Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un jour en France : jeudi 13 octobre 2016

Juppé Pécresse, les 35 heures d’Hanouna, Lorant Deutsch boycotté

Ce soir est un moment historique : les candidats à la primaire de la droite (LR) vont confronter leurs arguments à la télévision (ancien média de masse, avant l’apparition de l’Internet, qui est en quelque sorte une télé interactive avec une boîte noire de surveillance à laquelle on n’a pas accès mais qui est tout de même assez pratique pour la liberté d’expression).

 

 

Le Monde annonce « un premier débat sous haute tension », n’exagérons rien. C’est TF1 qui accueille les requins et les requines, enfin, la requine, NKM. Le reste, que des mecs, dont au moins un homosexuel. Mais à droite, ça ne se dit pas. Et puis on s’en fout, du moment que le programme est là. Remarquez, le programme, on s’en fout aussi puisque eux-mêmes s’en foutent. À l’arrivée, un petit spectacle de boxe à sept, avec interdiction de frapper (trop fort) la madame. Et puis, la finale est déjà prévue : ce sera Sarko contre Juppé. Juppé représentant la droite classique, soutenue par le centre (UDI), et Sarko la droite libérale qui louche vers sa droite, le FN. Un truc tout con qu’on a déjà vu cent fois.

Sinon, sur la 6, il y a le Journal de Bridget Jones, la célibataire américaine qui cherche un mec. Son histoire est un peu triste, elle oscille entre euphorie et déprime, le comportement qui va très bien au Système puisqu’on peut vendre à Bridget un tas de produits inutiles dans les deux cas. Quand ça va bien elle s’achète des pompes et des fringues ; quand ça va mal, des médocs et des sorties nazes entre copines. Pendant qu’on est dans les femmes – c’est ce gros coquin de Raffarin qui l’a proposé –, si Juppé devient président, Pécresse sera peut-être Premier ministre.

Autant dire que Juppé fera tout le boulot, en colmatant la brèche antiféministe qu’il avait ouverte il y a 20 ans, quand il était Premier ministre, avec ses Juppettes de galerie castées le 17 mai et virées le 7 novembre 1995. Sacré macho... Ce coup-ci, Alain ne fera pas la même bêtise. Il lui reste à ne pas déclencher un mouvement social comme celui de 95, ça la foutrait mal. Ça sera donc une présidence plan-plan, à la Chirac, quand tu touches à rien de ce qui peut faire péter la France : l’école, les impôts, le CDI, les retraites, l’hôpital, le, ben presque tout quoi.

On espère que Juppé, s’il est élu en 2017, ce qui lui fera 72 ans le 15 août, jour de la fête de la Vierge, aura l’énergie nécessaire pour nettoyer les écuries d’Augias socialistes.

 

JPEG - 29.9 ko
Dire que la gauche s’est battue pour les 35 heures...

 

L’énergie, c’est Cyril Hanouna qui va en avoir besoin ce soir : il commence son marathon de 35 heures de direct sans dormir. On n’a pas vu le règlement, du coup on ne sait pas s’il y aura un contrôle antidopage, sinon il pourrait éventuellement se la jouer à la Tyson Fury... On ne comprend pas très bien le défi car 100 minutes de « baba », c’est déjà assez dur. Là, il veut battre un record, celui du Téléthon, l’émission où les gens promettent de donner aux enfants atteints de myopathie ou de maladies rares, ce qui a le don d’énerver Pierre Bergé, qui ne récolte pas autant pour les « malades » du sida.

Cette performance – celle d’Hanouna, pas le sida – excite beaucoup ce grand quotidien qu’est Le Parisien, qui se demande par ailleurs pourquoi les gens sérieux ne le lisent plus. Le Parisien propose à ses lecteurs de suivre « l’évolution du marathon télévisuel minute par minute ». Pour info, la dotation publique aux canards boiteux de la presse a augmenté cette année, elle passe à 127M€. Chaque gros canard touche dans les 10 bâtons, les moyens dans les 5, etc. Minimum, 50 boules pur une cinquantaine de volatiles en voie de déplumage.

Attention ! Tout le monde n’aura pas droit à la manne céleste du ministre de l’Information sous contrôle. Il faudra pour ça faire des articles qui respecteront religieusement la parole dominante. Le plus drôle, si l’on peut dire, mais c’est une expression malheureuse, c’est que le Mensonge officiel coûte de plus en plus cher à des journaux qui dévendent, et que ce sont les Français eux-mêmes, à travers leurs impôts, qui bouchent les trous !

Résumé : même si tu n’achètes pas les journaux, les journaux vont se payer directement dans ta poche ! Si ça c’est pas de l’incitation à lire la presse officielle… Les journaux, c’est comme les autoroutes, on les paye deux fois !

« Être français, c’est parler le français et jouir de cet héritage qui s’appelle la France » (Lorànt Deutsch)

JPEG - 40.4 ko
Mieux vaut parler le Lorànt Deutsch que le Jamel

 

Un autre genre d’incitation – chaque jour on découvre un truc plus dingue que la veille – c’est le boycott de Lorànt Deutsch par deux profs d’histoire-géo d’un collège de Trappes. Explication de ce drame qui frappe à nouveau l’Éducation nationale socialiste : l’acteur féru d’histoire doit venir dans des classes de 4èmes faire une conférence sur l’histoire de France, la chose qui n’est plus trop enseignée dans nos collèges « réformés » par la Belkacem. On écoute un des enseignants pleurnichards :

« Au début on nous a présenté ça comme un spectacle pour éveiller le goût de l’histoire auprès des élèves. Nous avons dit que nous n’étions pas intéressés. Lorànt Deutsch a sûrement beaucoup de talent en tant que comédien mais ce n’est pas à l’Education nationale de le faire venir. Il y a deux missions différentes : la mission de l’Education nationale et celle de vulgarisation de Lorànt Deutsch. […] Il est assez marqué sur le fait qu’il faille aimer la France à travers ses grands personnages, ses rois… Nous, c’est aux antipodes de ce que l’on fait avec les élèves. Nous ne sommes pas là pour glorifier les rois ou pour faire aimer la France à nos élèves. Lorànt Deutsch défend la politique qu’il veut à travers l’Histoire mais ce n’est pas à nous d’être mélangés à ça. »

On répète la phrase, qui entre direct dans le top 10 de l’Éduc Nat depuis qu’elle existe : « Nous ne sommes pas là pour faire aimer la France à nos élèves ».

Comme si les profs, à Trappes, autrement dit Jamelville, faisaient autre chose que de la vulgarisation, surtout en 4ème ! Qu’on arrête de nous prendre pour des jambons. Quand on voit le contenu triste et con des livres d’histoire – cette matière si noble –, leur orientation idéologique pitoyable, les passages glorieux zappés par les malades qui font les programmes, histoire de bien démolir notre pays dans l’esprit des mômes, tout ce rabaissement pour obtenir la paix sociale en classe... et on s’étonne que tout ça finisse en guerre dans la rue !
Hé, le prof d’histoire socialiste ! Demain : interro orale au tableau sur les trois livres qui suivent. T’as intérêt à savoir ta leçon...

 

Leçons d’histoire de France par Kontre Kulture

Voir aussi :

22 juin
Un jour en France : jeudi 22 juin 2017
Zemmour défonce (Aurore) Bergé, le cinoche Mélenchon, Macron un Roi seul ?
14
21 juin
Un jour en France : mercredi 21 juin 2017
Fête de la Musique mondiale, Starbucks aime les migrants, les multi(anti)nationales
13
20 juin
Un jour en France : mardi 20 juin 2017
Alerte canicule, alerte terrorisme social, deux morts pour la France
31
19 juin
Un jour en France : lundi 19 juin 2017
Lendemain de cuite politique
24
16 juin
Un jour en France : vendredi 16 juin 2017
La France dit adieu à Helmut Kohl, le bac d’histoire-géo, l’affaire Grégory-Bayrou
11
15 juin
Un jour en France : jeudi 15 juin 2017
Le petit Grégory rebondit, Hidalgo reine du chemsex, Booba corrige le bac de philo
37
14 juin
Un jour en France : mercredi 14 juin 2017
Sauvez Najat !, sauvez Bayrou !, sauvez l’école !
13
13 juin
Un jour en France : mardi 13 juin 2017
Musée de l’Homme antiraciste, députée LREM foireuse, Michel Onfray est Dieu
57
12 juin
Un jour en France : lundi 12 juin 2017
La mort du politique, la naissance de l’a-politique, et la victoire des mathématiques
31
9 juin
Un jour en France : vendredi 9 juin 2017
Blanquer dénajatise l’école, le boum du télétravail, Hanouna contre le CSA
10
8 juin
Un jour en France : jeudi 8 juin 2017
Taxi 5 sans Samy Naceri, Yannick Noah paye sa prune, Lefebvre balance et Griveaux blanchit
9
7 juin
Un jour en France : mercredi 7 juin 2017
Le Quasimodo de Notre-Dame, Barbier sur Macron TV, suicide paysan
13
6 juin
Un jour en France : mardi 6 juin 2017
Taddeï dans le cul chic, Dieudonné contre le Giflé (Valls), une Seconde Guerre mondiale sans guerre
11
5 juin
Un jour en France : lundi 5 juin 2017
Ruquier "cocufié" par Mélenchon, Drucker "déplacé" sur France 2, Les Enfants de la télé sans Arthur
8
2 juin
Un jour en France : vendredi 2 juin 2017
Thomas Pesquet atterrit, un Sénégalais patriote, Têtu contre les Grosses Têtes
24
1er juin
Un jour en France : jeudi 1er juin 2017
Aubenas se paye Ruffin, Tony Parker lâche Najat, la semaine de 4 jours
5
31 mai
Un jour en France : mercredi 31 mai 2017
Maxime Hamou dérape, Hanouna contre les gays, StreetPress dénonce
16
30 mai
Un jour en France : mardi 30 mai 2017
Arte antisémite ?, Blanche allume Polanski, Diane Kruger l’antinazie primaire
18
29 mai
Un jour en France : lundi 29 mai 2017
La milice Act Up primée à Cannes, la SNCF contre le public, Despentes dévisse
24
26 mai
Un jour en France : vendredi 26 mai 2017
Burkini contre nudité à Cannes, les LGBT en Corse, Ozon le cul
28
25 mai
Un jour en France : jeudi 25 mai 2017
Collomb ministre des Gaffes, Ferrand dans la merde, Schiappa et le sexe, Nyssen à l’assaut du Ridicule (8991m)
15
24 mai
Un jour en France : mercredi 24 mai 2017
Godard par Hazanavicius, Rodin par Doillon, le fils Garrel et la fille Higelin
25
23 mai
Un jour en France : mardi 23 mai 2017
Hanouna l’homo, les (gros) nichons d’Afida Turner, Clitorine de Haas
20
22 mai
Un jour en France : lundi 22 mai 2017
France/Brésil en pots-de-vins sous-marins, les gros sponsors du Macron, L’Anne Hidalgo sur la sellette
3
19 mai
Un jour en France : vendredi 19 mai 2017
Spécial « 70e Festival mondialiste de Cannes dans l’indifférence générale »
12
 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

22 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1578376
    le 13/10/2016 par Praetorius
    Un jour en France : jeudi 13 octobre 2016

    Jacques Bainville.... vite !

     

  • #1578383
    le 13/10/2016 par caribbea
    Un jour en France : jeudi 13 octobre 2016

    Un homosexuel ? c’est lequel ?

     

  • #1578388
    le 13/10/2016 par La pythie
    Un jour en France : jeudi 13 octobre 2016

    J’aimerais bien voir Jamel Debouzze tenir les mêmes propos que le petit Deutsch...

     

    • #1578864

      Faudrait que Debouzze est fréquenté l’école ,et qu’il révise le Français .Mais bon ,j’en doute .


    • #1579154

      Réviser le français comme vous l’avez révisé ?
      En attendant, Jamel sait faire la différence entre être et avoir, lui.


    • #1579160
      le 14/10/2016 par La bricole
      Un jour en France : jeudi 13 octobre 2016

      Faudrait que Debouzze est fréquenté l’école ,et qu’il révise le Français .Mais bon ,j’en doute .




      "AIT fréquenté l’école"

      On se demande qui doit réviser sur ce coup la.


  • #1578398

    Effrayant.
    Le Collège Gustave Courbet de Trappes, je connais j´y ai enseigné, c´est le plus calme de Trappes, notion très relative, sur les 3. Les seuls blancs, 2 ou 3 par classes sont des portuguais, très différent de l´époque de Jamel ou Anelka, passés par ce Collège, où on voit bien sur les photos de classes publiées par VSD ; que la mixité sociale et ethnique fonctionnait bien à l´époque.

    Effrayant les profs d´histoire, très probablement des néo-titulaires de 25 ans qui s´en iront au bout de 3 à 4 ans, dur de tenir plus longtemps nerveusement sans séquelles. Chaque époque on descend d´un pas dans l´ignorance. Le CAPES d´histoire était un des rares difficiles à passer, moins de 5% de réussite, aujourd´hui probablement beaucoup plus. On touche moins qu´au RSA, avantages cumulés.

    De l´autre côté, Lorant Deutsch, un juif honteux pour certains qui produit un bon boulot dans ces documentaires, qui se fait boycotter par des traîtres probablement goy, peut-être même de leur plein gré.

    Pour avoir enseigné dans ces endroits perdus, je peux dire que tout ces enfants, assez ignorants et paumés, pour la plupart, ne demanderaient qu´à aimer la France, ou autre chose, si la doxa politique l´encourageait. C´est pour ca que Soral a raison, c´est possible. Ou c´était...
    Par contre, je peux témoigner, à Gustave Courbet, on encourage les concours de Slam, très utile pour se sentir francais et s´insérer dans la société.

    Il est difficile d´enseigner les rois de France dans l´école de la République francaise ; mais on est encouragé et subventionné pour aller par charter ou bus complet, en visite à Auschwitz.
    Les gens sont heureux, ils acceptent. No pasaran les heures les plus sombres.
    France est devenue République francaise.

     

    • #1578625
      le 14/10/2016 par Gerard J. Schaefer
      Un jour en France : jeudi 13 octobre 2016

      "Pour avoir enseigné dans ces endroits perdus, je peux dire que tout ces enfants, assez ignorants et paumés, pour la plupart, ne demanderaient qu´à aimer la France"

      Pour avoir enseigné à Saint-Ouen, près des puces de Clignancourt, je confirme.

      C’est d’autant plus dégueulasse et rageant de voir cette jeunesse pilonnée par l’abrutissement, bousillée...
      C’est ce qu’a fait l’Art Moderne au XXème siècle, c’est signé.


  • #1578400

    Et le Prix Nobel de Litterature pour Bob Dylan. Oddity !

     

    • #1578469
      le 13/10/2016 par Quetzal-Papalotl
      Un jour en France : jeudi 13 octobre 2016

      Né Robert Allen Zimmerman


    • #1578590
      le 14/10/2016 par anonyme
      Un jour en France : jeudi 13 octobre 2016

      L’attribution du Nobel de littérature a Robert Zimmerman dit "Bob Dylan" (alors que de grands écrivains comme Philip Roth attendent toujours) a provoqué la stupéfaction de Pierre Assouline de l’académie Goncourt. Pour sa part, la ministre de la culture Audrey Azoulay a salué un "choix audacieux et remarquable", cependant, qu’au Grand Journal (produit par François Bénichou) de Canal +, Charles Berling et Raphaël Glucksmann se rejouissaient de la nouvelle. De fait, le judaisme orthodoxe est l’une des inspirations majeures du troubadour.
      http://culturebox.francetvinfo.fr/l...
      http://www.coulisses-tv.fr/index.ph...
      http://forward.com/culture/163451/b...


    • #1578819

      anonyme,
      Philip Roth est un grand écrivain décrété par certaines personnes. C´est très mauvais en réalité, et judéo-centré. Son livre sur le méchant Lindbergh qui pouvait devenir président des USA dans les heures les plus sombres est un salmigondi imbuvable et infinissable. Mais les journaux aiment bien Roth qui heureusement a pris sa retraite.

      Il n´y a pas beaucoup de grands écrivains, d´ailleurs le Nobel a toujours été politique, pas littéraire. Le Clézio ou Sartre au lieu de Céline et Proust.


  • #1578424

    Debbouze l’agrégé d’histoire qui dit que l’islam est en europe depuis 8000 ans.

     

  • #1578433
    le 13/10/2016 par VIVACHAVEZ
    Un jour en France : jeudi 13 octobre 2016

    "Nous ne sommes pas là pour glorifier les rois ou pour faire aimer la France à nos élèves. Lorànt Deutsch défend la politique qu’il veut à travers l’Histoire mais ce n’est pas à nous d’être mélangés à ça."

    Et pourtant le mélange, tu le défends, pauvre tocard. Je ne te traiterai même pas de collabo, ce serait te faire trop d’honneur (de leçons).....
    Quant à Lorànt Deutsch, j’ai personnellement beaucoup apprécié ses émissions sur l’histoire de France, alors qu’à l’école, je n’étais pas un grand passionné, l’honnêteté me force à le dire.


  • #1578606
    le 14/10/2016 par réGénération
    Un jour en France : jeudi 13 octobre 2016

    Napoléon aussi naquit un 15 août, en Corse... Pour ce qui est de Trappes, c’est la ville la plus djihadisée des Yvelines, mais personne n’en parle, surtout pas Pécresse (la responsable du département) aussi absente à son poste qu’une Hidalgo pour les migrants à Stalingrad qui se les pèlent la nuit avec 5°C au thermo.


  • #1578608

    Jamelville, pauvre commune dont le nom est désormais irréductiblement lié à un gnome affreux et malfaisant.


  • #1578609

    Jamelville, pauvre commune dont le nom est désormais irréductiblement lié à un gnome affreux et malfaisant.


  • #1578617
    le 14/10/2016 par Ladislas
    Un jour en France : jeudi 13 octobre 2016

    « Nous ne sommes pas là pour faire aimer la France à nos élèves ».

    Celle-la, j’ai dû la relire trois fois pour être sûr de ne pas mettre gourer...


Commentaires suivants