Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un jour en France : lundi 5 juin 2017

Ruquier "cocufié" par Mélenchon, Drucker "déplacé" sur France 2, Les Enfants de la télé sans Arthur

 

 

C’est le grand mercato de la télé mourante. Moins de spectateurs, moins de jeunes, un fromage publicitaire réduit et pulvérisé à la fois, rapport à la multiplication des chaînes et des chaînes de la TNT. Ce vieux média qui devait tuer le cinéma – en vérité c’est autre chose qui a tué le cinéma... – est à son tour menacé de crever par l’Internet. Une sorte de justice immanente, mais ça ne résout pas le problème de la liberté d’expression de toutes les sensibilités politiques dans l’audiovisuel, public ou privé.

 

Ceux qui disent avoir jeté leur télé pour échapper à la propagande ou avoir déchiré leur carte d’électeur pour ne plus tomber dans le « piège à cons » de l’élection se fourrent le doigt dans l’œil du Cyclope : la propagande continue sans eux. Il ne s’agit pas de forcément regarder la télé ou continuer à voter, mais de piger comment ça marche. Ceci étant dit, en augmentant le nombre de non-votants aux élections et de non-regardants à la télé, on finit par affaiblir mécaniquement la propagande, même si le processus peut prendre des siècles.

Ce lundi 5 juin 2017 de Pentecôte, c’est la télé qui fait l’actualité. Laurent Ruquier pleurniche sur son vote, Ernotte vire Leymergie mais déplace Drucker avec une douceur infinie, et Les Enfants de la télé arrivent à la rentrée sur France 2, mais sans Arthur. Que d’émotions !
On commence par Lolo la pleurniche, qui confie dans une interview fleuve au Monde son regret d’avoir voté pour Mélenchon. « Je me sens cocufié et trahi », lance l’animateur drôlatique. L’interview démarre par une pleurniche sur ses origines modestes, histoire de justifier sa réussite financière actuelle :

« Je me suis retrouvé seul avec mes parents âgés (ma mère m’a eu à 40 ans). Eux qui venaient de la campagne, étaient déconnectés des autres familles dans la HLM du Havre où j’ai vécu jusqu’à l’âge de 14 ans. À cause de tout cela, j’étais souvent seul dans ma chambre. Ma fenêtre sur l’extérieur, c’était la radio. »

Imaginez sa vie atroce d’ado au Havre, avec seulement ce papi cochon de Philippe Bouvard comme ami... D’autant que sa mère répétait en boucle : « Ah celui-là ! S’il y avait eu la pilule, il ne serait pas là… » À lécole, c’était encore plus dur : « Je me sentais différent, physiquement moche, pas costaud et économiquement plus faible que les autres. Ma seule façon de m’intégrer, c’était de faire rire. » Plusieurs complexes zèbrent l’âme de Lolo : celui du provincial, celui du pédé, celui du pauvre, du maigrelet, du timide... Sa revanche sera terrible !

Heureusement, un jour, la chenille devient papillon. On connaît la suite. Lolo devient un homme riche, qui fait vivre des dizaines d’humoristes, il faut lui reconnaître cela. En radio, télé ou théâtre, c’est lui qui tient la barre de l’humour en France. C’est pas le dernier des cons et des salauds, et son succès est mérité. Mais voilà, Lolo continue de chialer, alors qu’il est comblé ! Les tweets qu’il reçoit après ONPC le minent et lui donnent chaque année envie d’arrêter.

 

JPEG - 82.4 ko
Lolo, devenu riche, rêve d’habiter cette demeure avec son prince charmant

 

Oui mais voilà, il faut payer le petit manoir de Normandie ! Le Figaro s’est fait un malin plaisir de diffuser la photo et le prix de ce cadeau des dieux. Et c’est vrai que ça pète ! Sauf que Lolo ne l’a pas encore acheté :

 

 

Et Lolo ne rigole pas avec ça :

 

 

De plus, Lolo, qui est « conscient du pouvoir de prescription d’“On n’est pas couché” », ne voit pas qu’il y inocule la pensée unique, ce qui saute aux yeux de tout Français non aligné. Et il commence à donner des leçons de bien-pensance à tout le monde...

« J’ai trouvé l’attitude de Jean-Luc Mélenchon au soir du premier tour tellement déplorable que je me suis senti cocufié et trahi. Quand on est leader politique, on se doit d’être responsable. Il aurait dû dire : faites ce que vous voulez mais moi, je vais voter Macron pour faire barrage au FN. »

Rien que ça. On attend sa décision sur le conflit syrien. Plus loin, il conclut :

« Je sais que je suis devenu un privilégié mais j’ai conscience que le quotidien est difficile pour les gens modestes. Je comprends – même si je ne l’accepte pas – pourquoi ils vont voter Marine Le Pen ou Mélenchon. C’est aussi la raison pour laquelle j’ai voté pour lui au premier tour. Ce n’est pas pour mes intérêts à moi, bien au contraire ! Je l’ai fait car je crois que cela aurait pu améliorer le sort des gens qui sont en difficulté. Mais ses 18 % lui sont montés à la tête, il a eu une attitude de dictateur avec des positionnements absurdes. »

Mal vu de la part du dictateur de l’humour français...

 

 

Au moins l’animateur Arthur n’a pas ce genre de problème de conscience. Venu lui aussi d’un milieu modeste, il assume pleinement sa fortune, estimée à 300 millions d’euros. Il continue à faire de la télé parce que ça l’amuse, pas pour le pognon visiblement. Michel Drucker aussi, qui est depuis longtemps à l’abri du besoin, grâce aux milliers d’heures passées à l’antenne de France 2.

À la fois animateurs et producteurs, Arthur et Drucker semblent indéboulonnables : même quand leurs émissions ne marchent pas ou moins bien, ils ne sont pas menacés. La presse ne les descend pas, il y a un... plancher de verre là où d’autres ont un plafond de verre... William Leymergie, qui a fait partie de la charrette des « vieux Blancs de plus de 50 ans » de Delphine Ernotte, n’aura pas eu la chance de Mimi : il a été débarqué de Télématin après 32 ans de bons et loyaux services, après avoir rempli la case matinale et la caisse publicitaire de France 2, et finira sa carrière sur C8, c’est-à-dire Hanouna TV. Le purgatoire !

 

JPEG - 141.8 ko
Bienvenue chez Moi, William !

 

L’Express se fera un plaisir de démolir le bonhomme et son « comportement limite », comme si ce n’était pas le cas de tous les animateurs. On scrutera leur nécro télévisuelle d’Arthur et Drucker avec attention.

 

Morale de fin, comme dans les fables de La Fontaine

Dans la vie il y a ceux qui ont droit à l’erreur, et les autres.

 

Voir aussi :

20 octobre
Un jour en France : vendredi 20 octobre 2017
Sexe, drogue et rock and roll avec des Rolling Stones à 254 euros l’entrée
29
19 octobre
Un jour en France : jeudi 19 octobre 2017
Rozon le cochon, Omar Sy contre Zemmour le criminel, Marilou Berry superstar
25
18 octobre
Un jour en France : mercredi 18 octobre 2017
Vive les yachts, la fin du fret SNCF ?, Philippot contre la meute
17
17 octobre
Un jour en France : mardi 17 octobre 2017
BalanceTonPorc/Juif, Anne Frank(enstein), Massilia détritus
27
16 octobre
Un jour en France : lundi 16 octobre 2017
Oliver Stone weinsteinisé, Blanquer contre l’écriture inclusive, le PS dégraisse
28
13 octobre
Un jour en France : vendredi 13 octobre 2017
Balladur revient... chez Zemmour, droit de cuissage, immigration massue
26
12 octobre
Un jour en France : jeudi 12 octobre 2017
Garrido, rends l’argent, Le Média sort ses griffes (limées), les allocations Macron
6
11 octobre
Un jour en France : mercredi 11 octobre 2017
Weinstein et les Françaises, sugar babies pour mecs riches, Caroline Roux démission
39
10 octobre
Un jour en France : mardi 10 octobre 2017
Spécial Mélenchon contre Valls, islamo-gauchisme contre judéo-fascisme !
12
9 octobre
Un jour en France : lundi 9 octobre 2017
Plus de femmes soldats, villes (très) moyennes, Grandes Gueules mini courage
10
6 octobre
Un jour en France : vendredi 6 octobre 2017
10 ans pour Mamie Djihad, un GM’S répond à Macron, Éboué & Cohen
12
5 octobre
Un jour en France : jeudi 5 octobre 2017
Panique dans le RER, Dupont-Aignan attaque, grosse drague de rue
54
4 octobre
Un jour en France : mercredi 4 octobre 2017
Justice pour Dieudonné, justice pour Theo, justice pour les mal-logés
10
3 octobre
Un jour en France : mardi 3 octobre 2017
Hommage à Mauranne & Laura, assassinées par les "failles" de notre "Justice"
86
2 octobre
Un jour en France : lundi 2 octobre 2017
Un cycliste à moteur, Xavier Niel über alles, Les amoureux de la France
13
29 septembre
Un jour en France : vendredi 29 septembre 2017
Non aux 4 000 vaches !, Paris-Lyon en 5h avec Ouigo, Hadopi revient !
20
28 septembre
Un jour en France : jeudi 28 septembre 2017
La manif des retraités... enfumés par Macron, Chirac retraité des femmes
14
27 septembre
Un jour en France : mercredi 27 septembre 2017
JO Paris 2024, c’est le Pérou !, Pénicaud contre Lucet, Obono et le terrorisme
16
26 septembre
Un jour en France : mardi 26 septembre 2017
Najatisme décapité, putes de Lyon, Sarah, 11 ans, "consentante"
17
25 septembre
Un jour en France : lundi 25 septembre 2017
Spécial 93 : le classement des villes, le poids du social et l’économie du shit
21
22 septembre
Un jour en France : vendredi 22 septembre 2017
Les cuisses à Brigitte, le temps de travail, les princesses modernes
46
21 septembre
Un jour en France : jeudi 21 septembre 2017
Tetris politique : FN désocialisé, France insoumise en embuscade
8
20 septembre
Un jour en France : mercredi 20 septembre 2017
Macron rappelle les expatriés, sélection à la fac, le gros cancre Aphatie
13
19 septembre
Un jour en France : mardi 19 septembre 2017
Le Monde avec Bernanos, la France Alzheimer, le porno gay 120 Battements
11
18 septembre
Un jour en France : lundi 18 septembre 2017
Couscous Philippot, des migrants à la fac !, et la défaite de l’Huma
40

Comprendre le plancher de verre des uns, le plafond de verre des autres,
avec Kontre Kulture

 

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

8 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1740382
    le 05/06/2017 par Prosper_la_boum
    Un jour en France : lundi 5 juin 2017

    Y’a trop de quoi, bordel ? Qu’ils se gavent, les Arthur Hanouna et autres Drucker et nombreux Lévy, soit ! Mais de surcroît, chercher à nous associer à la pleurniche, Merde quand même. Et ces gens là sont, au fil du temps, persuadés d’avoir du talent alors qu’ils sont juste parachutés par le système pour abrutir les masses. Mais un jour les intouchables seront touchés. Ce jour là, sauf participation, il y aura de ma part adhésion. Je ne suis plus du tout, et définitivement, "juste" comme on le fut chez moi jadis (pour le remerciement qu’on en a eu, à nous accuser) mais je suis juste, très juste même. Antisémite si ça se trouve, comme Mélenchon. Allez vous faire foutre avec vos lobbies de Merde.
    Je suis Drancy !


  • #1740384
    le 05/06/2017 par Déchéance
    Un jour en France : lundi 5 juin 2017

    Malheureusement, la télé française est une des pires d’Europe.
    Et malheureusement aussi, moins de téléspectateurs ne signifie pas plus de conscience politique. Tous les jeunes qui sont sur le net gobent la propagande encore plus que les vieux qui regardent le JT...
    Ils avalent toute la propagande LGBT atlantiste goulûment.
    Ils relayent tous les mêmes pleurnicheries bobos gauchistes sur Facebook, les mêmes sketchs pas drôles qui critiquent Trump et qui feraient fuir toute personne ayant un minimum de goût...

    C’est comme avant mais en pire : le même mensonge sur la Syrie par exemple, mais en 3 lignes mal écrites et sur Facebook (le journalisme mériterait mieux quand même...), calé entre la dernière photo d’une bimbo et les résultats du PSG.
    Au moins dans le temps, certains journalistes pouvaient se targuer du prestige du grand reporter...
    Mais c’est la justice immanente finalement.

    Et quand les jeunes regardent encore la télé, ce n’est pas pour un docu sur la faune et la flore du rivage méditerranéen français ou le Dessous des Cartes (même si ça vaut ce que ça vaut). Non, c’est pour Hanouna ou les Anges de la Télé-réalité.
    Irrécupérables...
    Donc télé ou pas, net ou pas, c’est le contenu qui compte, et dans les deux cas ils regardent de la merde.


  • #1740433
    le 05/06/2017 par zuleya
    Un jour en France : lundi 5 juin 2017

    jolie petite bicoque....comme lolo doit deja rever d y acceuillir le tout paris....avec une chambre pour pierre benichou dans l une des tours, et un petit coin pour claude sarraute...être accepter de la communauté qui a tant souffert ça n a pas de prix, si ce n’est apparemment celui de refuser aux patriotes le simple droit de defendre leur interet...
    est ce la communauté qui le lui a soufflé ou bien s’est il mis tout seul cette idée absurde dans la tete...that is the question...
    et dis donc , il est devenu procedurié comme un bourgeois des beaux quartiers du havre le petit prolo...


  • #1740444
    le 05/06/2017 par Ifuckcharlie
    Un jour en France : lundi 5 juin 2017

    C’ est clair que faire la pute a la TV ça rapporte plus que le trottoir, tu peux être un médiocre animateur ou humoriste mais si tu t’ aplatit et garde la ligne tu deviens un "people" et tu t’ enrichit en abrutissant les gens , finalement leur boulot c’ est tirer les gens vers le bas, le médiocre et l’ inutile . On ne leur demande pas d’ être des génies ou d’ avoir de brillantes analyses encore moins d’ apporter la vérité juste d’ être des crétins serviles .


  • #1740469
    le 05/06/2017 par Nono
    Un jour en France : lundi 5 juin 2017

    "Ces gens là" croient que popularité télévisuelle rime avec talent, mais quand ils se frottent directement au public sur une scène, ils se prennent un dur retour à la réalité, fini les pièces de théâtre de Lolo, et les one man show d’Arthur...
    Là ça ne fonctionne plus.
    J’ai un pote qui est allé voir Jean Luc Lemoine, je n’ai rien dit mais il s’est quand même justifié en me disant qu’il était invité par une copine.
    Je l’ai revu quelques jours après, il m’a dit qu’ils s’étaient barrés au bout de 20mn tellement c’était de la merde.
    N’est pas Dieudo qui veut.


  • #1740622
    le 06/06/2017 par GERARD R.
    Un jour en France : lundi 5 juin 2017

    La télévision n’a pas que des défauts. Elle peut dans certaines circonstances, rapprocher le citoyen, de ses institutions, que l’on accuse souvent de vivre sur un autre planète.

    Ainsi, moi qui ai benné cette m*** début des années 90, j’ai vécu une histoire particulière avec la Région wallonne, perceptrice de la "redevance" que dans nos échanges de courriers, je nommais : "Gangsters"

    En Wallonie si vous n’avez pas la téloche, vous êtes suspectés de fraude... Fraude à la redevance-télé, pardi. C’est dans le contexte d’une longue action en justice, que j’ai du entreprendre, pour échapper à la saisie d’un putain de huissier, commandité par les précités gangsters, que nos rapports sont devenus, disons... intenses et réguliers. Au terme d’une procédure longue de sept années, notre Thémis, qui se jour-là avait la vue claire, a entièrement fait droit à ma demande et à débouté les méchants truands socialistes (pléonasme) qui m’ont pourri la vie, les condamnant à annuler les montants qu’ils me réclamaient, à me rembourser deux redevances indûment perçues, ainsi qu’aux frais d’instance et de procédure. L’Euromillion, quoi !

    Depuis, je reçois périodiquement la visite courtoise d’un contrôleur, qui vient effectuer une visite domiciliaire, afin de vérifier que je ne possède pas frauduleusement, la boîte du diable.

    Et tout aussi courtoisement, je le remballe à chaque fois, lui signifiant que pour avoir accès à ma modeste chaumière, Charbonnier n’en exige pas moins, qu’il soit porteur d’un mandat de perquisition, devant lequel et exclusivement, je m’inclinerai.

    S’ensuit alors le banal bla bla du "citoyen qui n’a rien à cacher, ne se montre pas récalcitrant, etc... Ce à quoi je répond, magistral : "La loi, Monsieur ! Je ne connais que la loi !"

    Moralité, la téloche ça rapproche le blaireau de citoyen avec ses tortionnaires institués. Surtout si tu raques pas la redevance. LOL


  • #1740628
    le 06/06/2017 par dixi
    Un jour en France : lundi 5 juin 2017

    Ce sont des gens sans aucun talent ,d’ailleurs c’est même pas ce qu’on leur demande ,et puis de toute façon ou ils iraient le chercher .Ils sont là souvent par hasard ou par copinage ou même par religion .C’est pour cela qu’il ne faut plus chercher a qualité parce qu’à ce niveau même en grattant un peu il n’y en aura pas .La télévision est ce qu’elle est et ce qu’elle deviendra ,et surtout ce qui en restera .RIEN .


  • #1740659
    le 06/06/2017 par fabien
    Un jour en France : lundi 5 juin 2017

    Plusieurs complexes zèbrent l’âme de Lolo : celui du provincial, celui du pédé, celui du pauvre, du maigrelet, du timide... Sa revanche sera terrible !



    On s’en branle de sa revanche, il sera toujours égal à lui même, hormis le nombre de zéro sur le compte en banque....et son manoir à la con !