Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un jour en France : vendredi 22 septembre 2017

Les cuisses à Brigitte, le temps de travail, les princesses modernes

 

 

 

Un peu de légèreté dans ce monde on ne sait plus si c’est de « putes » ou de « brutes », mais on ne peut pas toujours faire dans l’holocauste ultracommunautaire et l’apocalypse thermonucléaire. Parfois, l’esprit de l’homme doit se reposer un peu, souvent le vendredi après-midi. Beaucoup de Français travaillent 35 heures par semaine, et ont leur vendredi après-midi. Ceux-là ont de la chance ! En vérité, les Français bossent 39,6h en moyenne par semaine, ce qui fait toujours 8h par jour. Notez que les Néerlandais ont vraiment partagé le travail puisqu’ils sont à 30h en moyenne.

 

 

Comme le montre ce schéma, globalement, on bosse moins longtemps et moins dur en Occident. Mais c’est une illusion : la tendance au salariat et au CDI diminue chez nous (la France compte 18 millions de salariés), et le double job se développe. Certains cumulent un job alimentaire et un job passion, mais beaucoup sont obligés de cumuler deux jobs mal payés. C’est le cas des autoentrepreneurs, dont le statut va changer. Et n’oublions pas les jobs élastiques du type Uber.

La réforme du Travail vient brouiller encore cet ensemble puisque le télétravail, par exemple, y est encouragé. Ceux qui bossent à domicile savent qu’on n’y compte pas ses heures, au sens propre et au sens figuré. En fait on trime tout le temps. Un bureau et un travail invisibles qui ne rentrent pas dans les stats. Fini le temps des grandes usines avec 10 000 ouvriers dedans. Pour voir ça il faut aller en Roumanie (l’usine Dacia de Renault à Pitesti) ou en Chine (30 000 ouvriers dans la chaussure à Yue Yuen).

 

JPEG - 108.6 ko
Brigitte à New York aux Nations unies le 19 septembre 2017

 

Nous étions partis sur les jambes de Bibi, et voilà qu’on a dérivé sur le travail et son évolution. On ne voit pas pourquoi la presse s’acharne sur notre Brigitte nationale, surtout que les Américains peuvent fermer leur gueule sur leurs premières dames, qui avalent de sacrées couleuvres, surtout celle à Obama (hush hush). C’est bien simple, avec tout le bordel que foutent les Américains dans le monde, leurs leçons de morale ne valent rien. Quant à leur sens de l’esthétique...

Justement, l’esthétique. Les naïfs apprendront que la presse arrange le physique des personnalités. Quelle découverte. Le Pharaon lui-même avait sa tribu de maquilleuses, pédicures, manucures et parfumeurs ! Et on ne parle même pas des embaumeurs. Être à son avantage dans une société de l’image plus que du fond confère un avantage stratégique : ça place le people dans la case des demi-dieux, des éternels, des intouchables. Et comme l’immense majorité du grand public ne croisera jamais Brigitte ou l’autre vieille horrible baderne de Soros, ces derniers sont tranquilles.

 

JPEG - 100 ko
Cara Delevingne avant et après

 

Sur ce cliché (qui est un montage puisque l’actrice ne peut pas être à côté d’elle-même), Cara Delevingne, la star de Valérian (4 millions d’entrées en France, tout de même), pose avec et sans maquillage. C’est pas la même chose, hein ! Il y a bien des pervers qui triperont sur la Cara de gauche, celle aux cheveux sales et au torchon sur la tête (femme de ménage style), mais la plupart des jeunes filles voudront être la Cara de droite, la princesse inaccessible pétée de tunes et de flashs. Pour info, histoire de retomber sur terre, Cara passe son temps entre deux films un peu nazes à picoler avec ses copines gousses, donc rien de bien transcendant pour une princesse.

