Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un jour en France : lundi 17 octobre 2016

Violences LGBT, Mélenchon vers E&R, Guillon descend Morandini

 

La guerre des pédé-e-s contre les familles

24 000 selon les pédé-e-s, 200 000 selon les familles, la Manif pour tous revient, et le lobby LGBT est ulcéré. Les violents activistes gays essayent d’imposer, de manière antidémocratique, leur vision de la société à la majorité. Personne ne conteste l’existence de l’homosexualité, c’est sa traduction et son influence politiques qui posent problème. Sous prétexte que la morale bourgeoise l’a longtemps réprimée, l’homosexualité réprime aujourd’hui le modèle familial classique. La violence a changé de camp.

Le tombereau d’insultes qui vient de la fausse gauche devrait être considéré comme un hommage du vice à la vertu. On reste dans le chapitre homosexuel, mais en glissant de la politique aux mœurs, et un peu au journalisme.

 

Morandini, bouc émissaire de la bien-pensance médiatique

On est tous d’accord, Morandini fait du low cost culturel. Mais la rédaction d’i>Télé se drape dans une déontologie de pacotille, puisqu’elle a toujours fait de l’info de gauche, c’est-à-dire de la propagande. Et une lourde ! L’info n’est ni de droite ni de gauche, et pas « nationale » non plus, n’en déplaise au FN. L’info, ce robinet à événements et leur interprétation, n’a ni odeur ni positionnement idéologique. Plus on lit, plus on apprend, plus on relativise.

Alors se refaire une virginité déontologique sur le dos d’un fabricant de divertissement de basse qualité, c’est facile. Mais ça n’excuse pas 17 ans de propagande. Morandini est vulgaire, certes, mais il ne fait pas de propagande : il est juste la caricature de ces journalistes qui se pincent le nez en le voyant arriver.

Le premier fait du profit en tablant sur l’ignorance (son public est dénué de vision du monde), les autres en entretenant l’ignorance. Sauf que Morandini n’a pas l’ambition d’élever les gens. Il ne les rabaisse pas non plus. Pas étonnant qu’on retrouve Stéphane Guillon, l’humoriste lâche au service du Système, tomber sur le râble de l’amateur de garçons dans la mouise judiciaire.

 

La chronique de Stéphane Guillon commence à 7’05 :

 

Mais quand Guillon avait besoin de vendre son DVD, il ne crachait pas sur Morandini :

 

Sans le vouloir, Morandini, en poussant jusqu’à l’absurde les codes en vigueur (info-spectacle, déontologie nulle, concurrence intermédias, dépolitisation), révèle les mécanismes peu reluisants du système médiatique, en gros, la volonté de profit au prix de la conscience et de la morale. Ben quoi, les gars, qu’est-ce que j’ai fait de mal, on fait tous la même merde !

 

Congruence inattendue

Les deux événements de dimanche étaient sans conteste à notre droite la Manif pour tous parisienne, et à notre gauche le discours lillois de Mélenchon. Symboliquement, ces deux forces d’en bas, la gauche de la gauche – on est obligé d’ajouter gauche à gauche, bientôt faudra écrire la gauche de la gauche de la gauche, quand la Mélenchon SA aura été totalement rachetée par l’oligarchie, comme ce fut le cas du PS – et la droite des valeurs symbolisée par la famille chrétienne, ont pris en étau le pouvoir central parisien constitué autour de ses deux piliers, sioniste et LGBT.
Il y a bien sûr plus dissident que Mélenchon, député européen issu du PS. Mais tout le monde a le droit d’évoluer, et, pourquoi pas, de désavouer son passé.

 

Le long discours très chavézien de MC Mélenchon à Lille :

 

L’étau gauche du travail/droite des valeurs

Mélenchon marche sur les traces de E&R, par besoin de cohérence politique. En vieux renard de la chose publique, il n’ignore pas que la cohérence était sa faiblesse. L’outillage conceptuel d’E&R, très attractif auprès des jeunes, attire les prédateurs de tout bords. Après Marine Le Pen, Mélenchon vient chercher une base idéologique plus solide que celle qui associait, par exemple, sa défense de l’immigration avec sa dénonciation de l’oligarchie, alors que la seconde est responsable de la première. Aujourd’hui, en revenant sur le postulat migratoire, il recolle avec l’anti-impérialisme de la gauche des années 70, qui n’était pas encore noyautée puis contrôlée par le sionisme.

Des forces sont à l’œuvre, qui réduisent l’espace de l’idéologie dominante, attaquée de partout, et empêtrée dans ses contradictions. Le Système est en défense, et son agressivité augmente, preuve qu’il s’affaiblit. Les moyens puissants accordés aux organes répressifs du type DILCRA (100 millions d’euros) montrent que la bataille des idées est perdue pour le Système. Celle de la répression aussi, car elle n’arrête même plus la progression de la conscience générale. Et après la répression, il y a la guerre. Vendredi, les 86 morts de Nice rendaient un dernier hommage à François Hollande.

Ce sera le défi de demain (non, pas de mardi). En espérant que tout ce petit monde trouvera le chemin de la réconciliation.

 

Prolonger la réflexion avec Kontre Kulture

 

Soutenir Égalité & Réconciliation en faisant un don :

Voir aussi :

23 juin
Un jour en France : vendredi 23 juin 2017
La vérité sur les affaires NKM, Grégory et Hanouna
18
22 juin
Un jour en France : jeudi 22 juin 2017
Zemmour défonce (Aurore) Bergé, le cinoche Mélenchon, Macron un Roi seul ?
23
21 juin
Un jour en France : mercredi 21 juin 2017
Fête de la Musique mondiale, Starbucks aime les migrants, les multi(anti)nationales
13
20 juin
Un jour en France : mardi 20 juin 2017
Alerte canicule, alerte terrorisme social, deux morts pour la France
31
19 juin
Un jour en France : lundi 19 juin 2017
Lendemain de cuite politique
24
16 juin
Un jour en France : vendredi 16 juin 2017
La France dit adieu à Helmut Kohl, le bac d’histoire-géo, l’affaire Grégory-Bayrou
11
15 juin
Un jour en France : jeudi 15 juin 2017
Le petit Grégory rebondit, Hidalgo reine du chemsex, Booba corrige le bac de philo
37
14 juin
Un jour en France : mercredi 14 juin 2017
Sauvez Najat !, sauvez Bayrou !, sauvez l’école !
13
13 juin
Un jour en France : mardi 13 juin 2017
Musée de l’Homme antiraciste, députée LREM foireuse, Michel Onfray est Dieu
57
12 juin
Un jour en France : lundi 12 juin 2017
La mort du politique, la naissance de l’a-politique, et la victoire des mathématiques
31
9 juin
Un jour en France : vendredi 9 juin 2017
Blanquer dénajatise l’école, le boum du télétravail, Hanouna contre le CSA
10
8 juin
Un jour en France : jeudi 8 juin 2017
Taxi 5 sans Samy Naceri, Yannick Noah paye sa prune, Lefebvre balance et Griveaux blanchit
9
7 juin
Un jour en France : mercredi 7 juin 2017
Le Quasimodo de Notre-Dame, Barbier sur Macron TV, suicide paysan
13
6 juin
Un jour en France : mardi 6 juin 2017
Taddeï dans le cul chic, Dieudonné contre le Giflé (Valls), une Seconde Guerre mondiale sans guerre
11
5 juin
Un jour en France : lundi 5 juin 2017
Ruquier "cocufié" par Mélenchon, Drucker "déplacé" sur France 2, Les Enfants de la télé sans Arthur
8
2 juin
Un jour en France : vendredi 2 juin 2017
Thomas Pesquet atterrit, un Sénégalais patriote, Têtu contre les Grosses Têtes
24
1er juin
Un jour en France : jeudi 1er juin 2017
Aubenas se paye Ruffin, Tony Parker lâche Najat, la semaine de 4 jours
5
31 mai
Un jour en France : mercredi 31 mai 2017
Maxime Hamou dérape, Hanouna contre les gays, StreetPress dénonce
16
30 mai
Un jour en France : mardi 30 mai 2017
Arte antisémite ?, Blanche allume Polanski, Diane Kruger l’antinazie primaire
18
29 mai
Un jour en France : lundi 29 mai 2017
La milice Act Up primée à Cannes, la SNCF contre le public, Despentes dévisse
24
26 mai
Un jour en France : vendredi 26 mai 2017
Burkini contre nudité à Cannes, les LGBT en Corse, Ozon le cul
28
25 mai
Un jour en France : jeudi 25 mai 2017
Collomb ministre des Gaffes, Ferrand dans la merde, Schiappa et le sexe, Nyssen à l’assaut du Ridicule (8991m)
15
24 mai
Un jour en France : mercredi 24 mai 2017
Godard par Hazanavicius, Rodin par Doillon, le fils Garrel et la fille Higelin
25
23 mai
Un jour en France : mardi 23 mai 2017
Hanouna l’homo, les (gros) nichons d’Afida Turner, Clitorine de Haas
20
22 mai
Un jour en France : lundi 22 mai 2017
France/Brésil en pots-de-vins sous-marins, les gros sponsors du Macron, L’Anne Hidalgo sur la sellette
3
 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1580985

    « Après Marine Le Pen, Mélenchon vient chercher une base idéologique plus solide que celle qui... », il serait intéressant de remonter les adresses IP en accès sur E&R, à mon avis Merluchon doit se situer dans le Top 10 : fais gaffe quand même Jean-Claude, heu... non Jean-Jacques, merde comment c’est son prénom...Jambon... je ne sais plus, pas important.

     

    • #1581035
      le 17/10/2016 par Sobieski
      Un jour en France : lundi 17 octobre 2016

      Ce mec est quand même un clown, après s’être rendu compte que le prolétariat se foutait de sa "révolution citoyenne" et de sa 6eme république il a décidé de revenir sur sa démagogie immigrationniste pour critiquer mollement cette idéologie sans bien entendu parler des problèmes qui intéressent réellement les français, non parce que s’il s’imagine que les français ont un problème avec les travailleurs européens il risque d’être déçu...

      Au final il essaye de se racheter une légitimité populaire sans s’aliéner le soutien des bobos mais je ne crois pas que cela va marcher parce que le peuple se soucie plus de l’identité française que de discours creux, si cela n’était pas le cas les catégories populaires auraient voté pour lui et non pas pour Marine Le Pen, d’ailleurs on observe aussi ce phénomène en Allemagne ou les électeurs de Die Linke vont voter pour l’AfD car ils ne veulent pas de l’immigration extra européenne que leurs imposent les partis de l’oligarchie.


  • #1581018
    le 17/10/2016 par Sobieski
    Un jour en France : lundi 17 octobre 2016

    Mélanchon...

    A part son opposition à l’immigration des travailleurs est européens je vois pas ce qu’il a dit de positif sur le sujet de l’identité française... Il ne s’est pas opposé à la répartition des migrants( d’ailleurs certains dans son parti sont totalement pour ) il a seulement dit qu’il fallait stopper les guerre pour éviter qu’ils ne viennent et qu’il valait mieux de développer le tiers monde que de les faire venir dans les pays riche, sinon son opposition à l’immigration se limite aux travailleurs détachés comme si le problème en France c’était les maçons portugais ou polonais...

    Par contre rien quand il s’agit de contester l’arrivé massive de population du tiers monde depuis plus de 40 ans, sur ce point là il n’a aucun problème .

    En fait Meluche a surtout compris que le peuple était contre l’immigration mais il n’a pas encore compris de laquelle il s’agit... Alors pour l’instant il lance des trucs pour essayer de chopper des voix mais vu ce qui se dit dans mon quartier cela a vraiment peu de chances de marcher.


  • #1581041
    le 17/10/2016 par Josselin Bigaut
    Un jour en France : lundi 17 octobre 2016

    Mélenchon sur l’immigration.


  • #1581048

    le Guillon toujours aussi au ras des pâquerettes, mais bon il ne sait faire que ça !


  • #1581065
    le 17/10/2016 par Mariana
    Un jour en France : lundi 17 octobre 2016

    Quel théâtreux !


  • #1581068
    le 17/10/2016 par anonyme
    Un jour en France : lundi 17 octobre 2016

    "Il ne les rabaisse pas non plus" (Morandini)

    Ça c’est vrai. On dit même que s’était un bienfaiteur le genre qui ne demandait rien en échange pour pouvoir participer à l’un des ses castings. Est-ce qu’y a quelqu’un qui pourrait me rappeler keske qui l’a fait perdre son boulot ?


  • #1581078

    Il fait rire quelqu’un ce Guillon ? À part ce public de moutons soumis.
    Une pute du système, Sens du Vent Man.
    Merde, il est tellement méprisable que j’en viens à défendre Morandini qui me fait pourtant vomir.
    Sinon, J’ai toujours une bonne tondeuse au cas où (c’est une tondeuse spéciale-collabo qui se reconnaîtront).
    Bisous à tous.


  • #1581178

    « Vendredi, les 86 morts de Nice rendaient un dernier hommage à François Hollande. »
    Excellent ! et parfaitement juste , ce type a capitalisé a fond son quinquennat sur les morts et le drame.
    Ce fut "Le président du désastre" à tous les niveaux.


  • #1581186
    le 18/10/2016 par Heureux qui, comme Ulysse...
    Un jour en France : lundi 17 octobre 2016

    Dialogues désaccordés dans cet univers suave de l’entre-soi bien-pensant de la gauchiasse médiatique...

    Guillon : "Vous êtes un gros dégueulasse monsieur Morandini."
    Morandini : "Occupez-vous de votre bite !"
    Guillon : "Ben justement, c’est ce que je fais."
    Morandini : "Alors vous le faites mal."
    Guillon : "Qu’est-ce qui vous permet de dire cela ?"
    Morandini : "Demandez-le à votre femme ! Mieux, posez la question à Soral !"

    La grande classe quoi... et le pire est qu’il ne s’agit même pas d’une caricature !

     

  • #1581189

    Guillon : VRP-Bouffon. J’ai tenu 3 minutes en écoutant ce type dont le talent et l’écriture comique se situent au niveau des animateurs de supermarchés. Chez Auchan, il serait pile dans son élément. L’humour de Guillon, c’est comme un paquet de nouilles : tu le mets dans un caddie, tu le consommes et tu le jettes. Mais les gens passent de plus en plus à la dernière étape, car c’est dans une poubelle (non recyclable) que ses gags s’expriment le mieux. Si un jour les déchetteries ont besoin de comiques, il pourra postuler.


  • #1581201

    Guillon, cet impertinent et courageux sulfateur d’ambulances ! Le comicollabo dans toute sa splendeur.


  • #1581208

    Mélanchon vient chercher des voix ,tous les cinq ans ,il vient faire sa cueillette au supermarché des menteurs ,mais bon ça marche pas à tout les coups mais si ça peut affaiblir le FN ça mange pas de pain .Pourquoi pas continuer à faire l’idiot utile à la fin des quinquennats ? .Maintenant on chante la Marseillaise au FDG on a arrêté l’International ,c’est n’est plus à la mode et plus patriote ,peut être que la aussi ça peut marcher ,Tout pour tromper l’ennemi .
    Ce pauvre Guillon ,qui ne fait rire personne ,avec ses vieilles vannes ,mis à part lui même et vient cachetonner quelques pièces .Il ferais presque pitié . Si jamais Thyerry Ardisson le lâche,il va finir dans le métro, et encore .


  • #1581219

    Le Pen (marine) , Mélenchon et le système Impérial ,

    Marine Le Pen à partir d’un front national opposé au système,
    n’a cessé de donner des gages à l’Empire,tout en maintenant
    un vocabulaire souverainiste .
    Mélenchon,à partir d’une gauche et extrême gauche
    mondialiste fait le parcours inverse !
    Les deux sont en train de se télescoper !
    Face à un système qui se révèle et se discrédite,
    on voit le train qui est sur la trajectoire ascendante !
    Une confrontation médiatique serait périlleuse pour Marine .

     

    • #1581317

      Le FN a raison depuis le début ,quoi qu’on en dise .Ils sont tous à la ramasse ,entrain de vouloir dire tout et son contraire .Ils savent pertinemment que le FN a raison,sinon ,ils viendraient pas à chaque élection , traquer sur le terrain du FN . Leur peur c’est de perdre et de ne plus revenir au pouvoir et que bien des choses se dévoiles,ça ne peut pas être autrement ,ou alors pourquoi ils s’arque boutent tant face au FN ? , le diabolisent-t-ils ? ,font barrage ?,et prêt à voter l’un pour l’autre ? alors que ce parti est tout à fait républicain .


  • #1581310
    le 18/10/2016 par VIVACHAVEZ
    Un jour en France : lundi 17 octobre 2016

    Guillon ferait mieux de s’acheter un rasoir. Son agressivité à deux balles pour tirer sur des ambulances (seule chose que sache faire ce pauvre type) commence à nous "barber" sérieusement.......


  • #1586529
    le 25/10/2016 par Quenelle Puissance 10
    Un jour en France : lundi 17 octobre 2016

    Mélenchon, le faux dissident, vraie ’taupe’ du PS, la bouée de secours des socialistes (qui n’ont désormais de socialiste que le nom) pour ramener à bord les ouvriers, employés, étudiants et agriculteurs lorgnant vers le FN. Devinez quelle consigne de vote il donnera en 2017 ?

     

    • #1599495
      le 12/11/2016 par Alex-kidd
      Un jour en France : lundi 17 octobre 2016

      S’il n’est pas au second tour, hypothèse que je n’exclus pas, selon moi, il ne donnera aucune consigne de vote, tout simplement, car il se présente hors partit et qu’il n’a plus aucune confiance en cette gauche pro patronat.


Commentaires suivants