Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un jour en France : lundi 12 juin 2017

La mort du politique, la naissance de l’a-politique, et la victoire des mathématiques

 

 

Pas facile d’être politiquement lucides dans la France de ce mois de juin 2017 ! Car tout va très vite, et tout est à décrypter en temps réel. Les euphémismes verrouillent les discours, les masques sont nombreux et quand il y en a un qui tombe, un autre prend automatiquement sa place. Le Système ne nous laisse pas respirer. Ça rappelle la course-poursuite entre les pirates et la police du Net : elle augmente en vitesse et en complexité, et tout le monde n’a pas le loisir de suivre. Et parfois, las de tout ce bruit et de toute cette fumée, le peuple de France baisse les bras, et fait ce qu’on lui dit. C’est ce qui s’est globalement passé ce 11 juin 2017, lors du 1er tour des législatives.

 

La victoire de l’a-politique

Toute la twittosphère s’est réjouie de la mort de Cambadélis et ses potes : à chaque fois qu’un cacique socialiste mordait la poussière, des hourras de victoire retentissaient sur les réseaux sociaux. Les faux socialistes payent des années, voire des décennies de mensonges et d’inadéquation. Inadéquation de leur discours, de leur fonction et de la réalité de leurs actes. Pourtant, tous les opposants du PS ne devraient pas crier victoire, car la mort de ce parti, crédité de 10% des voix au niveau national, ce qui le ramène à des scores de la SFIO (section française de l’internationale ouvrière, ce qui a du sens), est le signe d’une évolution négative.

 

 

Premier tour de la présidentielle 1965, Mitterrand surprend avec 31% des voix contre 44% à De Gaulle. En 1969, Gaston Deferre fait 5%, loin derrière Jacques Duclos et ses 21% pour le PC. En 1974, Mitterrand atteint les 43%, un chiffre stratosphérique, toujours au 1er tour. Mais c’était l’union de la gauche, PC compris, hors écologistes. Mitterrand, encore lui, fait 25% au 1er tour de 1981, puis 34% en 1988. Jospin fera 23% en 1995, et 16% en 2002. Royal fera 26% en 2007, Hollande 28% en 2012. Hamon fermera la marche avec 6% au 1er tour des présidentielles 2017. Un Hamon qui sera d’ailleurs balayé dès le 1er tour des législatives de ce dimanche 11 juin. Le dimanche noir du faux socialisme, et donc un bon dimanche pour tous les électeurs et les Français floués par ce faux-nez de l’oligarchie.

Mais nous ne sommes pas là pour enfoncer les perdants, un sport que n’importe qui peut pratiquer. C’est comme d’aller chercher sa baguette en bagnole à la boulangerie du coin. Ce qui est intéressant, c’est le renversement prévu du politique par les penseurs du Système. Une ingénierie d’une efficacité record. Jugez vous-mêmes : un parti artificiel créé de toutes pièces par le think tank de l’oligarchie (Attali et consorts), promu par le média unique (BFM TV et consœurs), gagne la présidentielle face à un faux danger fasciste (la très pacifique Marine) après la destruction du candidat républicain (le « voleur » Fillon), et rafle l’écrasante majorité des sièges à l’Assemblée. Macron a su mobiliser les électeurs apolitiques, pas vraiment au fait des ingénieries utilisées à grande échelle depuis mars 2016, date de la mise sur le marché du futur produit présidentiel.

 

 

Le coup génial a consisté à utiliser le levier du rejet du politique (socialiste et conservateur après deux quinquennats pitoyables) pour vendre à un peuple électoral la nouveauté de « la société civile », cette bande de 400 à 430 semi-innocents qui va siéger demain à la Chambre, destinée à valider dans la foulée les ordonnances anti-sociales d’Édouard Philippe, le nouveau représentant des Marchés. Après ce tour de passe-passe, cette chambre d’amateurs ne servira plus à rien, et on l’oubliera. Si on décrit le processus de manière un peu brutale, c’est pour que ça rentre dans la tête des apolitiques, des indécis et des ignorants qui ont fait l’élection de Macron le 7 mai 2017.

Car ce sont eux qui ont été visés en premier lieu par la machinerie d’En Marche !, qui doit sa redoutable efficacité au croisement entre la finesse du big data et la puissance des mass-médias, tous en première ligne pour le candidat du Système. Ceux qui ont perdu sont ceux qui connaissent un peu ou prou la politique, et qui ont de la mémoire. Macron et ses députés ont été élus sur un effacement de la mémoire collective politique. Les électeurs macronistes pensent avoir gagné avec ces ministres-experts économiques qui promettent de les arracher à la crise, alors qu’ils ont porté au pouvoir des carnassiers politiques déguisés en « société civile » qui vont leur déchiqueter les dernières protections sociales.

« Il y a eu une volonté de renouvellement annoncée de façon très claire et une volonté de cohérence avec l’élection présidentielle, ce sont les deux facteurs très importants »

JPEG - 390.9 ko
Cédric donne des cours de maths gratuits dans la rue aux Français qui ne savent pas compter

 

C’est le sens de la quasi-élection du brillant Cédric Villani dans la 5e de l’Essonne, le Nobel de mathématiques (médaille Fields, qui n’a rien à voir avec la médaille du trotskiste à la pipe Field). Et de la défaite de Gérald Dahan, l’imitateur qui se présentait pour la France insoumise dans la 10e des Hauts-de-Seine. Il avait déclaré avoir posé sa candidature suite à « la montée du Front national et de l’extrême droite au second tour ».

Avec 8,31% des voix, le chevalier blanc antifasciste est exclu du tournoi, qui sera probablement gagné par le candidat LREM. Il s’agit de Gabriel Attal, inconnu au bataillon pour l’électeur lambda qui lui a trouvé une bonne bouille, sauf que Gaby, malgré ses 28 ans, est issu du cabinet de l’ex-ministre de la Santé Marisol Touraine. Qui elle, une fois n’est pas coutume dans l’hécatombe des ministres socialistes, arrive en tête de la 3e d’Indre-et-Loire avec 28,54% des voix.

 

 

Résumé – conclusion – morale ?

La victoire promise de la « jeune société civile » symbolise l’effacement volontaire d’une mémoire historico-politique au profit d’un désir de consommation politique puéril. Ce nouveau comportement électoral basé sur le dégoût des Français lucides ou politisés – qui se sont abstenus dans ce jeu truqué – laisse le champ libre à toutes les expérimentations sociales et antisociales des rois du Marché.

Des maîtres du calcul ont fabriqué cette élection miracle/catastrophe – au choix –, pas étonnant qu’un maître des mathématiques en soit le symbole.

 

Voir aussi :

