Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un jour en France : mercredi 15 février 2017

Morano casse Fillon, Dugarry casse le PSG, Pascal Lamy casse le pays

Tiens, revoilà Nardine Morano. La grande gueule des Républicains, qui a servi de ramasse-vote populaire à Sarkozy pendant sa campagne 2007, en a sorti une sévère. Pensant très fort à Fillon, elle a déclaré :

« Un cheval qui s’est brisé la jambe, il faut souvent l’abattre »

Le problème, c’est que Fillon ne s’est pas pété la jambe tout seul... Il y en a qui ont apporté des munitions au Canard et à Mediapart, que Le Monde, ce modèle de sobriété et de déontolologie, s’est empressé de relayer.

 

 

La jument boiteuse qui se moque du canasson plombé

Avec une telle sortie, on peut dire que la campagne est passée sous le niveau de la vase. Difficile de tomber plus bas. Au fait, quand Morano s’est pété le bras dans des conditions rocambolesques dans les toilettes de l’Assemblée, personne ne l’a piquée, il nous semble. Toujours avoir la culotte propre quand on grimpe au cocotier, dit le proverbe des îles.

On sent que le clan sarkozyste, devant la résistance filloniste, fait donner ses obusiers les plus lourds. On ne voit pas trop ce qu’ils ont à gagner en tuant Fillon, puisque leur camp perdra les élections. À moins que le clan atlanto-sioniste ne considère pas Fillon comme l’un des siens... Objectivement, les Morano, Fenech et autres Sarkozy travaillent pour Marine Le Pen. Car tout ce qui rappelle Sarkozy sort par les yeux des Français. C’est drôle, on ne voit pas qui peut gagner cette élection, car tout le monde peut la perdre. Chacun a sa limite, sa casserole, son boulet.

Fillon a un gros canard qui lui mord les fesses, plus les sarkozystes qui lui lancent des pavés, Macron a la presse mainstream avec lui, rien de pire en ces temps de contestation du Système, Mélenchon n’arrive pas à fédérer les ouvriers, qui sont devenus souverainistes, antimondialisme oblige, Le Pen n’a pas de report de voix dans un éventuel second tour, et Hamon, lui, plane avec la gauche cannabique. Impossible de faire un pronostic, tant les quatre premiers se tiennent dans un mouchoir.

Ça n’empêche pas les journalistes de jouer aux devins, en espérant influencer le sort. C’est le cas de Dugarry avec le PSG.

 

Comment passer pour un âne avant PSG/Barcelone

Christophe Dugarry est ce footballeur bordelais devenu Champion du Monde en 1998 avec la bande à Zidane. Après une belle carrière, il s’est reconverti dans le commentaire sportif via le Pôle Emploi du Footeux, la chaîne de télé faite par des riches pour des pauvres, Canal+. Démesurément pessimiste, comme tous les Français à qui les médias ont inculqué l’esprit de la défaite depuis 30 ans, Duga, la veille du quart de finale de Ligue des Champions, a consciencieusement démoli l’équipe du PSG, ses joueurs, son recrutement, et son entraîneur, Unai Emery, l’Espagnol qui a remplacé Laurent Blanc à la tête du club. Lolo étant l’un des potes de Duga, cette descente en règle explique peut-être cela :

 

« Sincèrement, cette défense n’inspire pas beaucoup de sérénité. Là où j’imaginais un match nul, je m’inquiète un petit peu plus pour le PSG »

Bon, la défense a été remarquable, elle n’a pas encaissé le moindre but, ce qui est exceptionnel face au Barça et à ses stars stratosphériques, Luis Suarez le tueur aux dents longues (qui mord les défenseurs à l’occasion), Neymar la panthère brésilienne (insaisissable sauf quand on le coupe en deux), et Leo Messi, le plus grand joueur du monde. Et sans ses titulaires habituels, avec Thiago Silva au centre. C’est-à-dire que les jeunes, Kurzawa, Kipembe, Meunier, Draxler et compagnie ont assuré comme des bêtes. L’insouciance de la jeunesse, alors que le PSG avait toujours fait un complexe face au Barça. Mardi soir, on avait l’impression que des jeunes jouaient contre des vieux. Résultat : 4 à 0.
Mais que les Barcelonais ne désespèrent pas, les grandes équipes ne meurent jamais.

C’est dommage, on aurait préféré que la grande équipe aux commandes de la France disparaisse un bon coup. Pas dans une fosse commune, attention, juste dans les poubelles de l’histoire. Ceux qui occupent les postes de décision de notre pays choisissent une politique qui va contre les intérêts des Français : chaos terroriste, chaos social, chaos migratoire, chaos idéologique, chaos éducatif. Les quatre chaos de l’Apocalypse oligarchique !

« C’est tout à fait juste que la globalisation fasse des gagnants et des perdants »

 

Un exemple parfait de vrai puissant, c’est Pascal Lamy, ancien commissaire (le mot est bien trouvé) européen et ex-DG de l’OMC. À côté, un ministre de la République est un larbin interchangeable. Lamy était ce mercredi 15 février 2017 au matin l’invité de la matinale de Patrick Liste Noire Cohen. Une présence opportune le jour de la mise au vote du CETA au Parlement européen...

Pour Lamy, pas de souci, la globalisation, le libre-échange, c’est l’avenir radieux du capitalisme. Et des gens. Il a réussi une petite inversion accusatoire de belle facture en déclarant que le protectionnisme « tape sur les pauvres ». Certes, la globalisation fait « des gagnants et des perdants », mais bon, on va pas arrêter le progrès pour si peu. Sur le CETA, ce coquin oublie de nous dire que l’économie canadienne étant reliée organiquement à l’économique étasunienne, ce traité est donc une porte grande ouverte à l’industrie et l’agriculture américaines...

Un politique qui dénature le débat, un journaliste qui règle ses comptes au détriment des faits, et un oligarque qui ment effrontément, voilà symboliquement de quoi souffre la France.

 

Voir aussi :

18 octobre
Un jour en France : mercredi 18 octobre 2017
Vive les yachts, la fin du fret SNCF ?, Philippot contre la meute
13
17 octobre
Un jour en France : mardi 17 octobre 2017
BalanceTonPorc/Juif, Anne Frank(enstein), Massilia détritus
26
16 octobre
Un jour en France : lundi 16 octobre 2017
Oliver Stone weinsteinisé, Blanquer contre l’écriture inclusive, le PS dégraisse
28
13 octobre
Un jour en France : vendredi 13 octobre 2017
Balladur revient... chez Zemmour, droit de cuissage, immigration massue
26
12 octobre
Un jour en France : jeudi 12 octobre 2017
Garrido, rends l’argent, Le Média sort ses griffes (limées), les allocations Macron
6
11 octobre
Un jour en France : mercredi 11 octobre 2017
Weinstein et les Françaises, sugar babies pour mecs riches, Caroline Roux démission
39
10 octobre
Un jour en France : mardi 10 octobre 2017
Spécial Mélenchon contre Valls, islamo-gauchisme contre judéo-fascisme !
11
9 octobre
Un jour en France : lundi 9 octobre 2017
Plus de femmes soldats, villes (très) moyennes, Grandes Gueules mini courage
10
6 octobre
Un jour en France : vendredi 6 octobre 2017
10 ans pour Mamie Djihad, un GM’S répond à Macron, Éboué & Cohen
12
5 octobre
Un jour en France : jeudi 5 octobre 2017
Panique dans le RER, Dupont-Aignan attaque, grosse drague de rue
54
4 octobre
Un jour en France : mercredi 4 octobre 2017
Justice pour Dieudonné, justice pour Theo, justice pour les mal-logés
10
3 octobre
Un jour en France : mardi 3 octobre 2017
Hommage à Mauranne & Laura, assassinées par les "failles" de notre "Justice"
86
2 octobre
Un jour en France : lundi 2 octobre 2017
Un cycliste à moteur, Xavier Niel über alles, Les amoureux de la France
13
29 septembre
Un jour en France : vendredi 29 septembre 2017
Non aux 4 000 vaches !, Paris-Lyon en 5h avec Ouigo, Hadopi revient !
20
28 septembre
Un jour en France : jeudi 28 septembre 2017
La manif des retraités... enfumés par Macron, Chirac retraité des femmes
14
27 septembre
Un jour en France : mercredi 27 septembre 2017
JO Paris 2024, c’est le Pérou !, Pénicaud contre Lucet, Obono et le terrorisme
16
26 septembre
Un jour en France : mardi 26 septembre 2017
Najatisme décapité, putes de Lyon, Sarah, 11 ans, "consentante"
17
25 septembre
Un jour en France : lundi 25 septembre 2017
Spécial 93 : le classement des villes, le poids du social et l’économie du shit
21
22 septembre
Un jour en France : vendredi 22 septembre 2017
Les cuisses à Brigitte, le temps de travail, les princesses modernes
46
21 septembre
Un jour en France : jeudi 21 septembre 2017
Tetris politique : FN désocialisé, France insoumise en embuscade
8
20 septembre
Un jour en France : mercredi 20 septembre 2017
Macron rappelle les expatriés, sélection à la fac, le gros cancre Aphatie
13
19 septembre
Un jour en France : mardi 19 septembre 2017
Le Monde avec Bernanos, la France Alzheimer, le porno gay 120 Battements
11
18 septembre
Un jour en France : lundi 18 septembre 2017
Couscous Philippot, des migrants à la fac !, et la défaite de l’Huma
40
15 septembre
Un jour en France : vendredi 15 septembre 2017
La pleurniche de Stéphane Guillon, Ardisson sodomisé, Dupontel à la rue
25
14 septembre
Un jour en France : jeudi 14 septembre 2017
Spécial "santé" avec le Glyphosate, le Lévothyrox et le couple PMA-GPA
19

