Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Courrier des lecteurs

Authenticité et cohérence

Bonjour,

Je ne vais pas faire beaucoup avancer le « schmilblick » en vous encourageant Monsieur Soral dans votre œuvre journalistique et humaniste. Il en faut du courage pour s’exprimer contre de telles forces centrifuges.

Merci pour m’avoir fait découvrir Les infrékentables.

J’ai tenté de véhiculer votre sensibilité autour de moi, et j’ai ainsi pu mesurer les résistances ambiantes, dans cet entourage, plutôt réceptif habituellement.

Il faut vouloir comprendre, cela demande un vrai niveau, mais plus un niveau de volonté, comme un bénévolat envers soi-même, qu’un effort d’intellectualisation pure.

Alors, si j’insiste un peu, on me demande si je n’ai pas, bien sûr le « cerveau malade ». Voila donc pourquoi j’ai pensé à ce terme de « gourou ». Me serais-je laissé « embobiné » par Alain Soral ?

En fait, si je suis venu essayer de comprendre votre message, c’est que j’avais déjà un doute sur les successives histoires gouvernementales. Alors, tant pis, tant qu’à se faire... réveiller, autant que ce soit par une intelligence.

Respect, monsieur Soral, je ne suis qu’un autodidacte politique, mais j’ai commencé très jeune et je désespérais d’entendre dans notre pays, une véritable cohérence.

La cohérence c’est déjà ce qui permet aux esprits modestes dont je fais partie, de détecter l’authenticité à défaut d’une alternative proposée qui ne peut tous nous séduire totalement, bien entendu.

Restez fidèle, dans le dédale des fictions croisées qui sont offertes à votre sagacité.

Bravo ! Et merci !

M.

 

Soutenir Alain Soral dans les épreuves qui l’attendent
en faisant un don par Paypal :

Le paiement peut aussi s’effectuer par chèque à l’ordre d’Alain Soral, à envoyer à cette adresse :

Alain Soral
Égalité & Réconciliation
3 rue du Fort de la Briche
93200 Saint-Denis

 

Retrouvez Alain Soral chez Kontre Kulture :

 

Retrouvez Les Infrékentables, chez Kontre Kulture :

Voir aussi :

12 février
Courrier des lecteurs
Concernant la pédophilie et le placement abusif des enfants
38
1er février
Courrier des lecteurs
Pour tout ce que vous m’avez enseigné et transmis...
14
Juin 2019
Courrier des lecteurs
Un artisan contre l’injustice fiscale
8
Mai 2019
Courrier des lecteurs
À propos d’Alain Soral et de l’anti-électoralisme
38
Mai 2019
Courrier des lecteurs
Comme un navire au milieu de la tempête, restez ce capitaine imperturbable
7
Avril 2019
Courrier des lecteurs
Le salut de la France
24
Avril 2019
Courrier des lecteurs
Je vous écris d’Algérie...
37
Mars 2019
Courriers des lecteurs
46
Mars 2019
Courriers des lecteurs
Certains hommes sont de la race des lions
8
Novembre 2018
Courriers des lecteurs
"Grâce à vous je suis certain de ne pas mourir idiot"
32
Octobre 2018
Courrier des lecteurs
27
Octobre 2018
Courrier des lecteurs
Monsieur Soral, vous êtes l’un des derniers résistants français, qui se bat contre le véritable ennemi !
17
Septembre 2018
Courrier des lecteurs
30
Septembre 2018
Courrier des lecteurs
J’ai été antifasciste mais ce temps est révolu
15
Août 2018
Courrier des lecteurs
Alain, vous êtes un penseur, eux ne sont que des youtubeurs
12
Juillet 2018
Courrier des lecteurs
Vous m’avez rendu ma liberté de penser
16
Juin 2018
Courrier des lecteurs
Des contes yiddish pour des écoliers français
44
Mai 2018
Courrier des lecteurs
7
Avril 2018
Courrier des lecteurs
Vous êtes un pare-feu indispensable contre l’injustice
2
Février 2018
Courrier des lecteurs
38
Janvier 2018
Courrier des lecteurs
Le courage contre la tyrannie mondialiste
4
Décembre 2017
Courrier des lecteurs
Ne lâchez surtout rien, le peuple vous soutient
17
Décembre 2017
Courrier des lecteurs
Unir en soi gauche du travail et droite des valeurs
54
Novembre 2017
Courrier des lecteurs
"Elle vit où Marine Le Pen ? À Neuilly, Auteuil, Passy ?"
23
Novembre 2017
Courrier des lecteurs
Un jeune homme en colère contre le néoféminisme
10
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #708018
    le 31/01/2014 par dubreuil
    Courrier des lecteurs

    Pour être lapidaire, je dirai simplement : PAREIL ET PAS MIEUX !
    Ce message est un parfait condensé des conséquences de l’affaire Dieudonné/Soral que je ne remercierai jamais assez : intelligence, courage ,persévérance et ténacité sont votre marque. ( avec Mr Valls et sa clique qui auront beaucoup oeuvré dans la prise de conscience collective de QUI dirige réellement ma pauvre France.)
    Est-ce que les périodes de crise économique et de climat d’avant guerre seraient propices au déchainement des "mêmes" que dans le Berlin de la fin des années trente, avec en vue les mêmes conséquences que novembre 1938, en mieux ?


  • #708034
    le 31/01/2014 par vérité
    Courrier des lecteurs

    Félicitations Monsieur M
    continuons tous à PROPAGER la vérité
    en faisant connaitre Alain Soral et son site ER à tout notre entourage
    par sms
    par mail
    par bouche à oreilles !

     

    • #708848
      le 31/01/2014 par Frederic Bautista
      Courrier des lecteurs

      continuons tous à PROPAGER la vérité



      On en prends plein la gueule, mais ça a le conséquent avantage de donner du sens.
      Et c’est bien ce qui manque le plus aujourd’hui, du sens dans tout cela !

      Je me rappelle encore étant torturé, fréquemment réitérer ces quelques mots,
      "ça n’a aucun sens", certains à 6000km de là s’en souviennent sans doute.

      Tout cela pour avoir osé intenter et gagner un procès prud’homal...
      Par ce que la vérité brute et crue c’est ça la vérité, rien d’autre.

      Oui, je sais, je ne pourrai sans doute jamais rien prouver.

      On pourra même pousser le vice jusqu’à me faire condamner pour cela.
      En attendant, une seule chose est maintenant clairement sure ;
      Je sais où se trouve le sens et là où celui-ci n’est pas.

      Par ce que c’est bien ça l’ennemi, l’absurde, le non-sens.


  • #708042
    le 31/01/2014 par tshussdelamort
    Courrier des lecteurs

    Salut a toi M.
    Pareil que toi, beaucoup de difficultés a initier autour de moi au discours de Soral.

    J’ai du offrir une douzaine de Comprendre l’Empire depuis 2011 (Noel, anniv., diplomes, même a mon medecin de travail que je vois tout les ans).

    J’en parle pas (ou très peu), histoire de pas me faire ostraciser/catégoriser (je ne serai plus d’efficace) mais j’offre les clés pour ouvrir d’autres portes, accéder a d’autres point de vues (hautement cohérent comme tu le rappelles).

    Jusqu’à maintenant je n’ai pas eu de retours positifs … autrement dit …suffit pas d’avoir la clé, encore faut il vouloir ouvrir la porte !

    J’espère que mon expérience est isolée.

     

    • #709186
      le 31/01/2014 par Erratum
      Courrier des lecteurs

      Dans mon expérience -limitée- j’ai constaté qu’il était pratiquement toujours plus efficace de "lâcher" quelques mots clés, catégories et perspectives sur un sujet ; plutôt que de chercher à imposer un discours frontalement.

      L’explication est simple : attaquez frontalement et vous serez confrontés aux plus hautes murailles - les catégories fixes et préconçues (par ex. ’gauche/droite’, ’racisme/antisémitisme’, ’conspirationnisme/complotisme’) annihileront votre discours : il sera mis dans une case, et pourra de fait être ’réfuté/ignoré/méprisé’ sans passer par aucun raisonnement ;
      concrètement, votre action aura été contre-productive : vous vous serez discrédité et, pire encore, il se peut même que votre interlocuteur se charge de vous sauver de votre "folie", ce qui va le renforcer dans ses convictions...

      À la place, rappelez les phrases de Valls de façon opportune (’les Blankos’, l’attachement éternel à Israël) ; celles d’Attali ("l’hôtel", "le pantalon à une jambe") ; de Berger (le ventre comme outil de production) ; du ministre socialiste, violeur et président du FMI : DSK ; de l’ancien président de l’UEJF, anti-raciste et avocat des femen Patrick Klugman (Dieudonné c’est antisémite, les femen qui urinent dans une église c’est la liberté d’expression) ; etc.
      Mais faites-le de façon nonchalante, sans que transparaisse votre avis, comme une boutade.
      Ce que vous pensez, vous le pensez car vous vous êtes informés pendant des dizaines voire des centaines d’heure sur le sujet ; les discours et les images sont présentes dans votre esprit, mais ce n’est pas le cas de votre interlocuteur ; ne l’agressez pas, contentez-vous de lui transmettre ce contenu symbolique qui essentialise l’énormité des contradictions du système - seulement là serez vous réellement subversif et efficace.

      C’est un moyen détourné et lent, en effet, ce qui pousserait à le rejeter comme tactique ; mais n’oublions pas qu’une armée victorieuse "remporte l’avantage, avant d’avoir cherché la bataille ; une armée vouée à la défaite combat dans l’espoir de gagner".

      Cette bataille sera donc gagnée en reportant, jour après jour, cet infime avantage...

      Cordialement


    • #709295
      le 01/02/2014 par Orca
      Courrier des lecteurs

      @erratum
      je te suis à mille pour cent sur cette voie de la nonchalance,
      c’est en effet le meilleur (sinon le seul) moyen de réveiller les dormeurs en douceur,
      je n’aurais pas mieux dit ;)


    • #709501
      le 01/02/2014 par post scriptum
      Courrier des lecteurs

      Bonjour
      D’accord avec vous et erratum
      En pareille situation,
      c’est en exposant les faits et rien que des faits,sans partie pris et sans passion, qu’on peut susciter des interrogations,prémices-sans garantie- de l’éveil .Car une verve passionnée et/ou révoltée fera disparaître du champ de la conscience de l’autre le contenu de l’information qu’on souhaitait faire initialement passer.Principe même de la gestion du conflit:savoir prendre sur soi ,reste neutre,tout au moins maîtriser sa propre fougue et renvoyer l’autre à ce qu’il/elle pense de ce qu’on expose et non de ce à quoi on pense et qui nous fait réagir.
      Pas facile le sens de la mesure...
      Je n’ai pas la prétention de dire que ça marche à 100%(encore faut-il "qu’en face" il y ait une volonté de comprendre par soi_même plutôt que de se faire le relais de ce qui se dit autour de soi )mais c’est éviter au mieux que l’autre s’emporte en prenant pour justificatif votre propre emportement
      Sinon,vous avez en face de vous un (e) paranoiaque typique(il /elle se sent toujours agressé(e))-ou un(e) qui dort encore confortablement dans la matrice -qui utilisera toujours votre discours pour le retourner contre vous ...
      Salutations


    • #710702
      le 01/02/2014 par sissi
      Courrier des lecteurs

      @erratum
      Excellent, c’est ce que je viens de décider, la tactique de lancer nonchalamment des miettes de ce genre car je m’aperçois que je passe pour une extrémiste de droite voire une facho ( c’est à mourir de rire).
      Mon discours franc et direct ne passe pas et je monte tellement sur mes grands chevaux, comme si je détenais la vérité que ça ne passe pas et je peux le comprendre. C’est très perturbant de se réveiller je l’avoue et aucun retour en arrière n’est possible, ce qui serait bien c’est que l’on puisse discuter entre nous si on se connaissait, se retrouver en "famille" en quelque sorte.


    • #711974
      le 02/02/2014 par Amy
      Courrier des lecteurs

      @orca
      "cette voie de la nonchalance". C’est tout à fait ça, très belle expression. J’en ai réveillé plusieurs mais pour certains cela m’a pris des années. Des années à être présente et de bon conseil dans leurs petits problèmes quotidiens. Du coup, ils m’écoutent parce qu’ils me reconnaissent de l’intelligence et de la grandeur d’âme. Ils savent que je ne les ai jamais jugés et que j’ai passé des centaines d’heures à lire. La combinaison des deux fait qu’ils me font confiance. On ne s’improvise pas "éveilleur", c’est le résultat d’un énorme travail sur soi et d’une forme d’exemplarité qui interroge et inspire. Après il y a aussi les rencontres avec des gens qui ont fait le chemin de leur côté et la connexion est alors immédiate, énergétique, un regard et trois mots suffisent. Ce que l’on sème porte des fruits un jour ou l’autre et on n’est pas toujours là pour le voir, c’est pour ça qu’il faut de la nonchalance qui est une forme d’humilité et de lâcher-prise. Le tout et la partie ne font qu’un, nous sommes dans un hologramme, un continuum et chacun peut contribuer à l’éveil collectif à sa manière, par le coeur, l’émotion, les arguments intellectuels, c’est du sur mesure et du cas par cas, il n’y a pas de règles. Pour celui qui est prêt, un mot suffira car c’est en une seconde que la chenille se transforme en papillon. Semons pour et dans le plaisir de semer, nonchalamment et incessamment.


  • #708243
    le 31/01/2014 par Le_Vrai_AB
    Courrier des lecteurs

    Bien venu Amigo et bon courage.


  • #708376
    le 31/01/2014 par trismus37
    Courrier des lecteurs

    Avant de lire et d’écouter Alain Soral, je n’avais pas de doute.
    J’étais pro-Israélien, islamophobe et trouvais pratiquement normal ce que faisait subir les Israéliens aux Palestiniens. (forcément des terroristes !)
    Et patatras !
    L’éveilleur de conscience à frappé !
    Je comprends d’autant plus l’état d’esprit palestinien, que je me sens dépouillé, moi aussi, de ma terre, de mon pays.
    Je ne sais pas si la France ou la Palestine occupées pourront revenir en arrière et retrouver leurs libertés, mais...
    Je ne retournerai jamais plus à mes croyances passées.
    Car une fois qu’on a compris, nulle possibilité de revenir en arrière.


  • #709096
    le 31/01/2014 par Giustizia
    Courrier des lecteurs

    Modestement merci pour votre témoignage. Vous avez trouvé les mots justes "Bénévolat envers soi-même", c’est exactement ça sauf que je n’arrivais pas à l’exprimer. L’éveil soralien nous permet de nous dépasser en nous cultivant. Merci encore


  • #709393
    le 01/02/2014 par solaine
    Courrier des lecteurs

    Courrier bien sympa signé M.
    L’auteur est un autodidacte politique, est-ce à dire que M. = Modem et par ricochet UDI ? (Modem et UDI étant ami comme cochon).
    C’est juste une supputation pour essayer de trouver qui se cache derrière ce M.


  • #709549
    le 01/02/2014 par Quenelle de Lyon
    Courrier des lecteurs

    Cette lettre illustre bien le sens des mots "Egalité & réconciliation"
    bravo !