Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Une semaine en France : 09–16 août 2017

Cyclistes du libéralisme, Dany Boon s’exfiltre aux USA, le dernier Tour de France

À cause de l’Internet, il n’y a plus de pause dans l’info. L’actu, c’est 24 heures sur 24 et ce 365 jours par an. On a beau être un dimanche à 6h23 du matin, un mardi 15 août à 12h33, l’actu poursuit sa route folle. L’actu est une bagnole dont les hommes ont perdu le contrôle. Ils essayent bien de donner quelques coups de barre ou de volant à droite à gauche, mais la vitesse augmente, augmente… Le seul point positif, c’est qu’il n’y a pas de mur. Du moins encore.

 

L’actu, pourtant, se sédimentera avec le temps et disparaîtra comme les coquilles des ancêtres des crustacés de l’océan primitif, que l’on retrouve dans les murs en meulières de nos demeures bourgeoises. Il n’en restera que poussière. Ou une vague et fine couche géologique, que nos descendants – si on en a et si on ne se descend pas entre nous avant – étudieront avec curiosité. Nous sommes les dinosaures de l’humanité, ne l’oublions pas.

 

Nous sommes tous des pédaleurs dans la choucroute ultralibérale

On redescend sur terre sans se crasher non plus avec la grande polémique uberiste des livreurs à vélo. Ces moins que rien d’un point de vue syndical ont fait grève pour résister à la dérive ultralibérale de leur métier, si l’on peut oser ce pléonasme, l’ultralibéralisme étant une dérive à part entière. La dérive d’une économie sous contrôle, incluant le respect du travail et du travailleur. Là c’est fini, et les coursiers de Deliveroo nous donnent sans le savoir un avant-goût de l’avenir macronien pour tous : augmentation de la précarité, course au travail (quand y en a), concurrence accrue entre les pédaleurs, accélération des trajets provoquée par la baisse des tarifs...
Il y a quelque chose de diabolique dans ce système économique. On donne moins pour obtenir plus ! La seule chance de résister à cela, c’est de s’organiser sur la base d’une conscience collective. Bon, on va pas refaire 1917.

 

 

Le risque pris par les cyclistes livreurs dans les grandes conurbations est l’illustration parfaite de la dérive libérale : ça pousse l’être humain jusqu’à l’extrême limite pour gagner sa vie. La dissidente correcte Natacha Polony y est allée de son gros papier anti-Airbnb dans Le Figaro, ce qui est assez paradoxal, d’un point de vue idéologique. Mais l’important est de passer le message. Nous avons raisonné précédemment en termes micro-économiques, elle pense macro :

Le capitalisme californien, mariage de la dérégulation financière et du numérique, n’a rien de la gentille utopie collaborative qui s’appuie sur le partage pour créer une nouvelle forme d’économie. [...]

Certains s’imaginent encore que ce système économique a quoi que ce soit à voir avec le libéralisme. Une concurrence parfaitement déloyale, la déstabilisation de secteurs économiques qui contribuent à la richesse nationale par des emplois, des savoir-faire et le paiement de leurs impôts, l’instrumentalisation du droit, l’absence de toute décence et la prédation érigée au rang d’art de vivre, voilà qui aurait scandalisé les penseurs du libéralisme classique, mais qui semble tout à fait acceptable aux zélateurs actuels de l’économie dérégulée. Ceux-là tentent de nous faire croire que refuser ce système à la fois injuste et destructeur reviendrait à prôner la collectivisation soviétique des moyens de production. C’est confondre la liberté d’entreprendre avec le droit de piller. C’est oublier, surtout, que ce modèle ne relève d’aucune nécessité, mais bien de choix politiques.

Ça tombe bien qu’on parle de la belle Amérique, avec son passé sur la côte Est (c’est nous) et notre futur sur la côte Ouest puisque les événements de Charlottesville – une manif d’ultradroite, une contre-manif, une voiture-bélier, un mort et des blessés – retentit chez nous au milieu des murs de la grotte médiatique. Pensez donc, des nazis, des KKK, des hommes blancs qui hurlent, des tenues paramilitaires, tout ça mollement critiqué par Donald Trump, c’est la preuve que ce fils de nazi est bien un nazi.

 

 

Fils de nazi, oui, c’est Le Monde qui revient sur les liens entre le père de Donald et le KKK. Fred Trump, en 1927, participe à une bagarre de souverainistes blancs. L’article du NYT (New York Times mais c’est chiant à écrire donc on l’écrira plus en entier) refait surface à chaque fois qu’il faut accoler l’étiquette de « nazi escroc » à Donald, puisque papa Fred aurait trempé dans des affaires immobilières louches.
Trump Jr est quand même intervenu en disant que « le racisme, c’est mal », ce qui a dû faire rigoler la moitié de l’Amérique. Jaune ou pas.

Le Monde relaye donc, la main sur le cœur pur, la propagande anti-Trump du NYT. La propagande, finalement, c’est une façon particulière d’utiliser l’info. Qui est un produit comme un autre, et qui est donc transformable selon les intérêts de chacun.

On reste en Amérique mais toujours du côté français avec cette déclaration fracassante du grand opposant du FN dans le showbiz communautaire : Dany Boon. Par un petit tweet à moitié honteux (c’est comme rompre par SMS) il déclare qu’il va désormais vivre aux États-Unis pour le bien-être de ses enfants. Merde, ce grand esprit qui donnait des leçons de bien-voter aux Français pendant la grande panique anti-FN des 1er et second tour des présidentielles… L’hebdomadaire Gala précise que « l’acteur français est vivement critiqué sur Twitter ». Hum, vivement critiqué, on dirait plutôt lourdement tomaté, pour rester poli. Désormais, la moindre déclaration sur la France lui reviendra en 100 fois plus fort dans sa poire de clown.

« Si je vis à Los Angeles c’est pour pouvoir emmener mes enfants au foot et faire des courses avec eux. Les enfants de parents connus ont toujours l’impression qu’on leur vole leur père ou leur mère »

 

Quelques « réactions », parmi les plus sages :

« C’était bien la peine d’avoir pleuré l’élection de Trump puis intimé aux Français de voter pour Macron » commente un internaute.
Un autre s’emporte : « Après avoir joué les humanistes, Dany Boon part vivre aux USA “pour le bien de ses enfants”. Le parfait exemple de la fausse charité  ! ».
Enfin, un dernier ajoute en colère : « Dany Boon est parti vivre aux USA pour “le bien de ses enfants”. En revanche, pour les vôtres, la plèbe, il réclame toujours + de migrants ».

Pour info, cet hypocrite de première est en train de tourner La Ch’tite famille dans le Nord… Le filon français, le couillon de Français, ça rapporte !

 

 

Dany a tourné dans le Nord, et les gentils Ch’tis se sont précipités pour le voir. Mais le néo-Californien n’a pas fait profiter les commerces locaux de sa présence, un peu comme Airbnb qui fabrique des millions dans un pays qui n’en voit pas la couleur. Anthime Lamote, patron du bar Aux Trois Rois, interrogé par La Voix du Nord :

« On ne l’a pas senti sur la fréquentation, mais c’est pas grave. On a quand même envie que son film réussisse parce qu’on l’aime bien, nous, Dany Boon. »

Mais le plus émouvant reste à venir :

70 enfants de la commune ont par ailleurs eu la chance de se rendre sur le tournage et de rencontrer les équipes. Ils sont tous repartis avec une photo. Et tous les comédiens ont eu un mot et un sourire pour chacun. De quoi laisser de beaux souvenirs aux enfants, qui ont vécu des vacances peu ordinaires.

Quelle générosité ! On en a les larmes aux yeux. Ça rassure sur l’être humain. Avec Dany , la France est bien partie pour rire de bon cœur et oublier l’ultralibéralisme dérégulateur qui va impacter la vie et le portefeuille de tous (sauf celui de Dany, qui en profite), y compris ceux qui vont applaudir les vannes très très légères de cet agent « comique » du Système. Écoutez sa trouvaille hilarante :

 

 

Ben oui qu’il est sympa, l’Dany. Et puis un tournage en France, c’est déjà ça que les Roumains n’auront pas, et pis ça fait du bien au tourisme, qui a un peu morflé en 2015-2016, suite aux événements parisiens (sans oublier Nice). La grosse chute de fréquentation est en train d’être résorbée à Paris, la ville ruinée par la gestion hidalgoiste qui fabrique en douce des dettes pour 20 ans et des impôts locaux chasse-pauvres.
Mais rien n’est trop beau pour la dominance culturelle qui veut « ses » Jeux en 2024 (les autres capitales ont reculé devant la note) et qui préfère les touristes aux classes populaires. Paris va finir en décor flamboyant pour le touriste mondial et en étape historique pour l’hyperclasse du même nom. Entre les deux, du personnel de service pour faire tourner la machine, quelques banlieusards qui veulent rêver un peu, et c’est tout.

Pourtant, Paris c’est autre chose, enfin, théoriquement : c’est un esprit, qui mélange la fronde et l’art, un souffle de liberté et de savoir-faire dans la jouissance de la vie qui fait encore saliver le monde entier. Petite visite guidée sur la Buttte :

 

 

Pour finir, une info pleine de sens pour ceux qui pensent que la France est en train de se dissoudre dans le mondialisme, cette purée américano-sioniste qui détruit les frontières pour constituer un marché mondial bourré de gentils esclaves sous neurodépresseurs. C’est en 1968 qu’a eu lieu le dernier Tour de France par équipes nationales.
Où l’on apprend que le Tour était moribond dans les années 20, et que c’est la « nationalisation » de la course qui l’a relancé, sans oublier la caravane publicitaire et le développement de la radio. Mais c’est en 1968 donc que les équipes de « marques » prennent le pas sur les équipes nationales, une date qui marque le basculement de la France dans le libéralisme.

 

 

1968, une sacrée date charnière, n’est-ce pas ? C’est drôle, en 50 ans on est passés d’un cyclisme national à des cyclistes shootés à l’ultralibéralisme à 5 euros de l’heure dans les rues des grandes villes. La Boucle est bouclée...

Le sport, contrairement au libéralisme, c’est la santé,
la preuve sur Kontre Kulture

 

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

30 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1785549
    le 16/08/2017 par Le malicieux
    Une semaine en France : 09–16 août 2017

    Excellent boulot, respect a toute l’équipe .


  • #1785552
    le 16/08/2017 par Nidoreux
    Une semaine en France : 09–16 août 2017

    Dans la dernière vidéo, consacrée au Tour de France, la deuxième personne qui parle est Félix Lévitan (1911-2007).


  • #1785558

    Faut savoir que ces cyclistes dejantes , tout comme les motards d’ailleurs, ont un surnom dans le monde de la chirurgie orthopedique : ils les appellent : "les donneurs d’organes" . A bon entendeur......

     

    • #1785703
      le 16/08/2017 par Spartacus74
      Une semaine en France : 09–16 août 2017

      « Ha ha ha !!! La ventes des organes ! Mais vous êtes malade, non ? J’ai une tête à vendre des organes des organes, moi ? Mais vous êtes fou, vous croyez n’importe quelle connerie ! C’est quoi, les maisons jaunes ? Quelles maisons jaunes ? Pourquoi jaunes ? Monsieur, vous devriez aller consulter. Il n’y a pas eu de maisons jaunes, il n’y a pas eu de ventes d’organes. Les gens qui disent ça sont des salauds et des assassins ! ».
      Maisons jaunes, maillots jaunes...French Doctor, Docteur Mabuse...Bernard K., Bernard Sainz... Médecin sans frontières, exercice illégal de la médecine sans limite... Bref, des destins parallèles, toujours dans les sales coups, jamais inquiétés, allez savoir pourquoi...


  • #1785569

    Hahaha, merci au plan Marshall et merci aux progressistes. Pendons Printemps :)


  • #1785575
    le 16/08/2017 par Jean C.
    Une semaine en France : 09–16 août 2017

    Tour d’horizon loin d’être exhaustif mais remarquable par sa verve et sa finesse d’analyse.

    Merci les gars.


  • #1785585

    Putain, la couche de Ribéry a l’air bien remplie.

     

  • #1785614

    Je préfère encore Frank à la danette, au moins il ne nous pique pas notre pognon pour vivre tandis que l’autre il a beau habiter à LA sans doute pour payer moins d’impôts, il tourne dans des films franchouillards ridicules subventionnés à fond (l’exception française = la nullité).
    & en plus le footeux il sait taper dans une balle tandis que l’autre, n’importe qui peut faire ça, l’ "acteur" nul.


  • #1785616

    boon rejoint olivier mine, "maitre" gims, noah, omar sy, ainsi que tout les autres trous d’balles qui jouent les faiseurs d’opinions (de merde).
    Et vous continuez à leur donner du pognon, vous ?

     

    • #1785770
      le 17/08/2017 par Yankee98
      Une semaine en France : 09–16 août 2017

      Olivier Minne ne parle de rien publiquement niveau politique et n’a fait que passer aux EU pour quelques années, il n’y a plus de résidence actuellement.

      Il y a de très fortes probabilités qu’il soit homosexuel, mais même sur ça il ne dit mot.

      Il se contente de rester vague.

      S’il y a bien un « people » qui ne donne aucune leçon pseudo-moraliste, c’est lui !

      De plus c’est un des rares animateurs « occidental » à 100%, qui présente bien, avec un physique et un vocabulaire crédibles.

      Par contre tu oublies Booba-Yaffa qui lui dispose de sa carte de résident américain...


    • #1785851

      O.Mine est parti à S.F quand sa carrière était au creux de la vague et ne fait l’apologie de rien quand il rentre en France ( hormis des nains et des stéroïdes anabolisants mais l’insu de son plein gré ! )
      Quand à Boon, Noah,Sy et Djuna (M.Gims), ils sont partis au sommet de leur popularité et/ou quand le fisc allait leur coller aux fesses. On prends le pognon, on se casse et aller tous vous faire enc....
      De plus il reviennent de temps en temps :

      1/ Expliquer à la plèbe décérébrée que voter Le Pen c’est mal. Ce sont les marionnettes utiles à la communauté de lumière pour imposer aux Français l’immigration exponentielle et le métissage forcé.
      Ils ne devaient partir que si Le Pen était au pouvoir ( la bonne excuse !) mais apparemment, ils sont partis avant !

      2/ Cracher dans la soupe Française qui les a nourris pendant leur enfance de fils d’immigrés "Babacarien"

      3/ Vendre leurs MERDES musicales et cinématographiques (qu’il faut boycotter sans hésitations !)


  • #1785619
    le 16/08/2017 par Fernand
    Une semaine en France : 09–16 août 2017

    La photo de ribery c’est juste une synthèse ; tout y est !!!!

     

    • #1785852

      Non, il manque sa femme !


    • #1786159

      Faut m’expliquer, Ribéry à mis un terme à sa carrière internationale Francaise après s’être fait dézingué suite à l’affaire Zahia. Il vit en Allemagne scolarise s’est enfants là-bas et n’a plus d’interventions public en France. ???


  • #1785623

    On devrait faire preuve d encore plus d’ ultra-liberalisme.
    Et accoler aux droits fondamentaux les devoirs fondamentaux, la responsabilité de chacun.

    Le problème du libéralisme c’est qu a l’heure du bilan il ne reste toujours que deux pompistes.... insolvables de surcroit.
    Sans ça, on aurait eu vite fait de redistribuer les richesses à l’aune des échecs des uns et des autres, ou des échecs politiques.


  • #1785637
    le 16/08/2017 par The Médiavengers
    Une semaine en France : 09–16 août 2017

    J’avais eu l’occasion d’aller assister au premier spectacle de Dany Boon, à l’époque où il avait encore un vrai lien populaire. Depuis, je n’ai jamais vu un seul de ses films et je ne le regrette pas. Au contraire.
    On voit bien que ce comédien joue parfaitement son rôle de diversion, pardon, divertissement des masses.
    Le problème réside dans le fait que le public n’arrive pas à joindre les deux extrémités du problème : ils veulent se changer les idées, ce qu’on peut comprendre, donc refusent les donneurs de leçons qui essaient de leur gâcher ce moment de détente, mais passent le reste du temps à râler contre "les patrons" et à militer contre eux-mêmes. Rien n’est possible si au niveau individuel, un individu ne fait pas un minimum d’effort de réflexion, ne serait-ce que pour essayer de se sortir la tête hors de la piscine radio-active de propagande massive.


  • #1785723
    le 17/08/2017 par Philippe Emmanuel
    Une semaine en France : 09–16 août 2017

    Je veux pas excuser Boon, étant assez d’accord sur ce qui se dit dans l’article et dans les commentaires son sujet , bref Boon, passons. Maintenant ceux qui ont une idée de ce que ça veut dire ne pas pouvoir aller chercher son enfant à l’école, ne pas pouvoir aller au parc, ou simplement chercher du pain, ne condamneront pas sans appel ceux qui choisissent, parce qu’ils en ont les moyens il est vrai, d’aller vivre dans un pays où il redeviennent anonymes. C’est forcément tentant. Imaginez un instant vous prenez un café Et essayer de discuter avec un pote mais toutes les deux minutes, chrono, quelqu’un se croit permis de vous interrompre parce que la personne qui vous accompagne est très connue.
    imaginez aussi que vous venez de vous engueuler avec votre femme, vous êtes mal, mais les gens vous hèlent à chaque coin de rue alors que vous êtes sorti prendre l’air...
    on peut considérer que ce sont des problèmes de gens qui les ont bien cherché, mais y’a de quoi craquer, non ?
    alors quand vous trouvez une issue vous la prenez, c’est humain. Et puis, à chaque fois que je lis un jour en France je suis affligé tellement j’ai mal à la France, tellement tout semble aller de mal en pis si bien que moi même j’ai déjà songé à me tirer ailleurs, loin de ce pays en dépression, déprimé et parfois déprimant. Un réflexe de survie.
    Je me dis qu’il faut se battre mais au quotidien parfois c’est dur, on est pas tous des héros, pas moi en tout cas.
    Les rich and famous sont des humains comme nous, attendre d’eux de l’exemplarité et qu’ils ’échappent à la médiocrité et parfois la mesquinerie de notre condition commune à tous ne peut être que source de désillusions’ frustrations’ amertume et rancoeur, et c’est un peu ce qu’on sent dans les coms. Ils profitent du système, en sont les agents c’est vrai, Et les gens du cinéma sont de plus en plus detestables... mais les véritables ennemis et les pires ce ne sont pas eux. Loin de la.
    Or c’est contres ces derniers, ceux qu’on ne voit jamais dans les médias mais qui font la pluie et le beau temps dans l’ombre que nous devons diriger notre rage, et nous soulever, prochainement j’espère. Moi je reste ici et crois encore que la France est la France et montrera à nouveau le chemin au monde entier en resistant comme un seul homme au mondialisme et à la pourriture de l’ultra libéralisme, que mon pays mettra à bas la saloperie de dictature qui pointe son nez en son sein , mais notre époque est difficile.

     

    • #1785817

      A Philippe Emmanuel,

      Notre époque est difficile...
      Je suppose que votre article
      est de l’humour grinçant ?
      Boon,Macias aiment les gens du Nord .
      Encore deux humoristes .


    • #1785847
      le 17/08/2017 par awrassi
      Une semaine en France : 09–16 août 2017

      S’il avait fait son alya, je l’aurais respecté, mais Hollywood ?! Pas courageux le Dany (comme l’autre Dany d’ailleurs !). Maintenant, c’est vrai, Hollywood, c’est encore plus enjuivé que Tel Aviv ...


  • #1785768

    A contrario, Bradd Pitt avait versé 1 million à un village anglais pour "s’excuser" d’avoir monopolisé le village pendant un long tournage ! Je me fous bien de Bradd Pitt, mais quand je vois le fric que Dany Boon s’est fait sur le dos des Chtis, pour fuir aux USA....


  • #1785794
    le 17/08/2017 par spiridon
    Une semaine en France : 09–16 août 2017

    que mon pays mettra à bas la saloperie de dictature qui pointe son nez en son sein , mais notre époque est difficile.
    N’avez vous pas le sentiment qu’elle est déja la,la dictature ?


  • #1785836

    Quoi d’étonnant à ce type de comportement (celui de Boon à propos du placement de sa progéniture aux USA) ? Rien... vu que tous ces "artistes" de la post modernité en phase terminale ne font dans la "starlette de cinoche creux" que pour gagner un max de fric, être vu suffisamment pour rester rentable ("bankable") et continuer effectivement à exploiter la fibre couillonne du français résiduel de base...
    Un autre bas-du-front a le même raisonnement : l’inénarrable Florent Pagny qui a "mis ses lardons dans une école - privée, s’entend... - en Floride (côté chic) pour, tenez-vous bien, "qu’ils ne soient pas emmerdés par de la racaille comme en France" (sic. le Pagny qui n’a pas, il est vrai, inventé l’eau tiède)...
    Allez vivre aux USA aujourd’hui c’est comme si un inuit du Canada moderne occidentalisé retournait vivre sur la banquise pour que ses mômes ne chopent pas le SRAS en ville !
    Boon est effectivement une synthèse...


  • #1785842
    le 17/08/2017 par awrassi
    Une semaine en France : 09–16 août 2017

    Dany Boon, fils d’Algériens kabyles, s’est converti au judaïsme et épousé une juive. Tout s’explique. La France, il s’en tape depuis sa nuit de noces !

     

    • #1785959

      J’avais fait un com de ce type ce matin où je rajoutais que ce " converti " tardif , avait méprisé tout une frange de population par ses sketchs odieux en tentant de schématiser ( stigmatiser ) une région entière cocufiée et dont certains membres en redemandent ! ( kafkaïen !!! ) .


  • #1785960
    le 17/08/2017 par EXIL ON MAIN STREET
    Une semaine en France : 09–16 août 2017

    EXCELLENT , oui ER peut-être excellent et ces docus, ce papier est si juste : sur les nouveaux cycliste hardcore sans valeurs oui shooté a l’ultra libéralisme déjanté et déshumanisé : alors que le clown naze broque dany boon méprise a son tour la France : surement (avec les années)influencé par la grande maison qui est au dessus de tout et tout le monde.
    oui , si je me laissai aller, j’en pleurerai presque de voir a la suite : ces tarés de nouveaux cycliste qui sont des danger publique, ce dany boon qui vit aux states et qui fait son beurre en France ,en donnant une cacahuète a ses totots de fan.
    puis cette photo puante qui résume (oui( si bien la France qui se casse la gueule poussé par ces joueurs de foot merdique,ces politiques qui font leurs beurres au détriment de la perte de la France :
    c’est con, mais dans ces moments la, j’ai une mélancolie quand j’écoute cette belle chanson de dalida(je suis plutôt stones ou bashung) mais cette chanson de dalida nous rappel au bon souvenirs d’une France qui n’exsiste plus:celle que j’ai connu enfant puis ado : Poulidor, michel Sardou qui chantait "France" et ce faisait traité de nazi par les meme connards que nous connaissons aujourd’hui MAIS sous le nom de bobo ou hypster, merde, donnez moi du jean gabin, du alain delon..............


  • #1785963

    Ce qui est déplaisant ,c’est leur lâcheté ,c’est la différence avec les stars de jadis qui ne quittaient pas la France ,mais qui en étaient fières .On critique Brigitte Bardot ,mais elle n’a jamais quitté la France. Toute cette clique ,vient chercher du pognon en France ,pour se barrer en courant comme des voleurs et en plus vient te donner des leçons. Ce sont des acteurs d’occasions qui ne font pas ce métier par amour de leur public ,mais pour leur compte en banque .Le publique pour eux ,c’est secondaire .À l’époque, il y avait une étique ,du respect de la simplicité bordé de professionnalisme, tout cela aujourd’hui ,ils s’assoient dessus . C’est pour cela d’ailleurs que le cinéma en France est devenu ce qu’il est ,sans compter le reste .


  • #1786396
    le 18/08/2017 par France31
    Une semaine en France : 09–16 août 2017

    Dany part aux US pour avoir la paix mais pour nous les emmerdes ça le dérange pas ! En même temps il va pas me manquer. Bon débarras comme l’autre Noah.

     

    • #1786440

      Moi , il ne va pas me manquer , de plus si il y réside 6mois et un jour par an , il paye 0 impôt ! Par contre pour la ramener sur la société française en servant de guide " politique " , ça il continuera ! - ces personnages sont ...immondes !


Commentaires suivants