Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un jour en France : jeudi 30 mars 2017

Virilité catholique, Aphatie contre Fillon, Mélenchon & Macron

 

 

Ils se demandent ce qu’est être un homme aujourd’hui, ils sont catholiques, ils sont 300, et ils ne savent pas trouver la bonne mesure entre viril et doux. C’est vrai que les injonctions tombent de toutes parts, et toujours dans le sens de la dévirilisation. C’est normal.

 


(Pour voir le reportage entier sur la virilité du 20 Heures de France 2 en date du 29 mars 2017 sans les commentaires féministes, cliquez ardemment ici !)

 

On rappelle, fait historique, que quand les Allemands arrivaient dans un village d’URSS soupçonné de contenir des partisans, ils éliminaient d’abord les hommes de 15 à 50 ans, c’est-à-dire en âge de se battre, et ensuite « passaient » au reste de la population. Le rapport avec aujourd’hui ? Pour dominer une société, par exemple la société française, il faut d’abord réduire sa masculinité, ou son taux de masculinité. Ensuite, la résistance sera moins farouche. C’est exactement ce qui se passe actuellement, en gros depuis les années 70, celles de la libération de la Femme. Et de la contention des Hommes.

Eh oui, il y a eu un mouvement de ciseaux avec d’un côté l’augmentation du pouvoir des femmes, et de l’autre l’abaissement du pouvoir des hommes. Tout le monde le sait, et c’est bateau de le dire. Mais alors, la libération de la femme n’a-t-elle servi que de trompe-l’œil à la réduction de l’homme ? Et si c’était ça, le but oligarchique ? Enfin, précisons, l’homme blanc catholique. Voilà pourquoi, tout à fait logiquement, 50 ans après la révolution dite sexuelle, les hommes blancs catholiques se posent des questions. Et la bonne question à se poser n’est pas « peut-on être viril et doux à la fois ? », ou « peut-on rester encore un tout petit peu macho s’il vous plaît maîtresse ? », mais « est-ce qu’on se serait pas fait rouler dans la farine oligarchique par hasard ? »

On reste dans le catholicisme avec le « rapport à l’argent ». C’est un cliché que d’associer catholiques et « problème à l’argent », ça nous fait une transition bancale mais c’est mieux que rien, et si vous avez mieux, ne vous gênez pas pour envoyer à la rédaction.

 

 

Ceux qui se baladent un peu sur Twitter découvrent une autre facette des personnalités : même s’il y a eu quelques détournements de comptes, si certaines se sont fait pirater leur nom, la plupart des personnalités twittent elles-mêmes, ou se font aider pour les plus nulles en français.

Pour Jean-Michel Aphatie, on a d’abord tous cru à une blague : ses tweets étaient tellement agressifs et fillono-cnetrés qu’on s’est dit qu’un petit malin avait ouvert un compte à son nom et que le vrai Aphatie devait avoir un autre compte du genre @jmaphatielevrai, ou @aphatieofficiel. Mais pas du tout. C’était son vrai compte, et on a mesuré en live la réalité du bonhomme. Était-ce dû à la fin du Grand Journal et du gros salaire qui allait avec ? Peut-être. Lui seul le sait. Mais le gars ne semblait pas dans son état normal. On espère qu’il ne prenait pas de stupéfiants pour sa chronique quotidienne mais ça paraît peu plausible, même si ça peut expliquer son agressivité en plateau contre tout ce qui était patriote ou non UMPS.

 

JPEG - 51.4 ko
France Tel-Aviv, la nouvelle chaîne de France Télévisions

 

Aujourd’hui, Jean-Michel a retrouvé une émission bien-pensante (ouf) sur Franceinfo, la nouvelle chaîne de service public qu’on n’arrive toujours pas à identifier au milieu de France Info la radio, France 24 la chaîne internationale, francetvinfo le site, France 2, France 3 et compagnie. C’te foutoir ! Jean-Mich peut laisser libre cours à sa cruauté professionnelle quand il reçoit un candidat hors alternance, on le sait depuis toujours, mais sur Twitter, il règle ses comptes perso. Et celui qu’il a dans le nez, c’est pas une paille, c’est Fillon. Ex-Premier ministre, et candidat républicain à la présidentielle.

 

 

 

On sait pas pourquoi, mais Aphatie tire à boulets rouges sur le Sarthois. Il en a même lâché Marine Le Pen ! Enfin, presque...

 

Et depuis l’affaire « Penelope », on est passé au stade du déchaînement. C’est bien simple, on dirait un trolleur de 14 ans qui rêve de revanche virilo-sociale. Pourtant c’est bien Aphatie, ex-directeur de l’information de RTL, quand même. Donc les réseaux sociaux, ça révèle paradoxalement l’intimité des utilisateurs.

On veut pas faire les donneurs de leçons comme lui, mais quand on a gagné 2 500 euros par émission dans Le Grand Journal, soit 50 patates par mois, on la ramène pas sur le pognon mal gagné des autres. Avant, c’était l’abonné de Canal qui se saignait pour rémunérer Jean-Michel ; aujourd’hui c’est le bon Français qui paye sa redevance « Aphatie ». La mouche a changé de cochon de payant...

 

Dis-moi sur qui tu ne tapes pas et je te dirai pour qui tu te désisteras…

De Fillon la passerelle est toute trouvée pour passer à Macron, puis Mélenchon. Quelque chose est en train de se dessiner à gauche, qui sent le furet. Hamon étant dans les choux, sauf surprise atomique, si Macron se qualifie, c’est Mélenchon qui tiendra la corde pour le second tour, une corde en forme de nœud coulant pour Macron. Quelles sont les tractations en cours entre ces deux zozos ?

 

 

Ça sent le désistement et la énième trahison des idéaux de gauche par Mélenchon, qui vient de refuser toute alliance avec Hamon. Un Mélenchon qui ne pourra décemment pas figurer dans un gouvernement social-traître macroniste. À moins qu’on ne lui refile un strapontin, comme Jospin l’avait fait en l’an 2000, en le nommant ministre délégué à la Formation professionnelle.

C’est le drame de la gauche de la gauche, devoir toujours finir en carpette de la gauche de trahison. Mais on dira que ça s’appelle « rassembler pour le second tour », dans ce que les spécialistes appellent la technique du « trimaran », qui consiste à ratisser sur sa gauche au premier tour puis sur sa droite au second, et tant pis si les deux ailes ne correspondent en rien. Ce qui compte, c’est le dimanche 7 mai à 20 heures, et le reste, on s’en tape ! Les promesses se dissipant comme par magie très exactement à 20 heures 01. Vous êtes prévenus.

Voir aussi :

23 juin
Un jour en France : vendredi 23 juin 2017
La vérité sur les affaires NKM, Grégory et Hanouna
12
22 juin
Un jour en France : jeudi 22 juin 2017
Zemmour défonce (Aurore) Bergé, le cinoche Mélenchon, Macron un Roi seul ?
23
21 juin
Un jour en France : mercredi 21 juin 2017
Fête de la Musique mondiale, Starbucks aime les migrants, les multi(anti)nationales
13
20 juin
Un jour en France : mardi 20 juin 2017
Alerte canicule, alerte terrorisme social, deux morts pour la France
31
19 juin
Un jour en France : lundi 19 juin 2017
Lendemain de cuite politique
24
16 juin
Un jour en France : vendredi 16 juin 2017
La France dit adieu à Helmut Kohl, le bac d’histoire-géo, l’affaire Grégory-Bayrou
11
15 juin
Un jour en France : jeudi 15 juin 2017
Le petit Grégory rebondit, Hidalgo reine du chemsex, Booba corrige le bac de philo
37
14 juin
Un jour en France : mercredi 14 juin 2017
Sauvez Najat !, sauvez Bayrou !, sauvez l’école !
13
13 juin
Un jour en France : mardi 13 juin 2017
Musée de l’Homme antiraciste, députée LREM foireuse, Michel Onfray est Dieu
57
12 juin
Un jour en France : lundi 12 juin 2017
La mort du politique, la naissance de l’a-politique, et la victoire des mathématiques
31
9 juin
Un jour en France : vendredi 9 juin 2017
Blanquer dénajatise l’école, le boum du télétravail, Hanouna contre le CSA
10
8 juin
Un jour en France : jeudi 8 juin 2017
Taxi 5 sans Samy Naceri, Yannick Noah paye sa prune, Lefebvre balance et Griveaux blanchit
9
7 juin
Un jour en France : mercredi 7 juin 2017
Le Quasimodo de Notre-Dame, Barbier sur Macron TV, suicide paysan
13
6 juin
Un jour en France : mardi 6 juin 2017
Taddeï dans le cul chic, Dieudonné contre le Giflé (Valls), une Seconde Guerre mondiale sans guerre
11
5 juin
Un jour en France : lundi 5 juin 2017
Ruquier "cocufié" par Mélenchon, Drucker "déplacé" sur France 2, Les Enfants de la télé sans Arthur
8
2 juin
Un jour en France : vendredi 2 juin 2017
Thomas Pesquet atterrit, un Sénégalais patriote, Têtu contre les Grosses Têtes
24
1er juin
Un jour en France : jeudi 1er juin 2017
Aubenas se paye Ruffin, Tony Parker lâche Najat, la semaine de 4 jours
5
31 mai
Un jour en France : mercredi 31 mai 2017
Maxime Hamou dérape, Hanouna contre les gays, StreetPress dénonce
16
30 mai
Un jour en France : mardi 30 mai 2017
Arte antisémite ?, Blanche allume Polanski, Diane Kruger l’antinazie primaire
18
29 mai
Un jour en France : lundi 29 mai 2017
La milice Act Up primée à Cannes, la SNCF contre le public, Despentes dévisse
24
26 mai
Un jour en France : vendredi 26 mai 2017
Burkini contre nudité à Cannes, les LGBT en Corse, Ozon le cul
28
25 mai
Un jour en France : jeudi 25 mai 2017
Collomb ministre des Gaffes, Ferrand dans la merde, Schiappa et le sexe, Nyssen à l’assaut du Ridicule (8991m)
15
24 mai
Un jour en France : mercredi 24 mai 2017
Godard par Hazanavicius, Rodin par Doillon, le fils Garrel et la fille Higelin
25
23 mai
Un jour en France : mardi 23 mai 2017
Hanouna l’homo, les (gros) nichons d’Afida Turner, Clitorine de Haas
20
22 mai
Un jour en France : lundi 22 mai 2017
France/Brésil en pots-de-vins sous-marins, les gros sponsors du Macron, L’Anne Hidalgo sur la sellette
3

Les dégâts du féminisme, une foi pour Aphatie
et la logique du gauchisme,
tout est sur Kontre Kulture

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1692851

    Il est bien évident qu’un des objectifs des oligarques qui financent et font la promotion du féminisme (archi domination merdiatique) est de laminer l’agressivité et la résistance des hommes.

    Dans toutes les révoltes, ce sont très majoritairement les hommes qui initient le mouvement et qui engagent la couenne.

    D’une pierre deux coups, c’est aussi d’encourager les guerre des sexes pour "diviser pour mieux régner".

    Un des moyens les plus efficaces pour affaiblir les hommes est la véritable guerre menée contre les pères en affaires familiales : violer leur relation parental, leur liens affectifs à leurs enfants est le plus sûr moyen de détruire leurs forces de résistance car le piège est parfait, impossible de s’en échapper sauf à abandonner ses enfants.

    Un millier de pères se suicident chaque année du fait de cette violence et on peux donc imaginer la quantité de ceux qui sans en arriver à cette extrémité sont en grave dépression, donc incapable de contribuer à une quelconque lutte.


  • #1692888

    C’est à se demander si la trahison n’est pas un acquis pour être un socialiste quand je vois l’attitude de Manu La tremblote et Merluche le Révolutionnaire, non ?
    Je reviens presque à être compatissant pour Hamon qui est abandonné par les siens. Mélenchon ne voudra jamais s’associer avec lui car il est tellement égocentrique. Et Manuel Valls, je me demande si il est besoin d’aller plus loin. Les Républicains paraissent plus "honnêtes" à côté des socialistes. Vivement le coup de balai. J’espère que Marine fera le ménage et y compris dans la presse. Pour qui il se prend ce Mr Apatie ? Jean-Michel, plus personne ne t’écoute, est-ce au moins tu le sais ?


  • #1692918
    le 30/03/2017 par Henri
    Un jour en France : jeudi 30 mars 2017

    C’est quoi un homme ??

    Hé bien lisez les Evangiles (et aussi les Actes et les épîtres de Paul dans la foulée), et vous aurez l’exemple du Christ et de ses 1ers disciples, qui nous montrent ce que ça doit être, tel que Dieu l’entend :

    - respect de tous et de l’oeuvre de Dieu, qui nous a fait hommes et femmes, COMPLEMENTAIRES, pas interchangeables
    - douceur et compassion
    - attachement indéfectible à ses valeurs et aux personnes qu’on aime
    - droiture et honnêteté en toutes circonstances
    - patience
    - humilité (bien trop souvent négligée et méprisée, cette qualité, pourtant centrale !)
    - sens du sacrifice, du don de soi
    - générosité
    - courage face aux dangers, quelle qu’en soit la nature, mais pas témérité pour autant
    - courage de dire ce qui doit être dit, mais avec tact
    - force de caractère pour savoir taper du poing sur la table quand il faut (cf. Jésus chassant les marchands du temple)


  • #1692923
    le 30/03/2017 par hahaha
    Un jour en France : jeudi 30 mars 2017

    Hahaha, ces (demi ?-)fiottes catholiques (?) qui voteront pour Fillon, et en recherche de virilité, pourraient peut-être commencer par un petit stage avec la Légion Espagnole :)


  • #1692972
    le 31/03/2017 par The Médiavengers
    Un jour en France : jeudi 30 mars 2017

    C’est normal pour un journaliste de s’interroger sur ce qu’est un homme...


  • #1693023
    le 31/03/2017 par francky
    Un jour en France : jeudi 30 mars 2017

    Mon pronostic au soir du premier tour :

    Marine : 30%
    Fillon : 24%

    Macron ???? Moins de 15%

    Plus l’oligarchie mise sur sa marionette, moins celle ci fait de voix...

     

    • #1693125

      S’il y a bien quelque chose qui me ferait bien plaisir, c’est que les deux absents du débat voient leur électeur partir ailleurs. Comme excuse facile, ils en ont une bonne "les français auront déjà fait leur choix". ça y est ! Merluche et Macron ont réussi leur débat qu’ils se voient déjà président. Une bonne raclée ne leur ferait pas de mal ! A croire que pour eux, les règles de la "démocratie" ne s’appliquent pas pour eux. Jean-Luc, la modestie, tu connais ? Non, c’est bien ce qu’il me semblait !


  • #1693024

    Le problème ,c’est qu’en France les électeurs votent contre ,mais jamais pour .On sait très bien que cette classe politique et merdiatique ne valent plus rien .Ils tirent leur dernières cartouches ,essayant tant bien que mal à sauver leur cul ,ne serait ce que par des trahisons ,des rassemblements ,des insultes ,se servant de la "justice" pour se donner un air honnête . Il va falloir que les Français choisissent leur camp une fois pour toute ,sans s’éparpiller ,et n’écouter que leur conscience ,pour enfin savoir ce qu’ils ont envie de devenir .L’erreur ne pardonnera pas ,elle sera sévère .


  • #1693132
    le 31/03/2017 par Libellule
    Un jour en France : jeudi 30 mars 2017

    J’ai presque le même pronostic que Francky ,avec Marine à .........33 , 35 % ! mais je peux me tromper aussi ...........


  • #1693276
    le 31/03/2017 par Chevalier Lefebvriste
    Un jour en France : jeudi 30 mars 2017

    Que personne ne s’inquiète... nous catholiques, pères, jeunes, moins jeunes, nous sommes là, présent !
    Et ce n’est pas la virilité qui nous manque !!!
    Force & Honneur parce-que notre Honneur s’appelle fidélité (à l’Eglise Catholique)