Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un jour en France : mardi 27 juin 2017

Les super riches, amoureuse d’un migrant, Pôle Emploi bidon, T411 à la rue

 

 

Enfin une bonne nouvelle dans la France sarkozo-hollando-macroniste (ne croyez pas que l’oligarchie a changé de plan) : les 500 plus grandes fortunes se sont encore enrichies ! Le magazine Challenges nous apprend que les 10 premières ont été multipliées par 12 en 20 ans !

 

Les citoyens qui se demandaient où passait leur argent tiennent enfin une réponse à leur question. Les partisans du libéralisme diront « ah mais quand les riches grossissent, les pauvres suivent ». Ce qui est évidemment vrai dans une logique à la Villani, pas dans une logique à la Mélenchon. Non, les riches s’enrichissent, et les pauvres s’appauvrissent, c’est le dur constat de la France depuis l’introduction de l’euro. Coïncidence ou pas, c’est comme ça et pas autrement.

Dans le classement des 10 meilleurs milliardaires, Xavier Niel fait figure de nain avec ses 9,4 milliards face à Bernard Arnault et ses 46,9 milliards.

 

 

Pendant ce temps (deux décennies), le PIB de la France n’augmentait que du double. Sur ses 10 milliards, Niel a mis 250 millions dans Station F, donc c’est quelqu’un de bien. Il va créer des emplois. Il est marié avec Delphine Arnault, la fille de Bernard.

 

JPEG - 84.3 ko
Delphine Arnault est la blonde presque au milieu qui dépasse tout le monde

 

On dirait ces mariages entre grandes familles de la haute banque du XIXe siècle, pour pas que le patrimoine se perde. Les riches se marient entre eux, les pauvres aussi en général. Il y a bien sûr des exceptions, mais elles sont rares (ben oui). On appelle ça l’amour fou. Une milliardaire qui tombe amoureuse d’un SDF, un capitaine d’industrie qui s’éprend d’une beurette (ça c’est arrivé à un ancien PDG d’EDF)...

Dans le genre mariage inter-pauvres, il y a l’histoire magnifique qui nous a tiré des larmes entre Béatrice et un migrant (ou plusieurs). Béa, 44 ans au compteur, est devenue passeuse en juin 2016 lorsqu’elle a aidé un groupe d’Iraniens à passer en Angleterre.

 

 

L’histoire est encore plus magnifique quand on sait que Béa est une ex-sympathisante FN ! L’amour est vraiment plus fort que tout, avec lui c’est le No Border intégral ! Et le bordel intégral aussi mais on ne va pas gâcher le conte de fées mis en avant par Le Monde. Heureusement, le tribunal correctionnel de Boulogne-sur-Mer vient de dispenser Béa de peine. On ne fera pas de vanne sur le mot « peine » parce que ce serait facile et lourd à la fois.

Toujours de ce mauvais côté de la barrière sociale, du côté du merdier donc, ça calcule aussi, mais ça jongle avec les dizaines plutôt qu’avec les millions. C’est ainsi que deux chômeurs ont voulu entamer une formation de cuisinier pour repartir d’un bon pied sur le marché de l’emploi. Malheureusement, la formation en question était bidon, c’était pour devenir serveur, il y avait des crottes de rat sous les tables et les locaux étaient vétustes. Des arnaques à la formation, il y en a des tonnes en France. Pôle Emploi ne peut pas tout surveiller, on ne va pas leur jeter la pierre sinon ça finirait en lynchage assez rapidement.

Les employés du PE ont fort à faire avec leurs nombreux clients : au départ, après la fusion des Assédic et de l’ANPE, un pôlemployé devait gérer environ 30 dossiers. Il s’est retrouvé avec plus de 100 sur les bras, avec il est vrai quelques disparités régionales. Alors s’il faut en plus envoyer des agents dans les centres de formation qui poussent comme le crime sur la misère sociale...

