Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Crise syrienne : "La France, qui a envahi l’Algérie, n’a pas de leçon à donner", selon Ankara

Alors qu’Emmanuel Macron a mis en garde la Turquie contre une éventuelle « invasion » de la Syrie, le ministre des Affaires étrangères turc a réagi en estimant que la France était mal placée pour formuler de tels avertissements.

 

Le ministre turc des Affaires étrangères a fustigé ce 1er février la mise en garde adressée par le président français la veille au sujet de l’offensive turque en Syrie, affirmant que la France « n’a[vait] pas de leçons à donner » à la Turquie. « [Ces pays] savent très bien ce qu’est l’objectif de cette opération », a déclaré Mevlüt Cavusoglu, répondant à des questions de journalistes à Ankara.

Le chef de la diplomatie turque a également dénoncé « l’hypocrisie » de pays européens qui, selon lui, affichent leur soutien à la Turquie lors de discussions bilatérales et changent de discours en public. « Nous ne sommes pas la France, qui a envahi l’Algérie », a-t-il ajouté, en référence à l’épisode colonial français en Afrique du Nord.

Malgré les appels à la retenue, le président turc Recep Tayyip Erdogan avait réaffirmé le 30 janvier que l’offensive ne s’arrêterait pas « avant l’élimination de la menace terroriste » à la frontière turque, en allusion aux YPG, qui contrôlent de nombreux territoires dans le nord de la Syrie. Le président français Emmanuel Macron avait réagit en mettant en garde la Turquie contre toute velléité d’« invasion » de la Syrie.

Lire l’article entier sur francais.rt.com

 


 

 

Alors que le président turc, Tayyip Recep Erdogan, paraît déterminé à « élargir » son offensive militaire pour « éradiquer » les positions de ses ennemis kurdes dans le nord de la Syrie, Emmanuel Macron avertit la Turquie des risques d’une « invasion » qui « pose un réel problème » en « ne respectant pas la souveraineté syrienne ».

« J’ai appelé tout de suite à la précaution et à la retenue et évoqué dès les premières heures (de cette offensive) la préoccupation qui était la nôtre », affirme au Figaro le président de la République. « S’il s’avérait que cette opération devait prendre un autre tour qu’une action pour lutter contre un potentiel terroriste menaçant la frontière turque et que c’était une opération d’invasion, à ce moment, cette opération nous pose un problème réel », poursuit Emmanuel Macron, qui s’exprimait mardi soir à l’issue du dîner de la communauté arménienne de France à Paris.

[...]

Au-delà d’Afrine, où les Kurdes sont seuls face aux troupes turques et aux rebelles syriens anti-Assad, le président Erdogan menace de s’en prendre à d’autres positions kurdes, plus à l’est, en particulier à Manbij, où sont stationnés quelque 200 soldats américains, avec des risques d’affrontements entre alliés. Face à ce scénario, les Kurdes n’auraient probablement pas d’autre choix que d’appeler le gouvernement de Damas et son allié russe à se porter à leur secours, comme certains dirigeants kurdes d’Afrine l’ont déjà fait. C’est aussi cela que veut éviter Emmanuel Macron en durcissant le ton contre Erdogan.

Lire l’article entier sur lefigaro.fr

Comprendre la géopolitique moyen-orientale
avec Kontre Kulture :

 

La pression de l’Empire sur la Turquie, voir sur E&R :

 






Alerter

42 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Recep Erdogan, est venu récemment à Paris, et je ne peux imaginer que les 2 présidents n’aient pas évoqué cette opération. En d’autres termes Erdogan est venu à Paris obtenir le feu vert ( ou l’assurance de la neutralité) ! ...le reste n’est qu’habillage pour faire croire aux français que Macron est hostile à cette opération .

    Si Macron était hostile à cette opération la France aurait déposé une motion de censure à l’ONU, ce qu’aucun pays de l’OTAN n’a fait.

     

    Répondre à ce message

  • La France n’a jamais pu envahir l’Algérie, puisque c’est la France qui a fait l’Algérie. Avant d’envahir ce lieu, la zone était habitée par des tribus de pillards qui sévissaient le long des côtes méditerranéennes et qui ont forcé les européens à intervenir pour pacifier la zone, et ainsi permettre la circulation libre des bateaux transportant hommes et marchandises. Exactement ce qui se passe aujourd’hui au bord des côtes Est-africaines.

     

    Répondre à ce message

    • En effet, il faut rappeler à ces chers messieurs que les pirates barbaresques n’ont cessé de s’attaquer aux navires marchands européens et à se livrer à toutes sortes de razzias dans le sud de l’Europe, perturbant non seulement l’activité économique mais profitant aussi à réduire des européens en esclaves pendant des siècles, il a fallu l’intervention française pour stopper ces agressions.

      Il serait bon que nos amis moyens orientaux s’en souviennent, il faudrait aussi rappeler à ce cher Erdogan que ses ancêtres sont probablement grecs ou arméniens et qu’il ferait mieux d’arrêter ses provocations sinon tout ceci risque de finir comme la dernière fois, tout ceci me fait dire qu’il serait peut être temps de se rapproprier les terres des anciens byzantins pour y rétablir la civilisation et la culture légitime de ces contrés.

       
    • « c’est la France qui a fait l’Algérie »

      Oui, on a vu. Que d’Alexandrie ont été fondées...

       
    • Que d’inculture et de mépris..

      1/ La piraterie, ou plutôt la course, était pratiquement terminé depuis plus d’un siècle quand la France intervient en Algérie. Le prétexte utilisé à l’époque était une insulte contre à la France de la part du Dey Hussein d’Alger, le fameux coup d’éventail.

      2/ La course, la piraterie donc, était pratiqué aussi bien par les chrétiens que les musulmans. D’ailleurs les francais, les anglais, les espagnoles et les portugais vont apporté cette activité avec eux sur toutes les mers du globe.

      3/ Si le prétexte de l’intervention en Algérie est la piraterie, alors quelles sont les prétextes pour les interventions en Afrique noire, en Indochine, ou en Nouvelle Calédonie ? Sans tomber dans l’auto-flagetion, il faut savoir raison garder.

      4/ La grande majorité des ancêtres des algériens n’avaient strictement rien à voir avec la piraterie, et ils étaient eux même plus ou moins victimes du système autoritaire et prédateur ottoman. Les ancêtres des algériens étaient le plus souvent, soit des paysans montagnards sédentaires, qui vivaient du travail de la terre, de l’élevage et de l’artisanat. Soit des nomades ou semi nomades qui vivaient de l’élagage, de divers brigandages et du troc loin à l’intérieur des terres, et qui pour la plupart naissaient et mourraient sans jamais avoir vu la mer. Les citadins qui vivaient dans les cités ottomanes représentaient moins de 15% de la population. Les responsables de la course étaient les ottomans, d’ailleurs de nombreux pirates et officiers étaient des européens de souche renégats et des musulmans européens des Balkan et de Grèce, comme le célèbre Barberousse.

      5/ Enfin question civilisation, si la civilisation se résume aux progrès technique et scientifique, alors oui les francais étaient plus civilisés que les algeriens, bien que ces derniers avaient suffisement de connaissances pour bâtir des cités complexes (Tlemcen, Bejaia, Constantine, Gardhaia, Alger, etc..), dans l’artisanat aussi (travail du fer, du bois, de la pierre, de la poudre, du tissu, de l’eau, etc..), ou dans l’agriculture (l’irrigation, les céréales, les vergers, les palmeraies, etc..). Tout est question de perspective.

      6/ L’Algérie d’aujourd’hui est héritière de l’Algérie francaise, elle même héritière de la régence ottomane d’Alger, elle même héritière des dynasties Zianide, Ziride, Fatimide etc, etc.. jusqu’à l’antique Numidie.

      Voila, vive la France et vive l’Algérie.

       
    • Quelques tribus de pillards vous voulez dire, arrêtez un peu votre bleuf les tribus vivaient de l’agriculture au maghreb et quasiment toutes les tribus avaient des accords de paix entre elles. Le maghreb était quasiment complètement pacifié c’est la Farce qui a fait explosee le Maghreb.

       
    • “Avant d’envahir ce lieu, la zone était habitée par des tribus de pillards...” Ce lieu comme tu dis avait un nom le royaume d’ Alger. Ce lieu, un état a part entière, était dans ses frontières bien avant la plupart des pays européens.
      Comment expliquez-vous le fait que la france avait un consul a Alger et ce depuis le 17e siècle ?. Mais pas seulement la france. Les états unis, l’ Angleterre, la Hollande, sans oublier les républiques italiennes, avaient tous un consulat a Alger.
      Étaient-ils cons a ce point les européens de l’ époque pour déléguer des consuls dans “ce lieu habité par des tribus de pillards.” ?
      Va te cultiver un peu.

       
    • @ Miloud Non , il n’y a eu ni "Royaume d’Alger " ni Roi d’Alger , C’est quoi ces fantasmes ?
      Il y avait des tribus nomades Arabes étrangères qui vivaient dans le djebel et sous la tente. Le Bey d’Alger est devenu leur représentant choisi par la France .
      L’Algérie n’existait pas . Exceptée la Kabylie ,non musulmane ,le pays des Berbères ,romanisés et christianisés .(Le tombeau de la Chrétienne )
      Je ne vois pas ce que des Consuls seraient venus faire dans ce territoire, avant que la France ne l’occupe ?
      Des milliers d’Européens sont morts de malaria ,de typhus et de fièvres pour construire un pays qui n’était que marais et déserts .
      Les Européens ont fait de ce territoire inhabitable ,un état riche de cultures ,de vignes , de villes magnifiques ,ports ,aéroports , universités ,’hopitaux ,musées , théatres ,cinélmas ,stades ,et d’infrastructures de pointe
      en moins de 150 ans sur du NEANT !
      Quand à la "guerre " que l’Algérie prétend avoir gagnée ? On se marre . La France s’est débarrassée de ce pays serait une vision plus juste
      .Il n’y a jamais eu "d’Armée Algérienne ",ni de champs de bataille ,ça se saurait .

       
  • Envahir l’Algérie ,
    il eut fallut qu’elle exista !?

     

    Répondre à ce message

  • Le pseudo sultan aurait déjà oublié les 3 sièges viennois ( quo ont tous échoué), l’invasion de l’ensemble des Balkans ( les serbes s’en souviennent toujours, et même les slaves musulmans en veulent encore aux turcs pour les exactions qui ont été commises), sans oublier la colonisation de la Grèce, l’occupation de Constantinople, le massacre des arméniens, etc.

    La liste est trop longue pour être citée en entier mais elle n’atteint probablement pas la taille de la langue de vipère de ce minable amuseur publique, ni son incroyable stupidité ou celle de son inculture flagrante.

     

    Répondre à ce message

  • Emmanuel Macron avertit la Turquie des risques d’une « invasion » qui « pose un réel problème » en « ne respectant pas la souveraineté syrienne ».

    C’est une blague ?

     

    Répondre à ce message

  • MDR ! C’est pas comme si les ottomans avaient pas envahit la moitié du bassin méditteranéen dont l’Algérie !

     

    Répondre à ce message

  • La France n’a pas envahie mais créé l’Algérie elle a aussi détruit le Maghreb unifié il est temps que les maghrébins s’en rendent compte en faisant des recherches sur le sujet.

     

    Répondre à ce message

    • Il faut lire l histoire l algerie bebers exister il
      faut laisser l’orgueil
      elle a cree l’Algérie on violent des femmes ?? Tuer vieux enfant bébé homme ? Détruire des terrres agricole la terre bruler ?
      Ou volant des terre et l est donnee a des Espagnole immigrée ou italiens Ou maltien
      Est ce que vous ete vous meme francaise de souche je ne pense pas ??
      L’algerie est plus grande que la france pour etre cree il faut lire l histoire vous avez l arage par ce que vous avez perdu ine guerre contre l algerie meme contre le vietename
      meme contre les nazis ces les africain au premier rond
      Lisez René vautier au lieu de fuire la veriter
      meme l’empire Otman appeler l algerie par son. Nom

       
  • @Xénophon
    Les Indo-Européens aussi sont originaires des steppes eurasiennes, les véritables Turcs sont plutôt originaires de Mongolie.
    La majorité des Turcs de Turquie comme les peuples parlants des langues Indo-européennes sont issus des peuples autochtones.
    Les Turcs de Turquie descendent donc de Grecs, Anatoliens, Arméniens, Kurdes, Arabes etc...
    A noter que l’Asie Centrale avant l’arrivée des Turcs mongoloides à partir du 6ème siècles était peuplée d’Aryens ou Indo-Iraniens.

     

    Répondre à ce message

  • #1893350

    si la France n’avait pas battis l’Algérie, ce pays ne serait pas développé et ne compterait aujourd’hui, que des éleveurs de chèvres et des mules comme moyen de transport ! Donc faudrait pas pousser mémé dans les orties !

     

    Répondre à ce message

  • Juste pour la bonne et parfaite information des lecteurs :
    Ce que dit Omer Cavusoglu en V.O : Afrin ile ilgili Fransa ya da başka bir ülke bize ders veremez. Bu Avrupalılar’ın şöyle bir ikiyüzlülüğü var. Yüzünüze karşı haklısınız diyorlar, arkanızdan açıklama yapıyorlar. Biz Fransa değiliz, Cezayir’i işgal edelim. Afrika’da yaptiklari ortada, ne bize ne de hiç kimseye ders vermeye kalkmasinlar.Hatırlatma da bulunmalarını bile hakaret sayarız. Bu bir işgal değildir. Suriye’nin toprak bütünlüğünü güçlü bir şekilde destekliyoruz. Suriye’nin topraklarını teröristlerden temizlemeye yöneliktir".

    Traduction en VF :
    "Concernant Afrin, ni la France ni aucun autre pays n’a de leçon à nous donner. Ces Européens ont l’hypocrisie en eux. En face, ils reconnaissent votre bon droit, par derrière ils font ce genre de déclarations. Nous ne sommes pas la France, qui a envahit l’Algérie. Vu ce qu’ils font en Afrique, ils ne sont pas en position de nous faire la leçon ni à qui que ce soit d’autres. Le fait même qu’ils fassent un rappel est considéré comme une insulte. Ce n’est pas une invasion. Nous soutenons l’intégrité territoriale de la Syrie avec force. Notre opération vise à débarrasser le territoire Syrien de la présence de terroristes »

    Le passage sur le rappel de ce que fait La France en Afrique n’apparaissait pas sur l’article de RT France et, à mon avis, il donne tout son sens à son coup de gueule.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents