Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un jour en France : lundi 1er mai 2017

Macron la récup, la pleurniche des médias, Finky contre le shoah-business

 

 

En cette Journée de la Récupération, Macron a pulvérisé tous les records. Après avoir oublié les 250 morts des attentats sous le règne de son tuteur en politique François Hollande, avec Julien Dray en prof particulier, le candidat de la Banque et du Média a tenu à rendre hommage à Brahim Bouarram, victime d’un crime raciste en France lors d’un défilé du FN le 1er mai, mais il y a 22 ans.

 

Depuis, le ménage a été fait dans le parti de Marine Le Pen. Mais ce crime poursuit le FN (comme la manipulation de Carpentras). Un crime raciste en France en 20 ans, c’est tout ce que la macronerie a à se mettre sous la dent. Alors on en profite, et l’idée était d’amalgamer la fête de Jeanne d’Arc à un crime imprescriptible.

 

 

Mais les amalgames ne s’arrêtent pas là : hier, dimanche 30 avril, le candidat de Rothschild et du Média a tenu à rendre hommage aux morts de la Shoah (les 40 et quelques autres millions de morts de la Seconde Guerre mondiale, on s’en fout). Le lendemain de sa visite à Oradour, où la division Das Reich s’était illustrée de sinistre manière.
C’était pour amalgamer le FN à la Shoah, si besoin était. Goebbels avait raison : plus c’est gros, plus ça passe, surtout quand on a les médias dans sa manche ! Le cinquième as qui permet toutes les torsions, toutes les ingénieries, tous les montages. Les Français qui vont voter Macron sont prévenus : avec lui, les dernières barrières morales que son (éventuel) prédécesseur Hollande avait sont réduites en miettes. Macron sera le candidat de tous les mensonges, de toutes les plus furieuses arnaques. Un candidat de la « com » fera de la com jusqu’au bout, sans égard pour la sensibilité chrétienne des Français.

Les ténors du FN ont beau clamer que le fascisme n’est pas de leur côté – il est objectivement du côté du système médiatico-politique – cela ne changera rien : l’affaire est close, jugée, et le marteau de la justice s’abat sur la vérité.

 

 

Avec des médias qui ont choisi leur camp, celui du Mensonge éhonté aux Français, pas étonnant que les autorités du FN refusent quelques journalistes dans leurs meetings.
Les journalistes pleurnichent, comme d’habitude, aux cris de « liberté d’informer » et autres fadaises. Dans l’absolu, ils ont raison : sauf qu’ils ne sont pas journalistes mais propagandistes, et ça change tout. Si les journalistes de Mediapart et de Quotidien faisaient leur travail honnêtement, sans tomber dans le 2P2M (deux poids deux mesures), alors il n’y aurait aucun problème. Ainsi, après avoir tapé sur le FN de manière continue, ces derniers peuvent-ils hurler à la « liberté d’expression » en toute quiétude, ce qui est un tour de passe-passe de haut vol. Ce sont ces propagandistes-système déguisés en journalistes (il suffit d’un micro ou d’une caméra) qui évoquent une « entrave à la liberté d’informer » alors que ces valets n’informent pas, ils orientent. Informer, ce n’est pas dénoncer.

 

 

Olivier Faye du Monde a beau pleurnicher, comme ses Maîtres, il faut peut-être voir dans cette petite mesure de rétorsion une réponse au parti pris anti-FN et antifrançais de son journal. Un journal, on le rappelle, tenu par les forces du Marché, et pas par les Français.

Tout ceci est finalement très logique, en ce lundi 1er mai 2017. Macron, la Shoah, l’antiracisme, l’antifascisme, les lobbies, les antifas en totale liberté alors qu’ils essayent de tuer des policiers, la Banque qui mise tout sur un faux homme politique, le Média qui embraye, et qui joue sa tête – parce que les médias dominants jouent leur tête, avec Macron –, tout cet indigeste pâté oligarchique sent la fin de règne. Mais voilà, la dominance a encore suffisamment d’argent et de réserve de peur (et de terreur) pour empêcher les Français de se débarrasser d’elle en douce dans l’urne. Cela viendra, c’est le vent de l’Histoire. On a appris à être patients.

La seule chose un peu illogique aujourd’hui, c’est le volte-face de Finky sur l’utilisation de la Shoah à des fins électorales. Franchement, on ne s’attendait pas à une telle lucidité dans la bouche de celui qui a usé de l’argument, certes pas de manière lourde et indécente comme BHL, mais il a tenu cette épée de Damoclès idéologique durant toute sa vie. Finky, qui est tout sauf débile, a compris une chose : Macron sent tellement l’oligarchie que ça va se retourner contre lui, et contre elle.
Gagner 50 à zéro en se moquant de l’adversaire c’est jamais bon, surtout grâce à l’arbitre...

Finky flingue Macron qui instrumentalise la Shoah (à partir de 12’06) :

« On ne peut pas faire de l’extermination des juifs un argument de campagne, les morts et ces morts-là tout particulièrement ne sont pas à disposition »

Voir aussi :

23 mai
Un jour en France : mardi 23 mai 2017
Hanouna l’homo, les (gros) nichons d’Afida Turner, Clitorine de Haas
19
22 mai
Un jour en France : lundi 22 mai 2017
France/Brésil en pots-de-vins sous-marins, les gros sponsors du Macron, L’Anne Hidalgo sur la sellette
3
19 mai
Un jour en France : vendredi 19 mai 2017
Spécial « 70e Festival mondialiste de Cannes dans l’indifférence générale »
12
18 mai
Un jour en France : jeudi 18 mai 2017
Les Patriotes de Philippot et ceux du Mossad, Didier Super se moque de l’antifascisme, Patrick Timsit se couvre
13
17 mai
Un jour en France : mercredi 17 mai 2017
Lapix croque Pujadas, Lassalle raconte, le film d’animation français
29
16 mai
Un jour en France : mardi 16 mai 2017
Francis Lalanne contre Valls, Mélenchon lorgne sur le FN, les homos de Tchétchénie
21
15 mai
Un jour en France : lundi 15 mai 2017
La cérémonie de passation de pouvoir entre Hollande et Macron, et l’effondrement du journalisme de cour
28
12 mai
Un jour en France : vendredi 12 mai 2017
Une Brigitte première dame, la France par Sylvain Tesson, les alcoolos punis de RSA
45
11 mai
Un jour en France : jeudi 11 mai 2017
Hidalgo-Aubry-Taubira ou les ruines du PS, Achtung au copyright sur la Shoah, Mélenchon le soviet cong !
14
10 mai
Un jour en France : mercredi 10 mai 2017
Valls mendie devant Macron, Cohen au mercato radio, Bloch patronne d’Inter
15
9 mai
Un jour en France : mardi 9 mai 2017
La France qui fait honte : “foodeuses” du Figaro, “interculturalité” d’Anne Hidalgo, électeurs de Macron “sans adhésion”
14
8 mai
Un jour en France : lundi 8 mai 2017
Le message de la petite Syrienne à Macron, RFI et le massacre de Sétif, la meilleure prof du monde is french
10
5 mai
Un jour en France : vendredi 5 mai 2017
Bürki à poil pour Macron, Doherty pété contre le FN, le Manouche antinazi
29
4 mai
Un jour en France : jeudi 4 mai 2017
Mgr Barbarin se couche, Loran des Bérurier Noir vote Macron, et le vrai Victor Lanoux
30
3 mai
Un jour en France : mercredi 3 mai 2017
La dernière de Kepel, la dernière de Charlie, la dernière de Décodex
15
2 mai
Un jour en France : mardi 2 mai 2017
L’abjection du collabo Stéphane Guillon, Laurent Delahousse et la manip de Yerres, Dany Boon for Macron
23
28 avril
Un jour en France : vendredi 28 avril 2017
Marine fait de moins en moins peur, Macron de plus en plus
16
27 avril
Un jour en France : jeudi 27 avril 2017
Les deux candidats se préparent au grand débat du 3 mai
17
26 avril
Un jour en France : mercredi 26 avril 2017
Rions un peu entre deux tours : Valls revient, Lassalle chez Hanouna, Attali déraille
11
25 avril
Un jour en France : mardi 25 avril 2017
Autour de la fracture Marine/Macron : Fenech, Onfray, les profs d’histoire-géo
22
24 avril
Un jour en France : lundi 24 avril 2017
Deuil national : finale Hollande/Marine, suicide de la gauche, carte riches/pauvres
45
21 avril
Un jour en France : vendredi 21 avril 2017
Laetitia femme de flic, Molins et le papier tombé, le rapport attentats/élections
25
20 avril
Un jour en France : jeudi 20 avril 2017
Spécial anniversaires : Charles Maurras, Éric Dupond-Moretti, Jean Carmet et Hitler
11
19 avril
Un jour en France : mercredi 19 avril 2017
Tous aux obsèques du PS, 15 minutes pour convaincre, Joséph Macé-Scaron-Fillon
9
18 avril
Un jour en France : mardi 18 avril 2017
Sciences Po Strasbourg, Télécom Paris Tech et Université Lyon 2
9

Les journalistes-système, le camp national et l’instrumentalisation de la Shoah,
lire sur Kontre Kulture

 
 






Alerter

26 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1716414
    Le 1er mai à 21:58 par John
    Un jour en France : lundi 1er mai 2017

    Selon Finkielkraut, "les sympathisants FN" ne sont pas des "fachos" mais des "ploucs". Au-delà du grand mépris que cela induit, Finky trouverait certainement de bon ton d’en parler à ses amis journalistes afin de redéfinir les termes utilisés dans la presse pour qualifier les votants FN. Je préfère être défini comme un plouc plutôt que comme un facho.

     

    Répondre à ce message

  • #1716426
    Le 1er mai à 22:13 par VIVACHAVEZ
    Un jour en France : lundi 1er mai 2017

    Et un hommage à Saïd Bourarach, non ? Oh, excuse moi Manu, c’est vrai que Rothchild ne serait pas content. Bon sang, ce que je peux être bête des fois !!!!

     

    Répondre à ce message

    • #1716503
      Le 1er mai à 23:48 par Igor Meiev
      Un jour en France : lundi 1er mai 2017

      Franchement si demain MLP rendait un hommage a Saïd Bouararach en réponse à M. commémoration ça serait une sacré réponse.

       
  • #1716440
    Le 1er mai à 22:26 par Flo
    Un jour en France : lundi 1er mai 2017

    J’ai trouvé cette vidéo très intéressante sur l’immigration, expliquée de manière ludique par un américain, sous-titrée français :
    https://www.youtube.com/watch?v=FXX...

    On prend conscience de l’ampleur du problème comme ça.

     

    Répondre à ce message

  • #1716457
    Le 1er mai à 22:47 par Igor Meiev
    Un jour en France : lundi 1er mai 2017

    Qu’elle l’attaque sur l’accusation de nazisme bon sang. Faut sortir les dossiers. Hitler a été financé par wall street, voir Sutton notamment. Qu’elle lui sorte à la figure que c’est le monde dont il est issu qui finance les guerres. Rothschild and co. c’est rien d’autre que l’argent roi main dans la main avec les marchands de canon. Qu’elle lui oppose sa politiqe étrangère en tous points pacifique.
    Qu’elle rappele ce qu’est le nazisme : politique d’expansion territoriale par les armes : qu’y à t-il de similaire dans son programme ? Idéologie racialiste au nom d’une prétendue supériorité aryenne : qu’y à t-il de similaire dans son programme ? Qu’elle lui rétorque que pour bien commémorer il faut connaître l’Histoire de ce que l’on commémore.
    Racisme envers les arabes, noirs, verts, violets : en ce cas pourquoi refuse t-elle ce néocolonialisme vis à vis de pays musulmans en Irak, Libye, Syrie... ? Si elle l’était elle se ferait une joie de défourailler du bougnoule, hors c’est Macron qui veut continuer cette politique guerrière.

    Il faut le retourner comme un gant ce paltoquet. Y’a moyen faut juste oser, mais là y’a pas le choix j’ai envie de dire.
    Sur ce sujet va falloir être offensif. Il était évident qu’elle allait passer son temps de commémoration en commémoration la maqueron, en mode "j’ai le pathos".
    Pareil pour le meurtre dans la Seine on dirait que MLP n’a rien à y opposer, c’est juste pitoyable quoi. C’était evident vu le calendrier. Elle croit que tout le monde a cessé de croire que le FN est raciste ? C’est vraiment moyen la défense là. Alors puisqu’elle dit rien moi je l’aide hein, au cad où quelqu’un au FN me lise :
    S’il y a des français qui commettent des délits, faut-il que ça entache tous les français ? Non. Il en va de même dans cette affaire. Un acte criminel a été commis, cela ne l’entache pas le FN car il n’a aucune responsabilité là-dedans. Si le meurtre était dans son programme ça se saurait et il serait interdit depuis longtemps.

     

    Répondre à ce message

    • #1716630
      Le 2 mai à 07:45 par goyband
      Un jour en France : lundi 1er mai 2017

      Très bien vu.
      A ne pas négliger le fait que Marine a peut être été prise de vitesse, pensant que la dédiabolisation lui donnait une immunité que n’avait pas son père.
      D’autant plus que le système a relativement hésité sur la stratégie à adopter pour la contrer et après le premier tour, attaque frontale sur son projet ou rediabolisation ?

      Visiblement, la seconde a prévalu et porte maintenant ses fruits.

      Marine a effectivement intérêt maintenant à bosser ses contre mesures face à la réduction du débat ad hitlerium que ne manquera pas d’utiliser Macron lors du débat de mercredi prochain.
      Mais n’est ce pas déjà trop tard ? car en effectuant la tournée du devoir de mémoire, Macron l’a renvoyé indirectement à son père.
      NDA devrait également dénoncer avec plus de force cette grossière manip’.

       
  • #1716463
    Le 1er mai à 22:56 par 6lv1
    Un jour en France : lundi 1er mai 2017

    on entend levy respirer comme un soufflet de forge... c’est la crève ?,un emphysème ?

     

    Répondre à ce message

  • #1716611
    Le 2 mai à 07:05 par Tatiebaba
    Un jour en France : lundi 1er mai 2017

    6 ;50 bon diagnostic M. FINKELKRAUT... Mais il faut préciser "capitalisme FINANCIER" !!
    Sinon rien à redire.

     

    Répondre à ce message

  • #1716680
    Le 2 mai à 09:57 par dixi
    Un jour en France : lundi 1er mai 2017

    Ça c’est pour jouer sur les peurs ,le nazisme confronté au libérateur Macron ,qui va nous sauver des griffes des camps de concentration .Pour les débiles ,ça peut encore fonctionner ,car ils prennent vraiment les Français pour des cons ,et ceci le confirme .Quand ils commencent à faire de la repentance "shoatique" ,c’est qu’ils sont au bout des arguments.Ça fait 70 ans qui promènes ses arguments ,il faut vraiment que les gens soient idiots pour que cela fonctionne encore.

     

    Répondre à ce message

  • #1716685
    Le 2 mai à 10:02 par dixi
    Un jour en France : lundi 1er mai 2017

    Mr Macron regarde d’un air dubitatif ,les photos des chômeurs qu’il a produit durant son passage au gouvernement Hollande .Il a l’air de ce prosterner devant un tel désastre ,et ce dit ,je peux faire mieux pour les 5 années à venir .

     

    Répondre à ce message

  • #1716798
    Le 2 mai à 13:38 par awrassi
    Un jour en France : lundi 1er mai 2017

    Oh, les franchouillards, vous n’en avez pas marre de vous faire pigeonner !? Chassez ceux qui vous dirigent avant tout ; là est la clé de votre salut ! Faites comme l’Algérie, libérez-vous ...pour de bon, pas comme en 45 !!!!

     

    Répondre à ce message

  • #1716815
    Le 2 mai à 13:57 par redsniper06
    Un jour en France : lundi 1er mai 2017

    Big Mac rond à la sauce visqueuse Mac do !!!...Beurk !!!...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents