Conférence d’Alain de Benoist sur le Traité transatlantique

Le Cercle Afl Okkat a le plaisir de vous inviter le mercredi 1er avril 2015 à 19h00 à une conférence de Alain de Benoist qui aura pour thème :

"Le traité transatlantique ; promesse d’une soumission aggravée de l’Europe"

A cette occasion vous pourrez vous procurer le livre "Le traité transatlantique et autres menaces" de Alain de Benoist. Si vous le souhaitez, il sera également possible de dîner à l’issue de la conférence avec Alain de Benoist et les membres du Cercle.

Une modeste participation de 5€ vous sera demandée afin de participer aux frais de l’organisation.

INSCRIPTION obligatoire s’il vous plait sur contact@cercleaflokkat.fr, le lieu vous sera communiqué après réception de votre mail.

BIOGRAPHIE

Alain de Benoist est un des phares de la dissidence en France. Auteur prolifique de dizaines de livres et de milliers d’articles dont Michel Onfray vient de reconnaitre qu’il était le seul penseur véritable à "droite". Cependant, de Benoist ne se reconnait guère dans ce type de classification dont il estime qu’elle est dépassée. Quelle différence y a t-il, en effet, entre la "gauche" d’Emmanuel Macron et la "droite" de Nicolas Sarkozy ? Directeur des revues Krisis et Nouvelle École, il est aussi l’éditorialiste depuis plus de quarante ans du magazine Éléments. Il vient de faire paraitre aux éditions Guillaume de Roux "Le Traité transatlantique et autres menaces".

PRESENTATION CONFERENCE

Le traité transatlantique ; promesse d’une soumission aggravée de l’Europe.

C’est un niveau d’alerte sans précédent que le Traité transatlantique (TTIP) actuellement négocié à huis clos loin des citoyens comme des États, fera franchir à l’ensemble des pays d’Europe, s’il est ratifié. En faisant, plus que jamais, planer l’ombre d’une bérézina ultra-libérale sur la vision idyllique de l’immense zone de libre-échange qui doit permettre, entre les deux continents, une liberté de circulation totale des hommes, des capitaux, des services et des marchandises. Comment ignorer, en effet, que d’abord c’est la protection du consommateur mais aussi des entreprises d’Europe, étendue aux domaines environnemental, sanitaire, salarial, etc., qui volera en éclats, chassée du dispositif légal par des normes américaines nettement moins contraignantes ? À telle enseigne que les multinationales obtiendront désormais le droit de traîner en justice les États nationaux dont elles jugeraient la législation nuisible à leurs intérêts.

Et si le prix du libéralisme à tout crin était la perte de la souveraineté nationale désormais soumise à la toute-puissance des marchés financiers ? Que représente exactement la mondialisation sinon le stade suprême de l’hégémonie du Capital ? Quant à la « gouvernance », prétendu modèle de management, ne donne-t-elle pas le moyen de diriger les États… en tenant le peuple à l’écart ?

Dans cet ouvrage très documenté, Alain de Benoist expose avec une remarquable clarté ces enjeux cruciaux et les dangers qu’ils annoncent. Avec, en guise de réponse, un seul mot d’ordre : pour faire face aux menaces, rebellez-vous !



Quitter l'agenda et consulter cet article sur le site