Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un jour en France : mardi 26 septembre 2017

Najatisme décapité, putes de Lyon, Sarah, 11 ans, "consentante"

 

 

Enfin, on met un nom et un visage sur les réformes anti-intelligence et antifrançaises de l’Éducation nationale. Ça fait 50 ans qu’on attend ce moment. Et en plus le mec vient pleurnicher à la radio (publique). Il a pas fait assez de mal comme ça ? Qu’est-ce que ces types ont dans la tête pour vouloir déglinguer à ce point l’esprit des enfants, le désir de connaissance et la qualité de l’instruction ?

 

Franchement, ça nous dépasse. Mais le mec croit encore à son idéologie désastreuse, et voue Blanquer aux gémonies. Décidément, la gauche sociétale post-68 est incorrigible. Et comme toutes les bestioles qui ne s’adaptent pas à leur environnement – on pense à l’entélodonte, le cochon tueur – elle disparaîtra. Mais le mal que cette idéologie a fait, c’est même pas calculable.

On va quand même rester trois minutes sur Michel Lussault, qui mérite de rester célèbre, mais dans la colonne « passif » de la compta de l’humanité.
Son titre : « président du Conseil supérieur des programmes ». Donc le responsable de toute la dégradation en cours, sans faire de jeu de mots. Après avoir déconstruit méthodiquement l’école de la République, celle des pauvres et des moyens pauvres, voilà que Lussault traite Blanquer de « réactionnaire ». Il a vraiment rien compris au film. À ce titre, nous on est des superréactionnaires.

 

 

Lussault démissionne parce que Blanquer ne ferait que « satisfaire les bas instincts d’une clientèle politique ». Allez, on va le dire à sa place : l’extrême droite, le populisme, le nazisme, Vichy, la shoah ! Mais c’est lui le naze, du parti des nazistes. Comment peut-on défendre ce que même les parents de gauche ont trouvé dangereux dans les réformes qui ont secoué l’école sous le quinquennat du pathétique Hollande, l’homme qui a encore pris 8 millions de fonds publics à la nation pour sa burlesque fondation La France s’engage ? Non mais regardez ça, le trio Hollande-Belkacem-Lussault ! Il faudrait inventer un crime contre l’intelligence pour ces trois cavaliers de l’Apocalypse idéologique.

Assez de colère, revenons au combat des idées : Lussault pense « qu’on peut très bien conjuguer démocratisation et qualité ». Oui ben d’accord mais où il est ton résultat, Michou-la-cata ? Ça fait 50 ans que toi et tes potes gaucho-trotsko-socialistes avez la main sur l’école, sur nos enfants, et vous avez vu le résultat ? Le monde entier se fout de notre gueule ! On a dégringolé de 150 places dans le classement mondial et les petits Français ont perdu plusieurs points de QI ! Tu parles d’une « démocratisation », vous n’avez réussi qu’à démocratiser la connerie, votre connerie !

Si Lussault croisait dans la rue les mômes que lui et son idéologie dévastatrice ont fabriqués, ces derniers lui jetteraient des cailloux, et on reste polis. L’idéologie libérale sociétale de Mai 68 a produit une génération de monstres – et on ne parle pas que des racailles, regardez les hordes de pétasses de la télé-réalité – mais les apprentis sorciers à l’origine de ce mégabordel ont le cul bien au chaud, planqués dans leurs ministères avec de gras salaires de hauts fonctionnaires. Elle est pas belle l’anti-France ?

 

 

On ne va pas reparler des coups de balance qui secouent le secteur de la télé-réalité, ça défouraille de tous les côtés, c’est assez jouissif d’assister au spectacle – gratuit – des bébés crocos qui se bouffent entre eux. Ça devait arriver. La machine est partie, elle ne s’arrêtera pas, on peut s’attendre à un débordement des égouts de la putasserie audiovisuelle ces prochaines semaines.

Unetelle annonce sur Twitter que c’est pas elle « la grosse pute », en diffusant des photos à faire rougir le dernier des tapins nigérians du quartier de la Confluence, à Lyon. À propos, extension du domaine de la pute, les flics de la PJ locale et de l’OCRTEH (le nouveau nom pour les Mœurs) viennent d’arrêter un bon paquet de putes et de souteneurs africains scotchés contre la A7. Les camions venaient souvent faire le plein, ou plutôt le vide, dans le coin. Les filles n’avaient pas l’air d’avoir le bac, ni la majorité. Depuis 2012, les filles « repenties » qui se retournent contre leur proxo sont protégées par la justice et réinsérées dans la société. Mais quand on a ramené 20 000 par mois (en « début » de « carrière »), difficile de se retrouver à la caisse du Super U du coin. Ce que la pute gagne en un mois, la caissière le gagne en un an :

 

 

Dans le domaine des putes et du viol – c’est lié – la justice vient de pondre une décision pour le moins stupéfiante. On vous la fait courte : Sarah, 11 ans, rencontre un mec de 28 ans. Mediapart raconte :

Lors de la troisième approche, dans le parc donc, il la complimente de nouveau : « Qui tu attends ? Ton petit copain ? », « Quoi ? Une belle fille comme toi n’a pas de petit copain ? », « Est-ce que tu veux que je t’apprenne à embrasser ou plus ? ». Sarah n’a jamais embrassé un garçon de sa vie. D’après sa mère, elle « a dû se sentir flattée, reconnue dans ce corps nouveau », que la puberté lui a donné. « Le piège s’est tissé sans qu’elle s’en rende compte, car elle n’avait pas la maturité pour comprendre. Elle n’a pas vu la manipulation. L’embrassade, elle l’a prise comme une plaisanterie. C’est une enfant : elle entend, mais ne comprend pas ce qui se cache derrière les propos. »

Le mec l’agresse sexuellement dans la cage d’escalier de son immeuble, puis la viole tranquillement dans son appart. La petite ne dit rien, elle est tétanisée. Cela sera pris par le parquet pour du « consentement », et le salopard ne sera pas jugé ce mardi 26 septembre 2017 pour « viol », mais pour « atteinte sexuelle sur mineure ». La différence entre un crime et un délit.

Eh bien, l’école et la justice en 2017 en France ont l’air de se porter à merveille ! Nos enfants ont de la chance, leur futur est souriant : nos politiques se sacrifient pour les intérêts du plus grand nombre, nos journalistes traquent la moindre vérité au péril de leur carrière, nos juges protègent les faibles contre les forts, et le monstre du Loch Ness est apparu en Normandie, à Elbeuf précisément.
Bref, tout va très bien, madame la marquise de Sade.

Voir aussi :

19 octobre
Un jour en France : jeudi 19 octobre 2017
Rozon le cochon, Omar Sy contre Zemmour le criminel, Marilou Berry superstar
14
18 octobre
Un jour en France : mercredi 18 octobre 2017
Vive les yachts, la fin du fret SNCF ?, Philippot contre la meute
17
17 octobre
Un jour en France : mardi 17 octobre 2017
BalanceTonPorc/Juif, Anne Frank(enstein), Massilia détritus
27
16 octobre
Un jour en France : lundi 16 octobre 2017
Oliver Stone weinsteinisé, Blanquer contre l’écriture inclusive, le PS dégraisse
28
13 octobre
Un jour en France : vendredi 13 octobre 2017
Balladur revient... chez Zemmour, droit de cuissage, immigration massue
26
12 octobre
Un jour en France : jeudi 12 octobre 2017
Garrido, rends l’argent, Le Média sort ses griffes (limées), les allocations Macron
6
11 octobre
Un jour en France : mercredi 11 octobre 2017
Weinstein et les Françaises, sugar babies pour mecs riches, Caroline Roux démission
39
10 octobre
Un jour en France : mardi 10 octobre 2017
Spécial Mélenchon contre Valls, islamo-gauchisme contre judéo-fascisme !
11
9 octobre
Un jour en France : lundi 9 octobre 2017
Plus de femmes soldats, villes (très) moyennes, Grandes Gueules mini courage
10
6 octobre
Un jour en France : vendredi 6 octobre 2017
10 ans pour Mamie Djihad, un GM’S répond à Macron, Éboué & Cohen
12
5 octobre
Un jour en France : jeudi 5 octobre 2017
Panique dans le RER, Dupont-Aignan attaque, grosse drague de rue
54
4 octobre
Un jour en France : mercredi 4 octobre 2017
Justice pour Dieudonné, justice pour Theo, justice pour les mal-logés
10
3 octobre
Un jour en France : mardi 3 octobre 2017
Hommage à Mauranne & Laura, assassinées par les "failles" de notre "Justice"
86
2 octobre
Un jour en France : lundi 2 octobre 2017
Un cycliste à moteur, Xavier Niel über alles, Les amoureux de la France
13
29 septembre
Un jour en France : vendredi 29 septembre 2017
Non aux 4 000 vaches !, Paris-Lyon en 5h avec Ouigo, Hadopi revient !
20
28 septembre
Un jour en France : jeudi 28 septembre 2017
La manif des retraités... enfumés par Macron, Chirac retraité des femmes
14
27 septembre
Un jour en France : mercredi 27 septembre 2017
JO Paris 2024, c’est le Pérou !, Pénicaud contre Lucet, Obono et le terrorisme
16
25 septembre
Un jour en France : lundi 25 septembre 2017
Spécial 93 : le classement des villes, le poids du social et l’économie du shit
21
22 septembre
Un jour en France : vendredi 22 septembre 2017
Les cuisses à Brigitte, le temps de travail, les princesses modernes
46
21 septembre
Un jour en France : jeudi 21 septembre 2017
Tetris politique : FN désocialisé, France insoumise en embuscade
8
20 septembre
Un jour en France : mercredi 20 septembre 2017
Macron rappelle les expatriés, sélection à la fac, le gros cancre Aphatie
13
19 septembre
Un jour en France : mardi 19 septembre 2017
Le Monde avec Bernanos, la France Alzheimer, le porno gay 120 Battements
11
18 septembre
Un jour en France : lundi 18 septembre 2017
Couscous Philippot, des migrants à la fac !, et la défaite de l’Huma
40
15 septembre
Un jour en France : vendredi 15 septembre 2017
La pleurniche de Stéphane Guillon, Ardisson sodomisé, Dupontel à la rue
25
14 septembre
Un jour en France : jeudi 14 septembre 2017
Spécial "santé" avec le Glyphosate, le Lévothyrox et le couple PMA-GPA
19

Pour protéger nos enfants contre toutes les formes de pédophilie,
lire sur Kontre Kulture

 

 
 






Alerter

17 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1808476
    Le 26 septembre à 20:03 par aetius
    Un jour en France : mardi 26 septembre 2017

    Cette nation erre dans les brumes et les vapeurs de la maçonnerie.

     

    Répondre à ce message

  • #1808518
    Le 26 septembre à 21:56 par Yves-Sans-Logement
    Un jour en France : mardi 26 septembre 2017

    Si un gars s’amuse à faire ça à un de mes enfants (filles ou garçons) je le fais violer par mes cochons pendants des mois !
    C’est lui qui me demandera de l’achever (je sais c’est pas très chrétien, mais il y a des limites à ne pas franchir, après j’irais à confesse promis)

     

    Répondre à ce message

  • #1808567
    Le 26 septembre à 23:26 par Paul
    Un jour en France : mardi 26 septembre 2017

    Je vois bien le gars de 25 ans en prison :
    Tu as un ptit copin
    Tu as deja embrassé un garcon ?
    Tu as déjà participé a une tournante ?
    Je verrais meme le juge dans la même situation
    Face a un gros tatoué de 200 kgs pour respecter le rapport de force

     

    Répondre à ce message

  • #1808645
    Le 27 septembre à 09:14 par Que le début
    Un jour en France : mardi 26 septembre 2017

    Attendez un peu 10 ou 20 ans encore, tout ça c’est rien pour l’instant

     

    Répondre à ce message

  • #1808653
    Le 27 septembre à 09:28 par Le maire de Lyon
    Un jour en France : mardi 26 septembre 2017

    et les roumaines de 8 ans sont passé inaperçues ?

     

    Répondre à ce message

  • #1808655
    Le 27 septembre à 09:36 par awrassi
    Un jour en France : mardi 26 septembre 2017

    Julie Ricci, c’est Julie Benhamou de son vrai nom ! Moi je suis curieux de nature et la touche méditerranéenne (brune de teint) de tous ces programmes télé-réalité m’a intrigué au point de me pousser à les regarder de plus près. La télé, c’est "eux". Qui se lève le matin et se demande comment faire de l’argent avec l’air ? Toujours les mêmes. Sacré Awrassi, toujours aussi complotiste !

     

    Répondre à ce message

  • #1808659
    Le 27 septembre à 09:45 par awrassi
    Un jour en France : mardi 26 septembre 2017

    En tuant Dieu, l’homme se tue ...

     

    Répondre à ce message

  • #1808702
    Le 27 septembre à 11:28 par zouzou
    Un jour en France : mardi 26 septembre 2017

    Lussault dégage, c’est la bonne nouvelle. La mauvaise, c’est qu’on ne le mette pas à la lanterne...ou mieux : condamné à vivre avec l’engeance qu’il a produite ! ...vous imaginez le beau tableau ? jouissif, hein...

     

    Répondre à ce message

  • #1808710
    Le 27 septembre à 11:44 par René
    Un jour en France : mardi 26 septembre 2017

    Pour le viol, il faudrait connaitre l’origine des victimes, ça éclairerait sans doute beaucoup la décision pontoisienne.

     

    Répondre à ce message

  • #1808727
    Le 27 septembre à 12:19 par goy pride
    Un jour en France : mardi 26 septembre 2017

    Il y en a encore qui vont ramener leur fraise et nous dire que tout va bien...surtout pas de complotisme !
    Tant que leur gosse ne rentre pas de l’école avec un godemiché inséré dans le rectum après un cours d’éducation à la sexualité ils continueront à être dans le déni !

    Ce jugement suit à la lettre les directives émanant de certaines instances internationales dont l’OMS. Dans le monde entier ce genre jugement sont prononcés sous prétexte que la victime n’a pas exprimé son refus, ne s’est pas débattu...dans cette nouvelle idéologie on part du principe qu’un enfant à les mêmes capacités de jugement qu’un adulte et donc les mêmes droits. La France, en raison de l’état de décadence morale de la population en générale et le je m’en foutisme érigé en institution nationale, sera le premier pays au monde où un adulte pourra avoir un rapport sexuel "consenti" avec un enfant de 5 ans. On y approche tout doucement mais sûrement, cela passera comme une lettre à la poste comme tout le reste, avec juste quelques manifs où des gogos batteront le pavé en beuglant des "On lâche rien !"...
    Pauvre France !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents