Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Pour Attali, la "juxtaposition des populismes" mène à la guerre

Malheureusement, il semble que les peuples n’obéissent pas à Jacques

Nous proposons la dernière vision du mage Attali qui tente une inversion accusatoire de haute voltige : transformer la volonté des peuples (russe, italien, polonais, chinois, américain) en dictature et les dictatures oligarchiques en place en amies des peuples. Bonne chance, Jacques.

 

On résume l’esprit du Maître : le protectionnisme (anti-immigration) et le populisme c’est mal, l’ouverture (à l’immigration) et le libéralisme c’est bien. C’est simple, non ? Alors pourquoi les peuples s’évertuent-ils à contrarier Sa pensée ?

Si les peuples récalcitrants au nouvel ordre mondialiste revotaient mieux, ils auraient alors un « dernier espoir de la paix et de l’abondance », selon les propres mots de Jacques. Sinon ce sera la guerre, la ruine et tout le bordel, avec un gouvernement mondial à Jérusalem et Attali en conseiller des princes de ce monde.

Ah non c’est l’inverse : Jérusalem et tout le toutim c’est si on vote contre le populisme et pour le mondialisme. Oui mais là y a quand même un gros truc qui cloche : on ne veut pas de ça non plus.

- La Rédaction d’E&R -

 


 

Les élections russes, comme ce qui se passe aux États-Unis, en Chine, en Grande-Bretagne et ailleurs, montrent que les plus vieilles recettes de stratégie politique restent encore les plus efficaces : pour avoir les meilleures chances d’être soutenus par ceux qu’ils gouvernent, les dirigeants doivent leur désigner des ennemis, décrire de la façon la plus effrayante possible la menace qu’ils incarnent, et se présenter comme les mieux placés pour les protéger contre elle.

 

Et chacun le fait : le président russe a su convaincre ses concitoyens que son pays était entouré d’ennemis et qu’il pouvait mieux les en protéger que quiconque. Le président chinois a su dessiner une image claire de ceux dont son pays doit se faire respecter, et convaincre qu’il fallait lui donner tout le temps pour le faire. Le président américain a expliqué que son pays était menacé d’être envahi par les importations étrangères et que lui seul aurait le courage d’en protéger le pays. Enfin, la première ministre de Grande-Bretagne, en chute libre dans les sondages en raison de sa gestion catastrophique de la négociation du Brexit, tente de recréer une unanimité nationale autour d’elle en invoquant la menace d’une utilisation répétée de gaz toxiques sur le sol national.

Face à ces menaces plus ou moins imaginaires, la solution proposée par tous ces dirigeants, aussi divers soient-ils, est toujours la même : faire peur et s’isoler. Le populisme et le protectionnisme sont les deux dimensions d’une même ruse du politique.

En Europe continentale, le même genre de tentation se profile. Et là, l’ennemi c’est l’étranger ; la menace qu’il ferait peser, c’est la perte d’identité nationale ; et la promesse du politique, pour en protéger les peuples, est de fermer les frontières. Certains l’ont déjà mis en œuvre, et en font le cœur de leurs programmes, de la Pologne à l’Italie, de la Hongrie à la Suède. Même si les migrations vers l’Europe sont bien moins importantes qu’à de nombreux moments dans le passé, et si ces discours sont nourris de fantasmes. L’honneur de l’Allemagne, et de la France, est d’y résister encore. Mais pour combien de temps ?

Si tout cela se généralise, la juxtaposition de populismes, de protectionnisme et de xénophobies, ne pourra que conduire à une profonde crise économique et politique, voire à une guerre.

Lire la prophétie entière sur blogs.lexpress.fr

Pour comprendre la vision attalienne du monde,
chez Kontre Kulture :

 

Les derniers oukases du mage Attali, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

74 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • C’est justement et exactement l’inverse. Les sociétés ouvertes, sans frontière morale, sans frontière politique, sans frontière économique, exposées à toutes sortes de menaces réelles ou supposées sont des sociétés dangereuses et autodestructives. Le mondialisme, le libéralisme c’est évidemment la guerre ! Une guerre totale, sur tous les plans qui constituent l’humanité. L’instinct de survie des peuples est ainsi fait. Et ce n’est que justice, 50 ans après "Mai 68", que le réveil se produise malgré des décennies d’anesthésie libérale libertaire !

     


  • On résume l’esprit du Maître : le protectionnisme (anti-immigration) et le populisme c’est mal, l’ouverture (à l’immigration) et le libéralisme c’est bien.




    C’est marrant parce qu’en Israel, le futur nombril du monde (ou trou du culte), ils refusent les migrants, la mixité et introduisent le test ADN de judaïté obligatoire aux juifs pour pouvoir visiter, s’authentifier ou se marier. Il en dit quoi, le hibou unijambiste ?


  • La vermine n’a pas fini d’attaquer les solides charpentes qui rendent les édifices indestructibles..

     

  • le populisme c’est la réaction du peuple quand le peuple ne supporte plus de constater que les politiques pour lesquels ils votent les trahissent dans leurs promesses et leur prises de décision. La façon la plus simple de réduire le populisme c’est de respecter sa promesse en politique. En 2018 en France le politique préfère accuser la réaction du peuple plutôt que de reconsidérer sa propre trahison. Il préfère prendre ce risque plutôt que de choisir l’honnêteté. Prendra t-il ce risque jusqu’au chaos ? On verra bien... :)


  • L’ennemi c’est ce genre d’individu et toute la merde médiatique, politique, financière, lobbyiste, communautariste qui l’appuie. En plus, il se permet de faire du chantage : c’est cà ou la guerre. Les gens sont prêts à en découdre, le temps est venu de choisir son camp camarade.


  • #1923428

    Hé ouais mon gars, tout le monde n’est pas unijambiste !


  • Ce que pense Attali n’intéresse que lui. A quoi bon s’y intéresser...à part s’il prend position sur la politique israélienne de Bibi et des racistes de Jerusalem.


  • #1923453

    L’avertissement est clair : si les populismes s’unissent, nous ferons tout pour créer une guerre entre eux.


  • C’est plutôt et tout à l’inverse la prétention, illégitime et non plébiscitée, d’une odieuse petite « élite » confite dans son arrogance à nier la volonté des peuples à disposer d’eux-mêmes et à ne pas voir aliéner leur destin par quiconque s’estimant au-dessus d’eux, qui nous mène à la guerre. Tu le sais très bien Jacquot car tu l’as dit toi-même, vil menteur ! Rien n’empêche d’ailleurs Jacquot de se précipiter à Jérusalem pour y finir ses jours, mais par contre en arrêtant de nous les briser avec ses desiderata destructeurs.


  • Le vieux hibou perd de sa superbe, manque de clarté dans les propos, manque de lucidité dans l’appréciation, manque de rigueur dans l’analyse...
    Comme le disait le Grand Charles "la vieillesse est un naufrage..."
    Pour Attli le bateau (l’intelligence) en déjà en train de couler !!!!

     

    • Le vieux hibou n’a jamais pu avoir la moindre superbe. Tout ce qu’il a pu "prévoir" ou recommander s’est révélé être totalement impossible sinon complétement débile.
      Chaque fois que je vois ce monsieur (vous noterez l’absence de majuscule au mot monsieur) je pense à une émission de radio où il jouait le grand spécialiste du marché de l’or. Quand un "spécialiste" du marché de l’or confond l’once "fluid" qui est une unité de volume avec l’once "troy" qui est une unité de masse on se dit raisonnablement qu’il y a un léger foutage de gueule.
      Tout le reste de ce que ce monsieur peut raconter est à mettre dans le même sac.


  • #1923464

    « Si tout cela se généralise, la juxtaposition de populismes, de protectionnisme et de xénophobies, ne pourra que conduire à une profonde crise économique et politique, voire à une guerre ».
    Une guerre des peuples européens contre l’Empire ? Chiche !...

     

    • #1923571

      Jamais 2 sans 3 l’ami ! Une bonne guerre jupitérienne, et c’est pas Attali qui ira la faire pour défendre la France : ce seront nos p’tits blancs catholiques bien endoctrinés à coup de catéchisme béat et nourris à l’hostie !


  • Ça me fait penser à deux citations :
    - « L’ennemi est bête, il croit que c’est nous l’ennemi alors que c’est lui. » (Desproges)
    - « Nul ne saurait vous calomnier car il y a en vous plus de turpitudes que n’en peut imaginer le dernier des menteurs. Chaque kopeck gagné par vous est un vol et une infamie, qui mérite le knout et la Sibérie. » (« Les âmes mortes », Nicolas Gogol).
    P.S : je suggèrerais bien à Attali un autre titre pour son article : « Comment ne jamais se fatiguer à essayer de comprendre le pourquoi d’une impopularité massive et jamais démentie ».

     

  • Regarder la photo de Jacques Attali peut éventuellement mener à la violence. Mais pour le reste, non.

     

  • Bah oui, z’êtes cons ou quoi ?

    Il ne saurait il y avoir d’autres populisme que celui d’Israël, d’autres protectionnisme que celui d’Israël, d’autre xénophobie que celle de l’Etat israélien.

    Sinon c’est de la concurrence déloyale.

    Faites ce qu’il dit, pas ce qu’il fait.

    Sont cons, ces goys... Si je ne me retenais pas...


  • D’une jacquadiserie l’autre...


  • Camarades de E&R
    Ces gens n’ont que l’importance que nous leur accordons.
    Je rejoins Vernocher quand il dit "je n’ai pas besoin de Zemmour ou d’Attali pour penser".
    Ignorons ce qu’ils disent enjoignons les à vite changer leur logiciel sinon il va finir par se retourner contre eux.
    Il a bon dos le populisme.
    Ne varietur
    Lavrov.


  • #1923508

    Ce qu’il y a de bien avec Attila c’est qu’il vous prédit toujours l’exact inverse de ce qui va arriver.

    Vous voulez savoir de quoi demain ne sera pas fait ?

    Lisez Mince et Attila.

    Un jour, j’ai demandé à un moine bénédictin qui ayant renoncé au monde pour l’oraison et la lectio divina était certainement doté de lumières qu’on n’a pas, pourquoi nos amis les juifs se trompaient tout le temps ?

    Le moine m’a tout de suite rassuré :

    "ce n’était pas une question de race car , me dit-il, votre Fox terrier, (me montrant mon chien) ne s’est jamais trompé de cible ni de maitre ou de chemin.

    C’est une question de longueur d’ondes : étant branchés sur leur père Satan, ils trompent, se trompent, et nous trompent en même temps.

    C’est simple, chez eux tout est faux."

    Et il ajouta :

    "Mais non, je n’exagère pas : ça fait 2000 ans que ça dure."

    Or, j’ai vérifié : C’EST VRAI

    Même le Christ qui était bien disposé à leur égard en a eu marre du clan Soros et Cie :

    43 Pourquoi ne comprenez-vous pas mon langage (bande de connards) ? qu’Il leur a dit. Parce que vous ne pouvez pas écouter ma parole (tas de bons à rien, parasites !) .
    44 Vous, vous avez pour père le diable et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement et il ne s’est pas tenu dans la vérité parce qu’il n’y a pas de vérité en lui. Lorsqu’il profère le mensonge, il parle de son propre fond, car il est menteur et le père du mensonge.( Comme vous voyez le moine dit pareil 2000 ans après !)
    45 Mais moi, parce que je dis la vérité, vous ne me croyez pas.(tout Soral ...)
    46 Qui de vous me convaincra de péché ? Si je dis la vérité, pourquoi ne me croyez-vous pas ?(bande de faux monnayeurs)
    47 Celui qui est de Dieu écoute les paroles de Dieu ; vous, vous n’écoutez pas parce que vous n’êtes pas de Dieu. »
    48 Les Juifs lui répondirent : « N’avons-nous pas raison de dire que tu es un Samaritain (un clando) et que tu as un démon en toi ? (t’es fou par ce que contre nous) »
    49 Jésus répliqua : « Je n’ai pas de démon. Au contraire, j’honore mon Père et vous, vous me déshonorez.N’est-ce pas vous qui violez vos filles adoptives ?
    50 Je ne cherche pas ma gloire. Il y en a un qui la cherche et qui juge.
    51 En vérité, en vérité, je vous le dis, si quelqu’un garde ma parole, il ne mourra jamais. » (Jean 8 44)

    Voilà : Attila est en train de mourir.
    En fait, spirituellement, intellectuellement et moralement il est déjà mort
    Un cadavre nous parle et nous ennuie.

     

    • Jean chapitre 8 était l’Evangile de ce dimanche 18 mars, en revanche pas besoin d’ajouter des parenthèses ordurières pour salir Sa parole et encore moins des passages mensongers comme : "N’est-ce pas vous qui violez vos filles adoptives ? ". Le chapitre original suffit.

      J’écris cela en appréciant vos interventions François, n’y voyez rien de personnel mais je ne permet pas (à mon humble échelle) le changement d’une seule de Ses paroles, c’est du Sacré de chez Sacré. En revanche votre conclusion est savoureuse :-)

      Amitiés.


    • #1923639

      Pardon, je recommencerai plus.

      Oh là là

      Remarquez bien quelque chose quand même : Dieu qui n’aime pas les tièdes et les hypocrites ne parle pas en Alexandrin.

      Et comme il n’avait pas de steno sous le bras et que le papier coutait très cher, ce que vous lisez, c’est bien ce qu’Il a dit mais en moins cash.

      Et un jour on demandera à un ptoxénète de nous traduire les Evangiles en argot (pour les nuls) : comme cela ils seront lus et donc crus par tout le monde.

      Et bien sûr que j’en remets une couche : Dieu vomit les tièdes (et se fout de la forme)

      Enfin, Soral était dans mes parenthèses et c’est pas une ordure (...)

      D’ailleurs, j’ai bien réfléchi à ce que vous m’avez dit : c’est vous l’ordurier, l’hypocrite, le tiédasse et le vomitif parce que vous avez bien vu la différence entre le texte poétique de NSJC et mon style de palefrenier passé maitre dans l’art du crottin.

      J’ai bien fait attention de pas mélanger : Dieu a parlé et j’ai applaudi !

      Justement, à cause de cela, Dieu me donne raison !

      Comme Nicodème je me suis joint au Christ pour dire que leurs Polanski sentaient l’égoût, que le bon larron Soral était un Saint, et qu’un jour on passera au lance flammes tous les biens pensants à la bouche en cul de poule (Notez bien : je ne vous nomme pas. Je ne permettrais pas de vous sermoner, je sais MOI que je m’appelle Nobody).

      Ce sera grandiose ce lance flammes.
      Ce sera à Armageddon.
      Et j’espère ce jour là que vous serez à côté des palefreniers qui sentent le crottin
      Et qui lisent ma prose ... de gueux.

      Parce que vous voyez, moi, j’insulte et méprise Ses ennemis (rats sortis du néant et y retournant)
      Mais jamais Lui
      Donc jamais Ses enfants.
      Je trouve donc que vous avez beaucoup de chance.


    • Mince, votre réponse est surprenante, confuse et complètement hors sujet ! Beaucoup trop de "moi je" en plus. Tant pis, amitiés quand même.


    • Mais non, votre post est très bien @Francois Desvignes, ni confus ni hors sujet et en tout cas dans la lignée de votre commentaire initial, dont j’ai moi aussi apprécié la conclusion. Et continuez de parler à la première personne, il me semble que c’est toujours mieux que de parler à la place du voisin ! Et puis on s’en branle, faites donc comme bon vous semble.


  • Pour Attali, la "juxtaposition des populismes" mène à la guerre... comprendre : "Si vous choisissez le populisme, je vous préviens solennellement,
    nous déclencherons la guerre".
    On n’est jamais déçu avec Attali, il dit tout haut ce qui devait rester secret !


  • Regardez bien sa tête sur la photo de l’article. Vous trouverez les mêmes regards vides dans les maisons de retraites..on dirait une plante de chez Aloïs. Soit maudit Attali et que ta descendance s’éteigne. Amen

     

  • Attali a seulement raison pour ce qui concerne l’expérience nationale socialiste en Allemagne, qu’on peut en effet qualifier de populisme, et qui a mené à la guerre.
    Mais nous ne sommes pas tous des Allemands, ne vivons pas à la même époque, et n’avons pas (encore) été humiliés par une crise financière.

    Ce sont les forces du capital qui créent les guerres inter-impérialistes, jamais le petit peuple. Attali le sait très bien.Il faudrait maintenant qu’il se réveille, plutôt que d’appeler à l’amour universel des Arabes pour Israël. Sinon gare à ses fesses.

     

  • Pour comprendre ce que dit Jacquou il faut utiliser la méthode con mais qui marche consistant à inverser le sens de ses propos ! Par exemple quand il parle de dictature il faut comprendre "système politique dirigé par des hommes à poigne travaillant à l’intérêt de la nation et du peuple." Quand il parle de démocratie il faut comprendre "système politique contrôlé par une oligarchie qui absorbe toutes les ressources des nations (matérielles, humaines et financières) jusqu’à épuisement total." Quant à liberté cela veut dire "liberté de parasiter les nations sans entrave."

    Il faut bien comprendre une chose : les principes évoqués dans les droits de l’homme et du citoyens ne s’adressent pas à nous ! Nous nous sommes que le bétail dans l’affaire !


  • Il y a un fait-divers tragique à la une en ce moment qui contredit toutes les thèses vivre-ensemblistes de ce triste sire.
    https://www.nouvelobs.com/faits-div...
    Une petite Française douce et sans le sou, avec des parents divorcés ni très futés ni très présents, vivant de petits salaires et de revenus minimum, devenue l’esclave d’un couple de même nationalité "franco-algérienne" que l’Attali de malheur.
    Sans doute bourrée de calmants, là-bas ; et en tout cas, de coups, avant d’être assassinée.
    La petite avait la tête farcie, avant de partir, des clichés mis en place par l’Attali et l’EN : elle avait le coeur humanitaire, aimait tout le monde, craignait la "haine" en son sein, n’a pas su se défendre, son père n’a pas su l’entendre, sa mère n’est pas allée la chercher.
    On lui aurait inculqué un minimum de fierté française, elle n’aurait jamais accepté les conditions humiliantes de travail chez ce couple arrogant et brutal.
    Nous en sommes là : nos jeunes filles abusées, battues, voire assassinées par des brutes, obligées de s’expatrier et de se faire employer pour survivre chez des multinationaux nomadisants sans aucun scrupule.
    La bonne femme chargée par Macron du suivi de la famille endeuillée n’a jamais contacté personne. Elle a un nom de la diversité, je ne sais laquelle. L’affaire a été étouffée, pourquoi, hein, dites-moi ?
    L’image de la France, c’est la tête à macron, les deux dents écartées dans un sourire de beau-fils de rêve.
    Point.

     

    • #1923844

      Le petit peule fronçais biberonné aux valeurs de la republique, les féministes, les genders, les gentils bobos, les immigrationnistes merluchonnisés, les adeptes de françois Pape, les gauchiasses fascisés au shit et à la biére, bref : les électeurs du nouveau président fronçais qui n’a jamais vu la culture fronçaise, vont déguster dans les années à venir et ses 800.000 millions d’africains s’ajoutant au milliard déjà existant, le plus grand nombre musulmans et adeptes de la charia la plus immédiate.
      Et puis il y aura les nomades riches, adeptes de l’élitisme le plus féroce.
      Une prise en tenaille qui s’appelle l’hôtel Frpnce et sa boutique de jeans à 49$ la jambe.


  • bien sur, tout le monde a en mémoire ces peuples, russe, italien, hongrois, polonais, chinois, americain, et j’en oublie, accrochés aux grilles des casernes , réclamant des armes , des munitions, des chefs et des uniformes, pour mener une guerre contre ceux qu’ils avaient désignés

     

    • Attali ment comme d’habitude.
      Ce ne sont pas les populismes qui mènent à la guerre mais les franc-maçons et les banquiers et on commence à avoir de plus en plus de dossiers sur le sujet... Ah ces oligarques qui prennent leurs rêves pour des réalités !!! (C’est sur que c’est pratique de toujours désigner le peuple comme bouc-émissaire). J’aurais bien envie de dire des injures ou d’appeler à la haine (*$@ !! d’Attali !)
      Mais je suis un goy poli et civilisé...


  • Attali annonce la mise en esclavage des Français .
    Pour Attali, la "juxtaposition des populismes" mène à la guerre

    Faudrait qu’il m’explique pépère, qu’en mettant les Français en esclavage, cela empêcherait le populisme qui mènerait à la guerre .Donc pour pas avoir de guerre, il faut mettre les Français en esclavage .Mais en esclavage par qui ? j’ai ma petite idée , et vous avez certainement la vôtre qui ne devrait pas être loin de la mienne . Quand il y a un dépôt d’ordures, déjà à l’odeur on le trouve assez facilement .


  • Si la guerre se déclenche Attali (et sa clique) n’y sera pour rien : "je m’en lave les mains" .


  • Il n’a pas l’air très frais, mais ça ne date pas d’aujourd’hui ...Et je ne savais pas qu’il était encore vivant ! Je pensais qu’il s’était appliqué ses fameuses mesures " à partir de 60 , 65 ans....on ne produit plus, et on coute à la collectivité ...L’euthanasie sera employée dans l’avenir..etc " DEGONFLE ! Je me demande pourquoi on laisse en liberté et on laisse s’exprimer des attali, soros, bhl, minc ....

     

    • Pourquoi ON laisse en liberté et on laisse s’exprimer des Attali, Soros, BHL, Minc... ? Mais vous en êtes où de vos rêves ! Ils sont l’essence même du système qui nous mène depuis des décennies !
      Et puis ON, c’est qui, nous ? Alors si c’est nous qui laissons ces gens en liberté, c’est que c’est nous qui avons le pouvoir ! Si nous avons le pouvoir et qu’on laisse ces gens s’exprimer, c’est qu’on le veut bien !
      En fait, voyez, la plus grande de nos difficultés est que si les,Attali & co n’avaient réussi à détrôner Dieu par la supériorité qu’on leur accorde, la clé de nos entraves pourrait bien être dans votre message même...


  • Et en Israël, aussi, Jacquouille ?...


  • #1923644

    "populisme israélien " ? juxtaposable ? jacques ouvre le débat ou fait l’anguille ?


  • Sa mise en garde est pourtant très claire, Gouvernement Mondial avec ou sans la guerre comme il avait dit et là il vient d’expliquer les conditions de chacun des deux chemins.
    D’une manière ou d’une autre c’est eux qui gagnent.

     

    • #1923853

      Pile, je gagne, face tu perds, ou " la guerre sans l’aimer" de brushing Lévi, " ce pays mérite notre haine" de l’académicien obligatoire, et des perspectives affirmatives de tous ces rabbins qui comptabilisent les 2.800 esclaves goys par propriétaires respectifs.
      Que du bonheur comme dirait loana en sortant de la piscine.


    • Diantre !!! "Ils" ont peut-être gagné une bataille, mais pas la GUERRE !!! GOG et MAGOG pour bientôt alors ? Des stages de fouilles archéologiques sont organisés cet été par l’archéologue Mr Finkelstein à ... Megiddo ! Avis aux amateurs, étudiants, moyennant 1500$ (de frais ! ’ptit billet ;) pour 1mois de "fouilles"... BREF : Le mot « Armageddon » vient du mot hébreu « Har-Magedone », qui signifie « Montagne de Megiddo » ; ce mot est devenu synonyme de la future bataille au cours de laquelle Dieu interviendra et détruira les armées de l’Antéchrist, comme cela est annoncé dans la prophétie biblique (Apocalypse 16 : 16 ; 20 : 1-3, 7-10). Il y aura une multitude de gens qui seront engagés dans cette bataille, puisque toutes les nations s’y rassembleront pour combattre contre le Christ.
      « …les rassembler pour le combat du grand jour du Dieu tout puissant.

      Ils les rassemblèrent dans le lieu appelé en hébreu Armageddon ». Apocalypse 16:14-16


  • "les nations sont toujours PUNIES quand leurs dirigeants oublient que l’histoire est tragique"..... punies par qui ??


  • Un dégrèvement d’impôt pour les familles accueillant des migrants ; tiens ! Si on les augmentait les impôts !


  • L’est plus très jeune le Jacquot, alors j’ai déjà préparé la bouteille de champ’ au cas où......

     

  • Attali m’horripile à tel point que je n’ose dire vraiment ce que je ressens à son égard, il est d’une fourberie "extrême"...


  • le populisme, voici une expression singulière, que l’on utilise au grès des circonstances

    d’un point de vu républicain, le tableau de delacroix, montrant le peuple de paris en 1848, est une allégorie , par contre les image de février 1934, montrant elles aussi le peuple de paris, ne l’est plus

    tuer l’âme d’un peuple n’est plus interdit, en parler l’est
    vouloir sauver son âme est interdit, exprimer cette volonté le devient

    alors cette notion de populisme est une définition dégénérée du mot peuple, c’est a dire vous , moi, et plus généralement tous ceux qui ne sont pas ou qui n’en sont pas

    d’ou les notions du "moi" , du "nous" et "eux"

    la notion de peuple correspond a un "nous" formé d’une multitude de "moi", le moi étant un lien Consubstantiel du "nous", dans le fait et dans sa nature

    à l’opposé du vocable "peuple" se trouve le terme "individu", composant unique d’une multitude, dont la somme des intérêts respectifs représentent l’intérêt général, une multitude de "moi" qui doivent représenter un "nous" et ce pour le plus grand bien du "moi"
    qui oriente et qui élabore la qualité substantielle du "nous" ? "eux" ?
    quel controle exercent les "moi" sur le "nous" ? "eux" ?
    quel controle efficient chaque "moi" peut t il exercer sur lui même ?

     

  • #1923854

    Jacques Attali devrait être déchu de la nationalité française pour haute trahison et renvoyé dans son vrai pays, le pays des juifs.

     

  • Bonjour ER,

    Place à l’humour

    Encore un médicament déremboursé par la Sécurité Sociale le Jacques a dit

    Face à mon pc je n’entends pas j’aimerais entendre mais non je n’entends toujours pas ce que Jacques a dit.
    Je prends alors mon moteur de recherche et tape "Jacques a dit" de suite une page déjà traduite m’est proposée en première ligne.
    Je clic sur ce lien et tombe une nouvelle fois une fois encore sur la revue bien pensante que j’aime temps the global society avec comme toujours un édito vidéo de mon Jacques a dit oh quel plaisir.
    Après quelques secondes les mots s’ entrechoquent à mon esprit comme une musique à ses notes nomade, global, mondial je me vois alors tel le petit Prince accroché à la lune face à un monde si ridicule en apesanteur dans un sommeil profond grâce à mon Jacques a dit.

    A vos nuits agitées je vous conseil une vidéo de Jacques a dit bien moins nuisible que tous vos somnifères.

    Amen

    Nova

     

  • #1923863

    Et la France ne sera plus un hôtel,Jacquou !
    Et à qui la faute la montée des populismes ?


  • Au Moyen-Orient depuis 70 ans c’est surtout le judaïsme qui provoque des guerres et des massacres et lui il n’y a rien à lui juxtaposer pour qu’ il commette ses crimes !!


  • J’ai ouvert le camion ... les pantalons n’avaient qu’une jambe ! qu’est ce que tu veux faire avec des pantalons à une jambe ? Christian, t’as rien compris... c’est pas fait pour mettre ... c’est fait pour acheter, pour vendre... pour acheter, pour vendre !


  • M’enfin Attali, qu’est ce qui vous arrive ?
    Depuis quand vous avez la légitimité pour parler au nom de la popoulation ?
    Vite enlevez les buches que vous n’arrêtez pas de mettre sous vos pieds avant que de vous y mettre le feu vous même.
    Assistance à personne à danger, c’est ce qui nous motive.


  • J’étais toujours stupéfait qu’un mec avec un vocabulaire si pitoyable, avec une vue si peu surprenante, avec des idées si banales puisse passer pour un "sage", un "scientifique", un "conseiller" etc. Cela prouve que ses entourages ont toujours été d’une stupidité étonnante. Et qu’il ne connaisse pas le peuple - normal. Il le vole. C’est tout.

     

  • 75 piges le gazier et toujours en forme.
    Il a pas dû beaucoup cotiser de points pénibilité l’pépère.

    Par contre, nous, ça fait 40 ans qu’on l’a sur le dos...et ça pèse.

    Attali l’Attila dont on reconnait le passage au son des ciseaux et de la photocopieuse.

     

    • En effet...c’est pourtant bien ce troll merdeux qui défendait l’euthanasie comme mode de gestion des vieux. Etrangement, il ne semble pas désirer s’appliquer ses propres recommandations...Pourtant, il trouverait plein de gens prêts à lui faire la piquouze bénévolement (et avec le sourire)...


  • Tant que les nations conservent et défendent leur culture, leur croyance, leur Histoire il est impossible , ou très difficile, aux nomades mondialistes de les soumettre et c’est pour cette raison que les atlanto-sionistes mettent un tel acharnement à dévaster tant de pays pluri-millénaires ( les terroristes qu’’ils ont fait déferler sur le Moyen-Orient avaient ordres de piller et de détruire tous les vestiges historiques, les oeuvres d’arts volées finissent toutes dans les musées occidentaux ! Les mercenaires barbus de l’otan ont systématiquement fait exploser des monuments et des vestiges qu’ils ne pouvaient ramener à leurs patrons !


  • Il a le regard mort caractéristique du bolcho squattant une cave où la famille du tsar passerait ses vacances. Et le nom déformé d’un attila de bazar ou d’une Athalie de cauchemar.
    Mais le nouveau tsar est arrivé. Attali, hallali.


  • #1924536

    Malheureusement, il semble que les peuples n’obéissent pas à Jacques
    Et que les populistes ne mettent pas de pantaFion à une jambes
    Jacquou c’est de l’antisémitisme ça, non ?
    Apres Jacquou faut les comprendre un peu, ça fait je sais pas combien d’années, que vous leur dites, aux populistes, qu’il faut mettre des robes ou des jupes, aller à la gay-pride et s’enculer (c’est pas facile pour nous tu sais, on est pas habitué)
    Ils savent plus ou donner de la tête les pauvres ,du coup on devient schizophrène et on se met à être populos
    Viril ou ta-fiole, inteligent ou socialos, un choix cornélien qui nous fait faire n’importe quoi
    Pardonne notre néo-fascisme Jacquou, ça part d’un bon sentiment, crois moi


  • Le chien ne mord pas la main qui lui donne à manger, Attali, lui le fait et en plus il se plaint , il a mal aux dents et la main n’est pas à son goût ?

    Y-a t’il un nom pour cette pathologie ?


  • #1924841

    Encore ce vieux machin qui tente et retente de se faire prendre pour un sage, sa blague à deux jambes a t-elle un trou au centre ?


Commentaires suivants