Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un jour en France : vendredi 16 décembre 2016

Najat Belkacem numérique, Gad Elmaleh Amérique, Karim Benzema juridique

 

Le ministre de la Théorie du genre et de l’Échec scolaire explique pourquoi le gouvernement opte pour la transformation numérique. Quand les imposteurs de la gauche sociale qui se font appeler « socialistes » parlent de transformation, tout de suite, on a peur. Ça sent l’embuscade à base de transgenre, de transphobie, transpiration, traité transatlantique et tous ces trucs super angoissants.

 

« Surtout, vous pourrez voir clairement ce que le numérique apporte dans la pédagogie, dans les temps scolaires et extrascolaires »

Numérique ta mère

Naturellement, le numérique y est présenté comme un « progrès ». Progrès ? À ce mot, Valls surgit avec ses gros sabots et son parti « progressiste », qui nous fait croire qu’il va nous télé-transporter dans le futur des lendemains qui chantent la Marseillaise, mais en vérité, il nous transbahute dans la France du CRIF. Un idéal enchanteur, n’est-ce pas. Les gens sérieux savent que le numérique ne changera rien à l’échec scolaire socialiste. Que ce soit avec un tableau ou une tablette, un âne reste un âne, et un renard un renard. Changer de support est la dernière arnaque de l’Éducation nationale socialiste.

 

 

Vous allez dire, Najat et Hollande on s’en bat les douilles, dans six mois ils auront disparu du paysage. C’est pas faux, mais ces bougres sont capables de faire encore du dégât, il s’agit donc de les surveiller. Quasiment tout ce qu’ils ont « accompli » est foireux ou a foiré. En 2017 – et encore moins après –, personne ne saura citer un truc constructif ou intelligent issu de ces deux énergumènes, l’union de la chèvre et du chou, plus prosaïquement de la niaiserie et de la lâcheté. En matière de terrorisme politique, de destruction des valeurs, ces deux-là sont des pointures. Il est rare de voir en haut lieu un tel amalgame.

Quand on ouvre un journal, qu’on allume une radio ou une télé – on y parle aujourd’hui d’« extermination » pour Alep ! –, on pourrait croire que l’Ignorance, le Mensonge et la Cupidité ont gagné. En tout cas ils essayent. Que ce soit en politique ou en culture, le faux a remplacé le vrai, et c’est une véritable épidémie. On dirait que quelqu’un, là-haut, joue à nous poser des problèmes insurmontables, en nous rendant la vie plus difficile qu’elle n’est.

 

Gad Elmaleh, le raider déguisé en humoriste

Dans le genre faux, on a Gad Elmaleh, qui remplit ses salles d’amateurs d’ersatz d’humour intoxiqués par les médias dominants. La majeure partie des sketches de ce commercial sans frontières et sans scrupules est inspirée – on reste polis – des Américains, et c’est tout naturellement qu’il va présenter, sur M6, une resucée française du Saturday Night Live Show, l’émission de déconne US des années 70 (avec Kev Adams en premier invité !) qui possédait, elle, de vrais talents de plume. Gad est donc inspiré… par les autres. Sa muse, c’est les pointures de la scène US. Le système médiatique l’a fait monter en flèche, il a eu très vite presse, télés et longs métrages. Depuis, c’est un incontournable, il a la Carte. Pourtant, quand on y regarde de près, le produit est non seulement importé, mais il est contrefait, sans saveur, et cher.
L’humour de Dieudonné ne peut pas plaire à tout le monde, et il en faut pour tous les goûts, même ceux qui n’en ont pas !

 

 

Un jour à Cannes, le 16 mai 2007, quand Denisot régnait encore sur Le Grand Journal de Canal+, Gad Elmaleh apprend que son « idole » (et grand inspirateur) Jerry Seinfeld arrive aussi en plateau. Il blêmit : Jerry va-t-il envoyer une vanne à son « traducteur » français... qui ne lui verse pas de droits ? Heureusement, grand seigneur, l’homme aux 46 Porsche de collection (dont la 550 Spyder) ne fait pas la moindre allusion au pillage et tout se passe bien. Depuis, Gad est devenu à son tour riche à millions grâce à ses spectacles affligeants et ses films déplorables. Un bien mauvais exemple pour les jeunes, qui vont croire que pour réussir, il faut chouraver tout ce qu’on peut. Les stars ont une responsabilité, merde.

 

Le chantage ou les Bleus ?

Pareil pour Karim Mercedes Benzema, qui s’est empêtré dans une histoire de foot-boule pas possible. Esprit de la cité, sors de ce corps ! Trois jours avant son anniversaire – il aura 29 ans lundi 19 décembre – l’avant-centre du Real de Madrid s’est pris un tacle en plein dans les douilles. Il y a un an naissait l’affaire Valbuena-Benzema, l’histoire d’une vidéo de cul qui sort du mobile de Mathieu, atterrit chez des potes à Karim, qui vont réclamer 100 000 euros pour effacer la chose… Du grand art, de la truande de haute volée, quasiment le casse de Nice ou l’affaire du train postal Glasgow-Londres .

Benzema, soutenu par le socialiste Noël Le Graët, grand copain de Hollande, veut revenir chez les Bleus. Oui mais voilà, Deschamps ne veut pas. Son équipe de France a retrouvé des valeurs, ses valeurs, qui sont l’engagement (mouiller le maillot), le sens du sacrifice (courir au lieu de regarder les autres jouer, comme le faisait Benzema), la solidarité (aider ses partenaires au lieu de leur soutirer du pognon), et le plaisir de jouer (s’amuser et amuser le public au lieu de faire la gueule en comptant ses bagnoles de sport). Le « racisme  » du peuple de France dont parlait Benzema, il repassera !

 

JPEG - 35.3 ko
L’un chante, l’autre pas

 

Le Parisien souligne néanmoins que d’après les révélations des « football leaks », Benzema ne fait pas partie des footballeurs truands qui fraudent le fisc : l’ex-Lyonnais paye ses impôts en France. Il ne faudrait pas non plus que le fisc le pompe trop, car il faut de la thune pour payer et Jakubowicz (jusqu’en mars 2016), et l’irritant Dupont-Moretti, l’avocat au look de SDF qui se prend pour une star.
Najat Belkacem, François Hollande, Gad Elmaleh, Kev Adams, Karim Benzema, Éric Dupont-Moretti… franchement, qu’est-ce qu’on a fait pour mériter ça ? La France a-t-elle un karma de merde ?

Voir aussi :

30 juin
Un jour en France : vendredi 30 juin 2017
Adieu Loulou Nicollin, la priorité de Macron 1er, un député voilé !
19
29 juin
Un jour en France : jeudi 29 juin 2017
Tour de France sexy, Marseille anti kebabs, TGV Paris-Vinci-Bordeaux
24
28 juin
Un jour en France : mercredi 28 juin 2017
Rwanda/France, la rééducation nationale, Amrani/Valls
24
27 juin
Un jour en France : mardi 27 juin 2017
Les super riches, amoureuse d’un migrant, Pôle Emploi bidon, T411 à la rue
28
26 juin
Un jour en France : lundi 26 juin 2017
Xavier Niel le sauveur, Rebecca contre la chantilly, Stéphane Guillon le collabo viré
17
23 juin
Un jour en France : vendredi 23 juin 2017
La vérité sur les affaires NKM, Grégory et Hanouna
24
22 juin
Un jour en France : jeudi 22 juin 2017
Zemmour défonce (Aurore) Bergé, le cinoche Mélenchon, Macron un Roi seul ?
23
21 juin
Un jour en France : mercredi 21 juin 2017
Fête de la Musique mondiale, Starbucks aime les migrants, les multi(anti)nationales
13
20 juin
Un jour en France : mardi 20 juin 2017
Alerte canicule, alerte terrorisme social, deux morts pour la France
31
19 juin
Un jour en France : lundi 19 juin 2017
Lendemain de cuite politique
24
16 juin
Un jour en France : vendredi 16 juin 2017
La France dit adieu à Helmut Kohl, le bac d’histoire-géo, l’affaire Grégory-Bayrou
11
15 juin
Un jour en France : jeudi 15 juin 2017
Le petit Grégory rebondit, Hidalgo reine du chemsex, Booba corrige le bac de philo
37
14 juin
Un jour en France : mercredi 14 juin 2017
Sauvez Najat !, sauvez Bayrou !, sauvez l’école !
13
13 juin
Un jour en France : mardi 13 juin 2017
Musée de l’Homme antiraciste, députée LREM foireuse, Michel Onfray est Dieu
57
12 juin
Un jour en France : lundi 12 juin 2017
La mort du politique, la naissance de l’a-politique, et la victoire des mathématiques
31
9 juin
Un jour en France : vendredi 9 juin 2017
Blanquer dénajatise l’école, le boum du télétravail, Hanouna contre le CSA
10
8 juin
Un jour en France : jeudi 8 juin 2017
Taxi 5 sans Samy Naceri, Yannick Noah paye sa prune, Lefebvre balance et Griveaux blanchit
9
7 juin
Un jour en France : mercredi 7 juin 2017
Le Quasimodo de Notre-Dame, Barbier sur Macron TV, suicide paysan
13
6 juin
Un jour en France : mardi 6 juin 2017
Taddeï dans le cul chic, Dieudonné contre le Giflé (Valls), une Seconde Guerre mondiale sans guerre
11
5 juin
Un jour en France : lundi 5 juin 2017
Ruquier "cocufié" par Mélenchon, Drucker "déplacé" sur France 2, Les Enfants de la télé sans Arthur
8
2 juin
Un jour en France : vendredi 2 juin 2017
Thomas Pesquet atterrit, un Sénégalais patriote, Têtu contre les Grosses Têtes
24
1er juin
Un jour en France : jeudi 1er juin 2017
Aubenas se paye Ruffin, Tony Parker lâche Najat, la semaine de 4 jours
5
31 mai
Un jour en France : mercredi 31 mai 2017
Maxime Hamou dérape, Hanouna contre les gays, StreetPress dénonce
16
30 mai
Un jour en France : mardi 30 mai 2017
Arte antisémite ?, Blanche allume Polanski, Diane Kruger l’antinazie primaire
18
29 mai
Un jour en France : lundi 29 mai 2017
La milice Act Up primée à Cannes, la SNCF contre le public, Despentes dévisse
24

Pour prolonger politiquement les thèmes du jour
lisez sur Kontre Kulture

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1625379
    le 16/12/2016 par Chaud à Nanas
    Un jour en France : vendredi 16 décembre 2016

    Un Grand Merci pour ce style décoiffant qui en dit tellement en si peu de mots !


  • #1625397
    le 16/12/2016 par Emmanuelle
    Un jour en France : vendredi 16 décembre 2016

    Eh ! Dubois, Dupont, Dumont, Dumas, etc., que faites-vous donc ce vendredi, en France et pour la France ?


  • #1625408

    D’après une enquête internationale Singapour serait le pays qui enregistre les meilleurs résultats scolaires : les élèves y apprennent tout par cœur, comme en France il y a 50 ans... Aujourd’hui on ménage tant nos chers petits que l’on ne fait plus rien apprendre par cœur : on sous estime les capacités de mémorisation de l’enfant et son intelligence . Le résultat on le connaît il est catastrophique . Nos crétins pédagogiques ont oublié que Mnémosyne ( la mémoire) est la mère des Muses .


  • #1625454
    le 17/12/2016 par Bruce marine
    Un jour en France : vendredi 16 décembre 2016

    Ce qu’il y a de bien avec Najat Valaud Belkacem, c’est qu’avec elle je n’ai pas besoin de chaman. Quand je la voie, j’entre en transe !


  • #1625467
    le 17/12/2016 par Aryakshatrya
    Un jour en France : vendredi 16 décembre 2016

    Un tapis de velours pour amener les enfants aux pieds de Satan , grâce a Dieu j’espère ne pas le voir son monde de demain .


  • #1625499

    Comment Benzema peut-il payer ses impôts en France alors qu’il réside et exerce son "art" en Espagne ?

     

    • #1625558

      Il paie ses impots sur le revenue en espagne car il gagne son argent làbas avec le Real Madrid , parcontre il a créé une société nommé KB9 qui gère ses droits d images et autres produits derrivés , cette société il l a créé en France à Villeurbane alors qu il l aurais bien pu la créer en Espagne et ne payer que 5% d impots au lieu de 33% qu il paie actuellement , du patriotisme fiscale je supose quand on sait que d autres joueurs de l equipe de france actuel des chouchous a Deschamps installent certaines de leurs sociétés dans les îles caymans ou les îles vierges britanique mais bon . Sur ce en tout cas j espere avoir repondu a ta question .


  • #1625511

    Bravo pour l’écriture de cette rédaction ! tout est dit !


  • #1625533
    le 17/12/2016 par GauloisExpat
    Un jour en France : vendredi 16 décembre 2016

    Il fut une époque (celle des floppy disks) où je sévissais comme enseignant en langues vivantes, et autres matières. M’intéressant à la programmation, j’avais donc écrit un logiciel qui permettait aux élèves de se taper les conjugaisons et accords en français. Ce que j’avais commis était relativement avancé. L’élève pouvait effectivement suivre sa progression et du coup faire quelques progrès. Or c’était sans compter avec les multiples petits tracas que nous infligent la mise en place et le suivi technique d’une salle d’ordinateurs qui soient toujours "performants". C’était aussi sans compter avec la discipline (son manque) qui on le sait réserve toujours des surprises que la pédagogie ne résout pas/plus. Dès qu’il s’agit du numérique, les élèves sont souvent beaucoup plus habiles à manier cet instrument que les enseignants et s’amusent souvent à en détourner son emploi.
    Bref, des années après avoir quitté l’enseignement, j’entends d’anciens confrères et consoeurs se plaindre de l’utilisation des ordis en classe. Parmi eux/elles des déçus qui avaient pu espérer maîtriser cet outil... Je te dis pas leur frustation et leur rancune ! Eh oui, le numérique à l’école, c’est de l’enfumage !
    Les puceaux, qui se mêlent de nous faire avaler les "progrès" qu’induirait l’utilisation du numérique à l’école, ou ne savent pas de quoi ils parlent ou mentent (ou lobby derrière, etc).
    Enfin, il paraitrait que les enfants de ceux qui sont aux manettes des grandes entreprises internationales du numérique vont dans des écoles où l’ordi/le numérique serait banni. Vrai ou faux, je suis persuadé que ceux qui ont travaillé en informatique (pour ma part 17 ans) suivraient cette sage mesure, si on ne leur imposait pas de manière péremptoire (avec menace) ce mantra. En effet, l’apport du numérique en ce qui concerne l’élévation de la pensée ou/et l’extension de la mémoire, en général contribue plus à leur atrophie qu’autre chose.

     

  • #1625545

    Gad Elmalehtte fait actuellement un sketch sur l’inutlité du chat par rapport au chien, un copier/coller du blond versus le brun. Un peu plus tard, il essayera de faire rire sur l’inutilité de certains cadeaux, par contre n’aura plus besoin d’écire sur la futilité de son parcours.


  • #1625600
    le 17/12/2016 par Sergent garcia
    Un jour en France : vendredi 16 décembre 2016

    Pour moi payer des impots considerables quand on peut l’eviter legalement est bien plus patriote que de fredonner la marsellaise pendant 30 secondes

     

  • #1625670
    le 17/12/2016 par Robespierre
    Un jour en France : vendredi 16 décembre 2016

    Discours de Hollande, 10:11, « Faire en sorte que ce ne soit pas les fatalités de reproduction sociale qui donnent les meilleurs résultats aux meilleurs établissements. » La novlangue jusqu’à l’absurde. N’est-il pas logique que les meilleurs établissements obtiennent les meilleurs résultats ?

    La destruction systématique des exigences de l’école, il n’est qu’à ouvrir un manuel des années 80, quelque soit la matière, et un manuel contemporain pour s’en rendre compte, a accru les inégalités. Elle a profité à la marchandisation du savoir. Si vous voulez apprendre, payez et en plus défiscalisez. Se préoccupe-t-on de défiscaliser quand on est smicard ?

    Les tablettes sont des gadgets destinés à cacher la misère. Parents, réclamez des cours durant lesquels un professeur dispense et explique son savoir de manière structurée, et refusez les « animations de situations pédagogiques d’apprentissage des savoirs et des savoirs-faire. »


  • #1625681

    Oui c’est le Karma !


Commentaires suivants