Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un jour en France : mardi 26 septembre 2017

Najatisme décapité, putes de Lyon, Sarah, 11 ans, "consentante"

 

 

Enfin, on met un nom et un visage sur les réformes anti-intelligence et antifrançaises de l’Éducation nationale. Ça fait 50 ans qu’on attend ce moment. Et en plus le mec vient pleurnicher à la radio (publique). Il a pas fait assez de mal comme ça ? Qu’est-ce que ces types ont dans la tête pour vouloir déglinguer à ce point l’esprit des enfants, le désir de connaissance et la qualité de l’instruction ?

 

Franchement, ça nous dépasse. Mais le mec croit encore à son idéologie désastreuse, et voue Blanquer aux gémonies. Décidément, la gauche sociétale post-68 est incorrigible. Et comme toutes les bestioles qui ne s’adaptent pas à leur environnement – on pense à l’entélodonte, le cochon tueur – elle disparaîtra. Mais le mal que cette idéologie a fait, c’est même pas calculable.

On va quand même rester trois minutes sur Michel Lussault, qui mérite de rester célèbre, mais dans la colonne « passif » de la compta de l’humanité.
Son titre : « président du Conseil supérieur des programmes ». Donc le responsable de toute la dégradation en cours, sans faire de jeu de mots. Après avoir déconstruit méthodiquement l’école de la République, celle des pauvres et des moyens pauvres, voilà que Lussault traite Blanquer de « réactionnaire ». Il a vraiment rien compris au film. À ce titre, nous on est des superréactionnaires.

 

 

Lussault démissionne parce que Blanquer ne ferait que « satisfaire les bas instincts d’une clientèle politique ». Allez, on va le dire à sa place : l’extrême droite, le populisme, le nazisme, Vichy, la shoah ! Mais c’est lui le naze, du parti des nazistes. Comment peut-on défendre ce que même les parents de gauche ont trouvé dangereux dans les réformes qui ont secoué l’école sous le quinquennat du pathétique Hollande, l’homme qui a encore pris 8 millions de fonds publics à la nation pour sa burlesque fondation La France s’engage ? Non mais regardez ça, le trio Hollande-Belkacem-Lussault ! Il faudrait inventer un crime contre l’intelligence pour ces trois cavaliers de l’Apocalypse idéologique.

Assez de colère, revenons au combat des idées : Lussault pense « qu’on peut très bien conjuguer démocratisation et qualité ». Oui ben d’accord mais où il est ton résultat, Michou-la-cata ? Ça fait 50 ans que toi et tes potes gaucho-trotsko-socialistes avez la main sur l’école, sur nos enfants, et vous avez vu le résultat ? Le monde entier se fout de notre gueule ! On a dégringolé de 150 places dans le classement mondial et les petits Français ont perdu plusieurs points de QI ! Tu parles d’une « démocratisation », vous n’avez réussi qu’à démocratiser la connerie, votre connerie !

Si Lussault croisait dans la rue les mômes que lui et son idéologie dévastatrice ont fabriqués, ces derniers lui jetteraient des cailloux, et on reste polis. L’idéologie libérale sociétale de Mai 68 a produit une génération de monstres – et on ne parle pas que des racailles, regardez les hordes de pétasses de la télé-réalité – mais les apprentis sorciers à l’origine de ce mégabordel ont le cul bien au chaud, planqués dans leurs ministères avec de gras salaires de hauts fonctionnaires. Elle est pas belle l’anti-France ?

 

 

On ne va pas reparler des coups de balance qui secouent le secteur de la télé-réalité, ça défouraille de tous les côtés, c’est assez jouissif d’assister au spectacle – gratuit – des bébés crocos qui se bouffent entre eux. Ça devait arriver. La machine est partie, elle ne s’arrêtera pas, on peut s’attendre à un débordement des égouts de la putasserie audiovisuelle ces prochaines semaines.

Unetelle annonce sur Twitter que c’est pas elle « la grosse pute », en diffusant des photos à faire rougir le dernier des tapins nigérians du quartier de la Confluence, à Lyon. À propos, extension du domaine de la pute, les flics de la PJ locale et de l’OCRTEH (le nouveau nom pour les Mœurs) viennent d’arrêter un bon paquet de putes et de souteneurs africains scotchés contre la A7. Les camions venaient souvent faire le plein, ou plutôt le vide, dans le coin. Les filles n’avaient pas l’air d’avoir le bac, ni la majorité. Depuis 2012, les filles « repenties » qui se retournent contre leur proxo sont protégées par la justice et réinsérées dans la société. Mais quand on a ramené 20 000 par mois (en « début » de « carrière »), difficile de se retrouver à la caisse du Super U du coin. Ce que la pute gagne en un mois, la caissière le gagne en un an :

 

 

Dans le domaine des putes et du viol – c’est lié – la justice vient de pondre une décision pour le moins stupéfiante. On vous la fait courte : Sarah, 11 ans, rencontre un mec de 28 ans. Mediapart raconte :

Lors de la troisième approche, dans le parc donc, il la complimente de nouveau : « Qui tu attends ? Ton petit copain ? », « Quoi ? Une belle fille comme toi n’a pas de petit copain ? », « Est-ce que tu veux que je t’apprenne à embrasser ou plus ? ». Sarah n’a jamais embrassé un garçon de sa vie. D’après sa mère, elle « a dû se sentir flattée, reconnue dans ce corps nouveau », que la puberté lui a donné. « Le piège s’est tissé sans qu’elle s’en rende compte, car elle n’avait pas la maturité pour comprendre. Elle n’a pas vu la manipulation. L’embrassade, elle l’a prise comme une plaisanterie. C’est une enfant : elle entend, mais ne comprend pas ce qui se cache derrière les propos. »

Le mec l’agresse sexuellement dans la cage d’escalier de son immeuble, puis la viole tranquillement dans son appart. La petite ne dit rien, elle est tétanisée. Cela sera pris par le parquet pour du « consentement », et le salopard ne sera pas jugé ce mardi 26 septembre 2017 pour « viol », mais pour « atteinte sexuelle sur mineure ». La différence entre un crime et un délit.

Eh bien, l’école et la justice en 2017 en France ont l’air de se porter à merveille ! Nos enfants ont de la chance, leur futur est souriant : nos politiques se sacrifient pour les intérêts du plus grand nombre, nos journalistes traquent la moindre vérité au péril de leur carrière, nos juges protègent les faibles contre les forts, et le monstre du Loch Ness est apparu en Normandie, à Elbeuf précisément.
Bref, tout va très bien, madame la marquise de Sade.

Voir aussi :

12 décembre
Un jour en France : mardi 12 décembre 2017
Terreur et chômage, Balkany et Johnny, sexe et galanterie
15
11 décembre
Un jour en France : lundi 11 décembre 2017
Les matches Mediapart/Bertin, Dupont-Aignan/Mimie Mathy, Rossignol/Ménard
38
8 décembre
Un jour en France : vendredi 8 décembre 2017
Théâtrale Shoah, les Français détestent Manuel Valls, Polytechnique sa mère
17
7 décembre
Un jour en France : jeudi 7 décembre 2017
Sus aux anti-crèches, la croix de Ploërmel, et la croix de Johnny
40
6 décembre
Un jour en France : mercredi 6 décembre 2017
Johnny, le Milieu, la came, les filles et l’alcool
45
5 décembre
Un jour en France : mardi 5 décembre 2017
Macron contre la télé publique, Mélenchon contre miss Salamé-Glucksmann, Blanquer dicte sa loi
21
4 décembre
Un jour en France : lundi 4 décembre 2017
Au fait la dette on la doit à qui ?, Aphatie la grosse balance, Massar mort pour le crack
17
1er décembre
Un jour en France : vendredi 1er décembre 2017
Porno contre féminisme, Hanouna contre JoeyStarr, Dany Machado contre le Bataclan
13
30 novembre
Un jour en France : jeudi 30 novembre 2017
France 2 romantise le Bataclan, Cantat la violence, Hugo Clément dérape et gicle
9
29 novembre
Un jour en France : mercredi 29 novembre 2017
Macron défonce le Burkina, Deschamps Cantona : 1-0, Filoche la grosse pétoche
17
28 novembre
Un jour en France : mardi 28 novembre 2017
Omar Sy en promo au Bangladesh, France 2 dégraisse (ouf), Satan en Concert sur Arte
40
27 novembre
Un jour en France : lundi 27 novembre 2017
Caroline Fourest chérie, autoracisme antiblanc, Patrick Cohen sur liste noire ?
10
24 novembre
Un jour en France : vendredi 24 novembre 2017
Pierre Ménès disjoncte, Raphaël Enthoven s’excuse, Raphaël Glucksmann attaque
11
23 novembre
Un jour en France : jeudi 23 novembre 2017
Emmanuel Petit déprimé, ouvrières harcelées, Najat Belkacem insensée
10
22 novembre
Un jour en France : mercredi 22 novembre 2017
Haziza brûlé, Finkielkraut chauffé, règlements de comptes chez les sionistes
12
21 novembre
Un jour en France : mardi 21 novembre 2017
"Ferme ta gueule", "Touche à ton cul" et "Bouffe ta merde"
29
20 novembre
Un jour en France : lundi 20 novembre 2017
Bienvenue aux réfugiés de Libye !, Dieudonné bat Valls, Moix avale (Attal)
27
17 novembre
Un jour en France : vendredi 17 novembre 2017
Prune pour le PS, Joann Sfar est partout, Patrick Liste Noire Cohen battu
6
16 novembre
Un jour en France : jeudi 16 novembre 2017
Miss Artois & Marion Le Pen, Alice Zeniter pour les lycéens, et la famille Traoré
27
15 novembre
Un jour en France : mercredi 15 novembre 2017
Public fake news Sénat, métro boulot crado, Jamel accuse ses auteurs !
11
14 novembre
Un jour en France : mardi 14 novembre 2017
Le plagiaire Jamel chez Drucker, le caïd Benzema sur Canal, Cantona l’antifrançais
85
13 novembre
Un jour en France : lundi 13 novembre 2017
Plenel plénélisé, dessins interdits, Stéphane Bern catho intégriste ?
16
10 novembre
Un jour en France : vendredi 10 novembre 2017
Macron 1er chez Salman 1er, Brigitte voilée, révolte anti-islam à Clichy
22
9 novembre
Un jour en France : jeudi 9 novembre 2017
Charlie Valls contre Mediapart, Haenel Médicis, 6 millions de chômeurs gattazés
7
8 novembre
Un jour en France : mercredi 8 novembre 2017
Ben Laden prend 6 mois ferme, Webedia balance, Kouchner & BHL s’enkurdent
12

Pour protéger nos enfants contre toutes les formes de pédophilie,
lire sur Kontre Kulture

 

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

17 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1808446

    http://www.lefigaro.fr/actualite-fr...

    Un manuel d’école écrit en langage féministe "genré" (agricult-eur-rice-s) !! Les lobbies passent en force, au-delà de toute autorité de réglementation de la langue française ! Et bien sûr, comme les enfants auront appris ça toute leur vie depuis leur enfance, ça sera accepté passivement dans le futur, et là les lobbies diront : "vous voyez, ça s’est implanté dans les mœurs, beaucoup de gens écrivent comme ça, même les manuels d’école l’écrivent comme ça, c’est quasi-officiel, alors autant officialiser tout ça !"

    Un énième passage en force... Pour info, ça fait un moment que le CROUS m’envoie aussi des messages avec l’orthographe "genré"... (précisons que mon navigateur internet souligne le mot "genré" en rouge, apparemment ça n’existe pas encore... Ha ha, tant mieux...)

     

    • #1808650

      Eh ben... Soit-disant que déjà, les jeunes n’aimaient pas beaucoup lire... Mais l’idée c’est peut-être, finalement, de dégoûter AUSSI les adultes du plaisir de la lecture... ?


  • #1808448

    Qu’ est censé faire l’école alors ? former des milliers d’intellectuels et de specialistes dont personne n’a besoin ? pour le plaisir ? le rayonnement ?
    On va déjà arriver a 103% de reçus partout, où les caser ?

    Le problème dépasse quand même largement le cadre de l ’instruction.
    Et si on a bsoin, ils sont souvent trop chers, trop exigeants et paradoxalement pas assez qualifié, n importe quel pays digne de ce nom peut faire de sa base des spécialistes hautement qualifiés, mais il faut un but, une fin. il y en a pas.

    De là, le rôle de l’école, etc.. le débat en cours depuis quelques decennies.


  • #1808464
    le 26/09/2017 par Hacène AREZKI
    Un jour en France : mardi 26 septembre 2017

    Ah ! Michel Lussault, le géographe content pour rien, qui aura, avec son pote Jacques Lévy, contribuer à défaire ce qu’il y avait de riche dans la géographie. Un vrai laudateur du monde comme il va, de l’hyperconnexion, de l’urbanisation généralisée, de sa mondialisation chérie et, pour tout dire, du mondialisme.


  • #1808467
    le 26/09/2017 par C Costau
    Un jour en France : mardi 26 septembre 2017

    Lussault se trompe sur Blanquer, mais il n’y a pas que lui. Fouillez dans son passé ce Blanc quer n’est pas blanc du tout, par exemple il est très proche de l’Institut Montaigne lié au Bilderberg.


  • #1808476

    Cette nation erre dans les brumes et les vapeurs de la maçonnerie.


  • #1808518
    le 26/09/2017 par Yves-Sans-Logement
    Un jour en France : mardi 26 septembre 2017

    Si un gars s’amuse à faire ça à un de mes enfants (filles ou garçons) je le fais violer par mes cochons pendants des mois !
    C’est lui qui me demandera de l’achever (je sais c’est pas très chrétien, mais il y a des limites à ne pas franchir, après j’irais à confesse promis)

     

  • #1808567

    Je vois bien le gars de 25 ans en prison :
    Tu as un ptit copin
    Tu as deja embrassé un garcon ?
    Tu as déjà participé a une tournante ?
    Je verrais meme le juge dans la même situation
    Face a un gros tatoué de 200 kgs pour respecter le rapport de force


  • #1808645
    le 27/09/2017 par Que le début
    Un jour en France : mardi 26 septembre 2017

    Attendez un peu 10 ou 20 ans encore, tout ça c’est rien pour l’instant


  • #1808653
    le 27/09/2017 par Le maire de Lyon
    Un jour en France : mardi 26 septembre 2017

    et les roumaines de 8 ans sont passé inaperçues ?


  • #1808655

    Julie Ricci, c’est Julie Benhamou de son vrai nom ! Moi je suis curieux de nature et la touche méditerranéenne (brune de teint) de tous ces programmes télé-réalité m’a intrigué au point de me pousser à les regarder de plus près. La télé, c’est "eux". Qui se lève le matin et se demande comment faire de l’argent avec l’air ? Toujours les mêmes. Sacré Awrassi, toujours aussi complotiste !


  • #1808659

    En tuant Dieu, l’homme se tue ...


  • #1808702

    Lussault dégage, c’est la bonne nouvelle. La mauvaise, c’est qu’on ne le mette pas à la lanterne...ou mieux : condamné à vivre avec l’engeance qu’il a produite ! ...vous imaginez le beau tableau ? jouissif, hein...


  • #1808710

    Pour le viol, il faudrait connaitre l’origine des victimes, ça éclairerait sans doute beaucoup la décision pontoisienne.


  • #1808727
    le 27/09/2017 par goy pride
    Un jour en France : mardi 26 septembre 2017

    Il y en a encore qui vont ramener leur fraise et nous dire que tout va bien...surtout pas de complotisme !
    Tant que leur gosse ne rentre pas de l’école avec un godemiché inséré dans le rectum après un cours d’éducation à la sexualité ils continueront à être dans le déni !

    Ce jugement suit à la lettre les directives émanant de certaines instances internationales dont l’OMS. Dans le monde entier ce genre jugement sont prononcés sous prétexte que la victime n’a pas exprimé son refus, ne s’est pas débattu...dans cette nouvelle idéologie on part du principe qu’un enfant à les mêmes capacités de jugement qu’un adulte et donc les mêmes droits. La France, en raison de l’état de décadence morale de la population en générale et le je m’en foutisme érigé en institution nationale, sera le premier pays au monde où un adulte pourra avoir un rapport sexuel "consenti" avec un enfant de 5 ans. On y approche tout doucement mais sûrement, cela passera comme une lettre à la poste comme tout le reste, avec juste quelques manifs où des gogos batteront le pavé en beuglant des "On lâche rien !"...
    Pauvre France !


Commentaires suivants