Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un jour en France : lundi 2 octobre 2017

Un cycliste à moteur, Xavier Niel über alles, Les amoureux de la France

 

 

Thème central du jour, pour ceux qui n’auraient pas envie de chercher : le libéralisme, c’est (de) la triche. On sait bien que c’est très facile d’incriminer toujours les mêmes trucs, le libéralisme, l’oligarchie, les lobbies, tout ça. Même nous des fois on en a marre, on voudrait dénoncer autre chose, par exemple les curés, les flics, les CRS, les chasseurs, les beaufs, mais il y a trop de monde sur le créneau, la concurrence est trop forte. On est obligé de se spécialiser sur la dénonciation un peu foireuse dont personne ne veut, celle qui fait mal à la tête, rapport aux coups qu’elle provoque. Car s’en prendre aux cibles « normales » est non seulement autorisé, mais encouragé, et bien rémunéré par l’oligarchie. Ah mince !

 

Un petit fait divers de rien du tout avec une résonance politico-économique : un cycliste de 43 ans s’est fait choper avec un vélo à moteur. OK, où est le mal ? Eh bien le gars participait à une course de 3e catégorie, c’est-à-dire que c’est un semi-pro – mais encore amateur – d’après la FFC, la fédération française de cyclisme sans moteur. Le coquin s’est évidemment fait pincer après avoir grimpé une côte trop facilement. Faut être con quand même. Cependant, ce moteur caché lui a permis d’engloutir pas mal de primes, les gendarmes sont d’ailleurs en train de lui faire cracher le total à ce sujet.

 

Sur cette vidéo, les commentateurs espagnols se posent des questions sur le vélo de Froome qui avance tout seul)

 

L’intérêt de cette histoire réside dans la concurrence acharnée que les amateurs se livrent désormais. Au bout, il y a la carotte du fric et de la gloire, et ça fait vite franchir la ligne rouge de la morale, sportive ou autre. En politique, elle est franchie depuis longtemps, mais c’est le domaine du machiavélisme, pas de la morale. Accuser un homme politique d’être amoral c’est comme accuser un crocodile d’avoir des dents ou de ne pas être un pingouin : ça n’a aucun sens.

À propos de politiques et de morale, Xavier Niel en a sorti une bonne ce lundi 2 octobre 2017 au journal Le Parisien , devant un parterre de 4 entrepreneurs, le tout dans les nouveaux locaux de Station F, là où il incube des dizaines de start-up.

« Un entrepreneur est plus capable de changer le monde qu’un politique » (Xavier Niel, 2017)

Xavier, qui se présente comme une espèce de Steve Jobs français, pragmatique et créatif, va pourtant en sortir une bien grave sur les entrepreneurs :

« L’entrepreneur moyen français a fait une grande école, est blanc, issu d’un milieu favorisé. Bien qu’autodidacte, je m’intègre dedans. N’est-on pas capable de créer un autre type d’entrepreneuriat avec plus de femmes, de personnes issues de milieux plus défavorisés, de la diversité ethnique, religieuse ? »

Là on ne voit pas trop le rapport : ça compte d’avoir tant de % de non-Blancs ou de non-mâles ou de non-chrétiens à la tête des entreprises ? L’entrepreneur blanc, mâle et chrétien serait-il à l’origine des discriminations à l’embauche et au niveau de la vocation d’entrepreneur ? En revanche, point d’antipatronisme primaire chez nous. L’idée de Niel d’intégrer dans Station F tous les services de l’État (Pôle emploi, Urssaf, Poste) est bonne. Mais quel entrepreneur petit ou moyen peut se payer ce luxe ? Et puis, dans son interview, il balance une jolie contradiction :

« Quand j’entends “je n’arrive pas à être financé parce que je suis en France”, je réponds : “C’est parce que ton projet n’est pas bon” » est suivi 5 réponses plus loin par « On a besoin de pousser les gens à investir dans les start-up. Les Français sont parmi les plus faibles investisseurs ». Tout le monde n’a pas eu la chance de commencer dans le proxénétisme ! Heureusement, Xav’ est aujourd’hui casé avec la fille Arnault, donc la morale est sauve. Ils sont tous deux dans le top 10 des milliardaires hexagonaux.

 

 

Alors stop au Niel-bashing, nom d’une pipe : lui et son fonds d’investissement soutiennent 2 ou 3 start-up par semaine, soit plus de 1 000 en tout, dont la moitié à l’international. Et le travail collectif – le partage de connaissances – y est développé… chez les développeurs (de l’école 42). Et maintenant, voici le credo de Xav’ :

« Une très bonne idée avec un mauvais entrepreneur, on ne va rien faire. Un bon entrepreneur avec une mauvaise idée, on peut essayer de faire quelque chose. »

Tiens, si on appliquait cette phrase aux politiques ? Si l’idée – la préférence nationale – du FN est une bonne idée, qu’en est-il de celle qui l’incarne actuellement ? Si une grande idée politique ou une vision est incarnée par un homme de valeur, on pense à De Gaulle ou à Chavez (OK Lapierre, on a oublié l’accent), alors ça fait des étincelles. Mais si vous avez une idée généreuse, par exemple le socialisme, incarnée par Hollande, voire Cambadélis – il veut reprendre le parti, il le dit dans son bouquin tout frais sorti – alors là effectivement on fait comme Xav’, on balance le bébé avec l’eau du bain.

Dupont-Aignan, lui, est courtisé de toutes parts : par le FN de la paire Ménard & Collard, et par Les Patriotes de Philippot, qui vient tout juste d’en faire un quasi-parti politique. Du coup, Dupont-Aignan a choisi lui aussi de monter sa cabane, Les amoureux de la France !

 

 

D’après nos calculs, cette plateforme participative qui a pour but la rédaction d’un programme politique commun (40 ans après celui de la gauche) à toutes les droites de France, ça sent le rapprochement avec Ménard & Collard, les Dupond & Dupont du nationalisme islamophobe pro-sioniste. Mais on peut se tromper, la politique est une science tellement inexacte !

NDA tend la main à Wauquiez, qui se fait déjà accuser de « fascisme » dans les médias de gauche – bientôt on devrait le voir en « nazi » en une de Libé avec interview de BHL et encadré de Moix – et à ce qui reste du FN sans Philippot. Là, ça sent quand même l’OPA du petit – Debout la France – contre le gros, le FN ! Mais dans le monde des affaires, un petit peut dévorer un gros. Regardez ce que Xavier Niel, qui a commencé tout petit en franchissant quelques interdits, est devenu 30 ans plus tard avec l’opérateur Free... sur le dos de la téléphonie publique.

On dirait que la re- ou dé-composition du gros poisson national aiguise les appétits des petits poissons autour !

Voir aussi :

