Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un jour en France : mercredi 31 mai 2017

Maxime Hamou dérape, Hanouna contre les gays, StreetPress dénonce

 

 

C’est L’Obs qui a lancé la chasse. Dans l’affaire qui oppose Le Refuge à Cyril Hanouna, toute la plainte de l’association est basée sur un témoignage, celui d’un jeune homme qui aurait été appelé par l’animateur pour une imposture de drague, et qui aurait été ensuite viré de chez lui par son homophobe de père qui aurait reconnu sa voix. Ça fait au moins 5 conditionnels.

 

Des journalistes ont été enquêter sur ce jeune homo dans un « état de détresse épouvantable » (ah bon, après un semblant de drague gentillette au téléphone ?), qui s’évapore au fur et à mesure qu’on le circonscrit. À l’arrivée, il reste des approximations justificatives, des bribes d’arguments et des couinements vcitimaires.

Ce qui est sociologiquement intéressant dans cette histoire, c’est la lutte entre deux lobbies, le lobby du divertissement télévisuel communautaire – gross pinzettes de 3 km – et le lobby gay – zéro pincettes. Une confrontation inédite et intéressante. Sur le Net, des passionnés de vie animale font exploser les scores des vidéos où s’affrontent les prédateurs, une chose pas si courante. Dans la réalité, les prédateurs de races différentes s’évitent généralement, car ils savent qu’ils peuvent se blesser, et un prédateur blessé ne sert plus à rien. Il devient une proie, le gros déclassement honteux. Ici, le lion contre le croco :

 

Là un anaconda qui foudroie un crocodile :

 

Après enquête, L’Obs conclut par un Refuge qui a « mauvaise presse ». Conclusion : lobby du divertissement télévisuel communautaire 1, lobby gay 0.

Et pour ne rien arranger, ce mercredi 31 mai 2017, on apprend qu’un candidat En Marche ! aux législatives a qualifié l’homosexualité « d’abomination ». Décidément, c’est pas la semaine du lobby gay. Les responsables associatifs du Refuge vont devoir s’y enfermer eux-mêmes et réfléchir sur leurs méthodes. Ce candidat est guadeloupéen, donc français, on le rappelle pour ceux qui pensent que c’est pas en France, et c’est – ô surprise – le site de délation communautaire StreetPress qui le dénonce gentiment.

Rétropédalage et proposition intermédiaire : on ne doit pas s’attaquer au lobby du divertissement télévisuel communautaire, mais on ne doit pas toucher au lobby gay quand ça sert les intérêts du lobby de délation médiatique. Est-ce bien clair pour tout le monde ? Oui, non ? Pierre, une question ? Tu ne comprends pas ? Ce n’est pas grave, c’est même plutôt rassurant car c’est la preuve que ton cerveau fonctionne logiquement, puisque la seule logique là-dedans est une antilogique. C’est une loi du plus fort, tout simplement, et ça va contre le bon sens, la justice, l’équité, tout ces trucs pour pauvres.

 

 

« Pour moi, être tolérant, ce n’est pas accepter l’intolérable, et pour le chrétien que je suis, quand je lis la Bible, il est écrit qu’un homme couchant avec un homme, ou une femme couchant avec une femme, c’est une abomination »

Aussitôt, le gros notable Delevoye a dit que c’était pas bien, ou une connerie dans le genre, pas compatible avec l’éthique bla bla bla. Donc pas touche aux gays si c’est le lobby n°1 qui le décide. En revanche, le lobby chrétien, il a le droit de la fermer. Avec toutes ces injonctions contradictoires, le petit Français risque un début de schizophrénie. Il ne sait plus ce qu’il a le droit de dire et de ne pas dire, car ça varie selon les moments, les endroits d’où l’on parle, les saisons, la ligne du Parti Unique, tout ça…

Comment alors s’étonner que les Français soient de plus en plus nuls en orthographe ? Certes, il y a la destruction najatique de l’école trostko-merdique qui joue dans ce désastre, mais on ne va pas tout mettre sur le dos de la jolie gazelle. Déjà que tout le monde se fout de sa pomme à Villeurbanne… Une déchéance à la Valls ! Ces deux-là sont faits pour s’entendre, dans la montée comme dans la chute...

 

 

 

Ce jour maudit pour les socialistes et les gays est sorti le baromètre Voltaire, qui évalue le niveau des Français à l’écrit. Un gros orthographomètre dans le popo national. Et le résultat est à proprement parler saisissant (là on fait exprès de se stupéfier) : les collégiens ne maîtrisent que 27% des règles de base de l’orthographe, les étudiants 44% et les salariés 52%. Une étude basée sur 100 000 cobayes. Ceci dit, l’orthographe française est un champ de mines antipersonnel. Il n’est plus rare de voir un cadre sup écrire comme un migrant désaxé. Il y a même des CV bourrés de fautes (ça divise paraît-il par trois les chances d’être recruté). C’est-à-dire qui sont relus – éventuellement – par des proches aussi nuls que l’écrivant… Il faut dire que sur le Net, quand on cherche l’orthographe juste d’un mot, et qu’on se plante au départ, le mot mal écrit existe aussi !

 

 

Comment dès lors s’étonner, sur ces bases incertaines, l’écriture conditionnant la pensée, qu’on puisse avoir des Maxime Hamou qui dérapent en plein tournoi de Roland-Garros ? Le joueur « français » a peloté la journaliste d’Eurosport qui lui posait des questions, et il est revenu à la charge. Comment peut-il se croire tout permis ? Qu’est-ce qui l’autorise à se comporter ainsi, au mépris de toutes les règles de la bienséance ? Possède-t-il une protection juridique divine que nous ignorons ?

Voir aussi :

Décembre 2017
Un jour en France : vendredi 22 décembre 2017
Les migrants ou nos enfants ?, le FN pour le Système, l’axe Paris-Berlin-Moscou
9
Décembre 2017
Un jour en France : jeudi 21 décembre 2017
Dealer intouchable, France à l’envers, Schiappa grosse fellation, Tex et Ruquier
13
Décembre 2017
Un jour en France : mercredi 20 décembre 2017
On fait péter la pauvreté, les roteuses et la ZAD !
15
Décembre 2017
Un jour en France : mardi 19 décembre 2017
"Marave Challenge" à Metz, Le Monde anti-Blancs, Le Drian la soumise
19
Décembre 2017
Un jour en France : lundi 18 décembre 2017
Marianne attaque Belattar, Lancelin casse Enthoven, la liste des morts de la rue
8
Décembre 2017
Un jour en France : vendredi 15 décembre 2017
Le retour de la France, le retour de Najat (et Hollande), le départ de Tex
16
Décembre 2017
Un jour en France : jeudi 14 décembre 2017
Le Thalys de Clint Eastwood, Marsault censuré, la ZAD crade
38
Décembre 2017
Un jour en France : mercredi 13 décembre 2017
Révolte anti-Ernotte, Masure déchire Haziza, Rokhaya Diallo numérisée
27
Décembre 2017
Un jour en France : mardi 12 décembre 2017
Terreur et chômage, Balkany et Johnny, sexe et galanterie
20
Décembre 2017
Un jour en France : lundi 11 décembre 2017
Les matches Mediapart/Bertin, Dupont-Aignan/Mimie Mathy, Rossignol/Ménard
38
Décembre 2017
Un jour en France : vendredi 8 décembre 2017
Théâtrale Shoah, les Français détestent Manuel Valls, Polytechnique sa mère
17
Décembre 2017
Un jour en France : jeudi 7 décembre 2017
Sus aux anti-crèches, la croix de Ploërmel, et la croix de Johnny
40
Décembre 2017
Un jour en France : mercredi 6 décembre 2017
Johnny, le Milieu, la came, les filles et l’alcool
45
Décembre 2017
Un jour en France : mardi 5 décembre 2017
Macron contre la télé publique, Mélenchon contre miss Salamé-Glucksmann, Blanquer dicte sa loi
22
Décembre 2017
Un jour en France : lundi 4 décembre 2017
Au fait la dette on la doit à qui ?, Aphatie la grosse balance, Massar mort pour le crack
17
Décembre 2017
Un jour en France : vendredi 1er décembre 2017
Porno contre féminisme, Hanouna contre JoeyStarr, Dany Machado contre le Bataclan
13
Novembre 2017
Un jour en France : jeudi 30 novembre 2017
France 2 romantise le Bataclan, Cantat la violence, Hugo Clément dérape et gicle
9
Novembre 2017
Un jour en France : mercredi 29 novembre 2017
Macron défonce le Burkina, Deschamps Cantona : 1-0, Filoche la grosse pétoche
17
Novembre 2017
Un jour en France : mardi 28 novembre 2017
Omar Sy en promo au Bangladesh, France 2 dégraisse (ouf), Satan en Concert sur Arte
40
Novembre 2017
Un jour en France : lundi 27 novembre 2017
Caroline Fourest chérie, autoracisme antiblanc, Patrick Cohen sur liste noire ?
10
Novembre 2017
Un jour en France : vendredi 24 novembre 2017
Pierre Ménès disjoncte, Raphaël Enthoven s’excuse, Raphaël Glucksmann attaque
11
Novembre 2017
Un jour en France : jeudi 23 novembre 2017
Emmanuel Petit déprimé, ouvrières harcelées, Najat Belkacem insensée
10
Novembre 2017
Un jour en France : mercredi 22 novembre 2017
Haziza brûlé, Finkielkraut chauffé, règlements de comptes chez les sionistes
12
Novembre 2017
Un jour en France : mardi 21 novembre 2017
"Ferme ta gueule", "Touche à ton cul" et "Bouffe ta merde"
29
Novembre 2017
Un jour en France : lundi 20 novembre 2017
Bienvenue aux réfugiés de Libye !, Dieudonné bat Valls, Moix avale (Attal)
27

Sur l’incommensurable puissance des lobbies contre la Raison et la Morale,
lire sur Kontre Kulture

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1737457
    le 31/05/2017 par Georges 4bitbol
    Un jour en France : mercredi 31 mai 2017

    Quand des lobbys puissants ont liquidé leurs opposants, pour les quelques rescapés du carnage, le spectacle de la lutte finale entre prédateurs est le lot de consolation.
    Guerre des maffias qui permet aux victimes de souffler un peu.
    Le juif LGBTI courre le risque d’un accident de grand écart.


  • #1737483

    "Des journalistes ont été enquêter sur ce jeune homo dans un « état de détresse épouvantable » (ah bon, après un semblant de drague gentillette au téléphone ?)"

    Ca doit être dû au fait que c’était une arnaque humiliante, qu’il s’est fait outer de force et jeté à la rue... enfin, je ne voudrais pas faire le jeu du lobby gay, bien entendu. Pour ce qui est de faire celui des beaufs, d’autres s’en chargent visiblement...

    Sauf que même là c’est plus subtil : "Le joueur « français » a peloté la journaliste d’Eurosport qui lui posait des questions, et il est revenu à la charge. Comment peut-il se croire tout permis ? Qu’est-ce qui l’autorise à se comporter ainsi, au mépris de toutes les règles de la bienséance ? Possède-t-il une protection juridique divine que nous ignorons ?"

    Tiens, ce n’est plus de la drague gentillette sur ce coup... mais attendez, que sont ces guillemets autour de "français", alors qu’il n’a de citoyenneté que celle de notre pays ? Ne me dites pas qu’e&r serait antisémite, je ne le croirais pas ! Je suis sûr que le commentaire et les guillemets eussent été les mêmes envers, disons, un certain "chrétien sans reproches" et ses frasques encore plus vulgaires...

    Comme quoi, le deux poids deux mesures n’épargne rien ni personne, pas vrai ?

     

    • #1738000
      le 01/06/2017 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Un jour en France : mercredi 31 mai 2017

      C’est encore trop gentil, les guillemets, concernant Maxime Hamou, et son comportement ultra typique, qui n’a effectivement rien à voir avec la France, mais tout avec une certaine communauté.


  • #1737488
    le 31/05/2017 par Meyer à bide
    Un jour en France : mercredi 31 mai 2017

    Ah, les gays... ils veulent leur normalisation, mais persistent à vouloir conserver un statut de victimes ; ce sera difficile d’avoir les deux je vous le garantis !

    L’affaire Hamou, bon.... le geste est condamnable, mais les féministes-ultra veulent surtout en faire un cas d’école passible de castration pour l’incriminé ; elles me font penser aux vegans-illuminés.


  • #1737518

    « Pour moi, être tolérant, ce n’est pas accepter l’intolérable, et pour le chrétien que je suis, quand je lis la Bible, il est écrit qu’un homme couchant avec un homme, ou une femme couchant avec une femme, c’est une abomination »



    C’est pas dans les livres chretiens (Evangiles) ca se trouve dans le livre des juifs (Torah)

    Tout comme "oeil pour oeil, dent pour dent" se trouve dans la Torah et "Tendre l’autre joue" dans les Evangiles.

    En bref La Haine (Juive) contre L’Amour (chrétien)

    Essaye encore mon petit !

     

    • #1738026
      le 01/06/2017 par VaeVictis80
      Un jour en France : mercredi 31 mai 2017

      Le Tanakh et le Talmud sont juifs (quoique indépendants), mais la torah, c’est l’ancien testament, qui avec le nouveau forment la Bible.


  • #1737526

    Si Mr Serva ne c’est pas claqué les adducteurs par ce genre de grand écart ,c’est qu’il a de la chance . C’est incroyable ces gens la ,un jour ils disent une chose ,et le lendemain ils font le contraire de ce qu’ils ont dit la veille .Eh oui ,faut bien bouffer .


  • #1737566
    le 31/05/2017 par Stavrolus
    Un jour en France : mercredi 31 mai 2017

    Gonflé, le père lion. C’est bien le roi des animaux. Avec les lobbies victimaires dont vous parlez, toujours à baver leur pleurniche, c’est plutôt limace contre cafard.

     

    • #1737763
      le 01/06/2017 par H. K. Daghlian
      Un jour en France : mercredi 31 mai 2017

      Limace et cafard qui ont quand même le dessus sur tout le reste de la faune, le lion - ayant apparemment perdu ses attributs virils - y compris.


  • #1737573
    le 31/05/2017 par Mojo Risin
    Un jour en France : mercredi 31 mai 2017

    Jean-José lui avait annoncé "un sexe en forme de tulipe". Il prévoyait que "ça serait bon dans son trou de balle". Mais le lendemain, il est SDF. La vie est imprévisible comme une descente d’organe après un week-end à la Fistinière.


  • #1737700

    Mise à part l’histoire de Hanouna, je n’étais au courant d’aucune des "affaires" dont traite cet article et pour cause, j’en ai absolument rien à foutre.
    C’est bête, anxiogène et inintéressant, mais visiblement l’auteur de "Un jour en France" est amoureux de la télé et des lamentables histoires médiatiques et ne peut s’empêcher, le soir, de venir commenter ces conneries qui nous pompent la vie et n’intéressent que les ânes.
    Depuis que Macron est élu et bien....rien n’a changé, du Trumpisme grossier, du Dieudonné contre Valls (encore plus rediffusé que "La grande vadrouille"), et du populisme franchouillard digne de Pernaut...comme quoi, un "contre média", reste un média, donc une saloperie parlant à la place des autres et racontant les bobards qui arrangent les intérêt d’on ne sait qui...avant de "nettoyer l’info" assurez vous d’avoir vous-mêmes les mains propres...et puis, à la fin, ces histoires d’homos, de racisme et de machin qui a dit ça, ça commence à être pénible.

     

    • #1737819
      le 01/06/2017 par Jérémy
      Un jour en France : mercredi 31 mai 2017

      Je suis à 100% d’accord avec vous !

      Mais il ne faut pas perdre de vue la ligne éditoriale d’"Un jour en France" : déconstruire les productions quotidiennes des média français. Eu égard les sujets abordés au quotidien dans cette rubrique d’ER, et notamment les mêmes, force est de constater que les média eux-mêmes n’abordent pas de réels sujets de fond (du moins, ces derniers ne font pas le "buzz") et que l’on fait l’expérience d’une rengaine tenace.


    • #1737895
      le 01/06/2017 par A Dick
      Un jour en France : mercredi 31 mai 2017

      Ben non, "Un jour en France" nous permet d’apprécier ce qui est lamentablement mis dans la tête de nos cons citoyens. Les sujets abordés sont bien ceux qui font palpiter la plèbe. La nouvelle du peloteur de journaliste est "plus importante" que le reste chez ces gens là. Bref, je vous trouve injustement incisif.


  • #1737740
    le 01/06/2017 par Whyldman
    Un jour en France : mercredi 31 mai 2017

    Bon... concernant Maxime (Ben ?)Hamou faut se rendre à l’évidence.

    Les trottoirs de Roland Garros sont beaucoup trop étroits également.
    C’est pas de sa faute, mais plutôt celle des "maçons" aux manettes (oui du pays je parle).

    N’empêche, avec sa tête de migrant, son nom "lumineux", son niveau tennistique de quiche et son comportement.... c’est plus qu’une chance pour la "Fronce" à ce niveau, c’est carrément une synthèse, y a pas à dire...


  • #1737771
    le 01/06/2017 par H. K. Daghlian
    Un jour en France : mercredi 31 mai 2017

    Il y a même des CV bourrés de fautes (ça divise paraît-il par trois les chances d’être recruté).




    Et si le CV est lu par quelqu’un ignorant d’avantage l’orthographe, et pour peu qu’il soit zélé, il va considérer ce qui est juste comme faux et voir un CV indemne de fautes, comme plein de fautes, ce qui au final, n’est pas mieux.
    Une maigre consolation consiste à penser qu’il y a plusieurs façons de rater l’orthographe mais une seule de la réussir, ce qui diminue les chances que cela arrive et au final, un CV bourré de fautes restera bourré de fautes quel qu’en soit le lecteur.

    Sinon, j’aime bien le candidat guadeloupéen qui se réfugie derrière son christianisme pour ne pas assumer le peu de bon sens qui lui reste. Pas besoin que Dieu vienne nous dire qu’il ne faut pas s’entre enculer pour savoir que, au minimum, c’est contre nature. Encore faut-il avoir un esprit non pollué par la bienpensance.

    Enfin, une petite question :
    Le fait de dire "J’encule les pédés" nous fait passer pour :
    - Un homophobe
    - Un homosexuel qui fait son coming out (un pédé a le droit de dire ce mot, comme un noir a le droit de dire "nègre", selon le manuel de la bienpensance)
    - Une lesbienne en phase terminale

    J’arrive pas à trancher.


  • #1738139
    le 02/06/2017 par guymitTerrand
    Un jour en France : mercredi 31 mai 2017

    Hamou et la “journaliste” (No comment ! comme chantait Gainsbarre) ont quasiment le même age, ont la même ascendance communo-communautaire, et semblent préalablement très bien se connaître, d’où ces familiarités


Commentaires suivants