Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un jour en France : lundi 18 septembre 2017

Couscous Philippot, des migrants à la fac !, et la défaite de l’Huma

 

 

Si Philippot avait voulu réveiller le monstre identitaire qui sommeille (à moitié) au FN, il ne s’y serait pas pris autrement. Le numéro 2 du parti national a commis mercredi 13 septembre 2007 un blasphème, presque un crime, un crime de lèse-nationalisme alimentaire : lui et sa bande ont mangé dans un couscous, « le meilleur de Strasbourg » peut-être, mais un couscous quand même. L’onde de choc semoulienne s’est propagée jusqu’à ce lundi 18 septembre. Car le couscous clive.

 

 

Sans entrer dans la polémique interne opposant les cadres du FN, qui sautent sur tout et n’importe quoi pour envenimer la situation, même sur une boulette de viande, se pose la question politico-gastronomique fondamentale : manger du couscous, est-ce que ça rend arabe, ou musulman, ou encore antifrançais, voire terroriste ? Parce que là on est dans la chaîne des amalgames à la Kepel, alors autant y aller à fond les brochettes de mouton.
La question identitaire secoue le FN, comme elle a secoué l’UMP sous Sarkozy avec la question d’Éric Besson en novembre 2009 sur l’identité nationale. Le site officiel du ministre avait reçu en un mois 40 000 commentaires, dont certains « xénophobes », avaient relevé Le Monde et le ministre.

 

 

Cependant, il y a deux immigrations, et deux catégories d’immigrés : ceux qui sont là et qui sont français, et ceux qui ne sont pas français. Parmi ces derniers, des désirables et des indésirables. Parmi eux, des « politiques » et des droits communs, avec une majorité de réfugiés ou des migrants « économiques », venus tenter leur chance (au grattage) dans les pays riches, dont notre chère France.

Philippot fait le pari de considérer les Français d’origine immigrée comme des Français à part entière – ce qu’ils sont, mais encore faut-il le rappeler – et de trier les autres. Et c’est le mot trier qui hérisse la gauche médiatique, rapport aux déportations de juifs étrangers en France pendant l’occupation allemande, alors que les uns n’ont rien à voir avec les autres. Les migrants sans papiers actuels ne sont pas des juifs persécutés, et les Français ne sont pas des nazis. Qui donc veut nous faire croire ça ?

 

 

Du côté des identitaires, on ne tergiverse pas avec ces distinctions, et on refuse en bloc l’immigré : la France ne doit pas subir un grand remplacement, il y a assez d’allogènes chez nous, on arrête l’immigration de masse sinon la France va disparaître. Si le constat peut paraître lucide, comment oublier ceux qui sont à l’origine de cette invasion par ouverture des frontières et paralysie de la justice, et qui sont justement compatibles avec la tendance identitaire du FN ?

Les immigrés auront finalement servi deux fois : en tant que travailleurs dans les années où l’industrie avait besoin de bras pas trop regardants sur la feuille de paye et les conditions de travail, et comme repoussoir national en temps de chômage de masse, de crise économique et de menace terroriste permanente. Et ce sont les mêmes agitateurs qui sont à l’origine de ces deux opérations. C’est ça, le hic, et nous posons cette question aux chefs de file des identitaires au FN : eux, vous en faites quoi ?

 

Ali Baba et les 40 v(i)oleurs

Illustration insolite de cette invasion tous azimuts, la fac de Reims a suspendu ses cours en raison de l’intrusion de 40 migrants dans ses locaux, enfin, sur son campus. Le président de l’université Guillaume Gellé a dit :

« L’accès aux locaux de l’université situés sur le campus Croix-Rouge est interdit jusqu’à rétablissement des conditions de sécurité »

Les 8 000 étudiants (globalement de gauche) n’iront donc pas en cours aujourd’hui. Heureusement, le syndicat étudiant UNEF a pris la défense des squatteurs, car la solidarité interhumaine prime l’éducation des petits bourgeois blancs :

 

 

On a relevé une phrase assez magnifique, très dans l’esprit UNEF-étudiants-genrés :

Alors que le pays des Droits de l’Homme leur semblait être une porte de sortie d’un enfer sans nom, c’est comme du bétail qu’ils/elles sont à nouveau poussé.e.s à quitter leurs abris de fortunes.

Attention, les UNEF, la solidarité c’est bien, l’orthographe aussi : normalement y a pas d’ « s » à fortunes sinon ça fait un gros contresens. Sinon le texte entier est un joli concentré de novlangue oui-ouiste, dans la droite ligne de la Fête de l’Huma qui a fait l’actu ce week-end. À part Iggy Pop, l’autre vedette méchamment rock c’était le communiste Pierre Laurent, la victime SM de Maîtresse Mélenchon qui applique le logiciel mitterrandien à la perfection.
Voici ce que lançait avec morgue le dictateur de la France insoumise le 2 juillet 2017 :

« Ne focalisons pas sur l’ambiance de décomposition de la vieille gauche ! Les spasmes d’agonie du PS, du PCF, d’EELV, leur échec électoral terrible et celui de leur complicité pour bloquer la percée de La France insoumise, leurs congrès respectifs, la réunion de Hamon : ce ne sont que des entre-soi juxtaposés. Laissons décanter. La vie est ailleurs. »

Bonjour la solidarité à gauche, dis donc ! Et à La Réunion, pendant que Laurent rafalait à La Courneuve les cadres mélenchonistes présents, Mélenchon tendait la main (un peu crochue) aux électeurs cocos. On appelle ça un braquage électoral : on tue le chef, on récupère ses possessions. Tarass Boulba ne fonctionnait pas autrement.

 

 

On a vu ce que le PC était devenu en 20 ans de « rénovation » : l’agglomérat de niches contestataires minoritaires a pris le pas sur la lutte sociale anti-oligarchique, les nouveaux « pôles de radicalité » étant parfaitement sur la ligne du progressisme édictée par cette même dominance politico-culturelle. Un sacré cas de grand remplacement idéologique !
Si le PC ne présente plus de danger pour la dominance, il reste maintenant le camp national, qui a récupéré la contestation sociale, que Philippot incarne au FN. Surtout depuis que Dupont-Aignan, marié furtivement à Marine Le Pen entre les deux tours, a lancé des ponts entre les rives de la droite libérale et du FN tendance identitaire.

Oui, les masses se recomposent sous nos yeux, on vit un moment de politique très excitant, faut le dire, parce que des fois, en France, ça a tendance à ronronner, rappelez-vous sous Chirac. Là ça va à 100 à l’heure, tout se mêle, se superpose, s’enlace, les ingénieries (la terreur « islamiste »), la tectonique des partis, les fusions-acquisitions politiques (Macron en était un des spécialistes chez Rothschild), les « réformes » antisociales, les « avancées » sociétales ! Attentats, PMA, social, Neymar Qatar, libéralisme/nationalisme, le volcan France est entré en éruption !

Un militaire disait que la guerre, avec tout le bordel qu’elle charriait, permettait de faire passer pas mal de saloperies, mais aussi de conneries sous le tapis. Finalement, la guerre, en tant que phénomène d’accélération politique, peut être vue comme une source de profits divers, économiques autant que sociétaux, que le capitalisme ne néglige aucunement (regardez le forcing sur la PMA). C’est bien ça le danger !

Voir aussi :

12 décembre
Un jour en France : mardi 12 décembre 2017
Terreur et chômage, Balkany et Johnny, sexe et galanterie
5
11 décembre
Un jour en France : lundi 11 décembre 2017
Les matches Mediapart/Bertin, Dupont-Aignan/Mimie Mathy, Rossignol/Ménard
38
8 décembre
Un jour en France : vendredi 8 décembre 2017
Théâtrale Shoah, les Français détestent Manuel Valls, Polytechnique sa mère
16
7 décembre
Un jour en France : jeudi 7 décembre 2017
Sus aux anti-crèches, la croix de Ploërmel, et la croix de Johnny
40
6 décembre
Un jour en France : mercredi 6 décembre 2017
Johnny, le Milieu, la came, les filles et l’alcool
45
5 décembre
Un jour en France : mardi 5 décembre 2017
Macron contre la télé publique, Mélenchon contre miss Salamé-Glucksmann, Blanquer dicte sa loi
21
4 décembre
Un jour en France : lundi 4 décembre 2017
Au fait la dette on la doit à qui ?, Aphatie la grosse balance, Massar mort pour le crack
17
1er décembre
Un jour en France : vendredi 1er décembre 2017
Porno contre féminisme, Hanouna contre JoeyStarr, Dany Machado contre le Bataclan
13
30 novembre
Un jour en France : jeudi 30 novembre 2017
France 2 romantise le Bataclan, Cantat la violence, Hugo Clément dérape et gicle
9
29 novembre
Un jour en France : mercredi 29 novembre 2017
Macron défonce le Burkina, Deschamps Cantona : 1-0, Filoche la grosse pétoche
17
28 novembre
Un jour en France : mardi 28 novembre 2017
Omar Sy en promo au Bangladesh, France 2 dégraisse (ouf), Satan en Concert sur Arte
40
27 novembre
Un jour en France : lundi 27 novembre 2017
Caroline Fourest chérie, autoracisme antiblanc, Patrick Cohen sur liste noire ?
10
24 novembre
Un jour en France : vendredi 24 novembre 2017
Pierre Ménès disjoncte, Raphaël Enthoven s’excuse, Raphaël Glucksmann attaque
11
23 novembre
Un jour en France : jeudi 23 novembre 2017
Emmanuel Petit déprimé, ouvrières harcelées, Najat Belkacem insensée
10
22 novembre
Un jour en France : mercredi 22 novembre 2017
Haziza brûlé, Finkielkraut chauffé, règlements de comptes chez les sionistes
12
21 novembre
Un jour en France : mardi 21 novembre 2017
"Ferme ta gueule", "Touche à ton cul" et "Bouffe ta merde"
29
20 novembre
Un jour en France : lundi 20 novembre 2017
Bienvenue aux réfugiés de Libye !, Dieudonné bat Valls, Moix avale (Attal)
27
17 novembre
Un jour en France : vendredi 17 novembre 2017
Prune pour le PS, Joann Sfar est partout, Patrick Liste Noire Cohen battu
6
16 novembre
Un jour en France : jeudi 16 novembre 2017
Miss Artois & Marion Le Pen, Alice Zeniter pour les lycéens, et la famille Traoré
27
15 novembre
Un jour en France : mercredi 15 novembre 2017
Public fake news Sénat, métro boulot crado, Jamel accuse ses auteurs !
11
14 novembre
Un jour en France : mardi 14 novembre 2017
Le plagiaire Jamel chez Drucker, le caïd Benzema sur Canal, Cantona l’antifrançais
85
13 novembre
Un jour en France : lundi 13 novembre 2017
Plenel plénélisé, dessins interdits, Stéphane Bern catho intégriste ?
16
10 novembre
Un jour en France : vendredi 10 novembre 2017
Macron 1er chez Salman 1er, Brigitte voilée, révolte anti-islam à Clichy
22
9 novembre
Un jour en France : jeudi 9 novembre 2017
Charlie Valls contre Mediapart, Haenel Médicis, 6 millions de chômeurs gattazés
7
8 novembre
Un jour en France : mercredi 8 novembre 2017
Ben Laden prend 6 mois ferme, Webedia balance, Kouchner & BHL s’enkurdent
12

La gauche et la droite, le social et le national, la guerre et la paix,
tout est sur Kontre Kulture

 

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

40 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1803555
    le 18/09/2017 par Chuchemimb
    Un jour en France : lundi 18 septembre 2017

    Ah l’ UNEF...Quel plaisir quotidien, lorsque j’étais étudiant à la fac dans les années 90, d’arracher leurs affiches de propagande ignobles.


  • #1803566
    le 18/09/2017 par Robert Citron
    Un jour en France : lundi 18 septembre 2017

    Je comprends pas ce que Phillipot cherche à faire. En fait, je me demande s’il a une stratégie de conquête (jusque là il a montré qu’il était plus que malin dans le domaine) ou bien s’il cherche simplement à trouver sa place sur l’échiquier.

    D’un côté, je vois un type cohérent qui attend de se faire chasser du front par une Marine sous influence Aliot/Collard tout en se préparant une formation politique toute prête à aller aux Européennes (Les patriotes) pour préparer le terrain 2022.

    De l’autre, je vois les liens entre fête du cochon, manif de forains, couscous et main tendue à FI, qui sont positifs sur le plan de la réconciliation nationale mais négatifs sur le plan de la clarté électorale...

    Quelqu’un à une idée ?

     

    • #1803620

      Le FN faisant plus de 50% à la présidentielle, au rythme actuel de progression, c’est complètement improbable avant 15 ou 20 ans. Il sera trop tard.

      Par contre, la majorité qui refuse la dictature néolibérale de Bruxelles, elle existe déjà depuis le référendum de 2005 sur le TCE.

      La seule solution est donc de trouver un compromis avec cette importante composante "de gauche" du Non au TCE. Il faudra contourner Mélenchon. Cela ne sera pas facile.

      Mais il n’y a pas vraiment d’autre option.


    • #1803664

      J en ai une, sans prétention. Je pense que Philppot prépare la contre offensive par avance avec un coup de plus que la nièce de Marine, Marion. Il sera sacrifié par Mme Le Pen sous une excuse du genre, sauver l unité historique du parti, une clarinette quand on pense à Menard ou Collard opportunistes sans honte. Phillippot ne craint pas d être jeté, il va coincer Marion dans l idéologie perdante du FN, et se présenter comme le nouveau visage de la droite patriote, et ainsi ringardiser tout ce qui touche de près ou de loin à la référencé « Le Pen »


    • #1803771
      le 19/09/2017 par funambule
      Un jour en France : lundi 18 septembre 2017

      @ Pitchou,

      En théorie c’est jouable, concrètement c’est souhaitable.
      Dans le monde réel qui n’est ni théorie ni si concret que cela, vous pourriez avoir raison si Phillipot était du genre pugnace et guerrier.
      iL est un très bon politique (perso j’apprécie la rigueur de ses interventions), pour le reste je crains qu’il n’ait pas le mordant d’un Mélenchon par exemple.


  • #1803568

    Vivement que Phillipot quitte le FN avant qu’il ne (re ?)devienne un parti d’opposition fictive, xénophobe et anti-arabe qui fera 10% aux élections. Qu’il s’en aille et fonde un vrai parti patriote sérieux avec des gens de valeur comme Dupont-Aignan.

     

  • #1803572

    Cette polémique complètement minable imposé a Philippot est une énième preuve que pour certains* ce n’est pas et ça na jamais été une question d’Islam ou de religion machin mais une question raciale, une partie de l’électorat du FN sont, n’en déplaise a certains, des racistes point barre ! Ils se servent de l’Islam pour maquiller sa en ’’anti Islam radical machin’’.
    Le couscous est la cuisine typique des maghrébins et c’est parce que c’est maghrébin que certains m*nables ont commencés a insulter Philippot voilà !
    Et non je ne suis pas un ’’gauchiasse’’ loin de là !

     

    • #1803586
      le 18/09/2017 par Philippot, vite !
      Un jour en France : lundi 18 septembre 2017

      une partie de l’électorat du FN sont, n’en déplaise a certains, des racistes point barre !




      Il y en a partout, mais certainement moins qu’au PS, qui est le parti qui a mis en œuvre une politique de discrimination raciale, quand le FN s’y est toujours opposé...


    • #1803657
      le 18/09/2017 par Mort de rire
      Un jour en France : lundi 18 septembre 2017

      Une partie seulement de l’électorat FN serait raciste ? Vous n’y êtes pas du tout. Personnellement j’aurai plutôt tendance à dire que l’ensemble de la population française est raciste, les racistes cohérents ont voté FN alors que les racistes "honteux"(auxquels on pourrait ajouter les allogènes ainsi que les demeurés antiracistes) ont voté pour Macron sur la base de peurs irrationnelles savamment entretenues par les médias.

      Si nous aurions été en de circonstances normales cela aurait fait un bon moment que Jean Marie Le Pen aurait été élu à la tête de ce pays, mais c’était sans compter sur la propagande de certains lobbies et sur la stupidité de certains cocus mentaux qui reprennent en permanence les mantras de ces gens là.


    • #1803692
      le 18/09/2017 par Robert Citron
      Un jour en France : lundi 18 septembre 2017

      Mais les amis, la VIE est raciste. Les races existent et elles sont complémentaires et naturellement adaptées aux lieux d’où elles sont nées. Le mot que vous cherchez est "identitaire" je crois, et c’est certainement pas la tendance du front qui nous intéresse le plus, non ?

      Sinon, je veux bien admettre qu’il y a un tas de gens qui sont au FN par efficacité (relative vu le résulat de l’année), mais qui sont bien plus proche d’un De Lesquen que d’un Phillipot, et qui vont d’ailleurs pouvoir profiter de l’effondrement du Front pour pouvoir vivre leur transition pleinement.


  • #1803581

    Le mot identitaire est entendu par certains dans un sens génétique : ils fantasment la population française issue des français de 1900 , avant les vagues méditerranéennes (italienne , encore que l ’ Italie du nord . . . , espagnole encore que l ’ Espagne du nord . . . , portugaise , maghrébine encore que les kabyles . . africaine .Ne parlons pas des polonais bien plus nordiques que les français ! mais regardons les français eux même de 1900 : les identitaires type Céline considéraient les français du sud de la Loire ( et alors ceux les plus au sud ! ) comme quasiment des africains , bref des non nordiques tandis que les français du nord de la Loire étaient racialement frères des allemands ( encore que les bavarois . . .) .Bref , on en sort jamais avec la génétique , ni en France ni en Italie ni ailleurs car chaque peuple européen à part la suède , norvège . .(encore que les samies . . ) mêle chacun plusieurs souches de populations présentes intriquées depuis le mésolithique ) ; les choses doivent être prises de façon plus réaliste : sont français tous ceux qui parlent le français et aiment cette langue merveilleuse , sont français tous ceux ceux qui quelque soit leur subtile nuance de peau ont accepté le merveilleux héritage français et en sont fiers ; cet héritage est sans doute celui d ’un grand peuple du passé celui qui a forgé la France , sa magnifique civilisation et ce même si le peuple dit de souche n ’est aujourdhui plus qu ’une composante de la population de la France actuelle , la survie de la France dépend de tous les français et de leur volonté de continuer à être français ; cette passion d ’ être français est la plus belle manière d ’ honorer nos ancêtres spirituels et d ’ empêcher que leur héritage s ’évanouisse . Etre français c ’est avoir la France en héritage pour l ’ enrichir et le transmettre.

     

    • #1803611

      Être d’un pays où d’une contrée, c’est bien plus une histoire de culture que de gènes.

      D’autant, que s’il ont réfléchit des flux migratoires il y en a eu dans toutes les époques, et toutes les régions du monde.
      Sans parler des empires, ce qui fait que même les nordique, comme tu les appele, même aux Nord de la Suède on du sang romains soit méditerranéen et il quasi certains qu’ils ont du sang mongole celui de Gengis Khan, l’ancêtre de Dominique...

      Bref, réduire les gens à leur apparence. C’est faire preuve de malhonnêté intellectuelle, ou tout simplement être con.


  • #1803623

    Ceux qui n’ont de cesse de rendre toujours les citoyens responsables des échecs des partis qui ont leur faveur vont vraiment avoir du mal à continuer de leur coller sur le dos les prochaines tôles électorales qui s’annoncent pour le FN et que l’on voit arriver plein écran.


  • #1803630

    Il y a des racistes au FN tout comme il y a des sectaires chez les Mélenchonistes ! Et encore je reste "gentil" car l’anti-racisme est un racisme créé de toute pièce par la pseudo-gauche pour créer un "monde meilleur". J’aurais pu citer d’autres noms chez les sectaires mais j’ai envie de simplifier en disant que des cons, c’est pas ça qui manque !


  • #1803631
    le 18/09/2017 par philippe
    Un jour en France : lundi 18 septembre 2017

    Huuummm, couscous, thieboudienne, yassa (...), le problème maintenant c’est que quand tu atterris en Afrique, le premier truc que tu vois ce sont ces saloperies de "M" du mc do.
    Bonjour, le charme de se rencontrer et découvrir nos cultures mutuelles.
    Heureusement que j’ai commencé à y aller il y a 30 ans, il m’en restera au moins de belles images.


  • #1803639
    le 18/09/2017 par Mort de rire
    Un jour en France : lundi 18 septembre 2017

    Et ce sont les mêmes agitateurs qui sont à l’origine de ces deux opérations. C’est ça, le hic, et nous posons cette question aux chefs de file des identitaires au FN : eux, vous en faites quoi ?




    Poser cette question ne sert à rien car la réponse est évidente, la place du traitre a toujours été sous une guillotine, je pense que tout français normalement constitué arrive à la même conclusion.

     

    • #1803726
      le 19/09/2017 par oleodedieu
      Un jour en France : lundi 18 septembre 2017

      Problème de compréhension...la question portait sur ce qu’il faut faire des Français d’origine étrangère non blanc : puisque les identitaires fantasment sur une France blanche et chrétienne...
      Donc virer les migrants clandestins ou demandeur d’asile : Ok
      Proposer la remigration aux étrangers : OK
      Mais que faire de tous les Français issus de l’immigration arabe, noire et autres aux traits clairement Non blanc : c’est celle-là la question qui fâchent...
      Et pour l’instant, dans les commentaires YT, quand tu poses la question... Il n’y a plus personnes !!!
      Là, est la vraie question qui fâchent....


    • #1804023

      A mort de rire,

      Vous êtes franc et clair .
      Faîtes attention car l’hypocrisie est l’arme maîtresse
      de vos adversaires qui sont en réalité vos ennemis .
      Le peuple gaulois est gravement menacé .et son héritage
      revendiqué par ses ennemis !
      C’est une arnaque pour le moins insupportable...
      Bravo pour votre sincérité et votre courage .

      .


  • #1803663
    le 18/09/2017 par Matthieu01
    Un jour en France : lundi 18 septembre 2017

    "Cependant, il y a deux immigrations, et deux catégories d’immigrés : ceux qui sont là et qui sont français, et ceux qui ne sont pas français."

    Ceux qui ne sont pas français le deviendront, comme ceux qui le sont maintenant de manière irrévocable (puisque même les monstres fascistes valident l’appellation d’origine) et qui ne l’étaient pas, le sont devenus. La terre entière est française, mais elle ne le sait pas encore, tant mieux pour elle...

     

  • #1803674
    le 18/09/2017 par pinkbrowser
    Un jour en France : lundi 18 septembre 2017

    manger du couscous, est-ce que ça rend arabe :
    Les journalistes chez er sont bien renseignés. Le couscous c’est berbère. « arabe » est utilisé avec une connotation négative.
    Sinon, c’est une polémique qui n’en est pas une.

     

    • #1803781
      le 19/09/2017 par sa majesté
      Un jour en France : lundi 18 septembre 2017

      C’est toi qui en fait toute une polémique. Rare sont les berbères qui ne s’identifient pas avec la culture arabe. Donc quand ont dit arabe c’est dans le but d’être inclusif. Jusqu’à maintenant je n’ai jamais entendu un marocain ou algérien se sentir insulté lorsqu’on lui disait que s ’était un arabe.


    • #1804057
      le 19/09/2017 par pinkbrowser
      Un jour en France : lundi 18 septembre 2017

      @ sa majesté : as tort sur toute la ligne.
      Pour pondre de telles énormités tu ne devrais connaître que des berbères ne connaissant pas leurs racines. La culture berbère dans son ensemble n’a strictement rien à voir avec la culture arabe (langue, tenues vestimentaires, coutumes, pratique de la religion...).
      Inclure ce qui diffèr est incohérent.
      Pour finir, dis à un kabyle qu’il est arabe et tu verras...


  • #1803710

    Marine Le Pen comme l’a parfaitement dit AS est grillée de chez grillée
    Elle ne peut pas s’allier à Wauquiez , les programmes économiques respectifs sont diamétralement opposés, les Français ne comprendraient pas qu’on puisse passer d’un programme très social à un programme ultra-libéral , si ce changement doit s’opérer Marion Marechal LP est plus légitime que Marine pour prendre la tête du parti
    Quant à Philippot, je pense qu’il partira du FN, emmenant avec lui la frange Gauliste du FN. Philippot pourra mieux ensuite chasser à gauche notamment sur les terres des insoumis...


  • #1803786
    le 19/09/2017 par sa majesté
    Un jour en France : lundi 18 septembre 2017

    Ce qui me frappe le plus en lisant les com c’est de voir à quel point les gens croient encore en des parties politiques. Quelle naïveté ! Ne savent-ils donc pas que les dés sont pipés d’avance et que tant que la France ne sera pas un pays souverain que toute sa politique est dictée par la troïka à Bruxelles ? Y compris en matière de couscous ?


  • #1803789

    Ah ! parce qu’une personne qui vote FN ou un représentant du FN ne doit en aucun cas manger un couscous ? ou doit se planquer pour en manger ? il est donc cantonné à manger du cassoulet sous peine d’être montré du doigt ou moqué .Sans déconner, on est chez les fous et la presse comme "France sphincter" qui n’ont rien d’autre à faire avec des chroniqueurs d’occases et des journalistes à la ramasse que personne n’écoute, à part eux-mêmes.

     

    • #1803980

      Bien d’accord. Je ne comprends vraiment pas cette polémique (sérieux, il y a des mecs au FN ou ailleurs qui vont nous dire ce qu’on peut manger ou pas pour rester cohérent politiquement parlant ?), et je dois dire que certains commentaires - ici même sur E&R - m’étonnent. Eh les gars ! Egalité et réconciliation, ça vous parle ?


  • #1803791
    le 19/09/2017 par Chaud king
    Un jour en France : lundi 18 septembre 2017

    Ça.« pédale dans la semoule »au FN.


  • #1803793

    Au château d’Arcy, pas mal massacré intérieurement (couleurs horribles) pour adapter le centre à des migrants et des SDF (mais surtout des migrants à 98%) il y a des arbres pluri-centenaires, un jardin de rêve, un charmant village, une petite ferme, la nourriture, le logement et le transport gratuits, la liberté d’action quasi-totale, pas mal d’argent de poche et des chambres particulières pour les couples. Des dortoirs pour les autres.
    Il héberge des gens qui ont obtenu le droit d’asile et peuvent travailler (concurrencer les Français). Ils peuvent être sympathiques et courageux, il n’en reste pas moins que les Français n’ont plus les moyens de se faire concurrencer. Motivation de l’un d’entre eux (exceptionnellement diplômé, lettré) en septembre 2017 : je m’ennuyais à crever en Algérie.
    La vie de château ! Le personnel de nettoyage est payé par l’association, peut-être français, en tout cas d’origine immigrée. On vous fait tout.
    http://www.leparisien.fr/espace-pre...
    Ce château sert de point de rassemblement avant dispersion des migrants dans toute la France. Les hébergés n’y vivent que temporairement.
    Au-delà du scandale économique, il y a celui des orphelins, vivotant aujourd’hui en famille d’accueil plus ou moins bien-traitante, et qui vivaient là. Des jeunes et vieux Français qui paient leur survie à prix d’or. Et celui de la culture française. Nos beaux châteaux africanisés, nos vieilles églises abandonnées dans des villages sans Dieu... c’est si triste.


  • #1803830

    Philippot est trop brillant et fait de l’ombre à Marine, c’est pourquoi il a des ennuis . Me fait penser à Bruno Mégret . Les mecs qui le contestent au FN sont vraiment ingrats, c’est grâce à lui que le FN s’est "dédiabolisé" et qu’il a doublé le nombre de ses électeurs .

     

    • #1803885

      C’est Marion qui faisait de l’ombre à sa tante et au système en général. Et à Philippot.
      Philippot est très assimilable par le "système". Il fait partie, bon gré mal gré, d’un lobby influent, c’est l’essentiel.
      Mais cette appartenance (involontaire) le dessert auprès de l’électorat FN qui ne le plébiscite pas.
      La grande qualité de Philippot c’est de se rendre compte que rester dans l’UE est le noeud du problème. En sortir est indispensable pour retrouver la liberté.
      Quant à son choix de restaurant, bof. Décor affreux. Il n’y a pas de bons restaurants-choucroute à Strasbourg ?
      Et puis le couscous, c’est une invention pied-noir il paraît.


    • #1804092

      MMLP faire de l’ombre au système ? C’est une blague ?
      " Philippot est très assimilable par le "système" "
      Si c’est le cas, on peut en dire autant de tout le personnel politique actuel, ce qui invalide le fait de focaliser sur untel plutôt qu’un autre.


  • #1803922

    L’actualité,
    c’est aussi l’Europe de bruxelles qui soutien Madrid quant au barrage du référendum catalan !..
    allant contre les conventions internationales de l’auto-détermination des peuples.
    Ceci remet en cause les théories de CIA..de volonté de l’europe d’éclater à coup sûr les Etats-Nations etc..
    Nos peuples ancestraux ont réellemnent ces volontés et demandes d’émancipations depuis longtemps..en catalogne, Irlande du Nord, Ecosse, Bretagne..Plutôt que disparaître tel une Alsace, la Picardie.. au pays des droits de l’homme’ , mais jamais des peuples, notion pourtant intégrante de la charte internationale du " droits de l’homme et des peuples" bien insinueusement cachée par la france.

     

    • #1804002
      le 19/09/2017 par Mort de rire
      Un jour en France : lundi 18 septembre 2017

      Personnellement je n’ai jamais cru à la théorie d’un plan mondialiste dans le but de créer une Europe des régions...

      Le progressisme a toujours eu pour but d’agréger le plus de peuple possible dans le but de leurs imposer leurs délires.


    • #1804203

      " Personnellement je n’ai jamais cru à la théorie d’un plan mondialiste dans le but de créer une Europe des régions... "
      Le problème c’est que quand on ne sait pas et que l’on veut quand même se prononcer, alors on ne peut que croire ou de ne pas croire, ce qui n’a pas plus de validité dans un cas que dans l’autre. Soit on sait soit on ne sait pas, et quand on ne sait pas alors il faut se renseigner. Et ici en l’occurrence, lire les ouvrages de P.Hillard, et surtout " La décomposition des nations européennes " peut aider à se forger une opinion pertinente car documentée.
      Et donc, ceci n’est pas incompatible, bien au contraire, avec " le but d’agréger le plus de peuple possible dans le but de leurs imposer leurs délires " puisque ces délires rejoignent le fait de parvenir à ce que suffisamment de gens souhaitent des évolutions qui ne leur seront en définitive pas profitables voire passablement néfastes.


  • #1804013

    Demain, par décision invertie phillipotienne républicaine énarque, nous opérerons le mélange définitif de l’huile et de l’eau !
    Pensez positif, pensez Phillipot !

     

Commentaires suivants