en France : jeudi 9 novembre 2017
Charlie Valls contre Mediapart, Haenel Médicis, 6 millions de chômeurs gattazés
7
8 novembre
Un jour en France : mercredi 8 novembre 2017
Ben Laden prend 6 mois ferme, Webedia balance, Kouchner & BHL s’enkurdent
12
7 novembre
Un jour en France : mardi 7 novembre 2017
Vuillard prix Goncourt-Shoah, doléances de France, Depardieu le cochon
10

Retrouvez un peu de hauteur et de morale avec Kontre Kulture

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

36 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1655346

    C’est rigolo cette petite indulgence d’inspiration chrétienne à la fin de l’article.

    La même affaire sur un candidat de gauche radicale on imagine bien que vous n’auriez pas réagi pareil, sans faire de procès d’intention.

     

    • #1655372
      le 31/01/2017 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Un jour en France : mardi 31 janvier 2017

      L’utilisation au premier degré des termes "candidat de gauche radicale" indique que tu ne dois pas être très familier des contenus E&R, ou que leur compréhension t’échappe, plus simplement...
      Courage !


    • #1655607

      J avoue que cette article me laisse perplexe
      N y a t il pas un debut de deux poids deux mesures ?
      Qu aurait on entendu si ca avait touché un cahuzac bis ?


  • #1655356
    le 31/01/2017 par Chaud king
    Un jour en France : mardi 31 janvier 2017

    L’affaire Fillon esr un tremplin doré pour le rejeton de BHL, qui risque de se spécialiser dans les affaires politico-merdico-mafieuses, il va pas manquer de boulot, avec tous les z’amis de son papa.


  • #1655366

    l’acharnement continue de plus belle contre Fillon et Marine Le Pen tandis que la presse aux ordres prend bien soin de ne pas égratigner le chouchou de la "communauté" j’ai nommé Macron bien sur.


  • #1655367

    Si c’est la droite des valeurs qui est visée à travers Fillon, il y a bien plus de souci à se faire pour elle que pour Fillon car s’il en est une incarnation, c’est qu’elle est bien mal en point, voire qu’elle n’existe plus, ou enfin à chercher ailleurs.


  • #1655379

    Hahaha, ça va être rock’n’roll cette campagne ! Et la fin d’un monde hypocrite (gauche PS vs droite LR) profitant des dividendes politiques (et de la naïveté/inculture des français) du XXe siècle.

    Mais E&R sera là pour informer les Charlies qui fréquentent ce site (plus nombreux qu’on le pense) de la véritable teneur de ce cirque médiatique avec recul et lucidité. Panem et circenses...

    PS : sur l’image de la vidéo, la maman de Macron ne serait-elle pas entrain d’exécuter un salut nazi inversé ? ;)


  • #1655387

    Bizarrement, Hamon est épargné...alors, loin de moi l’idée follement complotiste d’une attaque dirigée d’une presse aux ordres, chargée de discréditer des concurrents par ailleurs plus crédibles, hein... ;-)

     

    • #1655651

      Si Hamon est épargné, c’est peut-être aussi et tout simplement parce qu’il ne présente strictement aucun risque et qu’il n’est donc nul besoin de l’attaquer puisqu’il va perdre tout seul comme un grand :-)


  • #1655390
    le 31/01/2017 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Un jour en France : mardi 31 janvier 2017

    " la fin de nombreux films américains, avec la tirade de l’avocat qui sauve la tête de son client, fait pleurer le juge et applaudir toute la salle. "

    Ayant vu un certain nombre de "films de procès" à des fins d’érudition esthético-politique personnelle, permettez-moi d’en conseiller un :
    - The Seven Minutes (1971), de Russ Meyer, disponible en vidéo chez Arrow Films.

    Il y est question de censure/interdiction d’un livre accusé de poser des problèmes moraux/sociaux, alors que c’est surtout l’occasion d’énièmes manipulations politiques en coulisses, orchestrées par des crapules bien en place, pires que du simple "faites ce que je dis, pas ce que je fais".
    La chute du film, et sa révélation finale, permet de prendre de la hauteur, en nous renvoyant à notre condition et à nos responsabilités individuelles.
    C’est vraiment subversif, pas du genre à être projeté dans un festival à subventions, lol


  • #1655427
    le 31/01/2017 par becalme
    Un jour en France : mardi 31 janvier 2017

    On attend le même acharnement sur BHL, sa vie, son œuvre, ou sur le président du CRIF. Pourquoi tant de subventions et d’égards pour une simple association, une association ultracommunautaire qui s’insinue dans le débat politique pour imposer ses vues et ses intérêts ?
    Voilà une vraie question. On attend une vraie réponse du système médiatique
    .

    Voilà que la plupart des intervenants, sur ce site, devront poser comme question ! à qui profite tout ce boucan ?


  • #1655525

    Est-ce que le geste de Mme Macron (Brigitte Trognieux), sur la vignette de la vidéo de soir 3, à été homologué et certifié ?

     

    • #1655860
      le 01/02/2017 par Scrogneugneu
      Un jour en France : mardi 31 janvier 2017

      Indubitablement, Pascal !!!...à la 14ème seconde !! ....une Q........ appuyée, magistrale et règlementaire, du plus bel effet et réalisée avec une grande maitrise, comme on aimerait en voir plus souvent !!

      Normalement elle devrait faire date celle-là, et figurer sur le podium à coté d’Anelka !...figure à commenter dans toutes les écoles de la république !


  • #1655543
    le 01/02/2017 par Jeronimo
    Un jour en France : mardi 31 janvier 2017

    Regardez bien ! Sous vos yeux : une tentative de coup d’état.
    Fillon, le seul candidat que la France ai pour ne pas s’enfoncer encore plus dans les désordres créés par la finance mondialisée. Les Français l’ont senti, il l’ont plébiscité à la primaire. Il était donné gagnant dans tous les cas.
    Et d’un coup, à partir d’une peccadille, un scandale est monté, et relayé, et augmenté par tous les médias de la finance. Objectif : tuer politiquement le champion de la France libre. Et empêcher les français d’élire démocratiquement leur candidat.
    Que cela réussisse ou non, il faudra poser la question, et y répondre : qui a monté cela ? Cherchez du côté des sbires de la finance, vous aurez une chance de trouver...
    Mais tout de suite, laisserez-vous faire ? Allez-vous les laisser vous voler votre élection ? Allez-vous les laisser vous prendre pour des imbéciles ? Ou défendrez-vous le seul qui puisse vous épargner les nouvelles destructions prévues en France par la finance mondialisée ?
    Les laisserez-vous réussir ce coup d’état ? Ou défendrez-vous votre liberté ?

     

    • #1655594

      Pour moi ,c’est sans problème .Les merdias peuvent baver à longueur de journée ,il ne volerons pas ma conscience .Je suis toujours resté fidèle à mes convictions.


    • #1655595

      Oui, d’ailleurs Fillon pose lui-même la question : quels intérêts ai-je dérangés ? Il suffit d’aller voir dans les details de son programme.
      Pour réfléchir avec sa tête et pas avec ses tripes, en complément, on peut écouter le journal d’hier soir de TV libertés à partir de la 6e minute, une interview de Nicolas Dhuicq (un des députés qui est allé rencontrer Assad). C’est tout notre fonctionnement démocratique (?) qu’il faut revoir, avec réalisme et non guidé par la démagogie.
      Sinon, très bonne analyse dans cet article, sauf sur un point : ce qui se passe en ce moment profite à Macron, pas à M. le Pen. Je ne suis pas de ceux qui crient au loup si elle devait gouverner la France, mais je pense qu’elle n’a aucune chance face à Macron, alors qu’elle en avait face à Hollande.
      Il va falloir réfléchir avec sa tête...


    • #1655596
      le 01/02/2017 par Chaud king
      Un jour en France : mardi 31 janvier 2017

      Sort de ce corps, François Fillon, et surtout cesse de prendre les français pour des cons, cette histoire a servi a mettre en lumière tes pratiques familiales douteuses, tu ne vaut pas mieux que les autres politocars.


    • #1655637
      le 01/02/2017 par LF Destouches 0.02
      Un jour en France : mardi 31 janvier 2017

      @Jeronimo
      "Fillon, le seul candidat que la France ai pour ne pas s’enfoncer encore plus dans les désordres créés par la finance mondialisée."

      Ah ouais d’accord. Sinon en libre accès sur ce meme site on a :

      http://www.egaliteetreconciliation....
      « Philippe de Villiers : « Absolument, c’est pas forcément un complot, ils ont pas besoin de comploter : ils ont le pouvoir. Ce que m’a dit un jour François Fillon. Je lui ai dit un jour mais pourquoi tu vas au groupe Bilderberg – parce qu’il a été agréé au groupe Bilderberg, le même que son ami Alain Juppé l’année d’après. Dans l’Évangile on dit faut pas mettre la lumière sous le boisseau, ça vaut pour la franc-maçonnerie aussi, pourquoi ils se cachent ces gens-là, pourquoi ils se cachent ?

      Il m’a répondu – incroyable la réponse – il m’a répondu “que veux-tu, c’est eux qui nous gouvernent”. Donc en fait le groupe Bilderberg, la Trilatérale, ça existe. Alors, la différence entre moi et beaucoup d’autres c’est que beaucoup de gens disent “ah, c’est le complot, la conspiration mondiale” ! Non, non : ils ont le pouvoir. Et là ils parlaient de quoi ? C’est pas une conversation, là, ils disaient “voilà les objectifs”. »

      Je sais, il y a beaucoup d’informations à digérer de nos jours, mais merci de faire un effort tout de même...


    • #1655638

      En effet @Chaud king, c’est juste n’importe quoi.


    • #1655808

      @LF Destouches
      Je connaissais cet épisode avec Ph. de Villiers. Je me pose néanmoins une question : de quelle liberté disposent vraiment les hommes politiques ? Je veux dire que ceux qui sont vraiment irréprochables comme de Villiers n’ont jamais réussi à percer, donc leur action a été de fait inutile. Mais les autres ? Certains font partie du système en espérant peut-être l’influencer dans le bon sens avec les faibles marges de liberté qui leur sont laissées. D’autres comme Hollande (récompensé comme chef d’Etat de l’année, on se doute que ce n’est pas pour sa politique intérieure), font carrément du zèle. "Ceux qui nous gouvernent" son extrêmement puissants, vous le savez bien. Imaginez le cas de conscience d’Assad quand il a voulu résister au sytème mondialiste ? Quel chef d’Etat est prêt à mettre son pays à feu et à sang pour lutter contre les forces obscures qui cherchent notre destruction ?
      J’ai l’impression que Fillon qui connaît trés bien les arcanes mondialistes, s’est dit d’une part que c’était le bon moment de retrouver une certaine indépendance, d’autre part qu’il fallait redonner du souffle à notre économie, et les deux sont liés : notre pays ne peut pas être respecté s’il est mal géré. Je pense que si Fillon est si attaqué, c’est surtout à cause du premier point. Rapprochement avec Poutine, faire de l’euro une monnaie de réserve, vous rendez-vous compte ? Et les mondialistes ont suffisamment de relais sur place pour faire le boulot... Quoi qu’ait fait Fillon, ils auraient trouvé quelque chose.


    • #1655876

      " J’ai l’impression que Fillon qui connaît trés bien les arcanes mondialistes, s’est dit d’une part que c’était le bon moment de retrouver une certaine indépendance "
      Ben ça c’est de la puissante impression ! On dirait du Dany Boon ! Je vais bien, tout va bien ! Voilà, ca doit être ça ! Et c’est d’ailleurs aussi pour ça que Henri de Castries est derrière lui, lui aussi souhaitant vivement le retour à l’indépendance et au patriotisme. Simplement, c’est un grand timide :-)


    • #1655944

      Hahaha, @Jeronimo : préviens avant de vanner si fort ! Je suis tombé de ma chaise quand j’ai lu "le champion de la France Libre" :)


  • #1655592
    le 01/02/2017 par réGénération
    Un jour en France : mardi 31 janvier 2017

    C’est vrai qu’il doit en baver Fillon... je serais lui je me retirerais de la vie politique, avoir avoir tiré toutes les conséquences et Pénélope, puis j’appellerai à voter FN. C’est ce qu’il a de mieux à faire.

     

  • #1655597

    Si c’est Fillon l’incarnation de la droite des valeurs, alors il y a encore plus de soucis à se faire pour la droite des valeurs que pour Fillon lui-même. Si Fillon s’effondre, il faudra ensuite s’occuper de Macron. Et là il est clair qu’il ne faudra pas compter sur le canard enchaîné et tutti quanti puisque évidemment lui aussi a des casseroles et qu’il est donc protégé. Ce sera au tour des réseaux sociaux de faire le boulot. Ça plus des petites quenelles critiques glissées dans les conversations ici ou là. Le principal argument et le plus destructeur selon moi, c’est de dire qu’il n’est rien d’autre que ce qui va permettre à la caste de sauver ses miches. À commencer par le PS où l’on peut voir que la saignée a déjà commencé. Beaucoup de gens vont s’en rendre compte mais il faut appuyer là où ça fait mal. Ce qu’il nous faudrait, c’est un second tour Mélenchon - Le Pen. Ça, ça aurait de la gueule.


  • #1655625
    le 01/02/2017 par reymans
    Un jour en France : mardi 31 janvier 2017

    Les deux dernières phrases sont à mon sens le coeur du probleme. Limpide en ce qui me concerne


  • #1655635

    Que Fillon, le candidat des actionnaires, dégage ! Espérons que Macron, le second candidat des actionnaires, sera battu par MLP.

     

  • #1655650

    La question sur le non intérêt des journalistes envers certaines institutions comme le CRIF me rappel cette histoire dégueulasse du pédophile du CRIF Maurice Gutman, chopé en flag par des journalistes, et , qui avait bénéficié d’une incroyable indulgence de la part de la justice , mais également un traitement a minima de l’affaire dans les médias .
    Même si il avait effectivement été démasqué par l’ émission "les infiltrés " je pense qu’ils auraient volontié changé de cible si il avaient eu connaissance de l ’identité de la personne qu’ils venaient de mettre dans leur filet .


  • #1655676

    Dans la mesure où le mouvement de Macron va de plus en plus se révéler pour ce qu’il est, à savoir le radeau de la méduse, ce n’est pas " En marche " qu’il faut l’appeler mais " En mer ".

     

  • #1655707

    A quoi ça sert d’être un professionnel de la politique, sinon à détourner tout ce qui peut l’être ?

    Les vocations,les convictions,les idées, le charisme, c’est devenu tellement rare... pourquoi autant de gens font des carrières de politique ?


  • #1655896
    le 01/02/2017 par Louis de France
    Un jour en France : mardi 31 janvier 2017

    Ils servent leur poches et desservent la France : Les politiciens ont trop de privilèges ,voiture de fonction , salaire à vie et garde du corps quand on a été ministre ,président , appartement de fonction ,possibilités d’employer la famille, jet de fonction eçt..... Ils devraient voyager en 2 classe en train et en avion , ils ne devraient pas avoir de cumul des mandats , ils ne devraient pas se représenter aux élections plus d’une fois , Leur salaire ne devraient pas dépasser 3000 euros car cette somme est le salaire moyen des français . Ils ne devraient avoir aucun privilèges comme dans la plupart des pays nordiques et je peux vous assurer qu’il se disputeraient beaucoup moins pour rentrer en politique et tous auraient demander la retraite à 60 ans . Ces gens déconnectés de la réalité ne représentent absolument pas la France d’aujourd’hui car se sont juste des profiteurs !


  • #1656267
    le 02/02/2017 par goyband
    Un jour en France : mardi 31 janvier 2017

    Fillon, il n’a pas attendu le Penelope gate pour se ramasser dans l’opinion publique.
    Il a complètement raté sa transition post primaires, incapable de forcer son destin au centre car empêtré dans son programme social, Bayrou et les centristes ont donc trainé des pieds en attendant de voir qui sortirait gagnant de la primaire à gauche, cette dernière rendant totalement inaudible un Fillon frappé subitement d’autisme médiatique.

    Il est évident que Valls out, c’était Mélenchon qui en sortait perdant à cause de Hamon qui va le maintenir à peu ou prou 10-12% des intentions de vote, c’est surtout cette modération qui profite au FN de par une réduction mécanique de la tentation Mélenchon et pour certains votants anti système. Cela dit, même si cela parait complètement farfelu et en ce moment même, un rapprochement Mélenchon/Hamon, dont on peine encore à en deviner les contours, pourrait renverser la table, mais ceci est encore de la politique fiction à l’heure ou je m’exprime.

    Bref, Macron est donc sur orbite depuis la défaite de Valls, encore plus maintenant que Fillon est dans le trou. Ainsi et mécaniquement, encore plus si pas de plan B coté LR, Macron va voir son capital d’intentions de vote à droite augmenter, on parle ici de droite modérée, entendu que la droite dure ne bougera pas ou peu pour lui.
    Or qui dit droite modérée, dit également centristes, c’est pour cela que Macron appelle Bayrou à le rejoindre, car le dernier doute quant à son élection réside justement dans la candidature ou non de l’élu du Béarn.
    Si Bayrou se présente, il peut modérer plus ou moins fortement les intentions de vote à droite et au centre pour Macron, tout en étant, hors FN, le dernier rempart à la gauche, surtout si Fillon est cuit.
    Donc et de ce point de vue, Bayrou aurait tout intérêt à se présenter dès maintenant, il pourrait passer pour le grand sauveur à droite, voire même créer la surprise.
    Mais s’il ne le fait pas, alors il y a fort à parier que Macron lui ait déjà promis Matignon et qu’il l’a donc accepté.
    Sauf scandales, Marine sera au second tour, c’est désormais une quasi certitude, Macron également sauf entente Mélenchon/Hamon et/ou Bayrou candidat.

    Avec le forfait d’Hollande et l’élimination de Valls, le PS a implosé, avec le Penlope gate, les LR sont en phase également de désintégration, le système a donc choisi la mort politique des partis dits de gouvernement, afin de mieux recomposer autour d’un projet Macron et isoler les extrêmes.

     

    • #1656437

      Intéressant. Et assez d’accord si ce n’est sur Bayrou, sur qui je ne miserais pas une cahouète en termes de pronostics.


    • #1656878
      le 03/02/2017 par goyband
      Un jour en France : mardi 31 janvier 2017

      Bayrou, c’est plus un pari qu’une probabilité forte, je vous le concède.
      Disons qu’il existe une possibilité pour lui si Fillon s’entête.
      Si plan B, il peut avoir un rôle à jouer sans se présenter obligatoirement, disons que dans tous les cas de figure, il traine l’image de celui qui a fait perdre la droite en 2012 et qu’il a le choix entre la confirmer ou la changer en celle du sauveur pour 2017, avec une toute petite chance de confirmer la prophétie de Mitterrand qui le voyait accéder un jour et à la présidence.

      Mais peut être est-ce une légende.


Commentaires suivants