Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un jour en France : lundi 2 mai 2016

Femen, œil gauche, Hidalgo, Tornado

Ainsi une poignée de Femen a-t-elle perturbé l’hommage à Jeanne d’Arc, organisé traditionnellement par le FN, ce 1er mai 2016. En visionnant ces images, les personnes d’éducation chrétienne…

 

 

… se diront que les HP sont décidément pleins, les personnes moins bien disposées imaginant des solutions plus radicales (envoi à la campagne pour goûter aux joies de la vie champêtre à la cambodgienne, version 1975-1979). Réflexe naturel devant la bêtise, la violence, la souillure, de ces happenings. On sait tous que ces trois-quart folles, lancées par les relais de Soros en France, sont décrétées intouchables par les lois du victimisme féministe. Mais nous sommes en France, et nous n’avons pas besoin de ces lois paralysantes pour ne pas frapper les femmes : nous avons le sens de l’honneur, c’est-à-dire de la protection des créatures plus faibles. Pour paraphraser à moitié Voltaire, nous nous battrons pour protéger les Femen des coups qu’elles méritent, mais nous ne souscrivons pas à leur faux combat, qui se retourne contre les femmes et les gens d’honneur.

Cependant, poursuivons la réflexion : il semble désormais que toutes ces provocations de rue – une fois mises ensemble – sont destinées à faire craquer le peuple de France, à le faire basculer dans un esprit de vengeance, que ce soit au niveau sociétal contre les Femen après leurs blasphèmes, et au niveau politique contre les musulmans, après les crimes dits terroristes. Tout concourt à nous faire craquer. On nous pousse au crime. Afin d’éliminer les islamistes et transformer les musulmans en ennemis, car une fois le sang versé, on revient difficilement en arrière. C’est l’escalade des vendettas sur des générations. Et si on nous pousse au crime, c’est, une fois le forfait accompli, pour nous en accuser. Le piège est diabolique. Il est posé en plein milieu d’un chemin balisé par le pouvoir, à nous de ne pas tomber dedans. Mais ne tendons pas trop l’autre joue non plus. Il est temps de chasser les marchands du temple actuel, qui sont les organisateurs de ce chaos.

 

 

La police mutile

Des qui tombent dans le piège tête baissée, ce sont les jeunes manifestants du jour. À propos, les activistes rennais ont repeint le pont où « Jean-François » a perdu son œil, c’est la victime de la Révolution de mars-avril-mai 2016. si Philippe Muray était là, il proposerait l’érection d’un monument à Paris en forme d’œil poché géant, dans la ligne esthétique des horreurs de l’escroc Kapoor qui ont souillé Versailles. En attendant, Hidalgo – complètement à l’ouest depuis que les événements ont éclaté – pourrait rebaptiser sa grotesque canopée des Halles « canopée Jean-François », et les policiers qui ont osé répondre au flash-ball seraient fusillés à l’aube au fort d’Ivry. La France à l’envers, ça continue et c’est pas fini. Une minute de silence sera respectée dans tout le pays, comme la minute « Shoah » en Israël, où tout doit s’arrêter pendant une minute, les gens, les voitures, la circulation, la respiration si possible, et aussi le vol de territoire aux Palestiniens. Si la minute Shoah – la minute la plus sombre – durait un peu plus longtemps, les bulldozers détruiraient moins de maisons arabes. Comme quoi, la commémorite, ça peut avoir du bon. Tiens, une question, en passant : les destructions et spoliations se poursuivent-elles pendant le shabbat ?

 

On ne voit pas le bout de Nuit Debout

Restons dans les catastrophes, cette fois-ci naturelles. Les grands incendies de forêts aux États-Unis, particulièrement en Californie, une région très sèche, sont quasi-impossibles à éteindre. L’extinction ne peut être que naturelle, il faut attendre les pluies, parfois des mois. Le phénomène Nuit Debout en période d’« état d’urgence », c’est pareil : la pluie, ce sont les vacances qui arrivent, et tout le monde ira chez mémé ou aux États-Unis, goûter aux joies du capitalisme après avoir craché dessus. Ainsi sont les hommes, et leurs contradictions. Pour la petite histoire, les leaders de la révolution orange antigaulliste décrétée par l’oligarchie anglo-américaine en Mai 68, sont partis après coup en vacances… aux États-Unis. Anticapitalistes pour la vitrine (cassée), valets de l’Empire dans la coulisse. Rien ne change, dans la fabrication des fausses révolutions.

 

 

Au milieu de cette litanie de contradictions, on aura relevé, dans la nasse des échauffourées du 1er mai, un « Paris, soulève-toi » des plus intrigants.
Attends, soulève-toi contre les terroristes ou contre les policiers qui ont protégé les Français pendant les attentats et qui se sont fait embrasser par la foule, Renaud compris ? C’est pas clair, là, tout d’un coup. Heureusement, le maire de Paris Anne Hollandalgo, a autorisé les débats démocratiques (il manquait plus qu’on interdise les rassemblements) mais faudra que tout le monde aille au lit à 22 heures. La pauvre Nanou, larguée à mort, qui doit avaler les couleuvres de son président socialiste et payer les pots cassés de son billard anti-Valls à cinq bandes ! Heureusement qu’il reste la guerre contre les terroristes pour distraire un peu François le Bienheureux.

 

Le Royaume-Uni annonce avoir tué 974 combattants de l’EI depuis septembre 2014

Et nous, on en a tué combien ? Une dizaine de jets Tornado (chasseurs) et autres Typhoon (bombardiers), flanqués de drones Reaper, auraient permis d’atteindre ce « résultat ». Une coalition de 60 pays lourdement armés contre une bande de djihadistes en sandales, mal équipés, mal organisés, et mal armés... On y croit. Même gavés de Captagon et d’une foi en acier, des islamistes en Toyota ne peuvent rien contre des missiles surpuissants.

 

JPEG - 97.6 ko
Les principaux foyers d’exportation d’armements dans le monde (notez l’importance de l’Arabie saoudite comme client)

 

Des lance-bouteilles de gaz en guise d’artillerie, fabriqués à partir de tubes avec gros risque d’explosion au décollage, quelques lanceurs antichar TOW, qui auront eu raison de quelques tanks de l’armée syrienne, pas d’aviation, uniquement la guerre au sol. Et une guerre au sol, ça n’est jamais facile, surtout quand les mecs sont prêts à mourir sur place, ou dans des actions suicide. C’est l’explication de la difficulté d’avancer de la (vraie) coalition irano-russo-syrienne. La Syrie mettra encore de longs mois avant de se nettoyer de ces nids de frelons, et l’Irak n’en a pas fini.
En face, en occident, des journalistes se demandent comment tant de jeunes « Français » ou de jeunes « Belges » ont pu si facilement entrer sur le théâtre des opérations, au nord de la Syrie ou de l’Irak. C’est bien simple : ils y ont été encouragés. La Turquie fait un bouc émissaire parfait, à ce propos. Les services occidentaux ont toujours vu d’un bon œil le départ de ces djihadistes qui allaient se battre – sans le savoir – pour le complexe militaro-industriel wallstreetien, et mourir en général assez rapidement sous les tapis de bombes de la même oligarchie…

 

 

Du nettoyage par le haut, la même tactique a été utilisée par l’Arabie saoudite dans les années 1980, quand leurs salafistes quittaient le sol national pour aller mourir sous les chenilles soviétiques en Afghanistan. Cette exportation-élimination du risque de déstabilisation du régime a fait respirer les 4 000 princes parasites du Royaume… Éloigner le danger d’un renversement qui s’appuierait sur la loi coranique – un scénario cauchemar à l’iranienne (rappelons que 1979 est l’année de la prise d’otages de La Mecque par un commando wahhabite)... Voilà pourquoi les princes ont toujours financé le djihad… à l’étranger. Tout le paradoxe de la situation est là : l’observateur moyen ne comprend pas comment la même Arabie peut participer à une coalition anti-djihad et financer les mêmes djihadistes ! Et pour faire taire les sceptiques du camp occidental, il suffira de leur acheter des armes, beaucoup d’armes, aux Américains, mais aussi aux Français. Ah, le chômage national, il en crée des dépendances !

Voir aussi :

30 juin
Un jour en France : vendredi 30 juin 2017
Adieu Loulou Nicollin, la priorité de Macron 1er, un député voilé !
19
29 juin
Un jour en France : jeudi 29 juin 2017
Tour de France sexy, Marseille anti kebabs, TGV Paris-Vinci-Bordeaux
24
28 juin
Un jour en France : mercredi 28 juin 2017
Rwanda/France, la rééducation nationale, Amrani/Valls
24
27 juin
Un jour en France : mardi 27 juin 2017
Les super riches, amoureuse d’un migrant, Pôle Emploi bidon, T411 à la rue
28
26 juin
Un jour en France : lundi 26 juin 2017
Xavier Niel le sauveur, Rebecca contre la chantilly, Stéphane Guillon le collabo viré
17
23 juin
Un jour en France : vendredi 23 juin 2017
La vérité sur les affaires NKM, Grégory et Hanouna
24
22 juin
Un jour en France : jeudi 22 juin 2017
Zemmour défonce (Aurore) Bergé, le cinoche Mélenchon, Macron un Roi seul ?
23
21 juin
Un jour en France : mercredi 21 juin 2017
Fête de la Musique mondiale, Starbucks aime les migrants, les multi(anti)nationales
13
20 juin
Un jour en France : mardi 20 juin 2017
Alerte canicule, alerte terrorisme social, deux morts pour la France
31
19 juin
Un jour en France : lundi 19 juin 2017
Lendemain de cuite politique
24
16 juin
Un jour en France : vendredi 16 juin 2017
La France dit adieu à Helmut Kohl, le bac d’histoire-géo, l’affaire Grégory-Bayrou
11
15 juin
Un jour en France : jeudi 15 juin 2017
Le petit Grégory rebondit, Hidalgo reine du chemsex, Booba corrige le bac de philo
37
14 juin
Un jour en France : mercredi 14 juin 2017
Sauvez Najat !, sauvez Bayrou !, sauvez l’école !
13
13 juin
Un jour en France : mardi 13 juin 2017
Musée de l’Homme antiraciste, députée LREM foireuse, Michel Onfray est Dieu
57
12 juin
Un jour en France : lundi 12 juin 2017
La mort du politique, la naissance de l’a-politique, et la victoire des mathématiques
31
9 juin
Un jour en France : vendredi 9 juin 2017
Blanquer dénajatise l’école, le boum du télétravail, Hanouna contre le CSA
10
8 juin
Un jour en France : jeudi 8 juin 2017
Taxi 5 sans Samy Naceri, Yannick Noah paye sa prune, Lefebvre balance et Griveaux blanchit
9
7 juin
Un jour en France : mercredi 7 juin 2017
Le Quasimodo de Notre-Dame, Barbier sur Macron TV, suicide paysan
13
6 juin
Un jour en France : mardi 6 juin 2017
Taddeï dans le cul chic, Dieudonné contre le Giflé (Valls), une Seconde Guerre mondiale sans guerre
11
5 juin
Un jour en France : lundi 5 juin 2017
Ruquier "cocufié" par Mélenchon, Drucker "déplacé" sur France 2, Les Enfants de la télé sans Arthur
8
2 juin
Un jour en France : vendredi 2 juin 2017
Thomas Pesquet atterrit, un Sénégalais patriote, Têtu contre les Grosses Têtes
24
1er juin
Un jour en France : jeudi 1er juin 2017
Aubenas se paye Ruffin, Tony Parker lâche Najat, la semaine de 4 jours
5
31 mai
Un jour en France : mercredi 31 mai 2017
Maxime Hamou dérape, Hanouna contre les gays, StreetPress dénonce
16
30 mai
Un jour en France : mardi 30 mai 2017
Arte antisémite ?, Blanche allume Polanski, Diane Kruger l’antinazie primaire
18
29 mai
Un jour en France : lundi 29 mai 2017
La milice Act Up primée à Cannes, la SNCF contre le public, Despentes dévisse
24
 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

3 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1457333
    le 02/05/2016 par Requiem for a Dream
    Un jour en France : lundi 2 mai 2016

    Ces jupes dorées sont affreuses. Ces femmes ne peuvent avoir bu un bon champagne français pour porter de telles laideurs sur leurs corps.


  • #1457454
    le 03/05/2016 par Raymond
    Un jour en France : lundi 2 mai 2016

    Regrettons que tout le monde ne choisisse pas de s’affirmer en piaillant hystériquement, le cul à l’air dans les rues, pour se faire serrer par des crs qui vous tutoie comme si on avait gardé des manifestants avec eux, ça met de ’l’ambiance’. Les fous de l’ordre aux prises avec les fous du désordre. Voilà une ’organisation sociale’ (il faudrait inventer des mots) qui engendre bien des délires et bien des déséquilibres psychiques, psychologiques, comportementaux, c’est significatif du niveau de déliquéscence auquel elle est parvenue, à force de perversités, de dévoiements, de compromissions, de délitements et de mépris des Lois Universelles.


  • #1457796
    le 03/05/2016 par FaB
    Un jour en France : lundi 2 mai 2016

    A propos du graphique "Les principaux foyers d’exportation d’armements dans le monde", ne manque t-il pas un important pays exportateur d’armes ?
    Comment s’appelle t-il, déjà ? L’Islande ou Israël ? Je les confonds toujours...
    J’aurai été curieux de voir ce que ça donne.
    Remarquez, leur production est peut être sensiblement inférieure à celle des quatre pays cités. Mais bon...

    Dissidemment,

    FaB