Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Une vidéo d’Alain Soral dépasse les 500 000 vues

Une analyse de plus en plus populaire malgré l’adversité

En un peu plus d’une semaine, depuis sa mise en ligne le 24 novembre, l’analyse par Alain Soral des événements du 13 novembre 2015 a dépassé les 500 000 vues sur YouTube. Et le compteur continue à tourner. Comme quoi, les explications mainstream ne suffisent plus à calmer l’angoisse informationnelle des Français. Il faut dire que le pire était prévisible, d’un point de vue structurel : tout était – hélas – dans les analyses soraliennes depuis 2011. Si ces 500 000 lecteurs ne sont qu’un dixième des 5 000 000 de téléspectateurs de TF1, et que le Système n’a pas perdu la bataille arithmétique des interprétations, vu la disproportion des moyens, on est bien là en présence d’un phénomène nouveau.

 

500 000 vues, ou la rencontre entre une analyse lucide de la situation et un sujet qui brûle le cœur des Français : les attaques sur le sol national. « La guerre au sol », toute la presse mainstream en parlait, la voulait, la réclamait au politique ; et quand elle arrive, la même presse exprime sa désapprobation, son dégoût, sa colère, sa peur. Il s’agit d’une analyse à chaud, une semaine après les tueries, mais aussi à froid. La stupéfaction et la colère retombées, les réflexes analytiques reviennent au galop, et forcent à voir la situation en profondeur tout en évitant le piège émotionnel. La compassion hollywoodienne actuelle n’apportant rien d’utile en termes de réponse.

Derrière l’effet de choc, l’événement « 13/11 » est replacé dans ce contexte de processus mondialiste (qui comprend la crise financière globale depuis 2008) et de dominance oligarchique française, ce que Soral résume en « détourner la crise sociale en croisade religieuse ». À l’appui de la thèse officielle, une population musulmane française mal intégrée (et pour cause), dans un contexte mondial de choc des civilisations. Ainsi, loin de tomber du ciel, les tueries de Paris s’inscrivent « dans un crescendo et un calendrier qui nous amènent à des soumissions et à des changements politiques » majeurs. On le voit déjà sous nos yeux, chaque jour, avec les évolutions inquiétantes de « l’état d’urgence », un Patriot Act qui semblait curieusement bien préparé. Le crime du 13 novembre était donc prévisible. Presque logique.

Soral rappelle à ce propos les tueries occidentales en Libye et au Moyen-Orient, ajoutant qu’« on y survit très bien, émotionnellement » :

« Nous avons été tout d’un coup conscients de ce que c’était que des morts. Prenons donc conscience de ce que nous faisons subir depuis 1991 au peuple irakien, toutes les semaines il y a une bombe qui explose dans un marché, qui fait largement autant de morts, et majoritairement des femmes et des enfants. »

Des conflits qui étaient lointains et qui se rapprochent désormais dangereusement de nous :

« Nous faisons subir un chaos de peur et d’effroi au peuple syrien depuis maintenant cinq ans pour des raisons très difficilement justifiables. »

 

L’islam et le rapport « Français musulmans/Français »
objectivement visés par les attentats

 

Un chaos qui nous revient dans la figure. Se dessine alors un ennemi intérieur, et extérieur, transformant la société française en camp retranché, infiltré par une Cinquième colonne, la menace planante du tueur « islamiste » écrasant celle du chômage endémique.

« Il a fallu remplacer cet ancien méchant qui avait disparu avec l’effondrement de l’URSS par un nouveau méchant qui a été le musulman radicalisé… Cet islam radical, pourquoi est-il né au moment où les théoriciens géopolitiques américains ont eu besoin qu’il existe ? […] Le crime ne profite pas aux musulmans de France, ça les met sur la sellette, bien évidemment. […] Les bénéficiaires ne sont pas le peuple français, ni les musulmans. Je crois que monsieur Cukierman et monsieur Netanyahu nous l’ont dit, qui étaient les bénéficiaires. ̏Maintenant, vous Français, savez ce que nous vivons nous en Israël.˝ »

Conclusion :

« La communauté juive de France peut aujourd’hui ramener les bobos – [historiquement propalestiniens] – dans le camp des sionistes. »

Cela ressemble au scénario de la tuerie norvégienne attribuée à Anders Breivik. La conséquence rationnelle de ces attentats est claire : il y a un risque (et peut-être une volonté) que se brise la solidarité nationale, afin de déboucher sur une situation à l’israélienne. Dans cette optique, l’organisation « Daech » prend une couleur que beaucoup de Français ne veulent pas voir :

« Daech c’est nous, c’est nos élites politiques… On fait partie de la coalition pro-Daech. Aujourd’hui on fait semblant de bouger, parce que d’abord il faut répondre à la colère populaire… Nos jeunes sont morts à cause des choix politiques français… qui ne correspondent en rien aux intérêts supérieurs de la France. »

Mais pour l’Empire, un élément inattendu est en train de compliquer la donne :

« Dès lors que Poutine est rentré dans le jeu, le mensonge français, et le mensonge impérial, peut être révélé. »

 

Les « solutions » dangereuses : guerre civile et/ou remigration

 

Les réponses et tentations primaires post-attentats sont inévitables : « Il y a des gens qui appellent à la guerre civile. » Quant aux conflits extérieurs auxquels la France participe :

« Si on est en guerre, il faut qu’il [le président de la république] nous dise contre qui. Soit c’est un irresponsable, soit une fois de plus il ne travaille pas dans l’intérêt supérieur du pays, ce qui est démontré jusqu’à son patronyme. Quant à Valls, on sait qu’il n’est pas éternellement attaché à la France, mais à un État qui a tout intérêt à ce que l’anti-islamisme se développe en France pour que la situation française ressemble à Israël. »

Les Identitaires, eux, effrayés par le Grand Remplacement, brandissent la solution « remigratoire ». Effectivement, avec la déferlante migratoire imposée à une partie de l’Europe, ce couple problème/solution finit par avoir une certaine popularité. Cependant, dans les faits, une « remigration » massive semble injouable, à moins d’exercer une certaine violence sur les populations concernées. Hormis une remigration volontaire au niveau individuel, aucune de ces deux propositions ne semble bonne pour la France. Alors ?

 

Alors, la troisième voie

 

Celle d’Égalité & Réconciliation. Dont l’analyse n’est pas prise de court par les événements. On peut même dire que les événements en cours valident les thèses d’E&R. Preuve d’une cohérence, dans le temps, des interprétations, basées sur une connaissance solide des situations, qui ne sont pas solubles dans l’actu, comme on peut le voir dans les médias dominants. Qui se sont plantés sur tout, ou presque. Devenant des producteurs de mensonges sous forme de rafistolages idéologiques bien malgré eux.

L’objectif réaliste, et non-violent, est de renouer avec l’assimilation. Celle qui fait peur aux socialistes, qui à grands coups de « SOS Racisme ! » et de démagogie, ont démoli l’image d’une France respectable et admirable. Il s’agit, concrètement, de faire des musulmans tentés par le communautarisme ou réfugiés dans le communautarisme des gens qui aiment la France. Comment alors traiter le problème crucial des jeunes de banlieue qui n’aiment pas la France ? Ceux dont la haine est opportunément et perversement utilisée par ceux qui ont intérêt à diviser la France. Allons dans le vif du sujet :

« Si ces jeunes gens n’aiment pas la France, c’est qu’ils ont des bonnes raisons de ne pas l’aimer… On va assimiler les gens à la France de qui ? À la France de François Hollande ? De Manuel Valls ? De Bernard-Henri Lévy ? De Jacques Attali ? Non. Si c’était la France de De gaulle, d’Éric Tabarly, de Bayard, de Du Guesclin, de Saint Louis, je pense que ce serait plus facile, même pour des musulmans. Si on veut sauver la France en assimilant les populations qui ont du mal à s’assimiler, […] il va falloir déjà commencer par dégager les élites illégitimes qui parlent au nom de la France. Il va falloir chasser par le processus électoral – parce que c’est le moyen le moins violent – tous les gens aujourd’hui qui parlent en notre nom et qui prétendent gérer une crise qu’ils ont créée de A à Z depuis 1975, que ce soit la gauche ou la droite. »

« Égalité & Réconciliation, il va falloir que ce soit une main tendue, mais ferme »

 

C’est donc non à la France dite multiraciale, préconisée par les socialistes :

« À un moment donné, c’est tous français, c’est tous aimant la France, mais il faut que cette France soit aimable. Or cette France est détestable pour un tas de jeunes des banlieues, et pour les bobos de Bastille elle n’est pas aimable non plus… Il n’y a pas de modèle identificatoire fort. Quelle raison aurais-je moi, si j’avais 20 ans, d’aimer la France de François Hollande, de Manuel Valls et de Hanouna ; et même de Benzema ? […] Cette France-là n’est pas aimable, elle n’est pas respectable, et d’ailleurs elle n’est plus respectée. Notamment par sa politique étrangère, par le grotesque de ses élites, par les écrivains qu’on monte au pinacle en France comme des Christine Angot… On a perdu totalement notre prestige… notre respectabilité. Et donc notre jeunesse, qu’elle soit de souche ou d’origine immigrée, n’aime pas ce pays. Alors les de souche n’arrivent pas à l’aimer, et ceux qui avaient déjà un contentieux colonial la détestent. Donc Égalité & Réconciliation, il va falloir que ce soit une main tendue, mais ferme. »

Revoir l’analyse des attentats du 13 novembre par Alain Soral :

En attendant la version intégrale de l’émission du 22 novembre et pour soutenir les productions d’ERTV, visionner l’émission précédente pour la somme de 2 euros :

 

À ne pas manquer :

Se procurer chez Kontre Kulture
le maillot porté par Alain Soral dans la vidéo :

Découvrir les analyses d’Alain Soral chez Kontre Kulture :

Soutenir Alain Soral dans les épreuves qui l’attendent
en faisant un don par Paypal :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

45 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • J’ai quand même du mal avec cette vision de la remigration (qui n’en est pas une). Proposer de se réenraciner dans un cadre identitaire propre n’est pas un crime non ? Les questions de remigration ont été abondamment travaillées par Laurent Ozon, il ne s’agit pas de faire n’importe quoi.

     

    • #1336954

      la remigration ne peut fonctionner que si la personne est d’accord et ensuite si le pays concerné accepte, si il refuse on en fait quoi de la personne a remigrer, on la met en lévitation au dessus du sol sacré de France, tout ça ce sont des balivernes.


    • "abondamment" euh... disons qu’il a lancé le terme, mais Soral est quand même plus présent qu’Ozon ! D’ailleurs si vous avez de ses nouvelles, car son site est bien vide... et surtout payant, soit vous adhérez 60€/an ! soit vous faites un don, ce qui revient au même !... mais rien ne dit en quoi consiste cette adhésion - c’est toute la drôlerie de ces sites dissidents qui réclament du pognon mais ne répondent jamais quant à son utilisation. Et si on devait donner à tout le monde, hein... comme s’il suffisait de foutre un lien paypal ! C’est un peu le cas d’Ozon. Et il a osé.


    • Et bien messieurs je vous invite à écouter les deux longues émissions de MZ sur le sujet, avec Laurent Ozon, vous verrez que le sujet est travaillé. Le but est justement de trouver des accords avec les pays concernés, de trouver des solutions, pas de virer à coups de pied au derrière des millions de gens sans leur laisser aucune perspective d’avenir.


    • #1337692

      Il y aussi un récent ouvrage, assez court mais précis, sur cette question. Il s’agit de Remigration de Vauclin Vincent, ce type est d’ailleurs très proche d’Ozon. Un débat sur la question entre ces différentes personnes et Soral serait le bienvenue non ?


  • Félicitation au president qui dans ce combat porte les coups avec audace et les fait sentir, la dernière contre interview est une preuve d’efficacité et un echec avoué de l’ennemie car aucune image n’a été retenu au montage. Il faut reconnaitre les victoires quand elles sonnent un point et les saluer.

    Bravo.


  • Assimiler 10 à 15 millions d’immigrés ? Je ne vois pas comment si ce n’est en métissant ou en communautarisant la France... Et je ne vois pas en quoi ce ne serait "pas bon" pour la France d’engager enfin la seule solution viable pour son salut, à savoir la remigration dont je me réjouis qu’AS en parle finalement. Au contraire, mon pays aurait tout à y gagner ; économie gigantesque en matière d’allocations de toutes sortes, baisse tout aussi importante de la délinquance, baisse du chômage, de l’insécurité, fin de l’importation du conflit israelo palestinien (attitude folklorique, rappelons-le ; en effet, si les pseudo pro palestiniens l’étaient réellement, ils prendraient les armes et iraient se battre courageusement comme le fait le Hezzbolah), fin des revendications religieuses de plus en plus nombreuses, fin de l’hégémonie du PS dans les banlieues "sensibles" etc... etc... Il y aurait de quoi écrire un livre on ne peut plus sérieux sur le sujet de la remigration, qui sera de plus en plus présent et nécessaire dans les années à venir. Merci de ne pas censurer mon message qui est, ce me semble, rigoureux et argumenté.

     

    • #1337032

      Et du coup, les métis qui sont déjà là, tu en fais quoi ?


    • #1337033

      Il faut analyser et non reagir !!
      Ces questions je me les pose depuis des anneés (quatre à cinq ans après mon arrivée en france)
      Nous vivions avec la nostalgie du retour ;une fois devenus "riches" !!!Toute une generation a vecu avec cette ideé (sous giscard il y a eu le "million(en francs) de retour) ;mais des anneés plus tard meme les "chibanis" n ont pas accompli "ce retour" (femmes toujours au pays) et ils passent plus de temps ici qu au pays car ils se sentent mieux ici q "immigrés chez eux" !!!!
      Dans mon cas j avais mis de coté cette "ideé de retour" assez tot et je me suis dit "ma vie est ici et mon nouveau pays est LA FRANCE !!
      je ne voulais pas "immigrer" une dexieme fois ,je suis en france et je me sens integré par mon travail et mon environnement et ma vie au quotidien et surtout ma "communication" en maitrisant la langue du pays
      _ !!!
      Je ne me voyais pas vivre ailleurs mais je suis resté "celibataire forcé" !!!!
      Se marier au pays me posait probleme ,car etre ici avec "une femme au pays" n est pas ma conception d une vie familiale alors c etait "niet" car meme si elle venait vivre ici ,son immigration me posera probleme car moi decidant d etre ici "eternellement"(quanf meme) et une femme "attachée" à son pays rendra la vie difficile !!!

      Se marier ici pose autant de problemes : les enfants !! qui ils seront ,à quel pays ils vont "appartenir ,à quelle nation vont ils s attacher ....
      Vous voyez je ne suis pasni un sociologue ni un "chercheur" mais un simple travailleur immigré qui se SENT ETERNELLEMENT LIE A LA FRANCE par son vecu et par ses ENFANTS FRANCAIS (de naissance comme de nationalité) ,le probleme est posé ;la reponse on doit la la trouver car on ne peut quitter un pays qu on aime car c est le pays de mes enfants et le mien aprés plus de 38 ans de vie en son sein
      Vous voyez ca merite une longue reflexion pour donner une bonne reponse !!


    • @le tunisien
      Si nous sommes tous sur ce site, c’est que nous validons l’idée de réconciliation autour de l’idée française. Ceux qui le veulent sont les bienvenus. Néanmoins, il ne faut pas se leurrer, les "musulmans patriotes" sont une minorité, les immigrés qui aiment la France sont une minorité. Pour les autres, la remigration semble plus intéressante que de chercher à assimiler des gens qui crachent sur le pays à longueur de journée.
      Sans compter qu’une assimilation de masse risque fort de faire définitivement perdre son identité à la France (même si de ce point de vue là, l’américanisation est plus en cause)


    • Le principal problème est comment la mettre en place. Si c’est méthodique, avec des policiers qui virent tout ce qui n’est pas français (comment fait-on pour les métisses ?), ça va être infernal. Je pense que la seule solution, c’est encourager au patriotisme et exercer une pression sur tout ce qui appartient aux cultures étrangères. Les migrants ou leur descendants se sentant mal retourneront dans leur pays d’origine.


    • #1337804

      ce n’est pas le métissage le problème, il existe depuis l’aube des temps, c’est le principe de l’exogamie,
      le problème c’est le multiculturalisme.
      ce que l’on appelle souvent péjorativement le nationalisme est justement une idéologie qui permet de sublimer des cultures en une unité nationale, le meilleur exemple de cette réussite est l’Inde, il n’y a pas de pays au monde plus divers ethnologiquement et culturellement et pourtant, tout habitant de ce pays reconnait Barathi (Inde) comme la mère de tout Indien. c’est un sentiment extrèmement fort qui dépasse largement notre culte pourri de la république


  • #1336941

    Celle du massacre du journaliste de France 2 aussi, techniquement : 210 000 vues sur Dailymotion + 340 000 vues sur Youtube = 550 000 vues

    Je ne suis pas étonné que cette vidéo sur les attentats ait fait autant de vues en si peu de temps : énormément de vidéos atteignent la centaine de milliers de vues après un événement comme celui-là. Après, sur les 500 000 qui ont vu la vidéo d’Alain, je ne pense pas que la moitié approuve ce qu’il dit (on aurait pu estimer si les "pouces" et commentaires avaient été activés).

    Il y a du progrès, mais je reste pessimiste : on est encore loin d’avoir gagné l’opinion...

     

    • Vous êtes trop pessimiste , Ferdinand !
      Allez juste jeter un coup d’œil sur les forums des journaux dits ’’ mainstream’’ et des journaux locaux de nos regions , vous serez heureusement étonné !

       

    • #1337257

      E&R gagne la bataille du temps de l’information : c’est une belle victoire.
      Quand tu bouffes à la cantine du père Soral (service rapide et impeccable avec un menu d’opinions sourcées et étayées), c’est dur de retourner écouter l’opinion fast food de l’empire : incohérente, mensongère, dure à digérer mais disponible rapidement, "sur place (salon télé) ou à emporter" (téléphone), "sans se prendre la tête" (si tu répètes, tu gardes ton travail).
      Tout le monde a une opinion mais peu ont le temps d’en élaborer une. Cette cuisine accélérée mais bien élaborée du père Soral va séduire bien des gens, tous ceux qui bouffaient l’opinion de l’empire par suivisme ou commodité mais qui ont compris que la malbouffe de la pensée peut tuer en bas de chez eux.


    • #1337329

      Alain , continue et ça va aller de mieux en mieux -
      quand je pense qu’ils ont été jusquà utiliser ta soeur , sur les plateaux télé , pour tenter de te démolir, comme chez Ruquier par exemple -
      on voit qu’ils sont capables de tout , ces fumiers -
      vivement que la France se débarrasse de tout ce système d’enfoirés , qui gangrène notre pays et les Français -


  • #1336953

    Les écrivains visionnaires ou les écrivains prophètes...
    Les plus connus étaient : Charles Baudelaire, Alexis de Tocqueville, Victor Hugo, Jules Verne, George Bernanos, Aldous Huxley, George Orwell, Albert Camus, j’ajoute désormais à la liste ; Mr Soral.

    Il suffit juste de lire ses livres. Je citerai, entre autres - comprendre l’empire - écrit en 2011 ou encore l’écouter dix années plus tôt, il annonçait avec une précision déconcertante, les événements que nous vivons aujourd’hui. Je trouve ça très troublant !

    Elizabeth Gaskell disait : "Être visionnaire n’est pas à la portée de tous. Cela révèle une âme, un être qui n’est pas limité à ses sens."


  • #1336974
    le 03/12/2015 par The Shoavengers
    Une vidéo d’Alain Soral dépasse les 500 000 vues

    Il s’agit d’un phénomène notable en effet, surtout en si peu de temps. A mettre en parallèle avec l’engouement exponentiel de l’UPR (que je ne me prive pas de critiquer, mais dont je salue l’existence et le travail) vers les 10 000 adhérents d’ici la fin décembre.
    Il se passe quelque chose.


  • #1336981
    le 03/12/2015 par The Shoavengers
    Une vidéo d’Alain Soral dépasse les 500 000 vues

    Si vous allez voir les comptes non-officiels qui reprennent des interventions d’Alain Soral (plus de 200 000 ou 300 000 pour certaines en l’espace de quelques semaines), je pense que la plupart des visionnages cumulés dépassent facilement un million.
    On peut dire que Soral enflamme l’Internet Français.


  • #1336982

    Beau travail d’analyse encore une fois.

    EQUIPE VIDEO : Merci de mettre en place des sous titres anglais pour le plus grand plaisir de nos auditeurs non francophones :).

     

  • Les analyses sont pertinentes. Tout avait été prédit depuis longtemps. C’est bien. ça me rappelle les cours d’histoire en terminale où on nous racontait que l’ONU n’arrêter pas de "dénoncer" ceci et de "dénoncer" cela. Un jour, un copain dit : "mais à quoi ça sert à l’ONU de dénoncer ça ou ça ?" réponse de la prof : "...heu...à rien !!"
    Au final...on fait quoi maintenant qu’on sait quel est le problème ?
    Changer les élites par les urnes... OK, même le FN s’adoucit pour espérer arriver au pouvoir.
    On fait quoi...

     

    • On fait RIEN !
      Nous sommes dans la civilisation du faire, de l’avoir et du paraitre. C’est tout ça qu’il faut arrêter pour enfin être... Nous croyons que les choses se méritent et qu’il FAUT gagner sa vie. Mais la vie nous est offerte et la nature est opulente.

      On bouge plus, on tel plus, on va plus sur le net, encore moins sur face de bouc, on va plus bosser...
      Chacun arrête de faire et penser comme hier, d’espérer et de s’accrocher... Renoncez !
      C’est à dire qu’on n’alimente plus le "système" avec nos croyances et attitudes d’hier. On va s’assoir au bord du fleuve en attendant de voir passer le cadavres de son ennemi. Et dans l’immobilisme le plus total, à travers le jeûne et la méditation, un vipassana collectif et privé à la fois, les solutions ne peuvent qu’apparaitre...
      Vous attendez des solutions collectives et (et ou) venant d’en haut. C’est comme ça que vous validez le pouvoir politique et le pouvoir des autres... Gourous, prêtre, parents, amis, politiques, publicistes... Et quand prendrez vous votre propre pouvoir ? Mr Soral (ni un autre) ne résoudra jamais vos angoisses existentielles ni les miennes...
      Essayez et vous verrez, ça fonctionne !
      Ne faites RIEN, ... Soyez.
      Soyez vous et vous saurez quoi faire. Le brin d’herbe pousse sans avoir besoin de savoir ce qu’il a à faire...


  • #1337086

    Excellent analyse, comme toujours.

    Merci M Soral


  • Le système s’acharne sur Alain Soral.
    Réponse du public : 500.000 vues.
    CQFD.


  • #1337254

    Une belle quenelle puissance 500 000, voir beaucoup plus.

    Des que je peux je me paie la video entière


  • J’ai regardé la vidéo. Je suis belge (mon pays ne va pas bien non plus – à chaque élection, on se demande si la Belgique existera encore), néanmoins le français est ma langue maternelle, j’ai TF1, F2,... J’ai habité en France, ai des amis français – la France fait partie de mon identité.
    (Pour moi) le système français actuel est obsolète, il ne fait plus rêver. Je le trouve violent (dans le métro, les banlieues, les relations professionnelles, le voisinage ...), paralysé (hyper-centralisé, codifié, de l’hyper-keynesien où on est boulon dans des mastodontes), pas très efficace (justice lente, policiers pas motivés/ désagréables), voire xénophobe, bref environnement pas très ouvert qui fait fuir beaucoup de cerveaux.
    Le monde autour de la France a changé, et la France est devenue emprisonnée dans une structure qui ne lui convient plus. Pour moi, cette inertie et manque de vision est le vrai coupable, et non pas un complot israélo-américain spécifique (chaque politiques français/ étrangers ont leur propre agenda par rapport à leur carrière). Vu l’hyper "keynesianisme" dans lequel nous sommes actuellement, l’intérêt personnel prévaut. Le banquier lambda de Londres veut faire du fric, et se fiche que l’ouvrier de Roubaix perde son job. Son intérêt personnel prévaut. Nous sommes tous des banquiers de Londres/pirates l’un envers l’autre. Un cercle vicieux à briser.
    Beaucoup mettent d’espoir dans le FN – personnellement, je pense qu’il n’y aura pas de changement, tant que les structures politiques favorisant la carrière personnelle sont en place, et qui de facto empêchent l’implémentation d’un projet de société fort respectant la propriété/liberté privée. Le pouvoir corrompt, le confort aussi – tout le monde veut acheter son logement, les ministres - aussi.
    Je mets par contre mon espoir dans un changement de paradigme politique où toute déresponsabilisation serait amoindrie. Par ex. l’insertion (en douceur) du tirage au sort de citoyens pour la participation à la chose publique serait un bon début – comme un service militaire ou jury d’assise. Plus d’agenda personnel politique, plus de possibilité de carrière, de l’aide d’experts oui, mais des décisions finales directement prises par des citoyens – avec morale et valeurs (autre que de vendre des Rafales aux saoudiens). Choisir un vrai système démocratique impactera la France et sera analogue à 1789. Laisser place à une dictature, et le jeu des complexes industriels sera gagné. Débat ?