Morale politique, culture du narcissisme et dangers du mondialisme
approfondissez ces thèmes avec Kontre Kulture

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

6 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1666581
    le 16/02/2017 par désabusé
    Un jour en France : mercredi 15 février 2017

    Apologie du foot, du PSG et de son financeur qatari ? Surprenant pour du Korias...

     

    • #1666622

      Oui comme le dit Francis COUSIN, tout doit toujours être analysé avec un esprit radical. Le PSG qui gagne c’est d’abord le "vilain petit qatar".... Sarko 4 - Manu 0, mais dans tous les cas des fossoyeurs du vrai foot et de tout le reste. Faites un article si St Etienne bat Manchester United ce soir, là on pourra se réjouir, QUAND MEME !


    • #1666642

      Faudrait voir à mettre un peu de mesure dans ses jugements. En effet, il n’est nullement question dans cet article de faire l’apologie du foot en général et du PSG qatari, mais juste de dire qu’un club sur un match a réalisé une performance, et de pointer du doigt les pronostics foireux car possiblement biaisés de certains commentateurs sportifs. Ni plus ni moins. Évitons donc d’extrapoler je ne sais quoi.


  • #1666582

    Qui va gagner les élections ? C’est simple ! Celui qui se retrouvera face à Marine Le Pen au 2ème tour.

    Il faut donc gagner le 1er tour pour être président. Il suffit donc de 20% environ. Tout se joue là, autour de 20/25%. Et ils le savent tous...


  • #1666627

    Rahhhhh…Macron affirme qu’il n’y a pas de culture française et qui enchaine sur les crimes contre l’humanité de la colonisation en Algérie…
    On dirait du Hollande, toujours plus de repentance, toujours plus de clientélisme, toujours plus de multiculturalisme, toujours plus de mondialisme…
    Tiens, Hollande, qui, paraitrait-il et selon le Parisien, viserait tout simplement une belle reconversion au niveau européen, pourquoi pas président de l’union, carrément.

    Du coup, me demande si son empêchement par Valls quant à rempiler, ce n’était pas une fausse piste…

    ...D’où Macron sur orbite afin de disposer d’un allié fort sur la scène Européenne au cas ou.
    Doit être content Flanby, le CETA a été ratifié par le parlement Européen, seul Macron y était favorable parmi les favoris à la présidentielle, "moi président" encore plus, n’en doutons pas.

    Beaucoup de coïncidences, n’est ce pas ?

    Les émeutes au nom de Théo, les tribunes anti flics dans la presse, la semaine a été bonne pour les marionnettistes gaucho-mondialo-immigrationnistes.
    Et ce pauvre Fillon en est à demander conseil ou grâce à Sarko, il est cuit le catho, bouffé par les loges lui préférant Baroin et Macron, avec Fenech comme tueur à gages au service de l’oligarchie.

    Mais peu importe, seule compte la victoire du PSG qatari face au Barca et les déboires de l’administration Trump.

    Panem et circenses

    Oui, décidément, ce fut une excellente semaine pour les mondialistes.


  • #1666770

    La conclusion de l’article est en effet une lumineuse synthèse de tous nos maux.
    A méditer...