Les femmes font des efforts constants pour être attirantes (même Christine Angot), ça leur donne confiance et ça les avantage pour le boulot. Les mecs, eux, doivent être sérieux. C’est pas la même chose. Et une femme habillée sexy dans un bureau d’hommes, ça crée une tension sexuelle : les homment tendent vers les femmes, c’est affreux mais c’est inévitable. En dessous de la communication interpersonnelle d’entreprise, il y a le langage des corps. Cependant, loin de nous le désir de voir hommes et femmes séparés dans les entreprises : en effet, la tension sexuelle non satisfaite est utilisable comme carburant de travail. Rien de tel qu’une bonne frustration pour redoubler d’efforts.

C’est pour ça qu’il faudrait un peu plus de gonzesses à la rédaction d’E&R. Les papiers seraient moins sexistes, plus équilibrés, moins graves dans l’ensemble. Les femmes veulent l’égalité ? Qu’elles la prennent !

Voir aussi :

19 octobre
Un jour en France : jeudi 19 octobre 2017
Rozon le cochon, Omar Sy contre Zemmour le criminel, Marilou Berry superstar
14
18 octobre
Un jour en France : mercredi 18 octobre 2017
Vive les yachts, la fin du fret SNCF ?, Philippot contre la meute
17
17 octobre
Un jour en France : mardi 17 octobre 2017
BalanceTonPorc/Juif, Anne Frank(enstein), Massilia détritus
27
16 octobre
Un jour en France : lundi 16 octobre 2017
Oliver Stone weinsteinisé, Blanquer contre l’écriture inclusive, le PS dégraisse
28
13 octobre
Un jour en France : vendredi 13 octobre 2017
Balladur revient... chez Zemmour, droit de cuissage, immigration massue
26
12 octobre
Un jour en France : jeudi 12 octobre 2017
Garrido, rends l’argent, Le Média sort ses griffes (limées), les allocations Macron
6
11 octobre
Un jour en France : mercredi 11 octobre 2017
Weinstein et les Françaises, sugar babies pour mecs riches, Caroline Roux démission
39
10 octobre
Un jour en France : mardi 10 octobre 2017
Spécial Mélenchon contre Valls, islamo-gauchisme contre judéo-fascisme !
11
9 octobre
Un jour en France : lundi 9 octobre 2017
Plus de femmes soldats, villes (très) moyennes, Grandes Gueules mini courage
10
6 octobre
Un jour en France : vendredi 6 octobre 2017
10 ans pour Mamie Djihad, un GM’S répond à Macron, Éboué & Cohen
12
5 octobre
Un jour en France : jeudi 5 octobre 2017
Panique dans le RER, Dupont-Aignan attaque, grosse drague de rue
54
4 octobre
Un jour en France : mercredi 4 octobre 2017
Justice pour Dieudonné, justice pour Theo, justice pour les mal-logés
10
3 octobre
Un jour en France : mardi 3 octobre 2017
Hommage à Mauranne & Laura, assassinées par les "failles" de notre "Justice"
86
2 octobre
Un jour en France : lundi 2 octobre 2017
Un cycliste à moteur, Xavier Niel über alles, Les amoureux de la France
13
29 septembre
Un jour en France : vendredi 29 septembre 2017
Non aux 4 000 vaches !, Paris-Lyon en 5h avec Ouigo, Hadopi revient !
20
28 septembre
Un jour en France : jeudi 28 septembre 2017
La manif des retraités... enfumés par Macron, Chirac retraité des femmes
14
27 septembre
Un jour en France : mercredi 27 septembre 2017
JO Paris 2024, c’est le Pérou !, Pénicaud contre Lucet, Obono et le terrorisme
16
26 septembre
Un jour en France : mardi 26 septembre 2017
Najatisme décapité, putes de Lyon, Sarah, 11 ans, "consentante"
17
25 septembre
Un jour en France : lundi 25 septembre 2017
Spécial 93 : le classement des villes, le poids du social et l’économie du shit
21
21 septembre
Un jour en France : jeudi 21 septembre 2017
Tetris politique : FN désocialisé, France insoumise en embuscade
8
20 septembre
Un jour en France : mercredi 20 septembre 2017
Macron rappelle les expatriés, sélection à la fac, le gros cancre Aphatie
13
19 septembre
Un jour en France : mardi 19 septembre 2017
Le Monde avec Bernanos, la France Alzheimer, le porno gay 120 Battements
11
18 septembre
Un jour en France : lundi 18 septembre 2017
Couscous Philippot, des migrants à la fac !, et la défaite de l’Huma
40
15 septembre
Un jour en France : vendredi 15 septembre 2017
La pleurniche de Stéphane Guillon, Ardisson sodomisé, Dupontel à la rue
25
14 septembre
Un jour en France : jeudi 14 septembre 2017
Spécial "santé" avec le Glyphosate, le Lévothyrox et le couple PMA-GPA
19

Les hommes, les femmes, le boulot,
tout est sur Kontre Kulture

 
 






Alerter

46 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1806318
    Le 23 septembre à 00:14 par dixi
    Un jour en France : vendredi 22 septembre 2017

    Si elle y avait quelque chose à montre encore, mais la franchement faut avoir des gouts de chiotte .C’est le pin up avec un retour de manivelle sur l’âge .Je ne la trouve pas élégante mais déplacée, que l’on fasse des effets de jambes à un certain âge, mais quand on a son âge on essaye au moins de se tenir et d’avoir une certaine classe, mais ils vont très bien ensemble, aussi insignifiant l’un que l’autre.

     

    Répondre à ce message

  • #1806375
    Le 23 septembre à 07:59 par Nadia
    Un jour en France : vendredi 22 septembre 2017

    Cette dame devrait se pencher sur le dictionnaire et relire la définition du mot élégance... Si c’est trop long, au moins les synonymes : charme, grâce, harmonie, raffinement, distinction, chic, beauté, attrait,sobriété, goût.
    Je note tout de même le regard sévère sur le petit, là elle semble à sa place.

     

    Répondre à ce message

  • #1806388
    Le 23 septembre à 08:49 par Auri
    Un jour en France : vendredi 22 septembre 2017

    Ben moi je préfère quand même celle de gauche (pour une fois) ne vous en déplaise !

     

    Répondre à ce message

  • #1806439
    Le 23 septembre à 12:00 par Arthur L
    Un jour en France : vendredi 22 septembre 2017

    Le manque de femmes dans les petits mouvements politiques non intégrés au système médiatique est une vraie question.
    Je dirai plutôt : c’est parce que vous êtes dans la réflexion sérieuse (donc un peu austère) que les femmes se font rare.
    On avait le même problème au Réseau Voltaire en France à l’époque. A part une très bonne traductrice on était que des couillons. Et encore elle était bénévole à distance.
    Je fus surpris, en rendant visite aux Larouchiens à Berlin, de voir autant de jolies filles parmi eux. Mais je compris vite : ils ne menaient pas de réflexion sérieuse, remâchant et avalant simplement la parole sacrée du chef, et organisaient des activités chorale, cuisine, etc. ! C’est pas une blague.

     

    Répondre à ce message

  • #1806469
    Le 23 septembre à 13:13 par anonyme
    Un jour en France : vendredi 22 septembre 2017

    c’est d’humaine beauté l’issue,
    les bras courts et les mains contraintes
    les épaules toutes bossues
    mamelles quoi ? toutes retraites
    telles les hanches que les têtes
    du sadinet, fy ! quant des cuisses
    cuisses ne sont plus mais cuissettes
    grivelées comme saucisse

    ainsi le beau temps regrettons...

     

    Répondre à ce message

  • #1806511
    Le 23 septembre à 14:45 par anonyme
    Un jour en France : vendredi 22 septembre 2017

    Mamie, c’est comme une caricature de l’endroit du monde où sévit Oui-Oui. La photo d’une prophétie, un avertissement, une métaphore, une révélation. Un raccourci pour la ruée dans la réalité. C’est ici-maintenant et c’est sans espoir.

     

    Répondre à ce message

  • #1806521
    Le 23 septembre à 15:06 par noel
    Un jour en France : vendredi 22 septembre 2017

    Pour devenir ou être en-devenir du « Fils de l’Homme » (pas question de genre ici) log. 106 de l’Évangile selon Thomas pour vivre la transcendance, il faut quitter l’état uniquement de « fils de la femme » ou « enfant issu de la Femelle » à savoir son état biologique, hylique !

    Ce n’est ni une injure, ni une infamie à l’égard de notre mère ! Pour naître de nouveau, il faut naître de l’Esprit Saint donc de la Mère intérieure, du Féminin de l’ÊTRE pour éprouver le pneuma du PÊRE, vivre en Lui et de Lui. Jésus EST le Vivant, un précurseur. Il n’est ni à aduler, ni surtout à idolâtrer mais à reconnaître, puis à accueillir par son enseignement gnostique !

    Ève n’est-elle pas un éve illeur de conscience par le sentiment des êtres et des choses ?

    Ce n’est pas pour rien qu’on entend des nique ta m...... et fils de p...... ! La violence de ces termes ne sont-ils pas signifiants, symboliques ?

    Le féminisme est l’ennemi des femmes contrairement aux apparences ! Comme le sont aussi toutes les idéologies préservant les minorités (LBGT, antiracisme, handicapés, etc...) ! Ainsi que les soi-disantes organisations humanitaires et caritatives car l’enfer du satan, diviseur pour mieux régner au travers de l’ego, est pavé de bonnes intentions et on sait où ça mène : Arbeit sind frei !

    En le JESUIS, il n’y a pas d’intermédiaires parasites telles ces organisations qui ont prouvé leur malfaisance sous couvert de bienfaisance, toujours l’inversion !

    Les femmes se doivent d’élever en elle le Fils de l’Homme par l’intellect et lui faire confiance. Elles sont dans l’ici & maintenant, magnifique qualité souvent maladroitement rappelée à leurs hommes. Mais il leur manque une métaphysique de l’Esprit. Les Épousailles divines sont à ce prix y compris pour les hommes !

    Il ne suffit pas d’avoir été dans« l’inconscience spirituelle » en contact avec le muscle masculin élevé en soi, pour être dans l’auto-satisfaction d’une Épousée divine dans le Christ ! On reste une femelle au lit à côté d’un mâle auto-satisfait lui-même ! Et, vous croyez avoir trouvé votre moitié et être à l’image du couple divin alors que vos noces divines ne sont pas accomplies chacun l’un et l’autre-l’un dans l’autre ! Cet amour-là est insuffisant dans le Divin ! D’où, les insatisfactions réciproques !

    Grave erreur ..que vos enfants perçoivent très vite ainsi que vos compagnons, mais eux ont un autre accomplissement intérieur à effectuer.

     

    Répondre à ce message

  • #1806853
    Le 24 septembre à 07:07 par "Zézette épouse x"
    Un jour en France : vendredi 22 septembre 2017

    Brigitte c’est le porno du pauvre ,un peu comme ces jeunes qui se branlent sur la page maillot féminin de la Redoute, non ?

     

    Répondre à ce message

  • #1806929
    Le 24 septembre à 11:25 par Marde
    Un jour en France : vendredi 22 septembre 2017

    Quatre millions d’entrée pour un navet à la sauce connard !
    Quatre millions de "génies incarnés" sont allés en bons moutons payer leur tribut au "Valérian"... Quelle misère !
    On se demande quand "le surdoué de base" comprendra l’importance du refus systématique de consommer les produits ou services d’une entreprise de destruction systématique ?
    On se le demande ?
    Réponse : Sans doute jamais !
    Une soirée comme une autre en France !

     

    Répondre à ce message

  • #1807065
    Le 24 septembre à 14:50 par Teutoburg
    Un jour en France : vendredi 22 septembre 2017

    Le must c’est de décocher un job de sénateur payé 10 000 eu/mois pour faire la sieste de temps en temps dans la" chambre d’en haut " .Dans ce job on peut bosser jusqu’à 98 ans sans problème,on ne risque pas les accidents du travail (à part peut étre les apnées du sommeil )

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents