Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Crise du système ou système de la crise ?

Émission Le Libre Journal de la résistance française d’Emmanuel Ratier, diffusée sur Radio Courtoisie le 10 décembre 2014, avec pour invités Lucien Cerise, Alain de Benoist, Gabriele Adinolfi et Pierre Stadère.

 

Partie 1 :

 

Partie 2 :

 

Partie 3 :

 
 
 
 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1059375
    le 14/12/2014 par Ali de Montmartre
    Crise du système ou système de la crise ?

    Il ne manquait que vous Alain.

     

    • #1059575

      Surtout dans la deuxième partie au sujet du narcissisme immature (alentours des 20 min)...


    • #1059647
      le 15/12/2014 par PrinceMychkineUtile
      Crise du système ou système de la crise ?

      Sur le sujet de la finance de l’ombre (un intellectuel conséquent de notre séquence historique ne devrait réserver son indignation que pour ce seul sujet) et l’idéologie vétérotestamentaire qui la sous-tend 1 Soral vaut bien 2 Benoists . Seul contre tous, il ose nommer les acteurs de ce drame pluriséculaire qui oppose les moutons du peuple au Grand Méchant Loup Usurier. Loup contre lequel il serait vain de crier (car d’une meute qui n’existe pas) mais sans cesse montré du doigt par les esprits les plus éclairés de l’Antiquité à nos jours. Le judaïsme politique (qui ne hurle pas Allah-akbar à la Télévision mais chuchote Mammon-akbar dans les cercles de la finance internationale) est l’ennemi du juif authentique et des nations .
      Merci M. Soral pour votre combat, l’avenir morale de l’humanité repose sur vos pareils.

      Message à l’intention du Catalan éternellement attaché à sa carrière : ces juifs extrémistes -qui pensent que Dieu les secondent dans leur entreprise
      lorsqu’ils spéculent sur les denrées alimentaires- attirent sur les juifs du quotidien le ressentiment bête et méchant d’une partie de la population et dénoncer ce qu’ils sont et leur vision du monde n’est pas de « l’antisiotisme » mais le seul moyen de faire reculer le racisme social (le vrai racisme à l’œuvre ne découle pas de la couleur de peau mais des rapports économiques et vous faites sciemment glisser la question vers l’ethnico-racial pour que les pauvres -arabes, juifs, noirs- s’entre-karcherisent).

      La guerre civile, je n’en veux pas pour moi et les miens, et j’essaie dans dégoûter les autres. A bon entendeur...
      PrinceMychkineUtile


  • #1059385
    le 14/12/2014 par Substance2004
    Crise du système ou système de la crise ?

    Que du beau linge !

    Un grand merci à E. Ratier pour avoir aussi bien mobilisé !


  • #1059532
    le 15/12/2014 par L’hirondelle
    Crise du système ou système de la crise ?

    Il faut réécouter au moins deux fois la première partie de cette émission qui parle des fondamentaux "de la crise du système et système de la crise" pour comprendre les liens qui l’animent.


  • #1059544

    Emission délicieuse, un vrai régal !


  • #1059561

    Une émission finale explosive.

    Cerise, De Benoist, Adinolfi ( qu’on a trop peu entendu ) et Pierre Stadère, je suis surpris que les réunir dans un même espace clos n’ai pas provoqué un Big Bang.
    Il ne manquait plus que Michel Drac pour compléter le tout.

    Dans la dernière partie de l’émission quasiment consacrée exclusivement à Sombard et la révolution conservatrice, j’aurais préféré qu’Alain de Benoist s’attarde plus sur la doctrine soulevée par cette mouvance plutôt que d’approfondir sur les acteurs majeurs, mais on ne peut pas tout avoir en une heure ( Que ça passe vite ).

    Pour la première partie, la vision du système analysée par des auteurs aux horizons différentes est simplement jouissif, pas étonnant qu’Emmanuel Ratier ait préféré ajouter une demi heure de discussion sur le sujet.

    Sinon, j’étais assez étonné des remarques et questions lues par Ratier des auditeurs de Radio Courtoisie, je les pensais un peu plus érudits que cela étant donné la qualité des intervenants habituels, encore du chemin à faire pour beaucoup.


  • #1059573

    Quelqu’un peut il m indiquer comment bloquer les pub sur dailymotion, je ne peux pas regarder les videos, toutes les 4mn il y a une pub de 20s... Grrrrrrrrrrrrrrrr
    Merci d’avance.

     

    • #1059632

      Salut essayes Adblock ça fonctionne pour presque toutes les pubs de tous les sites.


    • #1061532

      Vous vous inscrivez sur radio courtoisie, cotisez (40€ minimum par an) et vous pourrez télécharger les émissions y compris celles qui sont archivées dont nombre d’entre elles sont passionnantes. (Philippe Nemo, Pierre Chenu, Serge de Beketch, Dominique Venner, abbé Guillaume de Tanoüarn , maitre Témollet de Villers et bien d’autres)


  • #1059723
    le 15/12/2014 par Laurent Franssen
    Crise du système ou système de la crise ?

    9.25
    un détail,
    mais lol, tu te moque de nous ou quoi ?

    16.25 et autres, multiples exemples d’enfumages sémantiques : crash-test>stress-test , ACTA>TAFTA>TPIP , Al-quaeda>ASL>EIL>DEASh etc etc , mélange&confusion

    31 ++ ! très bon, merci.

    40 " ma formation n’est pas politique, elle est humaine et sociale "
    ouais ben d’aprés le sens des mots c’est +- la même chose... (Polis)


  • #1059735

    Bonjour ER,

    Question à tous les spécialistes.

    Moi, çà fait 40 ans que j’entends dire : "c’est la crise ; çà va s’effondrer"

    Le système est encore debout.
    Voilà ma question :

    N’y aurait pas plus à craindre si le système capitaliste libéral-libertaire venait à disparaître ?

    Merci,

    Xavier

     

    • #1060120
      le 15/12/2014 par arkhamian
      Crise du système ou système de la crise ?

      Pour notre confort, oui. Pour notre humanité, non.


    • #1060127
      le 15/12/2014 par Monsieur Logos
      Crise du système ou système de la crise ?

      Le tout est d’abord de savoir ce que tu veux dire par capital-libertaire ?

      Car voici ce que les idéologues de l’Empire prépare :

      a) L’humanité remplacée par des humains OGM. Dessus, on a amené beaucoup d’éléments démontrant ce projet qui est réel et financé par Google et Bill Gates sans compter d’autres banquiers. D’ailleurs tu peux aller voir les vidéos de Tedx sur youtube où ils font croire que l’homme va vivre 1000 ans, etc ...

      b) Un gouvernement mondial inattaquable juridiquement et imposé au monde qui sera un mélange des dictatures de G. Orwell, Jean Cocteau (Demolition Man), Aldeous Huxley (Meilleur des mondes). Ce n’est pas pour rien qu’Hollywood fait des tonnes de films sur ces sujets de manière à conditionner la masse américaine.

      c) La destruction de l’ensemble des cultures humaines et toutes formes d’’anthropologies en aliénant totalement les masses : destruction de l’enseignement, des corps éthiques, des corps sociaux et étatiques, de l’agriculture (mosanto), etc ...

      d) l’ensemble de ces nouvelles dictatures tiendra uniquement grâce aux polices militarisées et conditionnées.

      Tu veux vivre dans Mad Max ou dans un pays en paix où les oiseaux chantent ?


  • #1060799
    le 16/12/2014 par Thorgal Aegirsson
    Crise du système ou système de la crise ?

    Partie 1 - ne pas manquer l’intervention de Lucien Cerise vers 41"

    « Du point de vue de la cybernétique, il n’y a pas de différences entre un système social et un système physique : la différence entre le vivant et le non vivant qui disparait, c’est un peu violent dit comme ça, le problème c’est que ça nous aient appliqué de manière intentionnelle aux moyens de méthodologies actives [...] »