     

    • #1337375

      du tirage au sort de citoyens pour la participation à la chose publique serait un bon début



      Un débat démocratique concerne la voix du peuple, hors la voix du peuple n’a plus ça place en france, de plus un débat démocratique, ne peux ce faire que par l’accord du gouvernement (referendum), qui dans le gouvernement actuel en France accepterais un referendum pour elire tel ou tel "opposant" au système surtout ci celui-ci passe par les médias mainstream pour avoir la majorité de vue, regarde avec Soral, reynouard etc..., toute la classe politique leur crache dessus, pourtant ils ont le droit à la liberté d’expression, non ? jamais le gouvernement acceptera qu’un goym vienne dire des vérités qui dérangent.


  • "...des situations, qui ne sont pas solubles..." ? C’est pas du français, c’est de la chimie... En français c’est résolubles.

     

  • #1337491

    trop fort et qui c’est le patron , hein ??
    C’est Soralllllll. Et alors depuis le temps qu’on le placarde sur les murs qu’il a raison il était temps que des moutons déteignent en noir ou en blanc on est plus a sa prés.
    Heureusement qu’il fait le boulot et qu’il les portent comme un homme , sinon je vois pas qui l’aurais fait.
    Bise au chef


  • #1337522

    Tout le monde sait ce que dit Alain est crédible .Alain est devenue le sujet de conversation dans les familles c’est un fait .Mon voisin m’a fait sourire en me disant " regarde les vidéos d’Alain soral sur YouTube " en pensant que je ne le connaissais pas et un gendarme pardi !


  • #1337574

    Apparemment les gars de youtube ont lu l’article, ou ont été prévenu par leurs maîtres, résultat compteur bloqué sur 532 132 vues depuis le milieu d’aprem ! Même chose pour la réponse de Dieudo à Fleur Pellerin, bloqué sur 246 316 vues...
    Ils sont à bloc les sionards, mais trop tard, on l’a remarqué ;)


  • « Cependant, dans les faits, une « remigration » massive semble injouable, à moins d’exercer une certaine violence sur les populations concernées. »

    Mais pourquoi oublier la remigration par attrition ??
    Pour le dire plus simplement : en supprimant tous les avantages, l’interdiction (d’origine idéologique, plus précisément égalitariste) de discriminer, etc., beaucoup repartiront.
    On peut aussi établir des accords avec les pays d’origine concernés.

    Dire qu’« ils ne repartiront pas », c’est répéter exactement le discours démoralisateur du Système : on nous demande de ne pas résister, et d’accepter l’inacceptable.
    Je trouve que c’est faire gravement son jeu que de laisser croire que seule une violence extrême pourrait permettre de s’en sortir de manière raisonnable en matière démographique.

    « L’objectif réaliste, et non-violent, est de renouer avec l’assimilation. »

    Attendez, je rêve ou c’est justement ce qu’Alain Soral avait brocardé dans le discours d’Éric Zemmour, allant jusqu’à dire dans une conférence qu’« y a que Zemmour qui y croit » ? Puisque le nombre et la qualité des immigrés actuels rendent l’assimilation impossible, il disait alors préférer une France fédérale (avec divers groupes ethniques un peu sur le mode russe, en fait), assumant un certain communautarisme.
    Une clarification est nécessaire, car c’est un changement de ligne conséquent.

     

    • En effet, je me souviens d’une interview en direct (sans doute celle de janvier 2015) où Soral disait du bien de la remigration, tout en en changeant le sens - en l’incluant dans la francophonie, notamment. Cet article ayant été écrit non par Soral lui-même, mais par la rédaction, il faut se référer en dernière instance à Comprendre l’Empire :-)


  • On pourrait tout de même souligner qu’il est un peu étrange de s’enorgueillir d’une popularité youtube à coup de vue...
    Au delà de la quantité, c’est la qualité de la réception et de la digestion des discours qui reste primordiale.

     

    • #1337752

      La question n’est pas là ! C’est qu’en général les gens qui ont une mauvaise opinion de quelqu’un refuse même d’écouter ce que ce dernier aurait à dire ! Le fait de visionner une vidéo démontre un certain degré d’ouverture et d’acceptation et c’est ça que c’est rassurant. Bien entendu on peut aussi être certain que parmi ce demi million de personnes un nombre non négligeable sont des anti-Soral rabique ou au moins ont un a priori négatif sur ce dernier mais qui visionnent la vidéo juste par pure curiosité, toutefois à l’écoute d’un message pertinent certains pourraient connaître un déclic et commencer à changer. Il y a aussi un nombre considérable de gens "neutres", des gens peu actifs sur les réseaux sociaux, qui sont peu au fait de la "dissidence", qui n’ont pas vraiment d’opinion mais qui guidés par un ami ou le hasard de la vie tomberont sur cette vidéo qui leur permettra de réaliser certaines choses...


    • Si la question peut être là, la démocratisation d’un message, qui plus est, par les filtre youtube, peut être très néfaste. Et s’enorgueillir de ça comme le souligne le précédent message c’est encore se laisser aller au règne de la quantité.


  • #1337714

    franchement , se projeter dans l avenir, se marier, faire des enfants, acheter une maison... on en peut pas dire que ce soit une obligation ! on peut etre quelqun de respectable malgré tout.
    moi j ai fais tout ça(sauf la maison) et ça m apporte quoi ? de gagner 9.80 de l heure par mon labeur quotidien de mécanicien auto ? métier oh combien indispensable dans notre société moderne..
    si j avais pu connaitre mon avenir.....

     

  • #1338149

    Compteur YouTube bloqué sur 532 132 vues depuis plus de 24h !

    Surement un Sayan de chez Google (maison mère de YouTube) ça... ha ha ha !!!!!


  • je opte pour la troisième voix Mr Soral , et nous sommes nombreux dans ce sens seulement voilà on est moins visible et tout les caméras sont braqué vers cette racaille irrécupérable sachant qu’ils sont minoritaires , on les reconnaît a leur casquette avec des écouteurs qui rape dans leurs oreilles et défoncé au shiit .


  • #1338537

    La remigration ? Cela fut Instauré par le Traité de Lausanne de 1923 : sous le règne de Mustafa Kémal, un million et demi de Chrétiens d’Anatolie furent sommés de rejoindre la Grèce en échange de 500.000 Musulmans de Macédoine qui durent s’installer en Turquie. L’homogénéité ethnique d’un pays - chose bien comprise à l’époque - a toujours été un gage de paix, de réussite et de stabilité. Au contraire de ce que nous serine la propagande relativiste en usage depuis 50 ans, les pays les plus ethniquement homogènes, d’un point de vue racial et culturel, sont les pays les plus stables au niveau social (voire économique). L’incompatibilité structurelle entre les races : c’est le dernier front sur lequel il nous faut nous battre. Nous savons tous qu’aucun des thuriféraires de la mixité ethnique ne donne de cette soupe à ses propres enfants (souvent scolarisés dans de discrets collèges des banlieues cossues) : le bon peuple, lui sait qu’il vaut mieux avoir un quartier / immeuble / collège ethniquement homogène s’il veut avoir la paix. On est plus efficace avec ceux qui nous ressemblent, et tout porte à croire (scientifiquement s’entend) que la "diversité", loin d’être une "force", est un terrible handicap pour une société moderne. La preuve : diverses études ont montré une corrélation très forte entre homogénéité raciale et réussite socioéconomique. Islande, Norvège, Suède, Danemark, Japon, Corée du Sud, Finlande, Nouvelle-Zélande, ces pays occupent tous le haut du classement en matière de revenu par habitant comme de qualité de vie (indice IDH) ; tous sont également extrêmement homogènes. A l’inverse, les pays « ethniquement divers » sont en moyenne plus pauvres, moins compétitifs, et surtout plus violent. La République française laïco-jacobarde, secte noire satanique, maçonnique, mondialiste, liberticide et génocidaire, qui nous sert la sauce infâme du multico-ethnico-culturalisme depuis les années 60, le fait dans le seul et unique but d’affaiblir le pays telle une arme de destruction massive contre les peuples et leurs identités. Et comme on le voit, la sauce fait des grumeaux.


  • #1338667

    Cela aurait pu faire 500 000 signatures pour soutenir maître Dangléant pour une pétition ou plainte contre la magistrature et ou le gouvernement.

    AUSSI


Commentaires suivants