27 juin
Un jour en France : mardi 27 juin 2017
Les super riches, amoureuse d’un migrant, Pôle Emploi bidon, T411 à la rue
19
26 juin
Un jour en France : lundi 26 juin 2017
Xavier Niel le sauveur, Rebecca contre la chantilly, Stéphane Guillon le collabo viré
16
23 juin
Un jour en France : vendredi 23 juin 2017
La vérité sur les affaires NKM, Grégory et Hanouna
24
22 juin
Un jour en France : jeudi 22 juin 2017
Zemmour défonce (Aurore) Bergé, le cinoche Mélenchon, Macron un Roi seul ?
23
21 juin
Un jour en France : mercredi 21 juin 2017
Fête de la Musique mondiale, Starbucks aime les migrants, les multi(anti)nationales
13
20 juin
Un jour en France : mardi 20 juin 2017
Alerte canicule, alerte terrorisme social, deux morts pour la France
31
19 juin
Un jour en France : lundi 19 juin 2017
Lendemain de cuite politique
24
16 juin
Un jour en France : vendredi 16 juin 2017
La France dit adieu à Helmut Kohl, le bac d’histoire-géo, l’affaire Grégory-Bayrou
11
15 juin
Un jour en France : jeudi 15 juin 2017
Le petit Grégory rebondit, Hidalgo reine du chemsex, Booba corrige le bac de philo
37
14 juin
Un jour en France : mercredi 14 juin 2017
Sauvez Najat !, sauvez Bayrou !, sauvez l’école !
13
13 juin
Un jour en France : mardi 13 juin 2017
Musée de l’Homme antiraciste, députée LREM foireuse, Michel Onfray est Dieu
57
9 juin
Un jour en France : vendredi 9 juin 2017
Blanquer dénajatise l’école, le boum du télétravail, Hanouna contre le CSA
10
8 juin
Un jour en France : jeudi 8 juin 2017
Taxi 5 sans Samy Naceri, Yannick Noah paye sa prune, Lefebvre balance et Griveaux blanchit
9
7 juin
Un jour en France : mercredi 7 juin 2017
Le Quasimodo de Notre-Dame, Barbier sur Macron TV, suicide paysan
13
6 juin
Un jour en France : mardi 6 juin 2017
Taddeï dans le cul chic, Dieudonné contre le Giflé (Valls), une Seconde Guerre mondiale sans guerre
11
5 juin
Un jour en France : lundi 5 juin 2017
Ruquier "cocufié" par Mélenchon, Drucker "déplacé" sur France 2, Les Enfants de la télé sans Arthur
8
2 juin
Un jour en France : vendredi 2 juin 2017
Thomas Pesquet atterrit, un Sénégalais patriote, Têtu contre les Grosses Têtes
24
1er juin
Un jour en France : jeudi 1er juin 2017
Aubenas se paye Ruffin, Tony Parker lâche Najat, la semaine de 4 jours
5
31 mai
Un jour en France : mercredi 31 mai 2017
Maxime Hamou dérape, Hanouna contre les gays, StreetPress dénonce
16
30 mai
Un jour en France : mardi 30 mai 2017
Arte antisémite ?, Blanche allume Polanski, Diane Kruger l’antinazie primaire
18
29 mai
Un jour en France : lundi 29 mai 2017
La milice Act Up primée à Cannes, la SNCF contre le public, Despentes dévisse
24
26 mai
Un jour en France : vendredi 26 mai 2017
Burkini contre nudité à Cannes, les LGBT en Corse, Ozon le cul
28
25 mai
Un jour en France : jeudi 25 mai 2017
Collomb ministre des Gaffes, Ferrand dans la merde, Schiappa et le sexe, Nyssen à l’assaut du Ridicule (8991m)
15
24 mai
Un jour en France : mercredi 24 mai 2017
Godard par Hazanavicius, Rodin par Doillon, le fils Garrel et la fille Higelin
25
23 mai
Un jour en France : mardi 23 mai 2017
Hanouna l’homo, les (gros) nichons d’Afida Turner, Clitorine de Haas
20

La connaissance des processus politiques implique de se replonger
dans la profondeur historique et les puissances occultes,
en lisant sur Kontre Kulture

 
 






Alerter

31 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1744421
    Le 12 juin à 20:14 par Bébert
    Un jour en France : lundi 12 juin 2017

    Le surnom de Macron c’est "chasse d’eau" : il a fait disparaître pas mal de vieux étrons sionistes de l’UMPS et on ne s’en plaindra pas .

     

    Répondre à ce message

    • #1744434
      Le 12 juin à 20:39 par Eloise
      Un jour en France : lundi 12 juin 2017

      Il a fait disparaitre les vieux briscards mais il va accelerer la nouvelle vague de casiques socialistes sans passages par les mandats locaux.

       
  • #1744443
    Le 12 juin à 20:59 par Crux Fidelis
    Un jour en France : lundi 12 juin 2017

    Une bonne leçon pour comprendre que le peuple français est exceptionnel et doit être traité comme tel.
    La 1ère génération complètement déchristianisée et donc dégénérée représentée par les baby-boomers ont ouvert la marche et la ferme en quelque sorte en votant majoritairement en ce 11 Juin fête de la Très Sainte Trinité. Il n’est plus question de sionisme ou d’islam, d’impérialisme américain ou d’invasion en tout genre, la politique en France ne peut recommencer quand remettant sur la table, la foi, les moeurs, la morale publique etc... Car le peuple français est par essence moraliste en étant catholique ou républicain.
    Cependant nous sommes tous les mêmes, je conseille alors vivement la lecture d’un livre tel que " Le diable dans les missions " de Paul Verdun qui nous permet de comprendre que partout dans le monde quand les gens sont esclaves du démon, l’intelligence est tellement coupée de Dieu, du vrai, du beau qu’ils sont prêts à accepter les rites et coutumes les plus insensés et barbares ; sacrifices en tout genre jusqu’à sa propre famille, jeûnes démentiels pour devenir sorcier, amulettes magiques, sorts à toutes les sauces etc... Dans les Amériques, en Afrique, en Asie, Océanie toutes ces pratiques étaient répandues sur toute la surface de la terre jusqu’à ce que les missionnaires -pour la plupart français - évangélisent ces contrées, résultat plus de cannibales aux Fidjis, ni en Amérique, ni en Afrique, malheureusement avec Vatican II et la passivité de l’humain, le protestantisme a gagné du terrain ainsi que d’autres fausses-religions comme au Chili, au Sénégal etc... On peut dire que la barbarie est moindre malgré tout mais c’est à voir et pour combien de temps ?...
    Je conseille aussi à tous les célibataires, si ce n’est pas déjà fait d’aller sur un site de rencontre, sociologiquement c’est passionnant. " Epicurienne ", " Carpe diem ", " On ne vit qu’une fois ", " Voyages, Voyages et encore voyages ", comment fonder une famille ou une civilisation avec ces valeurs d’aliénées que nos parents baby-boomers nous ont transmises, impossible. Ajouté à cela les réseaux pédo-satanistes qui n’étaient que sporadiques avant et vous avez l’abomination annoncée par Notre Seigneur qui ne peut être que dans la punition paternelle. Les intelligences même chez ER sont à mon avis bien trop esclaves de l’autre pour espérer s’en sortir avec les épreuves et la souffrance envoyées et permises par le très-haut, la jouissance primera toujours.Clean it up my lord, please !

     

    Répondre à ce message

    • #1744493
      Le 12 juin à 22:44 par sa majesté
      Un jour en France : lundi 12 juin 2017

      "résultat plus de cannibales aux Fidjis, ni en Amérique, ni en Afrique"

      J’ai aimé lire ton com parce qu’il m’a aidé à sortir de ma torpeur en riant tout haut en lisant vos propos délirants.

      Détrompez-vous des cannibales y en a encore partout en Afrique noire qui est une pratique surtout lié à la sorcellerie. J’ignorais que l’évangélisation dans certaines parties du monde eut été une oeuvre empreint d’humanisme et, je suppose, donc dépourvu du moindre intérêt pécuniaire ; et qu’a l’aune de cet humanisme il fallait donc ignorer tous les méfaits que cela a engendré y compris les génocides. C’est bien cela ? En fait votre perception du monde ainsi que votre ferveur religieuse sont d’essence purement fasciste parce que vous jugez tout sous le prisme chrétien comme étant le seul valable et sur lequel vous basez tous vos critères de réussite sans vous demandez si d’autres gens - athées, musulmans, hindouistes, ...- pourraient avoir une conception tout à fait différente de la vie.

      La preuve que vous délirez se lis dans cette phrase :

      "Car le peuple français est par essence moraliste en étant catholique ou républicain."

      Est-ce que vous ne vous rendez vraiment pas compte de l’oxymore ?

       
    • #1744664
      Le 13 juin à 09:32 par Crux fidelis
      Un jour en France : lundi 12 juin 2017

      @Majesté
      Malheureusement mon droit de réponse n’est pas passé. Je dirais donc simplement que la phrase d’Audiard dans la bouche de Ventura est un axiome vérifié tous les jours. En effet, vous osez tout, c’est à ça que l’on vous reconnaît.

       
    • #1744873
      Le 13 juin à 19:00 par Mort de rire
      Un jour en France : lundi 12 juin 2017

      @sa majesté

      Wow, d’essence fasciste rien que cela... Tu es sur de ne pas t’être trompé de site ? La Horde c’est plus loin, ici il n’y a pas d’antifa.

      Quant au fascisme, eu égard a ce qu’on pense les italiens aujourd’hui il semblerait qu’ils ont été gagnant dans l’affaire, mais étrangement les incultes de ce côté de la frontière continuent à reprendre la propagande gauchiste comme s’il s’agissait de faits, au final quand on fait les comptes on remarque que la contribution positive du fascisme est beaucoup plus importante que celle de ta société progressiste de consommation de masse.

      Ton commentaire est d’ailleurs typique dans le sens où il ne s’agit que d’une énième diatribe post moderne dont l’unique objectif est de cracher sur l’Occident et sur la Chrétienté pour mettre on ne sait quoi à la place, parce que bien évidement le but de cette démonstration est de saper les fondements de la société occidentale traditionnelle pour les remplacer par les théories idéologiques de la gauche néo-trotskyste libérale libertaire. Quiconque reprend ces axiomes est au choix un cosmopolite apatride ennemis du peuple et partisan de toutes les foutaises progressistes promues par les tenants du NWO( pédophilie, LGBT, modifications génétiques, noachisme, métissage, mondialisme, etc) ou un idiot utile de ceux-ci. Bravo tu fais un beau dissident en reprenant mots pour mots les postulats du système, continu comme ça.

      Pour ce qui est du reste de ton commentaire je tiens à te signaler que nous sommes ici en France(la fille ainé de l’Église depuis Charles Martel et Charlemagne), pays chrétien depuis l’empereur Constantin et pays catholique depuis le baptême de Clovis, tout les français sont donc imprégné de culture chrétienne( qu’ils soient croyants ou athées). De plus pour rependre la formule de Saint Cyprien de Carthage je dirais "Extra Ecclesiam nulla salus", Hors de l’Église point de salut.

       
    • #1745170
      Le 14 juin à 09:06 par Heureux, qui, comme Ulysse...
      Un jour en France : lundi 12 juin 2017

      @ Crux Fidelis

      Puisque la flagornerie n’est pas mon registre, je me permets (dans le but d’aider les meilleurs, cette élite qui doit impérativement émerger) de vous féliciter pour oser exprimer ici ce que devrait être la parole d’un Français véritable et de tenter de faire comprendre aux imbéciles -heureux, bercés d’illusions et perméables à toutes les manipulations du pouvoir profond- ce qu’est aussi le projet politique porté par l’Evangile.
      D’ailleurs, le fascisme ayant apporté beaucoup à l’Italie et aux Italiens (vous les idéologues, n’insistez pas, je connais bien ce pays) ne peut-on pas se demander si le nazisme, au risque de griller définitivement les synapses des penseurs auto-investis, ne fut pas le dernier grand projet politique d’essence chrétienne ?
      Oui, vous avez raison, cette génération de “baby-boomers” est une monstruosité, jamais dans notre histoire, une même classe d’âge n’aura autant œuvré à hypothéquer l’avenir de sa descendance. Bravo !
      Nous sommes dans une société inversée et j’espère de tout cœur que mon propos passera pour celui d’un religieux. La raison me l’interdisant, je ne suis donc pas croyant, mais comme je sais en revanche que Dieu existe (il n’y a que le plus idiot des crétins pour ne pas voir l’intelligence supérieure qui préside au fonctionnement de l’Univers tout entier), je me garde bien de considérer le Pape et tous les grigris contemporains d’une Eglise qui n’est plus que l’ombre d’elle-même, comprenne qui pourra...
      Vive le Christ-Roi !

       
  • #1744445
    Le 12 juin à 21:02 par Crux Fidelis
    Un jour en France : lundi 12 juin 2017

    Les ravages d’une série comme Walking dead, 12 saisons, 2000h de zombies et ça paye.

     

    Répondre à ce message

  • #1744449
    Le 12 juin à 21:04 par Emmanuelle
    Un jour en France : lundi 12 juin 2017

    L’apothéose de la connerie des électeurs apolitiques est de "friquer" la grande industrie politique EM avec leur bulletin de vote et de se faire exploser (en fin de compte) comme les djihadistes.

     

    Répondre à ce message

  • #1744459
    Le 12 juin à 21:24 par Charles B.
    Un jour en France : lundi 12 juin 2017

    Anecdote : Dieudonné a battu Lalanne (3.84 % contre 1.08%)

     

    Répondre à ce message

  • #1744466
    Le 12 juin à 21:36 par lamino
    Un jour en France : lundi 12 juin 2017

    Monsieur Villani a beau être une sommité en mathématiques, il a mal fait son compte en se présentant sous cette étiquette. Il va, effectivement servir de catalyseur, lui et ses comparses, à la colère anti-macron qui va, de toute façon, exploser dans les prochains mois. Peut-être que ce willi wonka du pauvre voulait tenter une nouvelle aventure excitante dans sa vie, il aurait mieux fait de se tenter l’Everest, sans assistance et sans oxygène....Au moins, il n’aurait pas mis en péril sa réputation et sa crédibilité.

     

    Répondre à ce message

    • #1744502
      Le 12 juin à 22:55 par Crux Fidelis
      Un jour en France : lundi 12 juin 2017

      il n’y aura aucune ’colère’, le peuple est bien trop zombifié ; voir la Grèce...

       
    • #1744505
      Le 12 juin à 22:57 par Crux Fidelis
      Un jour en France : lundi 12 juin 2017

      Certes, il y aura la petite grogne habituelle cet automne une fois que les ordonnances sur la loi travail seront passées. Mais vraiment je demande à voir, à part des bonnets rouges comme il y a eu et des antifas étudiants zombifiés je crois que le pouilleux français fera le dos rond, les ghettos s’embraseront un peu pour lâcher de la frustration, le bobo jouira de ses voyages, les digérera dans les pubs et pis c’est marre.

       
    • #1744707
      Le 13 juin à 11:31 par marty
      Un jour en France : lundi 12 juin 2017

      Tout à fait.
      Il y a bien quelques chose de confiné dans les mathématiques et contrairement à ce que l’on pense, elles sont pleines d’acceptations de faux concepts. Une science à revoir de fond en comble (théorie des ensembles infinis à balayer au plus vite, nombres décimaux très pauvres en définitions, trigonométrie machine à gaz...voir njwildberger sans araignée ni lavallière).

       
  • #1744486
    Le 12 juin à 22:24 par Borntogrowl
    Un jour en France : lundi 12 juin 2017

    J’espère que je vais me réveiller de ce cauchemar.

     

    Répondre à ce message

  • #1744639
    Le 13 juin à 08:21 par Domino
    Un jour en France : lundi 12 juin 2017

    On retiendra de cette séquence électorale la formidable puissance de manipulation des médias, surtout la télé (qui est la première source d’information de 48% des Français !). Car, à moins d’une schizophrénie avancée, comment expliquer la sanction de Fillon et l’absence de sanction de ministres qui n’ont pas moins profité de leur situation ?

     

    Répondre à ce message

  • #1744640
    Le 13 juin à 08:23 par Licencex
    Un jour en France : lundi 12 juin 2017

    Analyse impeccable de la rédaction d’ER...

     

    Répondre à ce message

  • #1744669
    Le 13 juin à 09:52 par lili
    Un jour en France : lundi 12 juin 2017

    "Victoire des mathématiques" : avec 16% des inscrits Macron va obtenir 70% des sièges ! L’équation est drôlement tordue .

     

    Répondre à ce message

    • #1744849
      Le 13 juin à 18:14 par Mort de rire
      Un jour en France : lundi 12 juin 2017

      Et encore si on prend on compte les non inscrits on obtient un total de citoyens non votants de l’ordre de 62%... Macron a obtenu une belle victoire dont il peux se réjouir... Une victoire à la Pyrrhus car s’il va avoir la majorité absolue personne ou presque n’a voté pour lui

       
Afficher les commentaires précédents