Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Une beauté à couper le souffle – L’édito des directeurs de la publication d’E&R

Illustration : Hylas et les Nymphes,
de John William Waterhouse (1896) (détail)

 

 

L’architecture de cette ravissante jeune naïade, venue là s’accrocher amoureusement à mon cou, avait en outre ceci de particulièrement captivant, et qui là rendait, en cela, totalement irrésistible. Délicieusement subtile et raffinée, sa beauté était en fait à la fois paradoxalement naturelle et simple, d’une part, et d’autre part superbement provocante à souhait.

En effet, elle se caractérisait par une substantialité modérée, certes, mais qui présentait une harmonie à ce point absolument aboutie, s’agissant des proportions, que son côté naturel et simple, la sublimait davantage qu’à l’exponentiel : à l’exhaustif.

Dès lors, le simple fait, qu’en gentleman que je m’efforçai d’être là, je m’étais employé à l’observer nonchalamment (« en filigrane » dirais-je), quelques secondes plutôt, pendant qu’elle se déshabillait (pour venir me rejoindre, gracieuse, à l’eau, et s’agripper à moi comme susdit), ce simple fait avait évidemment suffi à ce que je tombasse sous son charme, éperdument et à perpétuité.

Et pour cause !

Elle arborait, en cette topographie corporelle époustouflante qu’elle affichait, des appas mêlant, en latitude, des contours vertigineux, et en longitude, des sillons pareillement merveilleusement envoûtants, ceci tant à l’ubac qu’aux adrets, d’un équateur, chez elle, magnifiquement angulaire, autant à son nord affolant, superbement rebondi à l’orée pulmonaire, qu’aux sections parfaitement équilibrées, galbées et glabres, d’un sud tel que Nino Ferrer l’a décrit dans sa chanson éponyme, à savoir interminablement troublant pour les pensées d’un homme, et tout autant fantastiquement enivrant, lui aussi, ma foi.

Amen.

Et le plus extraordinaire, c’est que cette beauté naturelle se révéla, une fois mise à-nu, être mille fois plus intensément, l’apanage suprême de la stupéfaction, la parfaite illustration, l’incarnation même, oui, c’est ça, de l’expression : une beauté « à couper le souffle. »

Et en ce que ses qualités de cœur, fabuleuses, étaient en corrélation avec les contours éblouissants de son enveloppe charnelle, sa beauté intérieure, aussi, était manifestement un Everest, je dirais, en guise de conclusion, que sa magnificence en tous points m’a tellement profondément marqué, que même s’il advenait que je fusse victime d’une perte de connaissance pleine et entière, consécutivement à un accident (pas de bol !) ou à une trépanation (enculés, va !), que néanmoins, son souvenir survivrait, dans mon esprit et dans mon âme, fougueux et vivace, et pour l’éternité.

Et si, confiné en conséquence à cet encéphalogramme de rappeur, c’est sous la forme d’une écholalie qu’il s’exprimait, nostalgique mais goguenard, le bonheur infini qu’elle m’a offert, chacune des fois où nous communions de la sorte, « Ma Lulu » et moi, dans la félicité intégrale des sens, ce bonheur infini et inaltérable, résonnerait dans l’univers, et avec une force et une puissance équivalente, voire bien supérieure, au cri que tout mon corps semblait hurler alors, partout sur la planète, tandis que nous voguions, sur cet océan d’extase, à la proue d’un navire qui est donc, lui, je l’affirme, véritablement insubmersible : « Je suis le Roi du Monde ! »

N’en déplaise à Léonardo Di Caprio, dans Titanic.

Et toc !

Et moi, Monsieur, derechef, ce n’est pas du cinéma !

 

Germain Gaiffe-Cohen,
directeur adjoint de la publication d’E&R

 

Voir aussi :

25 septembre
"Les riches, c’est fait pour être très riches, et les pauvres, très pauvres !"
L’édito des directeurs de la publication d’E&R
14
15 août
Le "Père Pistolet" mexicain ou La Bataille de San Sebastian
L’édito des directeurs de la publication d’E&R
6
23 juin
Affaire de la chanson anti-Valls : Germain Gaiffe avait raison !
L’édito des directeurs de la publication d’E&R
15
19 mai
Germain Gaiffe privé de législatives : une incitation à l’évasion !
La réponse du préfet, et la réplique de Germain Gaiffe
7
18 mai
Germain Gaiffe, directeur adjoint de la publication d’E&R, empêché de se présenter aux législatives
17
12 mai
Charité bien ordonnée commence par soi-même (sauf en politique !)
L’édito des directeurs de la publication d’E&R
16
7 avril
Tentative d’évasion électorale de Germain Gaiffe : la profession de foi
L’édito du directeur adjoint de la publication d’E&R
10
24 mars
Ma candidature aux élections législatives, par Germain Gaiffe-Cohen
L’édito des directeurs de la publication d’E&R
22
9 mars
En prison, tout le monde n’est pas Charlie !
L’édito des directeurs de la publication d’E&R
20
10 février
La Chasse aux petits gnons, par Germain Gaiffe-Cohen
L’édito musical des directeurs de la publication d’E&R
34
20 janvier
Prends ça dans ta gueule !
L’édito des directeurs de la publication d’E&R
17
6 janvier
La Cour de justice de la République ou l’impunité des racailles d’en haut
L’édito des directeurs de la publication d’E&R
25
Novembre 2016
Brèves de comptoir – L’édito des directeurs de la publication d’E&R
Hollande au dîner de cons, Belkacem chez les Gaulois, Faurisson au Bataclan !
4
Octobre 2016
Brèves de comptoir – L’édito des directeurs de la publication d’E&R
Juppé président !
15
Octobre 2016
Handicap Zéro : extraordinaire Théo Berlemont
L’édito des directeurs de la publication d’E&R
3
Septembre 2016
Brèves de comptoir – L’édito des directeurs de la publication d’E&R
La gauche, la droite... et Plaintecontrix
12
Septembre 2016
Un Rocard sinon rien !
L’édito des directeurs de la publication d’E&R
15
Septembre 2016
François Hollande, Nicolas Sarkozy et l’esprit olympique
Brèves de comptoir – L’édito des directeurs de la publication d’E&R
15
Août 2016
Brèves de comptoir – L’édito des directeurs de la publication d’E&R
Jean Moulin, le terrorisme et les fabricants de bougies
10
Août 2016
Aimez-vous les uns les autres... OK, mais quand les autres ne veulent pas ?
L’édito de Germain Gaiffe, directeur de la publication d’E&R
32
Juillet 2016
Belote, rebelote et dix d’Eder
L’édito des directeurs de la publication d’E&R
11
Juillet 2016
Le Sénat, Michael Jackson, Belmondo et les seins de Raquel Welch
Brèves de comptoir – L’édito des directeurs de la publication d’E&R
33
Juin 2016
À quand la fin de l’inaptocratie ?
Brèves de comptoir – L’édito des directeurs de la publication d’E&R
21
Juin 2016
Le malade imaginaire – Un vent de folie souffle sur la justice grenobloise
L’édito du directeur adjoint de la publication d’E&R
28
Mai 2016
Dieudonné expulsé du Canada : l’édito des directeurs de la publication d’E&R
En chanson !
15

Les femmes, la poésie et les gauloiseries à l’honneur, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.