Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Une brève histoire de l’avenir...

AteliER
Article initialement publié dans l'atelier E&R

6 mai 2012, la France est en émoi. Marine Le Pen est élue présidente de la République pour 5 ans, avec près de 60 % des suffrages face à François Bayrou (1).

C’est la crise dans le camp de la démocratie, de la république, de la liberté, de l’égalité et des fraises tagada (soit l’UMPS-Front de gauche-MODEM-NPA-LO etc.).

Les premières réactions ne se font pas attendre :

Olivier Besancenot : « C’est le retour du fascisme. À partir d’aujourd’hui, je n’irai plus travailler ! »

Jean-Luc Mélenchon : « La République est en danger, il faut s’unir avec l’UMP dans un front d’opposition dont je serai le leader. »

Nicolas Sarkozy : « J’assume ma défaite et je quitte la vie politique ainsi que la France pour un pays sain où règne l’égalité et la liberté : les États-Unis. »

Dominique Strauss-Kahn : « Je me lèverai tous les jours en pensant à ce que je peux faire pour libérer la France de l’extrême droite extrémiste. »

Daniel Cohn-Bendit : « Ce soir, je suis fier d’être allemand. »

De son côté, soucieux de sauver sa seconde Ferrari, Jamel Debbouze annonce qu’il va jouer le premier rôle dans le nouveau film de Rachid Bouchareb qui se nomme « Harki, ou comment le FLN en fait c’était des enculés ». Philippe Val change le nom de son journal en « Patrie Hebdo ». Raphaël et Cali s’associent pour sortir en duo la chanson « On est pour la préférence nationale à la radio » qu’ils proposent de chanter gratuitement aux BBR. Les chiennes de garde louent les bienfaits du patriarcat. Stéphane Guillon et Muriel Cousin divorcent. Michel Drucker programme un Vivement Dimanche avec Dieudonné et Alain Soral puis, dans un excès de zèle, propose d’aider la cause nationale à identifier les francs-maçons et les juifs qui travaillent sur les chaînes du service public.

Au bout de quelques mois, le nouveau gouvernement fasciste entame son processus extrémiste : sortie de l’UE, de l’OTAN et réappropriation de la monnaie nationale.

En face, la Résistance s’organise :

Les professeurs n’assurent plus les cours, les étudiants sont dans la rue et font les boutiques, Pierre Arditi n’arbore plus sa légion d’honneur, Guy Bedos assure ses spectacles dans un bus.

À l’étranger, les journalistes français témoignent de leur mal être à la vue de la dégradation de « notre beau pays que fût la France » et fustigent le gouvernement qui « empêche les étudiants d’étudier et les professeurs d’enseigner ».

Soucieux de sauver le peuple du pays des droits de l’homme, les États-Unis imposent un embargo contre la France et sanctionnent « toute nation qui continuerait à avoir des échanges avec la France, sauf la Chine, la Corée du Nord et Israël ». Tout juste auréolé d’un nouveau mandat, Barack Obama se dit prêt à être « encore plus dur avec la France que les USA l’ont été avec Cuba, dans un soucis de liberté et de paix dans le monde ». Ce qui lui vaudra un deuxième prix Nobel de la paix. Le Corps des Marines est envoyé à la frontière Franco-Allemande pour prévenir toute tentative d’intrusion et de conquête de la Pologne par le régime Le Pen.

Du côté des « dissidents », on s’active :

Michel Collon : « Même si je n’approuve pas les méthodes étasuniennes, je constate que la France connaît le retour du régime colonialiste blanc, une fois ». Annie La(bip)Riz sort son nouveau livre « Le shoah de la victoire : d’Adolf à Marine ». François Asselineau qui avait fait breveter son programme, porte plainte devant la Cour de justice européenne contre Marine Le Pen car c’est lui le premier qui avait demandé la sortie de l’UE. Stéphane Hessel publie « Indignez-vous 2 : Pétain, le retour, avec des effets spéciaux ». Jean Robin se rase la barbe et perd quelques kilos « en solidarité avec mes compatriotes musulmans français qui vont être persécutés comme les juifs en 40, mais ça sera quand même pas comme la shoah ». Paul-Éric Blanrue plaide pour la création d’une loi « pour se souvenir de l’existence de la loi Gayssot ».

