Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un jour en France : jeudi 22 décembre 2016

Marine Le Pen la Russe, 100 Airbus pour l’Iran, Hidalgo, Delga et les subventions

 

Bon, on commence par quoi, ou plutôt par qui ? Angela Merkel. La chancelière allemande pro-américaine en a sorti une colossale au printemps 2016. Elle voulait « lutter contre la montée du FN en France ». Dans notre Europe libérale-merdique inféodée aux États-Unis et infestée de provocateurs sanglants, on aura tout entendu. C’est curieusement le couple franco-allemand qui est visé par les attentats, ces derniers temps… Et on a remarqué une chose : dès qu’un dirigeant s’approche trop de la Russie de Poutine, paf, ça pète chez lui. Mais ça peut n’être qu’une coïncidence.

 

Gardons le fil rouge russe, avec le feuilleton Kremlin/FN, ressorti par le renseignement américain et la presse française. Vous allez voir que tout se mélange, on s’en sortirait plus avec les mots-clés tellement il y en a. Reprenons dès le début, et dans l’ordre, si c’est possible. Depuis que le FN fait des scores à deux chiffres plus près des 20 que des 10%, les médias aux ordres lui cherchent des poux dans la tignasse blonde. On appelle ça le Quatrième Pouvoir, le Fonctionnement Démocratique, ou encore le Devoir d’Informer. Pourquoi pas ? Allons-y.

Marine Le Pen n’a jamais caché qu’elle allait chercher du financement à Moscou. Emprunts ou dons, on n’a pas vu les pièces pour se prononcer. C’est Mediapart qui balance l’affaire des 66 mails échangés entre Timur Prokopenko et le FN, à propos d’une demande de financement datant de 2014. Une équipe de Canal+ Investigation d’avant Bolloré avait bossé sur le sujet – un docu monté à la James Bond –, sujet qui, à l’arrivée, faisait plutôt figure de délation que d’information. Il s’agissait de prouver que la position sur la Crimée et l’Ukraine de Marine Le Pen en particulier et du FN en général était due au prêt en question, d’une valeur de 2 millions. D’euros, pas de roubles.
Hier, c’est le Canard enchaîné qui balance que le renseignement US s’intéresse à un prêt de 9,8 millions de dollars (en 2014) d’une banque russe au Front national. Réponse de MLP : la ligne pro-russe du FN était connue de tous avant cela, et n’avait pas besoin d’un prêt pour exister.

« Il n’est un secret pour personne que nous cherchons dans le monde entier une banque susceptible de nous prêter pour la présidentielle puisqu’aucune banque française n’a répondu positivement à notre demande »

JPEG - 76.9 ko
Marine Le Pen au Parlement russe en 2013

 

Plus récemment, les générosités du Qatar envers élus et ministres LRPS ont été révélées dans l’ouvrage Nos très chers émirs de Chesnot et Malbrunot. Si les journalistes français emmerdent trop Marine Le Pen, elle n’aura qu’à les diriger vers les sponsors de la campagne de Nicolas Sarkozy pour la présidentielle 2007, où évoluaient des puissances financières autrement plus invasives, à l’image du milliardaire canadien Paul Desmarais (en lien avec Carlyle), ou du banquier des banquiers, le « parrain » Antoine Bernheim. Là, on ne parle plus en unités, mais en dizaines (de millions). Sans oublier les 50 barres de Kadhafi, entachées de sang à tout jamais.

L’argent, la finance, la banque, tout ça se situe bien au-dessus du politique, qui fait avec, en tout cas qui ne peut faire sans. Mitterrand a essayé, il s’y est cassé les canines. La mission du politique aujourd’hui consiste donc à habiller en termes démocratiques « avalables » par le petit peuple les décisions de la Haute Finance. Finalement, ce sont les employeurs de nos politiques. Regardez Fillon et Macron, ils ne s’en cachent même pas, on peut leur reconnaître cette honnêteté. On n’aurait rien contre l’enrichissement de l’oligarchie, si ça ne menait pas à une paupérisation généralisée. Or c’est ce qui se profile, ce bon vieux capitalisme qui part en sucette, et qui dévore non pas ses propres enfants – ça, c’est déjà fait – mais ses propres jambes.

 

 

On espère ainsi que le méga-contrat d’Airbus avec l’Iran – 100 avions au lieu de 118, se lamente France Bleu – profitera à toute la côte atlantique, de Toulouse à Nantes, et aux milliers d’ouvriers français de l’aéronautique civile. On modère la bonne nouvelle, parce que ses satanés Iraniens ont aussi commandé 80 Boeing, et décommandé une douzaine d’A380, des zingues à grosse marge. Mais ce n’est qu’un début, car les besoins de la République islamique sont estimés à 400 ou 500 appareils. Dire que la France sarkozienne et hollandiste s’est alignée sur l’embargo israélo-américain, au détriment de ses propres intérêts...
Conclusion, ces deux « présidents » ont plus travaillé pour l’oligarchie que pour les Français. Voilà le reproche qu’on peut leur faire. La Haute Cour n’est pas loin... C’est peut-être pour ça que Hollande voulait la supprimer en 2014. À un moment donné, pour les gouvernants, il y a toujours une fourche, et deux routes : l’oligarchie, ou le peuple. Rares sont ceux qui prennent à gauche !

Même les politiques de gauche – c’est pour ça qu’on leur en veut plus aussi, la trahison n’en est que plus dure –, sont plus prompts à arroser leurs petits amis que leurs administrés. Ça fait populiste, mais chaque année, on peut calculer le degré d’honnêteté démocratique d’un élu en scrutant à la loupe les associations qu’il subventionne. Et dans le tas, il y en a une qui fait fort, parce qu’elle trône sur un sacré trésor et parce que son logiciel interne est quelque peu limité : Anne Hidalgo. Assise sur 10 milliards d’euros. Et sur ces 10 milliards, 310 millions partent en « subventions de fonctionnement » pour une myriade d’associations. Pas toutes d’utilité publique, hélas.

 

JPEG - 23.1 ko
Ça pour oser, elle ose

 

Un site de contribuables probablement de droite et probablement en colère a relevé quelques utilités privées. Morceaux choisis avec grosses arrière-pensées...

23 000 euros à l’association « L’impossible » pour deux projets dont « des ateliers artistiques et citoyens en prison qui proposent une résidence d’écriture sonore en détention sur le thème de l’identité autour de la création et la fabrication d’objets sonores. La création sonore est ici utilisée comme medium pédagogique : l’objectif est de permettre l’expression, la réflexion et la verbalisation des questions liées à son identité et sa place dans la collectivité.

Là on a un autre truc pas mal :

15 000 euros à l’association « HeSam Université » (Hautes écoles Sorbonne – Arts et Métiers) pour une étude sur « Les Jeux olympiques et paralympiques, accélérateurs du rapprochement entre Paris et la Seine-Saint-Denis » par le Centre Michel Serres

Celle-ci va ravir les internationalistes au grand cœur :

4 000 euros à l’association « Lire en Afrique » pour la création d’une bibliothèque dans le centre culturel de Grand Yoff à Dakar (Sénégal)

Ou ce machin très dans l’air du temps :

5 500 euros à la « Coordination des Associations pour le Droit à l’Avortement et à la Contraception » (CADAC) pour des rencontres internationales de soutien à la légalisation de l’IVG à l’étranger

Même une obscure association géorgienne touche sa part de butin, grâce à la baguette magique de la fée Hidalgo :

1 000 euros à l’association « Espace analytique, association de formation psychanalytique et de recherches freudiennes » pour la formation d’un coordinateur géorgien sur la compréhension et la prise en charge des troubles autistiques en Géorgie

Mais l’Anne de Paris n’est pas la seule à refiler le pognon de ses administrés à de louches entités. Le FN local vient d’en balancer une bonne sur Carole Delga, présidente de la région Occitanie depuis le 4 janvier 2016. Figurez-vous que la socialiste s’est mis en tête d’offrir du matériel informatique à 29 jeunes clandestins « accueillis » en Ariège. La générosité socialiste dans toute sa splendeur.

 

JPEG - 99.4 ko
Carole Delga déguisée en Mère Noël pour migrants ? On voit bien que c’est un montage, car d’abord Carole est droitière, et en plus les cadeaux ne peuvent pas tenir dans une seule main comme ça, sinon les migrants son vrais, eux.

 

C’était sans compter sur France 3 Régions, qui se lance alors dans du fact-checking, l’expression à la mode pour dire « vérification de l’info ». Effectivement, la tribu d’ados de 13 à 17 ans ne va pas toucher 30 fois mais une fois 1 664 euros pour l’achat de matériel de communication. On suppose qu’on va leur permettre d’entrer en contact avec leurs villages ou leurs parents respectifs. On espère juste qu’ils n’utiliseront pas cette connexion pour regarder des films de boule, ça serait le pompon.

Le titre anti-Delga est donc survendeur, et on en profite pour lancer un appel à la subvention, nous aussi. Ce serait un miracle si la région Île-de-France nous refilait 10 000 euros... À la rédaction, on aurait bien besoin de deux ou trois PC flambant neufs, surtout Pierre de Brague. On remercie à ce propos les généreux donateurs de disques durs externes et autres SSD, car on en avait bien besoin. Grâce vous soit rendue.

On pourrait compléter le fact-checking de France 3 en précisant que ce ne sont pas seulement 29 mais 1 080 clandestins qui sont arrivés de Calais en Occitanie à la fin octobre 2016. On imagine qu’il va falloir « équiper » les autres aussi...
Cette histoire rappelle les cris d’orfraie qui ont accompagné les premières déclarations alarmantes de Jean-Marie Le Pen sur l’immigration, déclarations que tout le monde admet plus ou moins aujourd’hui (avec des variantes), gauche comprise, et parfois même à l’extrême gauche.
La politique est une question de timing.

Voir aussi :

23 mai
Un jour en France : mardi 23 mai 2017
Hanouna l’homo, les (gros) nichons d’Afida Turner, Clitorine de Haas
19
22 mai
Un jour en France : lundi 22 mai 2017
France/Brésil en pots-de-vins sous-marins, les gros sponsors du Macron, L’Anne Hidalgo sur la sellette
3
19 mai
Un jour en France : vendredi 19 mai 2017
Spécial « 70e Festival mondialiste de Cannes dans l’indifférence générale »
12
18 mai
Un jour en France : jeudi 18 mai 2017
Les Patriotes de Philippot et ceux du Mossad, Didier Super se moque de l’antifascisme, Patrick Timsit se couvre
13
17 mai
Un jour en France : mercredi 17 mai 2017
Lapix croque Pujadas, Lassalle raconte, le film d’animation français
29
16 mai
Un jour en France : mardi 16 mai 2017
Francis Lalanne contre Valls, Mélenchon lorgne sur le FN, les homos de Tchétchénie
21
15 mai
Un jour en France : lundi 15 mai 2017
La cérémonie de passation de pouvoir entre Hollande et Macron, et l’effondrement du journalisme de cour
28
12 mai
Un jour en France : vendredi 12 mai 2017
Une Brigitte première dame, la France par Sylvain Tesson, les alcoolos punis de RSA
45
11 mai
Un jour en France : jeudi 11 mai 2017
Hidalgo-Aubry-Taubira ou les ruines du PS, Achtung au copyright sur la Shoah, Mélenchon le soviet cong !
14
10 mai
Un jour en France : mercredi 10 mai 2017
Valls mendie devant Macron, Cohen au mercato radio, Bloch patronne d’Inter
15
9 mai
Un jour en France : mardi 9 mai 2017
La France qui fait honte : “foodeuses” du Figaro, “interculturalité” d’Anne Hidalgo, électeurs de Macron “sans adhésion”
14
8 mai
Un jour en France : lundi 8 mai 2017
Le message de la petite Syrienne à Macron, RFI et le massacre de Sétif, la meilleure prof du monde is french
10
5 mai
Un jour en France : vendredi 5 mai 2017
Bürki à poil pour Macron, Doherty pété contre le FN, le Manouche antinazi
29
4 mai
Un jour en France : jeudi 4 mai 2017
Mgr Barbarin se couche, Loran des Bérurier Noir vote Macron, et le vrai Victor Lanoux
30
3 mai
Un jour en France : mercredi 3 mai 2017
La dernière de Kepel, la dernière de Charlie, la dernière de Décodex
15
2 mai
Un jour en France : mardi 2 mai 2017
L’abjection du collabo Stéphane Guillon, Laurent Delahousse et la manip de Yerres, Dany Boon for Macron
23
1er mai
Un jour en France : lundi 1er mai 2017
Macron la récup, la pleurniche des médias, Finky contre le shoah-business
26
28 avril
Un jour en France : vendredi 28 avril 2017
Marine fait de moins en moins peur, Macron de plus en plus
16
27 avril
Un jour en France : jeudi 27 avril 2017
Les deux candidats se préparent au grand débat du 3 mai
17
26 avril
Un jour en France : mercredi 26 avril 2017
Rions un peu entre deux tours : Valls revient, Lassalle chez Hanouna, Attali déraille
11
25 avril
Un jour en France : mardi 25 avril 2017
Autour de la fracture Marine/Macron : Fenech, Onfray, les profs d’histoire-géo
22
24 avril
Un jour en France : lundi 24 avril 2017
Deuil national : finale Hollande/Marine, suicide de la gauche, carte riches/pauvres
45
21 avril
Un jour en France : vendredi 21 avril 2017
Laetitia femme de flic, Molins et le papier tombé, le rapport attentats/élections
25
20 avril
Un jour en France : jeudi 20 avril 2017
Spécial anniversaires : Charles Maurras, Éric Dupond-Moretti, Jean Carmet et Hitler
11
19 avril
Un jour en France : mercredi 19 avril 2017
Tous aux obsèques du PS, 15 minutes pour convaincre, Joséph Macé-Scaron-Fillon
9

Les dessous de la politique, le rapport Occident/Islam et le projet mondialiste
sont sur Kontre Kulture

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

4 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1629185

    "4 000 euros à l’association « Lire en Afrique » pour la création d’une bibliothèque dans le centre culturel de Grand Yoff à Dakar (Sénégal)."

    Je considère que c’est une subvention intelligente car en aidant les étrangers dans leurs pays d’origine on leur enlève leurs raisons de venir en France.


  • #1629187

    On ne peut pas en vouloir à Mme Merckel ,pas plus à Mm Hidalgo qu’à Mme Carole Delga.C’est ce bon peuple qui les a élue ,eh bien maintenant on a le résultat ,le pire serait de réitérer le vote .


  • #1629278

    Une ’organisation sociale’ installée dans la prise d’otages du contribuable quand elle dispose de ce que lui rapporte son racket, et dans celle des déposants quand les banques de france refusent de financer la campagne du premier parti de France(de ce qu’il en reste) c’est l’integral fucking


  • #1629537

    Ils sont pas rancuniers les Iraniens, parce qu’avec toutes les saloperies qu’on leurs à faites depuis Mitterrand on aurait compris qu’ils le soient ...