Les deux gars de la CGT demandent 50 000 euros chacun au titre du « préjudice moral et financier » subi. Ils auraient pu demander 46,9 milliards, on sait jamais... Avec tout ce pognon, ces deux camarades pourraient se payer ce qu’ils veulent et mener la belle vie. S’acheter des milliers de DVD au lieu de télécharger illégalement les œuvres d’autrui sur l’Internet...

 

 

Depuis que le Net existe, les pauvres peuvent enfin parler aux pauvres et échanger des choses. Avant il fallait passer par les filtres officiels et on ne laissait pas un pauvre parler comme ça, sauf s’il avait gagné au Loto et qu’il faisait la promo de la Française des Jeux. Au fur et à mesure que l’Internet s’est développé et démocratisé, on a vu apparaître des sites où l’on pouvait télécharger des films gratuitement. Des niches de P to P, c’est-à-dire d’échanges de fichiers. On ne va pas entrer dans la technique sinon on y est encore demain soir, mais les pauvres ont eu accès à une bibliothèques culturelle colossale. Heureusement, les majors qui produisent du bien culturel à la chaîne sont intervenues et ont demandé aux autorités – qui ne leur refusent rien – de pister et criminaliser ces ex-consommateurs qui ne payaient plus.

On va aller vite : le site T411 (rien à voir avec le programme T4 à Berlin en 41) proposait des choses succulentes mais dans le dos des sociétés d’auteurs comme la SACEM qui n’est pas très claire en matière de redistribution des droits et qui dénonce les autres, un comportement qui ne nous plaît pas trop. On a la fibre sociale (et optique) chez E&R. Les autorités françaises, de plus en plus soumises à tout ce qui peut incarner le mondialisme, ont donc prêté concours aux autorités suédoises pour traquer ces petits salopards qui avaient osé désacraliser la marchandise. Du coup T411 a été fermé définitivement.
Rappelons l’objet de la plainte de la SACEM : « contrefaçon en bande organisée ». L’inversion accusatoire est vraiment partout.

Il reste aux pauvres à retourner la tête basse au cinéma voir les productions culturelles sous contrôle communautaire pour des tarifs indécents. Une propagande payante et de mauvaise qualité. Quelque chose nous dit que ça ne va pas marcher, que le troupeau ne va pas retourner facilement dans l’enclos...
Nous sommes tous des nèg’marrons.

Voir aussi :