À Wall Street, on se dit qu’il est temps de redorer l’image du « capitalisme seul vrai libérateur des peuples », alors ordre est donné de spéculer contre la France. Malgré le risque d’expropriation par le régime fasciste français, les multinationales délocalisent leurs (dernières) usines. Mc Donald’s ferme ses « restaurants ». Les étudiants qui ne peuvent plus étudier ont encore plus de temps libre pour descendre dans la rue et faire les boutiques. L’Apple Store et les grandes marques de fringues ayant fui le pays, il ne leur reste plus que les magasins Tati et quelques commerces de vêtements orientaux. Faute de mieux, la mode du foulard est lancée, les strings ayant disparu des rayons avec les grosses enseignes...

Aux États-Unis, on y voit la montée de l’islamisme dans une population française paupérisée et opprimée par son gouvernement. Pour la première fois, Barack Obama évoque la possibilité d’une intervention préventive car « certains éléments en notre possession montrent que le gouvernement français dictatorial élu démocratiquement serait en passe d’envahir la Belgique ». Conseiller de sa sainteté Obama, Zbigniew Brzezinski affirme, carte météo de l’Espagne à l’appui, que « des troupes française en uniforme nazi armées d’armes de destructions massives se regroupent près de la frontière Franco-Belge, entre Bordeaux et Nice. L’Iran serait aussi sur le coup. Quant à Ben Laden, son corps pourrait être conservé secrètement au Musée Grévin à Paris. »

En France, les effets de la spéculation et des fermetures d’usines se font sentir. C’est la crise. La vraie. D’autant plus que le nouveau Franc est en chute libre. Les réserves d’or sont à sec. L’ancien président Nicolas Sarkozy se félicite d’avoir pensé à « alléger la France de son or pour limiter l’action du gouvernement d’extrême droite » et remercie au passage son ami Édouard de Rothschild « avec qui tout devient possible ».

Les Français sont dans la rue, réclament la tête de la présidente de la république et chantonnent la Marseillaise. Le CNT distribue des tracts contenant les paroles de l’hymne national et des drapeaux tricolores aux manifestants. Les dirigeants syndicaux ont réussi l’exploit de s’unir en créant le syndicat unique ‘UNION’ car « l’union fait la force » et entraînent avec eux les travailleurs qui se sentent trahis, mais aussi les patrons qui se sentent floués, et vice versa. Bernard Thibault, porte-parole de ce « super syndicat » déclare : « Nous avons réussi une réconciliation historique entre les ouvriers et les patrons pour aller dans le bon sens et mettre fin aux agissements de ce gouvernement d’extrême droite extrémiste xénophobe et refermé sur lui même. Même le MEDEF nous soutient depuis le début… Enfin, je veux dire depuis la création de ce nouveau syndicat ».

Dans la foule, outre la France d’en bas, on trouve des « people résistants ». C’est-à-dire la France de tout en bas, tellement bas que plus bas, tu arrives à Smaïn et Jean Amadou. Tout d’abord, il y a Claude Lellouche, Danny Boon et Carole Bouquet qui sont scandalisés que le festival de Cannes soit annulé cette année à cause du boycott contre la France, « un pays ouvertement raciste ! » pour Matthieu Kassovitz. Francis Lalanne essaie de se frayer un chemin entre Guy Carlier. Arlette Chabot, Christine Ockrent, Marc-Olivier Fogiel et PPDA chantent main dans la main pour la liberté de la presse, contre la pensée unique. Caroline Fourest et Tarik Ramadan marchent ensemble contre l’islamophobie et l’homophobie du gouvernement.

En treillis et batte de baseball à la main, Olivier Besancenot rameute ses troupes. Ce dernier est suspecté d’être le responsable de la rafale de stickers collés sur la façade de la banque postale du 16ème arrondissement. « Même les sans-papiers quittent le pays ! » s’exclame le porte-parole de la NR (Nouvelle Résistance qui regroupe tous les partis politiques sauf le Front National) sous les acclamations avant de conclure : « Nous avons réussi à réunir dans un même mouvement transcourant des libéraux, des écolos, des anarchistes, des syndicalistes, des libertaires, des communistes, des féministes, de l’UMP au PS, en passant par le MODEM et les Verts, jaunes, beurs, juifs, blacks ou blancs, autour de la même valeur d’égalité, c’est la grande réconciliation nationale contre Marine Le Pen. »

La boucle est bouclée. Résignée, la présidente de la République propose un référendum pour demander aux Français s’ils souhaitent sa démission et de nouvelles élections présidentielles.

« C’est un semblant de démocratie ! » déclare Bernard Kouchner, secrétaire général de la NR. Puis il clame avec virulence : « Nous ne voulons pas d’élections dans ces conditions, il faut rendre le pouvoir au peuple ! Donnez-le nous ! »

Le pays est au bord de l’implosion. L’alliance internationale sous ordres étasuniens menace. Après une énième réunion de crise, Marine Le Pen présente la démission du gouvernement.

