Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un jour en France : vendredi 27 octobre 2017

Imposteurs & imposteuses, profiteurs & profiteuses du harcèlement sexuel

 

 

Après « mon grand-père est mort à Auschwitz », la dernière tendance pour se sortir d’une mauvaise passe médiatique est « j’ai été harcelé(e) ». Coup sur coup, des personnalités qui se trouvent en difficulté du point de vue politique ou de leur image déclarent avoir subi des attouchements, voire des agressions sexuelles. C’est le cas de Michel Cymes, qui a été « touché » dans le métro et d’Anne Hidalgo, qui révèle le harcèlement qu’elle aurait subi. L’Anne de Paris passe ainsi du statut de bénéficiaire d’un emploi fictif à celui de victime intouchable du sexisme machiste. Nos people sont vraiment prêts à tout pour conserver une image idéale… à laquelle les Français informés ne croient plus.

 

L’incroyable culot d’Anne Hidalgo

Mais on continue à appliquer la maxime de Goebbels, « plus c’est gros plus ça passe », et on affiche fièrement sa victimisation. Récemment, après la sortie de dossiers financiers compromettants sur sa gestion glandilleuse de la ville de Paris (endettement massif), Anne Hidalgo avait d’abord essayé le coup du machisme et du fascisme, mais ça n’avait pas pris. Alors elle, dont la montée dans la hiérarchie du Parti socialiste reste politiquement inexplicable, passe à l’étape suivante, le crime de « harcèlement ».

 

 

« Bien sûr. Je suis une femme politique. J’ai, comme beaucoup d’autres femmes dans ma vie professionnelle, connu du harcèlement. C’est quelque chose qui est extrêmement fréquent, qui fait que beaucoup de femmes se posent des questions sur elles-mêmes, sur leur comportement. »
« Le fait que ceux qui se livrent à ce type de harcèlement sachent que, aujourd’hui, les femmes n’auront plus peur de parler et qu’elles rendront publiques ces informations, je trouve que c’est une très bonne chose, nous sommes dans un monde d’hommes, avec des règles établies par les hommes [dans lequel] les femmes n’ont été admises que comme collaboratrices ou comme faire-valoir. »

L’Anne de Paris n’a quand même pas croisé la route de DSK, restons sérieux ! Avouons que son aveu sort au bon moment pour elle, alors que le magazine Capital venait de lui envoyer un sacré parpaing dans les reins avec son histoire d’emploi fictif.

 

L’incroyable culot de Michel Cymes

Michel Cymes, de son côté, alors qu’il voyait son statut d’« animateur préféré des Français » égratigné par sa participation à la campagne oligarchique de vaccination obligatoire, qui rebute la majorité des Français, vient de trouver la parade idéale pour revenir dans le camp du Bien : il avoue avoir subi « des attouchements »... à 15 ans. Des faits gravissimes qui remontent à 1972.

 

JPEG - 175.1 ko
L’indicible souffrance de Michel Cymes

« Quand je vois un homme, en voiture, qui ouvre sa fenêtre pour siffler une femme, je trouve ces comportements insupportables. Ce qui me heurte le plus, c’est ce sentiment de pouvoir, ce manque de discernement. Je voudrais que ces mecs s’expriment et me disent ce qu’ils ressentiraient si on plaquait leur femme contre un mur ? Moi aussi, lorsque j’avais 15 ans, j’ai subi des attouchements par un homme dans le métro. C’est très perturbant. Sur le moment, je n’ai rien osé dire. Ces gestes extrêmement déplacés doivent être condamnés, mais je soutiens le fond de ce mouvement, pas la forme. Le hashtag #BalanceTonPorc me gêne, il ne faut pas tomber dans une dénonciation permanente de tout et n’importe quoi. »

Michel Cymes, qui penche plus du côté de l’hypersexuel qui ne pense qu’à ça et ne parle que de ça, même dans ses émissions de service public – on peut dire que c’est un « obsédé » – devient soudain une pauvre petite chose qui se place en douce dans le camp des femmes réellement harcelées et parfois violées. On appelle ça une im-posture.

 

JPEG - 333.2 ko
Jeu : trouvez l’intrus...

 

Et dans les 16 hommes Tous Concernés (il en manque 4 sur la photo) qui s’engagent contre le harcèlement, il y en a peut-être un qui aurait participé à un XXXX collectif qui a très, très mal tourné. Mais il ne s’agit pas de François « le niqueur magnifique », n’exagérons pas.

 

 

Eh ouais, pas de bol, on fait son beurre médiatique sur le cul à tous crins et plaf, le vent change, il faut alors rétropédaler à toute berzingue, histoire de rester dans le bon camp. Michel Cymes s’est fait choper par la patrouille et son image de docteur Cool risque de virer vinaigre.

Si on aime révéler les impostures, on n’aime pas la délation. On ne dénoncera donc pas les femmes qui ont grimpé les échelons avec leur cul et qui se drapent dans leur pudeur blessée dès que l’opportunisme le commande. Le cinéma, qu’il soit artistique ou politique, en est plein ! Mocky, qui n’a plus peur du jugement des autres, le disait déjà chez Ruquier.

Dédramatisons ce débat déjà biaisé (par le haut) en regardant cette scène de Promotion canapé (1990) dans laquelle le grand Claude Rich confond tri postal et tripotage :

 

 

Voir aussi :

17 novembre
Un jour en France : vendredi 17 novembre 2017
Prune pour le PS, Joann Sfar est partout, Patrick Liste Noire Cohen battu
16 novembre
Un jour en France : jeudi 16 novembre 2017
Miss Artois & Marion Le Pen, Alice Zeniter pour les lycéens, et la famille Traoré
26
15 novembre
Un jour en France : mercredi 15 novembre 2017
Public fake news Sénat, métro boulot crado, Jamel accuse ses auteurs !
11
14 novembre
Un jour en France : mardi 14 novembre 2017
Le plagiaire Jamel chez Drucker, le caïd Benzema sur Canal, Cantona l’antifrançais
85
13 novembre
Un jour en France : lundi 13 novembre 2017
Plenel plénélisé, dessins interdits, Stéphane Bern catho intégriste ?
16
10 novembre
Un jour en France : vendredi 10 novembre 2017
Macron 1er chez Salman 1er, Brigitte voilée, révolte anti-islam à Clichy
22
9 novembre
Un jour en France : jeudi 9 novembre 2017
Charlie Valls contre Mediapart, Haenel Médicis, 6 millions de chômeurs gattazés
7
8 novembre
Un jour en France : mercredi 8 novembre 2017
Ben Laden prend 6 mois ferme, Webedia balance, Kouchner & BHL s’enkurdent
12
7 novembre
Un jour en France : mardi 7 novembre 2017
Vuillard prix Goncourt-Shoah, doléances de France, Depardieu le cochon
10
6 novembre
Un jour en France : lundi 6 novembre 2017
Le Renaudot à Mengele, Karin Viard porno, son altesse Gérard Collomb
20
3 novembre
Un jour en France : vendredi 3 novembre 2017
Un FN anti-social, France Inter adore Pierre Bergé, adieu le bac
16
2 novembre
Un jour en France : jeudi 2 novembre 2017
Le Clézio shoatise les migrants, légions d’honneur, festival familial de Karl Zéro
15
1er novembre
Un jour en France : mercredi 1er novembre 2017
Spécial Propagande des morts : Ali Baddou, Yann Barthès, Nadia Daam
14
31 octobre
Un jour en France : mardi 31 octobre 2017
Monte Ta Croix !, Le Monde illisible, Les Femen contre Polanski
23
30 octobre
Un jour en France : lundi 30 octobre 2017
Le Sauvageot de Mai 68, Ardisson et les Beurettes, Macron et les maîtres du Monde
22
26 octobre
Un jour en France : jeudi 26 octobre 2017
Élisabeth Lévy contre France Inter, France Inter contre Élisabeth Lévy (mais pas trop)
24
25 octobre
Un jour en France : mercredi 25 octobre 2017
Harcèlement sur smartphone, sport extrême à Paris, bœuf couillonné
13
24 octobre
Un jour en France : mardi 24 octobre 2017
Bizutage & délation à Caen, Boutin harcelée par la gauchosphère, al-Sissi à Paris
35
23 octobre
Un jour en France : lundi 23 octobre 2017
Le Monde assassine JFK, LCI délire sur le chômage, Cohn-Bendit refait Mai 68
15
20 octobre
Un jour en France : vendredi 20 octobre 2017
Sexe, drogue et rock and roll avec des Rolling Stones à 254 euros l’entrée
29
19 octobre
Un jour en France : jeudi 19 octobre 2017
Rozon le cochon, Omar Sy contre Zemmour le criminel, Marilou Berry superstar
25
18 octobre
Un jour en France : mercredi 18 octobre 2017
Vive les yachts, la fin du fret SNCF ?, Philippot contre la meute
17
17 octobre
Un jour en France : mardi 17 octobre 2017
BalanceTonPorc/Juif, Anne Frank(enstein), Massilia détritus
27
16 octobre
Un jour en France : lundi 16 octobre 2017
Oliver Stone weinsteinisé, Blanquer contre l’écriture inclusive, le PS dégraisse
28
13 octobre
Un jour en France : vendredi 13 octobre 2017
Balladur revient... chez Zemmour, droit de cuissage, immigration massue
26

Rions-nous des mensonges grossiers des people
avec Kontre Kulture

 

 
 






Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1828232
    Le 27 octobre à 18:33 par Gilbert
    Un jour en France : vendredi 27 octobre 2017

    1) Et donc pour vous le très talentueux Mokiejewski n’est pas un obsédé, intéressant.
    2) L’intrus est sur la ligne du haut car il est très moche.

     

    Répondre à ce message

  • #1828313
    Le 27 octobre à 20:27 par Saladin
    Un jour en France : vendredi 27 octobre 2017

    Hidalgo dit que le harcèlement sexuel est fréquent, alors que j’ai vue des témoignages d’autres femmes dire le contraire à la télé, vue que c’est le sujet en ce moment, alors qu’elles se mettent d’accord une foi pour toutes, elles auront l’air moins con !

     

    Répondre à ce message

    • #1828445
      Le 27 octobre à 23:54 par Georges 4bitbol
      Un jour en France : vendredi 27 octobre 2017

      Vous n’avez visiblement pas bien compris que le but n’est pas la cohérence mais l’illogisme au service des valeurs les plus délétères.
      Pas d’amalgame, de même que tout musulman n’est pas un viandard de chez Daech, toute femme n’est pas une gourde du féminisme conceptualisé par des hommes.

       
  • #1828455
    Le 28 octobre à 00:14 par manou17
    Un jour en France : vendredi 27 octobre 2017

    Non Anne ! En ce qui te concerne on dit : j’ai été harnachée pas harcelée et c’est juste pour t’embellir.

    Têtue celle-là...

     

    Répondre à ce message

  • #1828498
    Le 28 octobre à 02:16 par Sedetiam
    Un jour en France : vendredi 27 octobre 2017

    "Chopé par la patrouille" : j’adore cette expression. Cela devrait devenir le titre de la juste rubrique des imposteurs et posteuses ; justement.

     

    Répondre à ce message

  • #1828600
    Le 28 octobre à 10:07 par Jean Le Chevalier
    Un jour en France : vendredi 27 octobre 2017

    Les pleurnicheurs sont toujours les mêmes...Et puis ce genre d’affaires sont connues depuis des lustres ; le genre humain plein de reproches, d’imperfections, et de lâchetés. Pas très reluisant, mais c’est la réalité et il faut malheureusement le reconnaître. Hidalgo et Cymes sont pitoyables de profiter de cette situation pour se faire passer pour des victimes...honteux.

     

    Répondre à ce message

  • #1828661
    Le 28 octobre à 12:10 par pascale
    Un jour en France : vendredi 27 octobre 2017

    Au secours, à l’aide, au feu, y’a un homme qui m’a sifflée dans la rue ........ LOL

     

    Répondre à ce message

    • #1828721
      Le 28 octobre à 13:55 par Pierrette la Lorraine
      Un jour en France : vendredi 27 octobre 2017

      Moi aussi ça m’est arrivé de me faire siffler (il y a longtemps hélas !) maintenant ça ne m’arrive plus, c’est ballot, non ?

       
    • #1828792
      Le 28 octobre à 16:08 par vivachavez
      Un jour en France : vendredi 27 octobre 2017

      @Pierrette la Lorraine

      Et moi qui me suis fait siffler par un homme !!! Ca ne m’arrive plus non plus et tant mieux !!! Bon, il faut dire que j’avais grillé un feu rouge et que l’homme était un agent de police......

       
    • #1828916
      Le 28 octobre à 19:59 par Sedetiam
      Un jour en France : vendredi 27 octobre 2017

      @Pierrette la Lorraine

      Cela arrive aux meilleurs d’entre nous : entré dans la Pléiade de son vivant, au fringuant Jean d’Ormesson à qui l’on demandait s’il courait toujours les femmes, ce dernier répondit : « Oui, toujours ; mais je ne sais plus pourquoi... »

      « Ô vieillesse ennemie... »

       
  • #1828706
    Le 28 octobre à 13:35 par pascale
    Un jour en France : vendredi 27 octobre 2017

    Tout ce tintoin pour détourner l’esprit . C’est de la technique de manipulation
    des masses. Le vrai et le faux se mélangent. C’est la fin du discernement.
    Le diable poursuit son dessein. Nous pouvons quand même nous réjouir , car depuis
    que l’humanité existe nous sommes les témoins en direct des prémices d’une fin
    des temps annoncée. C’est un privilège non négligeable.

     

    Répondre à ce message

  • #1828726
    Le 28 octobre à 14:04 par goydrake
    Un jour en France : vendredi 27 octobre 2017

    Avec toutes ces langues fourchues qui se délient, on peut dire qu’ils parviennent à étouffer l’affaire du porc casher de Hollywood et de son poids dans la sphère d’en-haut (constatez aussi que son nom est déformé lorsque celui-ci est a minima prononcé). C’est sans doute le but de la manoeuvre.

     

    Répondre à ce message

  • #1828815
    Le 28 octobre à 16:49 par Conchita
    Un jour en France : vendredi 27 octobre 2017

    Entendu dire qu’elle avait eu un fils d’un ancien président de la république (casque à moto) et que cela expliquerait beaucoup son ascension dans le parti.
    Je dis ça mais je ne dis rien, ce n’est pas pour balancer hein !

     

    Répondre à ce message

  • #1828840
    Le 28 octobre à 17:38 par H. K. Daghlian
    Un jour en France : vendredi 27 octobre 2017

    Franchement, je il n’y a que du narcissisme doublé d’opportunisme. Certaines essaient de se faire valoir par cette voie déplorable alors qu’en réalité, on n’y toucherait pas même avec un bâton.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents