Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un jour en France : mercredi 22 mars 2017

50 nuances de lycées, féminisme oligarchique, termites du PS

 

 

C’est devenu une habitude, chaque année, Le Parisien publie la liste des 50 meilleurs lycées de France, qui ressemble à la liste des hommes les plus riches du monde : c’est toujours la même. Eh bien pas du tout. Démonstration (par l’absurde).

 

 

On se dit qu’on va retrouver dans le top 10 du top 50 toujours les mêmes bahuts pour super riches, super pistonnés, ou super têtes, à savoir l’École Jeannine-Manuel, que fréquentent les enfants de ministres et de présidents (de la République ou de grands groupes du CAC40, c’est pareil), par exemple les Bouygues, Bruni, Madelin, Kessler… Puis L’École alsacienne, avec tous les rejetons des hiérarques du PS (Aubry, Guigou, Montebourg, Cheysson, Schweitzer, Peillon)… Sans oublier le Lycée Montaigne, qui rassemble la crème du cinoche, de la pub et de la presse (une école très communautaire dont nous ne publierons pas les patronymes parentaux sous peine de poursuites pendant un siècle ou plus). Et les gros bahuts du « public » qui ne recrutent que les dossiers en béton armé : Henri IV, Louis le Grand, Condorcet, Stanislas (les petits gris !), Chaptal…

Autant dire qu’un gosse de pauvre a autant de chance d’intégrer l’un de ces établissements qu’un patron du CAC40 de passer par le chas d’une aiguille. Mais le classement du Parisien n’est pas du tout le même. À force d’intégrer des facteurs un peu spéciaux qu’on peut résumer par « discrimination positive », l’échelle s’est quelque peu inversée, les premiers devenant les derniers, les derniers les premiers, et c’est un lycée de Guadeloupe qui remporte la palme académique, le lycée Robert-Weinum à Saint-Martin. Sinon il y a du 9-3 dans le début de la liste. Cependant, on sait tous que ce classement va faire du bien aux partisans de l’égalitarisme socialiste, mais que la réalité reprendra vite le dessus. Les gosses de riches feront de grosses études avec de super profs dans d’excellentes conditions matérielles ; quant aux autres, il faudra qu’ils soient vraiment bons.

La journée du classement du Parisien – le quotidien du ministère de l’Intérieur, d’où la coproduction probable avec l’Éducation nationale – c’est un peu comme la journée de la Femme : on leur fait la vaisselle le 8 mars mais dès le 9, elles se retapent 364 jours de vaisselle d’affilée.

Ça tombe bien qu’on parle de gonzesses parce que l’éditeur Actes Sud a sorti une drôle de vidéo, qui fait son chemin sur les réseaux sociaux depuis la date fatidique du 8 mars. Des femmes célèbres y sont représentées en couverture, avec pour chacune une avancée dans le domaine des « libertés ».

 

(Pour voir la vidéo en entier, mieux vaut cliquer sur ce lien)

 

On se dit OK, les femmes ont le droit d’avoir leurs stars, ça leur fait du bien, sauf qu’à un moment donné, on se repasse la courte vidéo, et là, on tremble de tous nos membres, totalement raidis de stupeur : la somme de toutes ces avancées correspond exactement, point pour point, au programme du « progrès » oligarchique ! Moins de frontières, moins de différences, plus d’avortements, on croirait entendre les têtes creuses d’une section LGBT dans une réunion d’antifas !

 

JPEG - 96.6 ko
Cette espèce de mite a quelque chose de diabolique...

 

Il faut donc comprendre que le féminisme, à l’image de l’antiracisme, n’est qu’un vecteur de propagande de plus pour la dominance. Elle est belle, la libération, dites donc ! Les pires dans ce domaine, puisqu’il faut être concret, ce sont les socialistes actuels, dits aussi socialo-sionistes, ou socionistes. Eux, ils appliquent le programme des Maîtres à la lettre, quitte à se faire lyncher politiquement par les foules.

Et c’est ce qui se passe, actuellement. Le PS implose dans un grand fracas (auxquels se mêlent les applaudissements du public), ce parti centenaire, bousillé de l’intérieur par les taupes trotskistes, un maléfique boulot de mites grignoteuses, et badabling, un jour, la maison de bois vermoulu s’effondre. On y est, et en plein dedans. Normal que les gens applaudissent, c’était devenu la maison du Mensonge (permanent) et du Vol (des impôts, notamment).
On ne rêve pas non plus, les mites se sont sauvées juste avant l’écroulement dans la maison d’en face, construite à la hâte, bientôt nommée Les Progressistes, et provisoirement En Marche ! en attendant que les choses se calment.
Si elles se calment.

Voir aussi :

22 septembre
Un jour en France : vendredi 22 septembre 2017
Les cuisses à Brigitte, le temps de travail, les princesses modernes
16
21 septembre
Un jour en France : jeudi 21 septembre 2017
Tetris politique : FN désocialisé, France insoumise en embuscade
8
20 septembre
Un jour en France : mercredi 20 septembre 2017
Macron rappelle les expatriés, sélection à la fac, le gros cancre Aphatie
13
19 septembre
Un jour en France : mardi 19 septembre 2017
Le Monde avec Bernanos, la France Alzheimer, le porno gay 120 Battements
10
18 septembre
Un jour en France : lundi 18 septembre 2017
Couscous Philippot, des migrants à la fac !, et la défaite de l’Huma
40
15 septembre
Un jour en France : vendredi 15 septembre 2017
La pleurniche de Stéphane Guillon, Ardisson sodomisé, Dupontel à la rue
23
14 septembre
Un jour en France : jeudi 14 septembre 2017
Spécial "santé" avec le Glyphosate, le Lévothyrox et le couple PMA-GPA
19
13 septembre
Un jour en France : mercredi 13 septembre 2017
Macron 1er à Saint-Martin, "journalisme" à Europe 1, poissons des grands fonds
13
12 septembre
Un jour en France : mardi 12 septembre 2017
Philippot avec Campion, on ne vole pas un Sri-Lankais, 1€ Le Monde
27
11 septembre
Un jour en France : lundi 11 septembre 2017
Le 11 Septembre de Causeur, cheminots remboursez !, Griveaux le fainéant
10
8 septembre
Un jour en France : vendredi 8 septembre 2017
Plenel contre la Corée du Nord, Ménard contre Philippot, Sotto satisfaction
11
7 septembre
Un jour en France : jeudi 7 septembre 2017
Naturel, politique ou médiatique, le climat se barre en couille
6
6 septembre
Un jour en France : mercredi 6 septembre 2017
Aubry flingue Macron, pénurie de beurre, drones français armés
9
5 septembre
Un jour en France : mardi 5 septembre 2017
Goncourt communautaire, Marcel Campion résiste, Chronopost le dimanche
15
4 septembre
Un jour en France : lundi 4 septembre 2017
Plaidoyer pour Ruquier, Macron contre Philippot, le FN contre Montel
37
30 juin
Un jour en France : vendredi 30 juin 2017
Adieu Loulou Nicollin, la priorité de Macron 1er, un député voilé !
19
29 juin
Un jour en France : jeudi 29 juin 2017
Tour de France sexy, Marseille anti kebabs, TGV Paris-Vinci-Bordeaux
24
28 juin
Un jour en France : mercredi 28 juin 2017
Rwanda/France, la rééducation nationale, Amrani/Valls
24
27 juin
Un jour en France : mardi 27 juin 2017
Les super riches, amoureuse d’un migrant, Pôle Emploi bidon, T411 à la rue
28
26 juin
Un jour en France : lundi 26 juin 2017
Xavier Niel le sauveur, Rebecca contre la chantilly, Stéphane Guillon le collabo viré
17
23 juin
Un jour en France : vendredi 23 juin 2017
La vérité sur les affaires NKM, Grégory et Hanouna
24
22 juin
Un jour en France : jeudi 22 juin 2017
Zemmour défonce (Aurore) Bergé, le cinoche Mélenchon, Macron un Roi seul ?
23
21 juin
Un jour en France : mercredi 21 juin 2017
Fête de la Musique mondiale, Starbucks aime les migrants, les multi(anti)nationales
13
20 juin
Un jour en France : mardi 20 juin 2017
Alerte canicule, alerte terrorisme social, deux morts pour la France
31
19 juin
Un jour en France : lundi 19 juin 2017
Lendemain de cuite politique
24

Le féminisme mortel, l’inégalité sociale à l’école
et la destruction du socialisme,
sont à lire sur Kontre Kulture

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

12 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1688861
    le 22/03/2017 par georges 4bitbol
    Un jour en France : mercredi 23 mars 2017

    Le PS, parti des salopards, vit ses dernières heures et EM comme emmerdes sert de radeau de sauvetage, j’espère que le PSEM
    coulera par le fond avec l’équipage à bord.


  • #1688878

    Ben oui, les femmes c’est fait pour aimer.
    Aimer d’un même amour chacun de ses enfants sans distinction, sans discrimination. Et c’est très bien.
    Sauf que l’action politique consiste à faire des choix, à trancher.
    Et ça c’est un truc de mecs.

     

    • #1688925
      le 22/03/2017 par lameute
      Un jour en France : mercredi 23 mars 2017

      C’est beau ce que vous dîtes... Moi je suis une femme,une féministe au sens d’égalité de droits mais en aucun cas similarité. Complémentarité mais jamais abus de pouvoir de l’un sur l’autre.


    • #1689101

      Meme l’egalité des droits est une des pires arnaques mensongère de la nouvelle religion atheiste, toute femme qui en a fait le moteur de sa vie a finie seule et surtout malheureuse, tout les exemples sont sous les yeux de ceux qui en ont encore.


    • #1689167

      Complémentarité et équilibre.
      Oui.
      Mais cet équilibre doit se placer à l’intérieur du couple. Entre le mari et sa femme, entre la femme et son mari.
      Le parlement devrait être constitué exclusivement d’hommes. Mais des hommes équilibrés par leur femme, dans la vie conjugale.


  • #1688919
    le 22/03/2017 par Chaud king
    Un jour en France : mercredi 23 mars 2017

    Les mites qui bouffent le PS vivent grassement sur nos deniers, ont peut dire qu’elles sont bien nanties ces mites.

     

  • #1688987

    C ’ est comme les sondages , comme miss France , comme le festival de cannes . . .c ’est tout propagande et manipulation à destination des masses crédules car les riches se foutent bien de ces entourloupes , les malins "hiérarques du PS " ça les fait rigoler .Le problème est que le peuple gobe plus ces arnaques .


  • #1689020
    le 23/03/2017 par Quentin
    Un jour en France : mercredi 23 mars 2017

    Le classement des lycées est complètement bidon. Ils ont changé les critères. Cette année, ce qui compte c’est uniquement le pourcentage de réussite au bac et le pourcentage de redoublement d’une année sur l’autre. Le pourcentage de mention et notamment de mention très bien n’est plus pris en compte. Comme si avoir 10 au bac était la même chose que d’avoir 16. Louis Le Grand ou Henri IV doivent tourner à plus de 70% de mention très bien, la quasi-totalité de leurs élèves sera admis en prépa et fera une grande école. Pas sur que ce brave lycéen guadeloupéen offre les mêmes opportunités à ces élèves. Comment cacher l’élitisme du système scolaire français (qui n’est d’ailleurs pas si honteux que ça, la sélection de ces lycées se faisant plus sur le niveau en math que sur l’argent) en changeant les critères d’évaluation.


  • #1689032
    le 23/03/2017 par Yankee98
    Un jour en France : mercredi 23 mars 2017

    J’en appelle aux éventuels « techniciens » assez à l’aise avec l’économie au sens scientifique qui passeraient éventuellement par là.

    Non pas que j’aie un esprit lacunier en logique, mais ça semble être une science faite exprès que pour que personne n’y comprenne rien, et que ses meilleurs scientifiques eux-mêmes se contredisent.

    Voilà encore genre 3 ans, j’avais lu sur je-ne-sais-plus-quel classement (mais il me semble le Figaro) que la fortune de Zuckerberg était de 5,4 milliards d’euros et celle de Gates de 53 milliards d’euros. Bon.

    Comment diable Zuckerberg a pu faire un X10 et Gates faire un bon X1,5 ?

    Soit ce que j’ai lu était n’importe quoi, soit c’est l’inflation qui est du n’importe quoi.


  • #1689059

    Les femmes aiment (et parlent) toujours des grosses mites.


  • #1689063
    le 23/03/2017 par chomeur qui se leve a 6h
    Un jour en France : mercredi 23 mars 2017

    Quand tu vois le classement, tu remarques vite que l’on donne le bac (puis dans les facs poubelles un +2/3..) aux "chances pour la france" assez facilement tandis qu’en province, faut se bouger un peu... (sans compter la baisse de niveau grace à la répartition sur tout le territoire Francais de ces nouveaux francais..et le tirage vers le bas qui va avec ex : angouleme). De plus, il y a encore 25/30 piges tu trouvais du taf avec un bac (sans avoir les 2 pieds dans le même sabots) et que si tu te retrouves au chomage aujourd’hui, en feuilletant les annonces d’emploi, il faut direct un bac +2 donc tu es écartés (pourtant vu la chute des programmes scolaires, un bac +2 aujourd’hui, ne vaut même pas un bac des années 80/début 90...lisez les manuels scolaires, édifiant !). Oui, la VAE....bonjour la galère et il faut environ 1 an et passer devant un jury de bien pensant. Lentement, doucement, subrepticement, sournoisement....on nous écartes. Mettez vos gosses dans le privé. ps : pourquoi pas une section emploi sur E&R.. ?