Voici la déclaration de la désormais ex-première présidente de la France :

« Nous, Front National, avons toujours défendu les couleurs de notre pays, nous y avons consacré notre vie, pensant que l’intérêt général primait sur l’individualisme et le lobbying. C’est aujourd’hui en pensant à l’intérêt général que nous quittons nos fonctions à la tête de l’État afin de limiter les dégâts commis par les forces mondialistes et apatrides au préjudice de nos concitoyens.

Nous nous retirons de la vie politique.

Allez vous faire foutre, pays de merde. »

Pour l’humoriste et philosophe-romancier-cinéaste Bernard-Henri Lévy, il faut désormais faire place à la fête et reconstruire le pays :

« Aujourd’hui est la victoire historique de la liberté face au fascisme. Ce jour du 6 juin 2013 doit devenir fête nationale. Il y a eu le 14 juillet, il y a désormais le 6 juin. Je propose que nous remplacions Noël qui n’a plus de sens à notre époque par cette date qui est également la date d’anniversaire de l’opération Paix en Galilée (2).

Cette expérience nous oblige à changer notre constitution, notre vision de la démocratie car, il faut bien reconnaître que c’est à cause de la démocratie que nous en sommes arrivé là. Nous devons en tirer les conséquences. Les Français et, je l’avais un peu prédit dans mon livre ‘L’idéologie Française’, ne sont pas capables de choisir ce qu’il y a de mieux pour eux car ils sont intrinsèquement mauvais et attirés par des idées nauséabondes.

Je… pardon… Nous proposons désormais de composer une élite, une équipe de sages qui sauront prendre les bonnes décisions pour notre pays. À commencer par la nomination du nouveau président de la République.

Cette équipe de sages, présidée par Alain Minc, est composée des personnalités suivantes :

L’expert Jacques Attali dont le savoir et la sagesse ne sont plus à démontrer, Daniel Cohn-Bendit pour l’écologie et ses compétences dans l’éducation des jeunes et très jeunes, Jean-Pierre Elkabbach pour veiller à la liberté de la presse , Pierre Benichou pour apporter un peu de joie et de bonne humeur, Georges-Marc Benamou parce que c’est mon pote, Rama Yade pour les cafés et enfin Clara Morgane car c’est le choix de notre prochain président de la République.

Nous avons décidé, ensemble, démocratiquement et surtout à l’unanimité, de nommer pour ses compétences économiques Dominique Strauss-Kahn à la présidence de la République. Il aura 10 ans pour redresser le pays et le réincorporer dans l’UE, puis dans la nouvelle structure mondiale dont le congrès se réunira deux fois par an à Jérusalem pour faire face à la crise de la mondialisation. »

Les premiers résultats sont visibles dès les premiers mois. Même si les Français doivent se serrer la ceinture en passant aux 45 heures, en reculant le SMIC à 550 € et l’âge de la retraite à 68 ans, en avançant l’âge légal du travail à 13 ans s’il n’est pas rétribué. Le pays se redresse économiquement grâce à sa réintégration dans l’UE et le nouveau marché transatlantique. En attendant la Communauté Mondiale.

À la télé, les français ont l’air heureux...

Notes :

(1) Sarkozy et Hollande sont éliminés dès le premier tour à cause de la multiplication des candidatures à droite.

(2) http://fr.wikipedia.org/wiki/Interv...

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

52 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #91769
    le 27/01/2012 par Gamin
    Une brève histoire de l’avenir...

    C’est la première fois que je lis de la science-fiction humoristique... Franchement, c’est énorme !


  • #91770

    drôlement flippant


  • #91776
    le 27/01/2012 par Chr.LP
    Une brève histoire de l’avenir...

    "Quant à Ben Laden, son corps pourrait être conservé secrètement au Musée Grévin à Paris"
    Excellent !


  • #91783
    le 27/01/2012 par Griever
    Une brève histoire de l’avenir...

    Balèze comme texte merci !


  • #91789
    le 27/01/2012 par Alexis Martinez
    Une brève histoire de l’avenir...

    Une incohérence dans ce texte humoristique, le passage suivant :

    "Même si les Français doivent se serrer la ceinture en passant aux 45 heures, en reculant le SMIC à 550 € et l’âge de la retraite à 68 ans"

    Désolé, mais ça, ça devrait être la situation AVANT la démission de la fille Le Pen. Pas besoin de Strauss-Khan pour ça.

     

    • #91882
      le 27/01/2012 par Ratatak
      Une brève histoire de l’avenir...

      Cela dit le SMIC et le RSA à 0€ je suis pour. Comme ça, soit tu te bouges pour trouver ou créer un emploi, soit tu t’excites sur les Français qui ont un boulot et tu finis en taule, soit tu te suicides mais t’essaie de faire ça sur youyoutube ou fakebook, soit tu butes un politicien juste comme ça, pour l’honneur.


    • #91883
      le 27/01/2012 par francky
      Une brève histoire de l’avenir...

      Toi t as encore rien compris au film ou tu es un agent de l empire... Vive Marine.. la seule qui aime la France et son peuple... beybye


  • #91796
    le 27/01/2012 par francky
    Une brève histoire de l’avenir...

    Zbigniew Brzezinski affirme, carte météo de l’Espagne à l’appui, que « des troupes française en uniforme nazi armées d’armes de destructions massives se regroupent près de la frontière Franco-Belge, entre Bordeaux et Nice.
    C est le passage que je prefere (frontiere Franco-Belge, entre Bordeaux et Nice)... et montre bien l ignorance des dirigeants de l’empire.
    Bon heureusement que qd Marine sera élu (je vote pour elle bien sur) tout ceci sera vraiement de la SF et nous en rirons encore plus ensemble...


  • #91801
    le 27/01/2012 par Dicoplod
    Une brève histoire de l’avenir...

    Quand la fiction nous donne raison, c’est là que réalité, vérité et abnégation prennent formes. Et oui, telle est notre avenir. Il faut y croire. Moi, j’y crois. Hmmmm.


  • #91820
    le 27/01/2012 par Rachel
    Une brève histoire de l’avenir...

    J’ai pas compris pourquoi le congrès se réunira deux fois par an à Jérusalem.

     

  • #91830

    si Marine Le Pen est élue, on constatera encore plus, s’il est besoin, que nous ne sommes plus en démocratie, puisqu’elle sera éjectée de la présidence par une décision de Bruxelles, ou encore plus vraisemblablement elle sera assassinée par un crétin gauchiste (excusez le pléonasme) manipulé par des juifs

     

    • #91923
      le 27/01/2012 par abeilles
      Une brève histoire de l’avenir...

      vous avez une version ,la plus probable ,encore il faudra passer les entre-deux tours ,avec des violences inimaginable ,et je crains que les Franchouillards rentrent chez-eux ,car même si elle était élue ,
      si nous regardons les Pays ,que ces rapaces veulent soumettre savent ,infiltrer des Mercenaires pour massacrer ,des immigrés pour nous accuser ,puis OTAN viendra bombarder le peuple Souverain ,2012 ???????
      Les révolutions Arabes ,on le voient en Tunisie ,c’est du pipo ,comme toute les autres ,où nous passons ,ils ont les Hommes de mains prêt,très bien entraînés ,


  • #91854
    le 27/01/2012 par Nordine
    Une brève histoire de l’avenir...

    En effet ça fait peur ce texte,j’espère qu’il n’est pas visionnaire et prophétique,umps=Alternance sans une vrai alternative,Marine Présidente de la France je le souhaite,car je ne veux absolument pas que notre beau pays soit aspiré par la monstrueuse conspiration mondialiste,l’empire globaliste fait souffrir les peuples,et c’est insupportable pour tout etre normalement constitué.Meme s’il gagne comme le dit Alain Soral,sa victoire sera de courte durée,car il en suivra un chaos généralisé et destructeur,j’espère de tout mon coeur qu’il se trompe,malgré toutes ses analyses qui s’avèrent pertinentes et fondées.Il y a des millions de dissidents dans le monde,comment l’empire va réprimer cette force dissidente incontrolable ?Malgré la toute puissance et la force du mondialisme,il a un talon d’achille,dans son organisme, il porte ses propres cellules cancéreuses,et à l’extérieur un virus indestructible,La DISSIDENCE,qui le détruira à jamais.Que Dieu protège tous les résistants,courage nous gagnerons,nous n’avons pas d’autre alternative que de remporter la victoire,elle est inscrite dans le sang qui coule dans nos veines,dans notre coeur et notre ame.Vive la France,vive la liberté pour toutes les nations dans le monde,et mort à l’empire.


  • #91855

    A mesure que je lisais, les rires cédaient la place aux grimaces d’horreur ! Palpatine et Dark Vador aux commandes de notre beau pays... Brrr !!!
    Sinon les US iraient-ils jusqu’au coup de force contre un pays...soutenu par la Hongrie ? ;-)

    Bravo pour l’anticipation.

    PS : Le pauv’ Jean Amadou n’est plus de ce monde depuis octobre dernier, mais avec Smaïn c’est encore et toujours "T’en Veux !!"


  • #91876
    le 27/01/2012 par Enguerrand Dubh
    Une brève histoire de l’avenir...

    Clara Morgane aime Dieudonné. Elle peut pas être dans le gouvernement de redressement national qui lutte contre lézeurléplusombres

     

  • #91880
    le 27/01/2012 par christopher
    Une brève histoire de l’avenir...

    Enorme cet article

    je me suis fendu la poire !

    et en même temps j’ai ris jaune ... car la fiction dépasse parfois la réalité


  • #91895
    le 27/01/2012 par bill
    Une brève histoire de l’avenir...

    Bravo pour ce texte plein d’humour qui bien que fictif parait comme une éventualité probable.


  • #91896
    le 27/01/2012 par alain58
    Une brève histoire de l’avenir...

    j’ai bien rit, excellent.


  • #91911
    le 27/01/2012 par Réveillez-vous
    Une brève histoire de l’avenir...

    Voici la déclaration de la désormais ex-première présidente de la France :

    « Nous, Front National, avons toujours défendu les couleurs de notre pays, nous y avons consacré notre vie, pensant que l’intérêt général primait sur l’individualisme et le lobbying. C’est aujourd’hui en pensant à l’intérêt général que nous quittons nos fonctions à la tête de l’État afin de limiter les dégâts commis par les forces mondialistes et apatrides au préjudice de nos concitoyens.

    Nous nous retirons de la vie politique.

    Allez vous faire foutre, pays de merde. »



    Faut dire que çà a de la gueule :-)


  • #91920
    le 27/01/2012 par Arnaud38
    Une brève histoire de l’avenir...

    Et Fidel Castro il a pas réussit à se maintenir au pouvoir ? Tout le continent américain était sous la domination américaine et lui, en prenant de surcroit le pouvoir par les armes, pas de démocratie, s’est maintenu 50 ans. Et vous oubliez une chose : si Marine s’est lancée maintenant et que son père a accepté de passer la main s’est que les Etats-Unis sont sur leur fin et non plus la même capacité de nuisance. Géopolitique.

     

    • #92015
      le 27/01/2012 par Mate
      Une brève histoire de l’avenir...

      La différence est de taille.

      Fidel Castro à pu faire le ménage lorsqu’il est arrivé à la tête de l’état ; Il faut préciser que sa prise de pouvoir s’est fait par la force.

      Si tu veux pouvoir éviter ce genre de situation, il faut absolument purger, j’insiste sur cet horrible terme, la nomenclatura en place : guillotine pour tous les traitres*...

      Malheureusement, lorsque tu prends le pouvoir par les urnes, il n’y a pas de fenêtre pour faire ce travail :
      Sun Tzu y verrait une faute stratégique : tu fais reculer ton ennemi sans l’ avoir abattu... il est juste en train de t’attirer profondément dans son territoire pour mieux t’envelopper... les coups viendront alors de toute part.

      La solution ne pourra pas venir des urnes, parce que ça ne permet de détruire l’oligarchie qui nous gouverne.

      ---------------

      *Je mets de côté l’aspect moral de la méthode...car sur un plan purement pratique, c’est la seule solution :
      Les ennemis de la France ayant toutes les armes (finance, médias, bases arrières, y compris militaires avec l’OTAN et l’ONU), ils ne tarderont pas à reprendre le pouvoir par les moyens cités par l’article... la victoire électorale risque fort d’être stérile et n’être qu’une parenthèse sans lendemain.


  • #91932
    le 27/01/2012 par Pandy
    Une brève histoire de l’avenir...

    MLP a viré carrément socialiste, normal avec un père antilibéral :
    — >
    http://www.youtube.com/watch?v=0szz...
    .

     

    • #92070
      le 27/01/2012 par sophie eram
      Une brève histoire de l’avenir...

      Ce texte est une drôle de métaphore en sens inverse de ce qui profile. Il me semble clair que Hollande sera élu par défaut, mais élu tout de même. Par contre, je doute qu’il ait une Assemblée Nationale qui lui permette de gouverner, et je vois plutôt un gros morceau du côté de Marine Le Pen qui, avec 28% probables au 1er tour, entrera en force au Parlement > le pacte républicain, ça ne marchera pas deux fois complètement. Le tout sur fond de crise qui ne peut que s’aggraver. Alors oui, le pays étant ingouvernable, je vois bien une deuxième élection présidentielle en 2013, fin 2013, après qu’Hollande ait tenté une dissolution en septembre 2012 pour reprendre le contrôle des opérations (normal). Pour moi, il est très clair que nous allons vers la guerre civile, peut être larvée, peut être pas.
      Quant aux retournements de vestes dont vous parlez de manière humoristique, je n’y crois pas.
      Ils ont été trop loin. S’il y a des retournements, ils auront lieu en back office, pour nuire tant que possible à la montée de Marine Le Pen.
      Je suis pas bien sûr qu’il faille souhaiter tout ce qui arrive ; nous sommes dans des économies et des systèmes qui ne sont pas conçus pour supporter une très forte instabilité ; il y aura beaucoup de dégâts. Il faut souhaiter que, dans un délai court, nos élites dirigeantes depuis 30 ans soient écartées d’une manière radicale et qu’on puisse passer à autre chose. Le pire, ce serait un pourrissement.


  • #91946
    le 27/01/2012 par Draza78
    Une brève histoire de l’avenir...

    - Bravo pour l’humour, grand texte, entre ca et le best of quenelle de Mr Soral, j’ai la forme
    Cependant des questions me taraudent ?

    Vivement dimanche avec Soral et Dieudonné, a combien estimez vous l"audience ??quels invités avec eux ? Michel Drac ?, Pierre Hillard, ? Chauprade ?, Lugan ?ahhh le pied..
    Pas de Lee harvey oswald pour descendre notre chere Marine ?l’etat profond aurait t’il adouci ces methodes ?Suis limite deçu

    Pour continuer le delire, je propose d’ajouter
    " la Russie en solidarite avec la France envoie des bateaux chargés de SS-300 vers le port de Dunkerque, le Venezuela envoie du petrole national-populiste,un embargo naval de la liberté est donc decreté par les USA"

    Encore une fois bravo et merci pour ce texte, ca redonne le sourire


  • #91974
    le 27/01/2012 par joe l’embrouille
    Une brève histoire de l’avenir...

    désolé mais si marine passe, elle n’aura d’autre choix que de s’aligner ou de laisser la place.
    Pensez vous que nos grands stratège n’aient pas déja anticipé cette eventualité et préparé la contre attaque.
    La question que je me pose est : Si marine s’aligne, que devra t’elle raconter aux francais qui attendaient un vrai changement en la portant au pouvoir ?
    Je penses que pour les calmer, elle n’aura d’autre choix que de trouver un bouc emissaire sur qui porter tous les malheurs des francais.
    Et la, je penses que les musulmans vont encore jouer le role de fusible. Je ne vois pas qui d’autre à la place


  • #91979
    le 27/01/2012 par Zcomme
    Une brève histoire de l’avenir...

    La démonstration par l’absurde, c’est tout bon Nicolas N’Guyen ! très réussi, très efficace et très facebookable !


    • #92368
      le 28/01/2012 par Draza78
      Une brève histoire de l’avenir...

      je vais souvent sur scriptoblog, mais j’avais loupé ce texte, merci pour le lien, je conseille aux autres de le lire, super drole et revelateur


  • #92005

    Excellent. Mais SURTOUT, et malheureusement, réaliste.
    Car je pense que si Marine est élue (chose incroyable), il se passera tout ce qui a été décrit ici. C’est une évidence qu’ils nous la feront comme en 2002 avec des manifestations droitdelhommistes, indignation et compagnie etc...

    A vrai dire, avant même qu’elle puisse être élue, Marine et le FN auront droit à un carpentras 2.0 et autres entourloupes bien caricaturales qui fonctionneront... Si elles a ses 500 signatures... Donc les prochains mois risquent d’être très comiques niveau enculeries.

    Imaginez.

    Enumérations "de quelques bâtons dans les roues" concernant la campagne 2012 du FN :
    1) Absence d’objectivité journalistique.
    2) Difficultés d’obtention des 500 signatures
    3) Carpentras 2.0 (opération sous faux drapeaux -> par ex. les 10 médiamensonges de Michel Collon)
    4) Union UMPS & co contre la menace fasciste
    5) Manifestations de masse pré-organisées et financées de l’extérieur
    6) Une fin à la JFK

     

    • #92077
      le 27/01/2012 par damien
      Une brève histoire de l’avenir...

      C’est en avril 2002 qu’on peut se révéler, on s’aperçoit encore plus de la supercherie d’un système, on n’est pas aussi indigné que les autres...


  • #92009
    le 27/01/2012 par Bambs
    Une brève histoire de l’avenir...

    Il est énorme cet article, bonne plume, bon tempo.


  • #92013
    le 27/01/2012 par la verite
    Une brève histoire de l’avenir...

    Olivier Besancenot : « C’est le retour du fascisme. À partir d’aujourd’hui, je n’irai plus travailler !

    Pourquoi il travail ??


  • #92017
    le 27/01/2012 par Panisse
    Une brève histoire de l’avenir...

    Je me suis marré comme un goret du début à la fin !


  • #92033
    le 27/01/2012 par abderrahim
    Une brève histoire de l’avenir...

    Texte hilarant. Très bien écrit. Bravo.
    Je doute fort que MLP arrive un jour au pouvoir dans le cadre d’échéance électorale prévue de longue date. Il faudrait un cataclysme économique majeur, inattendu, suivi d’élections anticipées pour que cela puisse se produire. D’ici là on aura probablement un Flamby vanille-caramel au pouvoir. Figurez-vous que j’ai l’intuition que le prochain Président de la République n’ira pas jusqu’au terme de son mandat, 2 ans tout au plus. Nous verrons bien.


  • #92123
    le 28/01/2012 par Claude
    Une brève histoire de l’avenir...

    Poilant et corrosif.

    Mais au fond, si le FN gagnait et mettait réellement en œuvre ses promesses... Il y’a des chances que quelques truc dans le genre se produisent.

    Les mafieux ne lâchent jamais un territoire sans canarder et pire encore.


  • #92151
    le 28/01/2012 par Ashish-In
    Une brève histoire de l’avenir...

    Je suis métisse, un mélange de couleur Oh oh Oh métisse, et j’voterais Marine Le Pen !

     

    • #92344
      le 28/01/2012 par matov
      Une brève histoire de l’avenir...

      Et moi je suis prof, et j’ irais bosser, et avec le sourire encore !! Tous les profs ne sont pas socialos heureusement, même s’ il est vrai qu il y en a pas mal, mais la plupart ne sont pas politisés, ils ne savent pas de quoi ils parlent....


    • #96715
      le 06/02/2012 par haclimacli
      Une brève histoire de l’avenir...

      Je ne comprend cette chanson : Je suis metisse, un mélange de couleurs.. ;

      Imaginez un blanc chanter sa : Je suis blanc, blanc cachet d’aspirine oh oh..

      Bidon.

      Mais que fais SOS Racisme !


  • #92170

    L’élection éventuelle de Marine Le Pen ne tiendra en rien du miracle. Ce qui serait de l’ordre du miracle c’est que cette dernière puisse appliquer le programme de François Asselineau. Car si Marine est la seule a avoir un potentiel électoral assuré le programme d’Asselineau est le seul qui soit authentiquement cohérent. La solidité et le sérieux de ce programme présidentielle est inédit, du jamais vu. Malheureusement le François est loin des 500 signatures et même s’il devait les avoir pouvoir rattraper son retard en l’espace de si peu de temps tiendrait du miracle.
    Pour en revenir à Marine, si le système l’autorise à accéder à la fonction suprême cela ne sera pas sans garantie car si nos maîtres le souhaitent ils peuvent mettre le Front National hors d’état de nuire du jour au lendemain tout comme il pourrait annihiler Asselineau dès lors qu’il deviendrait une menace sérieuse.

    A mon humble avis les scénarios possible seront de deux ordres :

    1/Ils se démerdent à faire élire la pâte molle hollandaise.

    2/ Accession de Marine Le Pen à la fonction suprême. Elle sera tolérée car en fin de compte ils auront eu la garantie qu’elle n’appliquera aucune des mesures nécessaires pour réhabiliter la souveraineté nationale (toujours dans l’UE, toujours dans l’euro, toujours dans l’Otan, pas d’abrogation de la loi Pompidou-Giscard-Rotschild...).

    3/Accession de Marine Le Pen à la fonction suprême mais avant même qu’elle ait tenté de faire quoique ce soit le chaos intégral sera semé sur le territoire national en infiltrant et armant les groupes anarcho-gauchistes, identitaires...par les services secrets sionistes. Ce chaos servira aussi d’occasion pour assassiner quelques personnages gênant dont un certain essayiste, humoriste et quelques historiens parias...si vous voyez qui je veux dire...

    Il est impossible que nos maîtres laissent les choses se passer le plus gentiment du monde. Un scénario serein d’une Marine élue, d’un rapprochement avec Asselineau afin de pouvoir bénéficier de son expertise pour que la France puisse de manière calme et rationnelle se libérer de ses chaînes est de l’ordre du fantasme. L’ennemi est dément et poussé par une hystérie mystique, n’oubliez pas que ce sont eux qui sont derrière les boucheries insensées qu’ont été la première et seconde guerre mondiale.


  • #92215
    le 28/01/2012 par souvarine
    Une brève histoire de l’avenir...

    Joli récit d’anticipation. Mais effrayant en même temps et qui rejoint ce que je redoute ces derniers temps. L’umps veut-il vraiment le pouvoir dans la conjoncture actuelle ? Sarko a révélé que l’on n’entendrait plus jamais parler de lui s’il n’est pas réélu.

    J’ai l’impression, peut-être fausse, que ces fiotasses sentent le vent de la colère commencer à souffler et n’ont pas l’intention d’assumer leurs erreurs passées et présentes et de payer pour celles-ci... Une Marine dans ces conditions, c’est bien pratique, pour ne pas finir sur l’échafaud.
    En gros, mettre tout le chaos à venir sur le dos de cette sacrée "bête immonde des heures sombres de notre histoire".

    J’en suis presque à souhaiter que le leprechaun bling-bling ou flamby soient élus pour que la colère du peuple s’exerce bien sur les responsables de leurs problèmes et non sur un bouc émissaire tout désigné. Le fn en l’occurrence.


  • #92329
    le 28/01/2012 par lapis lazuli
    Une brève histoire de l’avenir...

    et dire qu’a la télé libre et démocratique ils ont anne roumanof, dany boom ou boon, ari abitan, gad elmalet, artur, elie semoun, laurent gerra (c’est l’alibi), bref tant mieux pour les téléconspectateurs, qu’ils crèvent.


  • #92383
    le 28/01/2012 par Jasmin Indien
    Une brève histoire de l’avenir...

    Faux, ferme-la. Quand on a le pouvoir on a des devoirs de sécurité nationale. Ce n’est pas de petites minorités qui vont foutre le pays en l’air. quant au prochain président américain, regarde bien Obama, c’est le dernier.


  • #92429
    le 28/01/2012 par Edouard
    Une brève histoire de l’avenir...

    Autant j’admire Jean-Marie Le Pen, dont on s’apercevra, mais un peu tard, de ses qualités de visionnaire, autant je me méfie de sa fille, dont l’annonce de tous les chamboulements et autres revirements du FN, ressemblent à s’y méprendre à de la soumission totale à... disons... la Synagogue. (Pour ne pas la citer)

    Au risque de paraître machiste, je déclare, en outre, me méfier des femmes en politique, qui pour nombre d’entre elles, ont prouvé que souvent, l’autorité (ou autoritarisme ?) prend le pas sur le bon sens et qui semblent encore plus déconnectées de la réalité, à mesure que leur notoriété (positive ou non) augmente.

    Poursuivant ma pensée, jusqu’au bout et toute méchanceté mise à part, j’espère sincèrement que Mme Le Pen ne réunira pas les 500 signatures. Ce qui semble d’ailleurs, se confirmer.

    Je me souviens d’un temps, où l’on affirmait que l’électeur préfère toujours l’original, à la "copie". Et je souscris bien évidemment à ce concept !


  • #92463
    le 28/01/2012 par Rokkfeller
    Une brève histoire de l’avenir...

    Très, très drôle !

    Mais tellement vrai en meme temps...


  • #92621
    le 29/01/2012 par trismus37
    Une brève histoire de l’avenir...

    Texte amusant, certes.
    Mais très loin de la réalité.
    Les élites sont des lâches qui fuiront la France.
    Comme d’habitude, la France et sa révolution par les urnes qui aura chassé les profiteurs, fera des émules dans le reste du monde.
    Il est même possible que les USA (le peuple) soient à leur tour tentés de chasser les profiteurs.
    Le pouvoir au peuple, par le peuple, pour le peuple, ne peut être confisqué par une poignée de profiteurs.
    Tôt ou tard, les 99% mettront au pas les 1% !


  • #92778
    le 29/01/2012 par denis
    Une brève histoire de l’avenir...

    Dire qu’on etait dans le meme bahut Nico ! Comme quoi ils n’ont pas produit que des idiots lol
    Bien à toi, et bon courage !

     

  • #93007
    le 30/01/2012 par clemence
    Une brève histoire de l’avenir...

    MLP élue, peu de chance : nous ne souffrons pas assez, (si ! si ! ça peut ètre bien pire).
    Hollande je luis prédis un quiquennat dantesque , ils vont le becqueter tout cru .


Afficher les commentaires suivants