30 juin
Un jour en France : vendredi 30 juin 2017
Adieu Loulou Nicollin, la priorité de Macron 1er, un député voilé !
19
29 juin
Un jour en France : jeudi 29 juin 2017
Tour de France sexy, Marseille anti kebabs, TGV Paris-Vinci-Bordeaux
24
28 juin
Un jour en France : mercredi 28 juin 2017
Rwanda/France, la rééducation nationale, Amrani/Valls
24
26 juin
Un jour en France : lundi 26 juin 2017
Xavier Niel le sauveur, Rebecca contre la chantilly, Stéphane Guillon le collabo viré
17
23 juin
Un jour en France : vendredi 23 juin 2017
La vérité sur les affaires NKM, Grégory et Hanouna
24
22 juin
Un jour en France : jeudi 22 juin 2017
Zemmour défonce (Aurore) Bergé, le cinoche Mélenchon, Macron un Roi seul ?
23
21 juin
Un jour en France : mercredi 21 juin 2017
Fête de la Musique mondiale, Starbucks aime les migrants, les multi(anti)nationales
13
20 juin
Un jour en France : mardi 20 juin 2017
Alerte canicule, alerte terrorisme social, deux morts pour la France
31
19 juin
Un jour en France : lundi 19 juin 2017
Lendemain de cuite politique
24
16 juin
Un jour en France : vendredi 16 juin 2017
La France dit adieu à Helmut Kohl, le bac d’histoire-géo, l’affaire Grégory-Bayrou
11
15 juin
Un jour en France : jeudi 15 juin 2017
Le petit Grégory rebondit, Hidalgo reine du chemsex, Booba corrige le bac de philo
37
14 juin
Un jour en France : mercredi 14 juin 2017
Sauvez Najat !, sauvez Bayrou !, sauvez l’école !
13
13 juin
Un jour en France : mardi 13 juin 2017
Musée de l’Homme antiraciste, députée LREM foireuse, Michel Onfray est Dieu
57
12 juin
Un jour en France : lundi 12 juin 2017
La mort du politique, la naissance de l’a-politique, et la victoire des mathématiques
31
9 juin
Un jour en France : vendredi 9 juin 2017
Blanquer dénajatise l’école, le boum du télétravail, Hanouna contre le CSA
10
8 juin
Un jour en France : jeudi 8 juin 2017
Taxi 5 sans Samy Naceri, Yannick Noah paye sa prune, Lefebvre balance et Griveaux blanchit
9
7 juin
Un jour en France : mercredi 7 juin 2017
Le Quasimodo de Notre-Dame, Barbier sur Macron TV, suicide paysan
13
6 juin
Un jour en France : mardi 6 juin 2017
Taddeï dans le cul chic, Dieudonné contre le Giflé (Valls), une Seconde Guerre mondiale sans guerre
11
5 juin
Un jour en France : lundi 5 juin 2017
Ruquier "cocufié" par Mélenchon, Drucker "déplacé" sur France 2, Les Enfants de la télé sans Arthur
8
2 juin
Un jour en France : vendredi 2 juin 2017
Thomas Pesquet atterrit, un Sénégalais patriote, Têtu contre les Grosses Têtes
24
1er juin
Un jour en France : jeudi 1er juin 2017
Aubenas se paye Ruffin, Tony Parker lâche Najat, la semaine de 4 jours
5
31 mai
Un jour en France : mercredi 31 mai 2017
Maxime Hamou dérape, Hanouna contre les gays, StreetPress dénonce
16
30 mai
Un jour en France : mardi 30 mai 2017
Arte antisémite ?, Blanche allume Polanski, Diane Kruger l’antinazie primaire
18
29 mai
Un jour en France : lundi 29 mai 2017
La milice Act Up primée à Cannes, la SNCF contre le public, Despentes dévisse
24
26 mai
Un jour en France : vendredi 26 mai 2017
Burkini contre nudité à Cannes, les LGBT en Corse, Ozon le cul
28

La victoire de la finance mondiale, le programme d’invasion migratoire
et le cinéma comme vecteur de propagande,
tout est sur Kontre Kulture

 
 






Alerter

28 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1755416
    Le 27 juin à 20:35 par Pécuchet
    Un jour en France : mardi 27 juin 2017

    Béa est un boudin de 44 ans, par contre son grand amour iranien, aperçu furtivement, est un très beau mec . Voilà pourquoi toutes les Françaises souhaitent accueillir ces messieurs . Si c’étaient des migrantEs, on ferait pareil, et comment ! Il faudrait demander à Soros de nous en envoyer quelques centaines de milliers, pour commencer, afin qu’elles puissent goûter aux délices de l’amour avec les beaufs (à brioche et bouteilles de Ricard) de l’hexagone .

     

    Répondre à ce message

    • #1755527
      Le 27 juin à 23:34 par Georges
      Un jour en France : mardi 27 juin 2017

      Sauf que la migrante, vous allez être obligé de la marier,
      alors que le migrant, lui il ne fait que passer.

       
    • #1755583
      Le 28 juin à 04:09 par Soralien
      Un jour en France : mardi 27 juin 2017

      Tu as compris beaucoup de choses ,car tout se résume au physique .
      J’ai toujours un sourire en coin (intérieur ) lorsque je croise un couple dont la femme , la cinquantaine bien tassée ,souvent au physique disgracieux ,est main dans la main avec un homme extra européens ,qui a facilement 20 ans de moins dont le projet à court terme est d’avoir , cette carte d’identité nationale .

       
    • #1755895
      Le 28 juin à 16:45 par Carlin
      Un jour en France : mardi 27 juin 2017

      Toutes les françaises.....alors qu’il y a eu une quasi égalité H/F dans le vote FN (+ d’ouvriers hommes). J’en vois pas moi des meufs qui veulent des migrants.
      Excepté cette Béa, qui, dommage, n’a pas adopté les coutumes de son migrant adoré, dommage le voile nous aurait épargné ce short noir dentelles sur ces jambes là. C’est comme en Suède, un wagon de vieilles peaux/boudins travaillant dans le social.

       
  • #1755418
    Le 27 juin à 20:38 par katapugon
    Un jour en France : mardi 27 juin 2017

    Oui,bon, ben ...c’est pas grave.... sa vie c’était déjà la mouise !

     

    Répondre à ce message

  • #1755448
    Le 27 juin à 21:19 par manou17
    Un jour en France : mardi 27 juin 2017

    Pour tomber amoureux d’inconnus du bout du monde, il faut vraiment ne pas aimer ses proches donc se détester salement soi-même.

     

    Répondre à ce message

  • #1755456
    Le 27 juin à 21:32 par Yankee98
    Un jour en France : mardi 27 juin 2017

    Plus on est haut, plus dure est la chute.

    Ou plus on a, plus on a à perdre (variante).

    Puis pour vivre heureux, vivons cachés... la boucle me semble bouclée.

    Le meilleur moyen de combattre le capitalisme reste encore de ne pas céder à ses sirènes, en se contentant de ses moyens, et en adaptant intelligemment son mode de vie.

     

    Répondre à ce message

  • #1755466
    Le 27 juin à 21:43 par Mich
    Un jour en France : mardi 27 juin 2017

    « Il reste aux pauvres à retourner la tête basse au cinéma voir les productions culturelles sous contrôle communautaire pour des tarifs indécents. Une propagande payante et de mauvaise qualité. »

    Je réponds ici à quelqu’un qui m’a répondu sur le précédent biller d’aller au ciné d’aller voir les merdes qu’il y a pour s’en faire un avis. Pour y avoir été 2 fois en une année, je sais de quoi il en retourne. J’avais été dans un Pathé, et non seulement, vous payez une blinde votre place (8 euros, mais vous rendez-vous compte ?), mais en plus, vous vous tapez vous savez quoi... 20 min, oui oui, zéro exagération, 20 minutes, ni plus, ni moins, de pub ! Histoire de bien vous laver le cerveau. Je peux le jurer, j’ai failli péter un scandale et aller me plaindre. Le problème n’est pas moi, j’y suis allé avec une copine, et vous savez quoi ? Elle a dit que j’en faisais vraiment un fromage pour rien... Le problème n’est pas toujours ceux qui se plaignent, mais ceux qui ingurgitent de la merde sans rien dire, hors de prix qui plus est, ce qui finit par être la norme. Moi sincèrement, je ne suis pas près de remettre les pieds dans un ciné. Non seulement on a le droit à de la bonne grosse daube hollywoodienne, ou le truc de pisseux bobo français. Je préfère garder mes sous et m’acheter des DVD à 2 euros des grands classiques, français ou non d’ailleurs, qui sont bien plus intéressants que toutes les daubes qui passent au ciné. Je "télécharge" beaucoup moins qu’avant, car je suis devenu beaucoup moins consommateur de ce côté là. De toute façon, télécharger quoi ? Le dernier Marvel ? Ouahouuuu... Faut en vouloir.

     

    Répondre à ce message

    • #1755654
      Le 28 juin à 09:25 par Yankee98
      Un jour en France : mardi 27 juin 2017

      Il faut passer aux documentaires & aux reportages.

      La fiction ça va un temps, ensuite faut passer à de la réalité bien moins « fictive ».

      J’ai plus appris en culture générale en 6 ans de documentation vidéo qu’en 20 ans de cursus scolaire.

       
  • #1755481
    Le 27 juin à 22:31 par Eric
    Un jour en France : mardi 27 juin 2017

    Merveille des merveilles ! Enfin la vérité martelée sur vos écrans, du moins pour ceux qui en possèdent encore ! Béatrice est sortie de la haine du FN pour entrer dans l’amour du migrant ! Nous voilà sauvés !

     

    Répondre à ce message

  • #1755679
    Le 28 juin à 10:02 par dixi
    Un jour en France : mardi 27 juin 2017

    Elle aide un migrant par amour .

    Je pense que pour elle c’était inespéré ,et pour lui certainement par opportunisme .Mais de l’amour la dedans ?? C’est l’histoire de la désespérance de la vie ,d’un coté comme de l’autre. Et il y en aura d’autre .Des proies à migrants ,on en est farci .C’est comme dans la savane Africaine ,le léopard qui a ciblé sa proie .

     

    Répondre à ce message

  • #1755771
    Le 28 juin à 12:58 par cuandomismo
    Un jour en France : mardi 27 juin 2017

    L’article indique, je résume : « …qu’il ne faut pas jeter la pierre à Pôle emploi, …un polemployé doit gérer des dizaines de dossiers, …ils ne peuvent être partout… ».
    Alors à qui faut-il jeter des pierres ? Merde.. Quand même !
    -  Au fonctionnaire qui a récolté une amende de 2000 euros ( !) après que la cour des comptes ait stoppé net (mis à la poubelle) en 2005, le projet géode d’informatisation du dossier du dossier du DE après un dépassement de budget de 200 millions d’euros.
    o Note : En termes de complexité algorithmique, le développement informatique d’un dossier du dossier de demandeur d’emploi est similaire à un calcul de trajectoire pour envoyer une fusée sur la lune et la faire revenir, à ceci près que les calculs se simplifient dès qu’on se propose d’envoyer le DE n’importe où dans l’espace. En revanche, il ne faut pas oublier de multiplier le volume moyen de chaque dossier en bytes ou octets par 6 millions et acheter le nombre de disquettes correspondant.
    -  Aux complotistes qui insinuent que la direction de Pôle Emploi est infoutue (je voulais dire incompétente) en tant que maîtrise d’ouvrage, pour fournir des outils informatiques convenables à ses employés ;
    o Note : le projet Neptune qui a suivi le projet GEODE , n’est guère mieux que GEODE
    -  Aux Sociétés de services qui se sont gavées dans ces affaires ? ;
    -  À la cour des comptes qui a réagit de façon adéquate en 2005 mais avec retard ? ;
    -  Au Ministère du numérique qui ne sait pas compter ? ;
    -  Au système ?
    Il est vrai qu’il faut une lance pierre avec un système de visée très précis car si on rate la cible on risque de se faire lyncher.
    Pour trouver les sources : rapports de la cour des comptes et autres articles sur cette gabegie, taper avec un quelconque moteur de recherche : ANPE + GEODE + NEPTUNE.

     

    Répondre à ce message

  • #1755774
    Le 28 juin à 13:06 par Pascal
    Un jour en France : mardi 27 juin 2017

    Dommage que le Peer to Peer disparaisse au profit du streaming.
    Parce que finalement le streaming moins exposé aux contrôles est inarrêtable sinon au prix d’une encore plus grande intrusion.
    Et puis au nom d’une bien fausse efficacité commerciale, car si on peut voir en streaming depuis deux jours le Transformers qui ne sort qu’aujourd’hui, on ne peut pas écouter du Beethoven version Karayan de 1954 en vinyl mono...

     

    Répondre à ce message

  • #1755787
    Le 28 juin à 13:31 par Aryana
    Un jour en France : mardi 27 juin 2017

    A quand la journée porte ouverte ? Un beau male qui chausse du 54 ça fait rever .

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents