Manifestation organisée par Wanted Pedo

Devant le siège social facebook

Nous appelons à la mobilisation nationale ce jeudi 4 septembre 2014 pour manifester notre colère devant les bureaux de Facebook à Paris au 108-112 Avenue De Wagram 75017 PARIS

Effectivement il est inadmissible que dans notre pays nous soyons jugés coupables de dénoncer le fléau de la pédocriminalité sur ce réseau social qui regroupe des millions de comptes ne respectant pas sa propre charte de confidentialité.

A l’heure d’aujourd’hui nous constatons que :

- Malgré un signalement massif de profils, pages et groupes à caractère pornographique contenant des photos d’enfants,

- Malgré un signalement massif de profils, pages et groupes comportant des photos d’enfants dans des positions à caractère sexuel clairement significatives,

- Malgré un signalement massif de profils, pages et groupes aux noms plus qu’implicites et comportant des photos d’enfants ne respectant en aucun cas la charte de confidentialité de Facebook.

Nous constatons que ce fléau catastrophique et inadmissible sur le bon fonctionnement du réseau social Facebook doit être revu par sa direction.

Le manque de professionnalisme de la part du support technique laisse entendre une appartenance possible à l’évolution de la pédocriminalité.

Wanted Pédo ne peux pas laisser de tels agissements mettant en péril la vie de nos enfants. 80% des utilisateurs sur internet sont des utilisateurs lambda, mal informés, n’ayant aucune connaissance technique pour remédier à ce phénomène qui inonde les réseaux sociaux. Wanted Pédo ne s’indignera pas de voir ses propres comptes censurés et des suppressions de comptes en masses, voire même une utilisation limitée de leur compte.

-  Le simple fait de publier des photos de personnes reconnues coupables ou nommées dans des affaires de pédocriminelles suffit pour se voir censurer et supprimer son compte.

-  Lorsque nous publions des vidéos de soutien aux victimes elles se voient supprimées sans aucune explication.

-  Aucune explication valable n’est donnée par les modérateurs de Facebook expliquant les raisons de ces multiples supressions

Wanted Pédo demande que la lumière soit faite sur ces agissements plus que douteux concernant le support technique de Facebook France et International.

Il est de notre devoir indispensable pour notre liberté d’expression et pour la sécurité de nos enfants que ce jeudi 4 septembre nous soyons nombreux pour demander des comptes à Facebook et obtenir que quelques réponses puissent être données sans quoi nous déposerons un recours à la cour pénale international.

L’Equipe Wanted Pédo



Quitter l'agenda et consulter cet article sur le site