Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un jour en France : mercredi 21 décembre 2016

Lobby militaro-industriel, Église (enfin) sous protection, Journée de l’Orgasme

 

Pierre de Villiers est notre chef d’état-major des armées, et du point de vue de la décision militaire, il se situe juste en dessous du président de la République, qui a un peu disparu des radars. Profitant de l’émotion suscitée par l’attentat de « Daech » à Berlin (ça ne doit pas trop déranger les Israéliens, un marché de Noël en Allemagne), Pierre a décidé de mettre la pression sur le fantôme Hollande en exigeant 2% du PIB, contre 1,77 actuellement.

 

La Défense française absorbera en 2017 la coquette somme de 32,7 milliards (on arrête d’ajouter « euros », ça devient lassant). Si Hollande cède à de Villiers, ce qui n’est pas encore gagné, on attrape la calculette – sur mobile – et on fait le rapport… ça donne 43,6 milliards. Carrément 10 barres de plus ! Il est vrai que notre PIB avoisine les 2181 milliards, la France est riche, malgré ses 8 millions de pauvres.

On a déjà parlé de la modernisation de nos matériels, ainsi que du grand investissement prévisible dans le nucléaire défensif. Ça va bouffer du bâton, dans les 30 années qui viennent. Et on ne parle même pas du nucléaire civil, avec le parc de centrales qui commence à tousser, comme un vieux mineur… Au journal Les Échos, avec l’autorité qui marque la différence entre le chef militaire et le président « civil », Pierrot balance carrément :

« Le prix de la paix, c’est l’effort de guerre »

On sait pas trop comment on doit prendre ça. Mais puisqu’il le dit…
Avec Hollande, les militaires ont eu la vie belle, si l’on peut dire. Même si le président résiduel s’oppose à une nouvelle inflation de budget. Il aura voulu se donner la stature d’un grand chef d’État en multipliant les conflits qui saignent le pays, économiquement et humainement (on n’oublie pas ceux qui ont donné leur vie pour le pays pendant ces 5 années de conflits intérieurs et extérieurs), si l’on veut bien voir dans les attentats qui ont endeuillé la France un certain rapport avec nos bombardements au Proche-Orient. Pugat, l’ex-chef d’état-major, a fait passer à peu près tout ce qu’il a voulu, quand il était le patron de la Défense. Le Drian abondant dans son sens, et servant de super VRP à l’international.

 

JPEG - 43.3 ko
Jean-Yves Le Drian, le ministre français de la Défense, Malcolm Turnbull, le Premier ministre australien, le 20 décembre à Adelaïde (Australie)

 

Dans ce contexte tendu, le complexe militaro-industriel se frotte les mains, limite au bord de l’orgasme. Jamais les carnets de commandes n’ont été aussi chargés. Hier, le giga-contrat du siècle a été signé avec l’Australie pour 12 sous-marins (13, ça devait probablement porter malheur), un deal à 34,5 milliards pour DCNS, la grosse société nationale. « Le plus gros contrat du monde », selon le ministre australien de la Défense.

Une collaboration technologique et militaire étalée sur 50 ans ! Les Français fournissent les submersibles, les Américains (de Lockheed) les systèmes de défense. Ça sent le plan anti-chinois... Car l’Australie, avec ses ressources minières, intéresse grandement le gourmand voisin chinois, qui dispose dans le premier pays de l’Océanie d’un bon paquet d’espions… Parallèlement, le rapprochement de l’Australie avec la Russie en matière de renseignement indique que l’Australie ne veut plus dépendre militairement des États-Unis et économiquement de la Chine.

 

 

D’après Les Échos, la France égale la Russie en termes d’exportation d’armes. Avant les sous-marins australiens, les Rafale indiens et les hélicos koweïtiens ont pesé lourd dans la balance (commerciale), même si les Polonais ont annulé en dernière minute la commande quasi-signée de 50 hélicos Caracal (au profit des Américains, qui ont bien manœuvré les responsables polonais contre leurs « frères » européens). Les guerres au Sahara et au Proche-Orient jouant le rôle de démonstration in vivo (ou « in mourro ») pour les produits « made in France »…

 

 

On est bien contents pour le lobby militaro-industriel, qui a eu son gros Noël en avance. Du côté de l’armée de terre, c’est moins la fête. Cette année, les soldats vont passer Noël et Nouvel An dans les rues, à déambuler contre un danger invisible, histoire de « sécuriser » les Français qui se rassembleront sur les places et dans les églises (240 offices à Paris les 24 et 25 au soir). Ironie de l’histoire : l’Église, après avoir été attaquée par tous les canaux du Système, est aujourd’hui protégée.

 

 

Les Français subissent malgré tout la terreur oligarchique distillée par le même système médiatico-politique : celle d’un Manuel Valls qui certifie que le sang va encore couler, ou de ces « experts » de l’antiterrorisme qui nous expliquent qu’il faut désormais vivre « à l’israélienne »…
Il y aurait une petite congruence entre les deux prédictions/prévisions que ça ne nous étonnerait pas. En tous les cas, le nombre de militaires affectés à la surveillance des lieux de culte chrétiens passe de 7 000 à 8 500. L’année passée, « 128 000 soldats, policiers et gendarmes avaient été mobilisés » lors des fêtes, précise Le Monde.

Nous pensons aux militaires français morts pour l’oligarchie sur les « théâtres » extérieurs, alors qu’il ne s’agit pas d’un jeu, surtout au niveau du sol. Dans les sphères, parfois, on donne l’impression de jouer avec nous, soldats et civils...
Mais assez parlé de la guerre, parlons maintenant de l’antidote à la guerre, l’amour. On profite de l’occasion pour rappeler que ce 21 décembre, jour du solstice d’hiver, a été déclaré – par un couple d’Américains plus que douteux – Journée mondiale de l’Orgasme. Aaahhhoohhahahhaaaahhhhmmmh.

 

« Un nombre élevé de pensées positives liées à un plaisir sexuel quasi simultané peut modifier le champ d’énergie de la Terre et réduire, en conséquence, les niveaux dangereux d’agression et de violence actuelle »

L’amour et l’orgasme, c’est pas exactement pareil. Make love not war, scandaient les hippies en 1967. Un demi-siècle plus tard, nous voilà dans une société à la fois hypersexualisée – c’est destiné à donner la sensation de libération aux prisonniers du Système – et guerrière. On a l’amour ET la guerre, disons plutôt le sexe et la guerre.

L’orgasme, lui, est ce truc qui a été programmé par la Nature ou par Dieu dans l’Homme et dans la Femme pour que l’humanité se survive à elle-même en donnant aux adultes envie de s’accoupler et de faire des bébés. C’est aussi bête que ça. Une sympathique carotte pour peupler la terre, croître et multiplier. Et ça marche. Le bâton, qui vient après la carotte, c’est malheureusement la famille de 14 enfants plus ou moins bien finis à gérer dans un pays pauvre à la politique de santé défaillante, sans chiottes ni eau potable, et des repas très aléatoires. L’orgasme, dans ce cas, rime avec misère.
Dans les pays riches, ça rime avec business. Un besoin artificiel a été créé pour réduire en une juteuse soumission ceux qui y croient, ou qui en sont frustrés.

 

JPEG - 98 ko
Du cul, du cul, du cul

 

La presse féminine (pléonasme) raffole de ce genre de thème, car ça permet de remonter un peu les ventes en parlant de cul sous couvert de santé, voire de science. On y classe les femmes en deux catégories, les hommes n’ayant pas trop de mal à atteindre l’orgasme : celles qui jouissent, et celles qui jouissent pas.

La seconde catégorie fait le bonheur des 1 000 sexologues officiels, des 10 000 psychothérapeutes et des 6 000 psychanalystes, sérieux ou pas. Les cabinets de conseil en orgasmologie ne désemplissent pas. Le problème de fond consiste à réveiller la bête qui est en chacun ou chacune de nous, la bête qui serait dénuée de morale, morale censée bloquer le plaisir. Sauf que la morale ne bloque pas le plaisir, c’est une arnaque parmi d’autres du libéralisme pornocratique. La politique de l’orgasme a donc servi de cheval de Troie pour asservir hommes et femmes en détruisant des siècles de construction morale, qui n’empêche pas du tout le plaisir. Au contraire. Même Gainsbourg le disait.

Une chose est sûre, dans un monde aussi normatif (sous un couvert de mœurs libérées), il est logique que les gens aient du mal à exprimer leurs désirs mais aussi leurs colères. Astucieusement, le Système a détourné le désir de libération sociale et politique en libération sexuelle. Plus contrôlable, plus profitable.
Rendez l’orgasme à César et l’amour à Dieu...

Voir aussi :

25 mai
Un jour en France : jeudi 25 mai 2017
Collomb ministre des Gaffes, Ferrand dans la merde, Schiappa et le sexe, Nyssen à l’assaut du Ridicule (8991m)
9
23 mai
Un jour en France : mardi 23 mai 2017
Hanouna l’homo, les (gros) nichons d’Afida Turner, Clitorine de Haas
19
22 mai
Un jour en France : lundi 22 mai 2017
France/Brésil en pots-de-vins sous-marins, les gros sponsors du Macron, L’Anne Hidalgo sur la sellette
3
19 mai
Un jour en France : vendredi 19 mai 2017
Spécial « 70e Festival mondialiste de Cannes dans l’indifférence générale »
12
18 mai
Un jour en France : jeudi 18 mai 2017
Les Patriotes de Philippot et ceux du Mossad, Didier Super se moque de l’antifascisme, Patrick Timsit se couvre
13
17 mai
Un jour en France : mercredi 17 mai 2017
Lapix croque Pujadas, Lassalle raconte, le film d’animation français
29
16 mai
Un jour en France : mardi 16 mai 2017
Francis Lalanne contre Valls, Mélenchon lorgne sur le FN, les homos de Tchétchénie
21
15 mai
Un jour en France : lundi 15 mai 2017
La cérémonie de passation de pouvoir entre Hollande et Macron, et l’effondrement du journalisme de cour
28
12 mai
Un jour en France : vendredi 12 mai 2017
Une Brigitte première dame, la France par Sylvain Tesson, les alcoolos punis de RSA
45
11 mai
Un jour en France : jeudi 11 mai 2017
Hidalgo-Aubry-Taubira ou les ruines du PS, Achtung au copyright sur la Shoah, Mélenchon le soviet cong !
14
10 mai
Un jour en France : mercredi 10 mai 2017
Valls mendie devant Macron, Cohen au mercato radio, Bloch patronne d’Inter
15
9 mai
Un jour en France : mardi 9 mai 2017
La France qui fait honte : “foodeuses” du Figaro, “interculturalité” d’Anne Hidalgo, électeurs de Macron “sans adhésion”
14
8 mai
Un jour en France : lundi 8 mai 2017
Le message de la petite Syrienne à Macron, RFI et le massacre de Sétif, la meilleure prof du monde is french
10
5 mai
Un jour en France : vendredi 5 mai 2017
Bürki à poil pour Macron, Doherty pété contre le FN, le Manouche antinazi
29
4 mai
Un jour en France : jeudi 4 mai 2017
Mgr Barbarin se couche, Loran des Bérurier Noir vote Macron, et le vrai Victor Lanoux
30
3 mai
Un jour en France : mercredi 3 mai 2017
La dernière de Kepel, la dernière de Charlie, la dernière de Décodex
15
2 mai
Un jour en France : mardi 2 mai 2017
L’abjection du collabo Stéphane Guillon, Laurent Delahousse et la manip de Yerres, Dany Boon for Macron
23
1er mai
Un jour en France : lundi 1er mai 2017
Macron la récup, la pleurniche des médias, Finky contre le shoah-business
26
28 avril
Un jour en France : vendredi 28 avril 2017
Marine fait de moins en moins peur, Macron de plus en plus
16
27 avril
Un jour en France : jeudi 27 avril 2017
Les deux candidats se préparent au grand débat du 3 mai
17
26 avril
Un jour en France : mercredi 26 avril 2017
Rions un peu entre deux tours : Valls revient, Lassalle chez Hanouna, Attali déraille
11
25 avril
Un jour en France : mardi 25 avril 2017
Autour de la fracture Marine/Macron : Fenech, Onfray, les profs d’histoire-géo
22
24 avril
Un jour en France : lundi 24 avril 2017
Deuil national : finale Hollande/Marine, suicide de la gauche, carte riches/pauvres
45
21 avril
Un jour en France : vendredi 21 avril 2017
Laetitia femme de flic, Molins et le papier tombé, le rapport attentats/élections
25
20 avril
Un jour en France : jeudi 20 avril 2017
Spécial anniversaires : Charles Maurras, Éric Dupond-Moretti, Jean Carmet et Hitler
11

La guerre, l’amour et le sexe sur Kontre Kulture

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

13 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1628234

    Je trouve 36,9 milliards sur ma calculette...

     

  • #1628263

    il y a qlq chose qui ne va pas ds vos calculs
    1,77 %----> 32,7 Mds
    2 % ----> 43,6 Mds

    la fameuse "règle de trois" (ou relation de proportionnalité, pour parler langage de l’EN) ne fonctionne pas.

     

  • #1628323

    La modernité a réussi de faire du cul quelque chose de complètement ringard ! La chasteté est en phase de devenir l’acte le plus subversif qui soit !

     

    • #1628458

      " La chasteté est en phase de devenir l’acte le plus subversif qui soit !"

      Non, le plus con qui soit ! Je reviens de 3 semaines de Marrakech. J’ai été étonné de constater que même les hommes commencent à trouver ce concept un peu ringard, anachronique. Un fantasme d’un super macho et fanatique couplé à une jalousie maladive. Toutes adolescentes passent par certaines phases. Cela inclut les sorties, des déceptions ou joies au niveau de l’amour et donc le fait d’avoir un petit ami etc. Mais non, pour toi il faudrait encore les enfermer comme au bon vieux temps jusqu’au mariage, et après la nuit nuptiale, pendre sa petite culotte sur un fil de linge aux yeux de tous avec les traces de sang qui montrent bien qu’elle était encore vierge avant de passer à la casserole. Si c’est ça ton fantasme, tu les trouveras peut-être encore dans des villages isolés en Algérie. Mais dis toi bien que la grande majorité des hommes ne veulent plus de ce genre de bonne femme à qui il faut tout leur apprendre et qui sont horrifié à l’idée du sexe. Elles ne sont que source de frustration permanentes.


  • #1628377

    1984... la paix, c’est la guerre ; le mensonge, c’est la vérité ; l’oppression, c’est la liberté...


  • #1628422
    le 22/12/2016 par Ifuckcharlie
    Un jour en France : mercredi 21 décembre 2016

    Les dirigeants démoniaques osent tout , suivis par une armée de dégénérés , jusqu ’ ou oseront-ils aller dans l’inversion des valeurs ? Y-a-t-il des limites a leur démence et a la souillure dont ils accablent le monde ? Ben non , la preuve :http://reinformation.tv/purete-vier...
    Et il fallait bien une enfant de Satan pour ça , sous couvert d’être protestante , elle serait pas du peuple élu ?


  • #1628506

    Belle phrase finale en résumé d’un article qui associe très justement guerre et orgasme...

    Les "pacifistes" à l’origine de cette journée de l’orgasme peuvent aller... se rhabiller, car il n’y a rien de pacifique dans l’orgasme tel qu’il nous est présenté par la société et la culture actuelle ! Selon cette tyrannie du plaisir, l’orgasme est un but en soi à atteindre à tout prix, au détriment de la morale qui devient suspecte car imprégnée de tabous religieux dont il faudrait s’affranchir. Mais, comme le dit bien cet article, ce n’est encore qu’un artifice supplémentaire de ces élites satanistes qui nous gouvernent afin de nous réduire à l’état d’esclaves. Un mensonge supplémentaire car nul besoin de jeter notre morale aux orties pour l’atteindre !


  • #1628632
    le 22/12/2016 par hauteur d’Esprit
    Un jour en France : mercredi 21 décembre 2016

    Morale/Plaisir & Loi/Foi : Morale chrétienne=foi en l’Esprit (saint=pur). Quelle que soit l’action !


  • #1629176

    Un des visages de femmes en pleine jouissance qui composent l’illustration de l’article pourrait servir d’effigie ou d’emblème à notre modèle républicain qui ballote le peuple entre plaisir et douleur.