20 octobre
Un jour en France : vendredi 20 octobre 2017
Sexe, drogue et rock and roll avec des Rolling Stones à 254 euros l’entrée
28
19 octobre
Un jour en France : jeudi 19 octobre 2017
Rozon le cochon, Omar Sy contre Zemmour le criminel, Marilou Berry superstar
24
18 octobre
Un jour en France : mercredi 18 octobre 2017
Vive les yachts, la fin du fret SNCF ?, Philippot contre la meute
17
17 octobre
Un jour en France : mardi 17 octobre 2017
BalanceTonPorc/Juif, Anne Frank(enstein), Massilia détritus
27
16 octobre
Un jour en France : lundi 16 octobre 2017
Oliver Stone weinsteinisé, Blanquer contre l’écriture inclusive, le PS dégraisse
28
13 octobre
Un jour en France : vendredi 13 octobre 2017
Balladur revient... chez Zemmour, droit de cuissage, immigration massue
26
12 octobre
Un jour en France : jeudi 12 octobre 2017
Garrido, rends l’argent, Le Média sort ses griffes (limées), les allocations Macron
6
11 octobre
Un jour en France : mercredi 11 octobre 2017
Weinstein et les Françaises, sugar babies pour mecs riches, Caroline Roux démission
39
10 octobre
Un jour en France : mardi 10 octobre 2017
Spécial Mélenchon contre Valls, islamo-gauchisme contre judéo-fascisme !
12
9 octobre
Un jour en France : lundi 9 octobre 2017
Plus de femmes soldats, villes (très) moyennes, Grandes Gueules mini courage
10
6 octobre
Un jour en France : vendredi 6 octobre 2017
10 ans pour Mamie Djihad, un GM’S répond à Macron, Éboué & Cohen
12
5 octobre
Un jour en France : jeudi 5 octobre 2017
Panique dans le RER, Dupont-Aignan attaque, grosse drague de rue
54
4 octobre
Un jour en France : mercredi 4 octobre 2017
Justice pour Dieudonné, justice pour Theo, justice pour les mal-logés
10
3 octobre
Un jour en France : mardi 3 octobre 2017
Hommage à Mauranne & Laura, assassinées par les "failles" de notre "Justice"
86
29 septembre
Un jour en France : vendredi 29 septembre 2017
Non aux 4 000 vaches !, Paris-Lyon en 5h avec Ouigo, Hadopi revient !
20
28 septembre
Un jour en France : jeudi 28 septembre 2017
La manif des retraités... enfumés par Macron, Chirac retraité des femmes
14
27 septembre
Un jour en France : mercredi 27 septembre 2017
JO Paris 2024, c’est le Pérou !, Pénicaud contre Lucet, Obono et le terrorisme
16
26 septembre
Un jour en France : mardi 26 septembre 2017
Najatisme décapité, putes de Lyon, Sarah, 11 ans, "consentante"
17
25 septembre
Un jour en France : lundi 25 septembre 2017
Spécial 93 : le classement des villes, le poids du social et l’économie du shit
21
22 septembre
Un jour en France : vendredi 22 septembre 2017
Les cuisses à Brigitte, le temps de travail, les princesses modernes
46
21 septembre
Un jour en France : jeudi 21 septembre 2017
Tetris politique : FN désocialisé, France insoumise en embuscade
8
20 septembre
Un jour en France : mercredi 20 septembre 2017
Macron rappelle les expatriés, sélection à la fac, le gros cancre Aphatie
13
19 septembre
Un jour en France : mardi 19 septembre 2017
Le Monde avec Bernanos, la France Alzheimer, le porno gay 120 Battements
11
18 septembre
Un jour en France : lundi 18 septembre 2017
Couscous Philippot, des migrants à la fac !, et la défaite de l’Huma
40
15 septembre
Un jour en France : vendredi 15 septembre 2017
La pleurniche de Stéphane Guillon, Ardisson sodomisé, Dupontel à la rue
25

La France, l’entreprise, la banque et la politique, tout est lié,
même sur Kontre Kulture

 
 






Alerter

13 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1812090
    Le 2 octobre à 21:15 par réGénération
    Un jour en France : lundi 2 octobre 2017

    Xavier Niel & Delphine Arnault un mariage de classe oui, mais tribal aussi. On parle toujours du même gros poisson en fait.
    Je n’ai aucune confiance en ces gens, je préfère l’entrepreneur indépendant maître de son idée qui va pas aller se faire incuber par Xavier et les autres. Çà devrait être un droit pour tous de créer sa boîte comme il le veut et d’en vivre !
    Vive les PME-TPE !

     

    Répondre à ce message

    • #1812442
      Le 3 octobre à 16:06 par Math
      Un jour en France : lundi 2 octobre 2017

      Niel aurait tort de se priver.
      Sur 100 boites, dans lesquelles ils investissent 200K max à chaque fois, si une seule parvient au milliard dans les 10 ans, c’est déjà le jackpot.
      Et il y a bien + de 100 candidats intéressants par an sur la zone GB/France/Italie.

      Leur argument est imparable :
      De toute façon, même s’il te restera au final 8% (par dilutions successives), il vaut mieux posséder 8% d’une boite qui a + de chances de valoir 100 millions, que 80% d’une boite qui a 5 fois moins de chance d’atteindre 10 millions à la revente, parce-que sous-capitalisée .

      Même si c’est pas non plus d’un niveau stratégique fou fou... , y a presque de la beauté dans la simplicité du procédé.

      L entrepreneur français veut juste qu’on lui foute la paix, être indépendant. Il n’a aucun reve de gloire ou de conquête la plupart du temps. Ses 4000e par mois lui suffisent, si ca ne lui prend pas trop de temps.
      Y a rien d’épique dans sa démarche. Aucun rêve de grandeur. Il se moque comme du quart, en +, de changer le monde (il s’en fout lui, il a à bouffer).

      Au final, il se fera manger, comme tous les indépendants/TPE-PME qui n’ont pas compris comment le jeu se joue.

      .

       
  • #1812166
    Le 2 octobre à 23:19 par Absurdien
    Un jour en France : lundi 2 octobre 2017

    Niel qui se fournit en matériel chez Apple, bonjour l’esprit de liberté.
    L’arc-en-ciel sur l’affiche de NDA, je ne sais pas, ça donne un côté Benetton.

     

    Répondre à ce message

  • #1812170
    Le 2 octobre à 23:28 par Lio
    Un jour en France : lundi 2 octobre 2017

    concernant le cycliste, la 3ème catégorie est la catégorie d’entrée ,c’est à dire celle dans laquelle peut prétendre courir n’importe quel coureur. Le type n’a rien d’un semi pro. Et d’ailleurs à 43 piges ils sont plus que rares à côtoyer l’élite. Pour les primes, une victoire doit rapporter à peine une centaine d’euros au total, bien loin du coût du moteur et encore plus de celui du velo. On ne gagne pas d’argent dans ces catégories, sauf exception, mais dans ce cas, on n’y reste pas !

     

    Répondre à ce message

  • #1812180
    Le 3 octobre à 00:07 par ulrich
    Un jour en France : lundi 2 octobre 2017

    la video avec Froome ne laisse pas du tout penser qu’il utilise un moteur. Il est maintenu, et légèrement poussé par un homme et à un moment il s’aide meme avec la pointe de son pied droit pour avancer.
    Oui son velo roule mieux qu’un btwin de 15kilos, il est surement en carbone avec des roues à 2000euros piece, le bonhomme pèse 65 kilos mouillé, visuellement dans le mouvement c’est pas la meme chose.
    Si vous voulez voir une video ou Froome utilise vraiment un moteur il faut taper Froome mont Ventoux 2013 dans youtube et regarder son attaque sur Contador.

     

    Répondre à ce message

    • #1812293
      Le 3 octobre à 10:22 par Geof’
      Un jour en France : lundi 2 octobre 2017

      pas d’accord : même avec des roulements à billes 5 étoiles, il faut un minimum pousser...

      sur une séquence, le vélo avance TOUT SEUL, la main du gars, c’est l’alibi...(ou alors en pente mais non..)

      MOI, je suis communiste parce que précisément, la compétition n’est JAMAIS loyale, le gain se réalise tjrs "par la bande", entre chien et loup...

      combien de fortunes se sont faites par monopole légal, licence spéciale, contrat public ?
      combien de petits patrons partis de rien sont arrivés "tout en haut" ?

      je défie n’importe qui de prouver que j’ai tort (E&R inclue)

      Geoffrey, neo-communiste wallon triomphant

       
  • #1812189
    Le 3 octobre à 00:43 par Alex
    Un jour en France : lundi 2 octobre 2017

    J’ai fait la piscine de 42. Sur bien des aspects c’est une sorte d’Uber mais de l’école. Le côté décontracté et je m’en foutiste c’est bon pour la pub. En réalité tu est laché tout seul, y’avais aucun cour, aucun prof et tes camarades sont tes concurrents (4000 candidat pour 1000 place).
    Ecole ouverte en permanence parce que les contrôles sont tout les jours et la moindre erreur c’est zero. C’est bien pour apprendre très tôt qu’il ne faut pas compter ses heures.

     

    Répondre à ce message

  • #1812193
    Le 3 octobre à 00:56 par goy pride
    Un jour en France : lundi 2 octobre 2017

    il y a la carotte du fric et de la gloire



    Quelle gloire personnelle peut-on retirer quand on a gagné en trichant ? Est-ce que ces gars sont capables de se regarder droit dans les yeux face à un miroir ? Le problème de notre époque c’est que les gens sont superficiels et se contentent de minables succédanés, de contrefaçon : Nuggets, succédanés de poulet. Etre sous les feux de la rampe médiatique, succédané de réussite...
    Nous vivons dans une ère où le faux a remplacé l’authentique et les gens en sont ravis !

    Dupont-Aignan est gentil mais il n’a toujours pas compris ! Il ne percute toujours pas que toute discussion politique est vaine si on ne place pas la souveraineté nationale, c’est à dire la sortie de l’UE et de l’euro système, au premier plan. On est littéralement en prison mais les gars passe l’essentiel de leur temps à discuter de programme politique inapplicable au sein d’une prison. La priorité des discussions et des réflexions devraient tourner autour de la souveraineté nationale et sur les moyens pour convaincre l’ensemble de la population.
    D’ailleurs maintenant qu’il y a les Patriotes, le FN et Dupont-Aignan, cela fait avec l’UPR quatre partis patriotes en France ! Si tous se mettaient à marteler haut et fort la nécessité de quitter l’UE et l’Euro cela finirait par avoir un écho au sein de la population française. Là cela ne serait plus un petit parti isolé mais 4 partis politiques !
    Il faut convaincre les Français de cette nécessité car quiconque accédant au pouvoir qui désirerait libérer la France de l’UE et de l’euro devra au préalable compter sur le soutien populaire, sinon il se fera éjecter quelques moins après son élection. La stratégie consistant à cacher son jeu pour accéder au pouvoir pour ensuite appliquer une politique radicale a peu de chance de fonctionner.

     

    Répondre à ce message

    • #1812242
      Le 3 octobre à 08:39 par tabouret1789
      Un jour en France : lundi 2 octobre 2017

      Il faut relire soigneusement "la société du spectacle".....

       
    • #1812265
      Le 3 octobre à 09:35 par francky
      Un jour en France : lundi 2 octobre 2017

      Mon cher Goy Pride je suis entierement d’accord avesc votre analyse à un détails (les z’eures les plus sombres....) près, c’est qu’aujourd’hui PLUS de 80 % des français sont POUR l’euro et lorsqu’ils ne sont pas pour ils sont persuadé qu’il est IMPOSSIBLE de sortir de l’euro, sauf si tous les pays de l’UE le fond en même temps ce qui est bien evidement une hypothese peu probable...

      En conclusion pour que les français vote pour un parti (ou un groupement de partis) qui pose comme condition sine quoi none de sortir de "la prison", il faudrait au préalable que la totalité des médias français, pendant 2 à 3 ans, reprogramme l’esprit de nos chers compatriotes en leur expliquant matin, midi et soir qu’il faut sortir de l’UE, de l’Euro et de l’Otan...

      Mais qd et ou avez vous deja vu des gardiens de prisons (nos politiques au pouvoir) demandé d’être licenciés parce que en fait les prisonniers dont ils ont la garde sont des innocents.... ????

      Tout cela pour dire que la sortie préalable demandé par l’UPR se fera lorsque la Russie et la Chine (plus les l’ensemble de BRICS) seront de devenu suffisamment puissant (ils sont en train de le devenir) pour imposer à l’Occident cette sortie, sous reserve que cette sortie - à ce moment là - soit avantageuse pour leur "empire" respectif.

      Sur ce bonne journée à tous ...

       
  • #1812260
    Le 3 octobre à 09:28 par Glaoui
    Un jour en France : lundi 2 octobre 2017

    « On dirait que la re- ou dé-composition du gros poisson national aiguise les appétits des petits poissons autour ! »

    C’est comme les cartels.. quand un gros s’effondre, les petits autour s’en nourrissent, ou l’autre gros d’à côté..

     

    Répondre à ce message

  • #1812370
    Le 3 octobre à 12:57 par E Von Salomon
    Un jour en France : lundi 2 octobre 2017

    superbe !
    « Accuser un homme politique d’être amoral c’est comme accuser un crocodile d’avoir des dents ou de ne pas être un pingouin »

    je la reprends car c’est du même niveau que "on est pas la pour coller des gommettes ... enfiler des perles ... emballer du muguet"

     

    Répondre à ce message