Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un jour en France : vendredi 29 septembre 2017

Non aux 4 000 vaches !, Paris-Lyon en 5h avec Ouigo, Hadopi revient !

 

 

La Confédération paysanne ! Il y avait longtemps qu’on n’avait pas entendu parler d’elle. Elle faisait du foin médiatique au début des années 2000, José Bové était un héros – il avait déboulonné un Macdo et avait échappé aux bombardements de représailles de l’USAF –, on parlait de candidature à la présidentielle pour lui et pof, un jour, tout s’est effondré.

 

Jusque-là, Jo avait tout bon : gauche, écologie, moustache et roquefort. Le jour où tout s’est effondré ? Le 1er avril 2002, trois semaines avant le 1er tour des présidentielles anti-Jospin. Un mot malheureux sur Israël en revenant de Palestine, à l’aéroport. Aussitôt, tir de barrage médiatique, lance-missiles et compagnie, le Bové, réduit en charpie, en viande hachée antisioniste.

Aujourd’hui, tout va mieux pour José : il a fait son mea culpa casher, mais il n’est jamais plus réapparu dans les médias. Sa moustache gauloise et sa pipe ont été remplacées par d’autres colifichets symboliques, c’est Mélenchon avec sa blouse Staline et ses gros mots contre les journalistes qui tient la corde de l’opposition de théâtre. La Confédération, elle, existe toujours, mais le vent n’est plus en poupe. Hier, les paysans de l’assoce se sont opposés à un projet de ferme rassemblant 4 000 bovins en Saône-et-Loire qui serait synonyme, selon eux, de dérives liées à « l’industrialisation de l’agriculture ».

Les Américains et les Brésiliens ne se font pas chier, eux, avec leurs feed lots de 100 000 têtes...

D’un pur point de vue pureté, on peut leur donner raison. Mais il y a une chose qu’ils ignorent, ou veulent ignorer : la France, si elle exporte des bovins (sur pied), elle importe de la viande. Ça veut dire qu’on n’en fabrique pas assez. Les morceaux, les pièces découpées, on les importe, d’Allemagne et d’ailleurs, ces fameuses grandes fermes de l’Est qui ont repris le travail forcé pour le compte des Allemands. La France ne peut pas s’aligner sur ces prix. Quant à la qualité, ce qui vient d’Europe ou du Brésil laisse à désirer, question piquouse dans les culardes. La bête est camée, la viande l’est aussi.

La production française est trop fragmentée, et le plus gros producteur de viande en morceaux, le groupe Bigard, est obligé d’importer pour servir les cantines de nos enfants. Alors, la Confédération, on fait comment ? En passant, le fils Bigard (le viandard, pas l’humoriste) s’est fait allumer par Ruffin pendant une commission à l’Assemblée...

 

 

La bande à Bové s’était fait choper par la patrouille en arrachant des plants de maïs OGM. Un acte symbolique qui avait eu le mérite de déclencher le débat sur la pénétration de l’agro-business américain sur les terres européennes. Un débat toujours pas tranché puisque les instances européennes se font en douce lobbyiser par les multinationales de la bouffe. Les peuples et les cancers, ça passe après le profit !

C’est comme les TGV, devenus plus chers, plus sales, et plus lents. Si on ajoute les temps de retard sur les trajets longue distance en France, par exemple les Paris-Lyon, on peut dire que certains TGV roulent à 100 à l’heure au lieu de 300. C’est ça, le progrès. La qualité du service, aux oubliettes ! La SNCF doit faire de la marge – et non pas du chiffre, c’est très différent comme stratégie – et c’est le peuple voyageur qui morfle.

 

JPEG - 122.1 ko
Rame de Ouigo vue de haut

 

Heureusement, dans sa grande bonté, malgré toutes les galères accumulées depuis le début de son mandat (en même temps il n’est pas responsable de tout, mais s’il n’est pas responsable, alors qu’est-ce qu’il fout à ce poste ?), le père Pepy, ce contrôleur en chef du rail français, nous offre un Ouigo qui ira au cœur de Paris à partir du 10 décembre. Ouais, vive Pepy !

Par flemme, on vous balance un paragraphe de BFM Business :

En mars, Rachel Picard, la directrice générale de Voyages-SNCF avait déclaré qu’en 2016 les rames de TGV de Ouigo avaient transporté 5,1 millions de voyageurs. L’objectif de Voyages-SNCF est bien plus ambitieux. La société désire multiplier par 5 le nombre de passagers dans ses TGV Ouigo d’ici 2020.

Alors là, très malin ! D’abord, la direction de la SNCF a supprimé progressivement les bas tarifs pour engranger de la marge, beaucoup de Français ne pouvant pas se passer du TGV, puis elle a réintroduit ces tarifs mais dans des conditions de 3e classe. À l’arrivée, le Pauvre qui veut aller de Lyon à Paris pour 10 euros doit se taper un voyage en tram de Lyon à l’aéroport de Saint-Exupéry, 30 minutes pour 14 euros [1], puis le voyage en TGV jusqu’à Marne-la-Vallée (avec toutes les familles de blaireaux qui vont chez Disney), et là, prendre un billet de RER à 8 euros pour un superbe voyage en banlieue de 45 (sans les pannes et les attaques des Apaches) minutes pour arriver au cœur de la capitale, crade comme une after de SDF déchirés au picrate. Et on s’étonne que BlaBlaCar cartonne.
Ah, on oubliait, il faut faire la queue au moins 30 minutes avant le départ, départ qui a lieu vers 6h30 du matin... Conclusion, le temps de trajet Ouigo équivaut à celui du bus : 5 heures ! Autant se taper un Macron, un car Macron.

 

JPEG - 108.4 ko
Chez lui, le pirate met toujours une cagoule et une capuche

 

Dans le genre bonne nouvelle (pour la dominance), Hadopi refout son sale nez sur le Net pour punir les petits téléchargeurs de films et autres jeux. On croyait en avoir fini avec la répression pour le compte des multinationales du culturel, mais non, le Conseil d’État (à l’origine de la pitoyable décision anti-Dieudonné) est en train de plancher dessus. Pierre Lescure s’y était cassé les dents, le branché (oligarchie ?) Ariel Wizman de Canal+ était apparu dans une pub culpabilisatrice, et tout ça avait fini à la poubelle. Mais l’industrie du disque et du film ne veut pas lâcher les vilains pauvres qui n’obéissent pas ! Le profit, c’est sacré !

Achtung : on ne défend pas ici le vol, le piratage et tout le toutim, on rappelle juste les marges insolentes que le divertissement industriel s’est fait et se fait encore sur les dos des consommateurs, pas tous riches, loin de là. Sachant qu’un CD musical est fabriqué pour 1 euro, et revendu pour 12 ou 15, calculez tout ce que les amis du PDG d’Universal se sont foutu dans les poches en 40 ans de conso culturelle de masse. Ce sont eux ensuite qui forment les groupes de pression qui obtiennent des lois scélérates de la part de politiques qui trahissent l’intérêt général pour des intérêts privés. Un fonctionnement qui semble récurrent en France...

 

Moralité

Ouigo c’est le piratage du service public.

Voir aussi :

20 octobre
Un jour en France : vendredi 20 octobre 2017
Sexe, drogue et rock and roll avec des Rolling Stones à 254 euros l’entrée
27
19 octobre
Un jour en France : jeudi 19 octobre 2017
Rozon le cochon, Omar Sy contre Zemmour le criminel, Marilou Berry superstar
24
18 octobre
Un jour en France : mercredi 18 octobre 2017
Vive les yachts, la fin du fret SNCF ?, Philippot contre la meute
17
17 octobre
Un jour en France : mardi 17 octobre 2017
BalanceTonPorc/Juif, Anne Frank(enstein), Massilia détritus
27
16 octobre
Un jour en France : lundi 16 octobre 2017
Oliver Stone weinsteinisé, Blanquer contre l’écriture inclusive, le PS dégraisse
28
13 octobre
Un jour en France : vendredi 13 octobre 2017
Balladur revient... chez Zemmour, droit de cuissage, immigration massue
26
12 octobre
Un jour en France : jeudi 12 octobre 2017
Garrido, rends l’argent, Le Média sort ses griffes (limées), les allocations Macron
6
11 octobre
Un jour en France : mercredi 11 octobre 2017
Weinstein et les Françaises, sugar babies pour mecs riches, Caroline Roux démission
39
10 octobre
Un jour en France : mardi 10 octobre 2017
Spécial Mélenchon contre Valls, islamo-gauchisme contre judéo-fascisme !
12
9 octobre
Un jour en France : lundi 9 octobre 2017
Plus de femmes soldats, villes (très) moyennes, Grandes Gueules mini courage
10
6 octobre
Un jour en France : vendredi 6 octobre 2017
10 ans pour Mamie Djihad, un GM’S répond à Macron, Éboué & Cohen
12
5 octobre
Un jour en France : jeudi 5 octobre 2017
Panique dans le RER, Dupont-Aignan attaque, grosse drague de rue
54
4 octobre
Un jour en France : mercredi 4 octobre 2017
Justice pour Dieudonné, justice pour Theo, justice pour les mal-logés
10
3 octobre
Un jour en France : mardi 3 octobre 2017
Hommage à Mauranne & Laura, assassinées par les "failles" de notre "Justice"
86
2 octobre
Un jour en France : lundi 2 octobre 2017
Un cycliste à moteur, Xavier Niel über alles, Les amoureux de la France
13
28 septembre
Un jour en France : jeudi 28 septembre 2017
La manif des retraités... enfumés par Macron, Chirac retraité des femmes
14
27 septembre
Un jour en France : mercredi 27 septembre 2017
JO Paris 2024, c’est le Pérou !, Pénicaud contre Lucet, Obono et le terrorisme
16
26 septembre
Un jour en France : mardi 26 septembre 2017
Najatisme décapité, putes de Lyon, Sarah, 11 ans, "consentante"
17
25 septembre
Un jour en France : lundi 25 septembre 2017
Spécial 93 : le classement des villes, le poids du social et l’économie du shit
21
22 septembre
Un jour en France : vendredi 22 septembre 2017
Les cuisses à Brigitte, le temps de travail, les princesses modernes
46
21 septembre
Un jour en France : jeudi 21 septembre 2017
Tetris politique : FN désocialisé, France insoumise en embuscade
8
20 septembre
Un jour en France : mercredi 20 septembre 2017
Macron rappelle les expatriés, sélection à la fac, le gros cancre Aphatie
13
19 septembre
Un jour en France : mardi 19 septembre 2017
Le Monde avec Bernanos, la France Alzheimer, le porno gay 120 Battements
11
18 septembre
Un jour en France : lundi 18 septembre 2017
Couscous Philippot, des migrants à la fac !, et la défaite de l’Huma
40
15 septembre
Un jour en France : vendredi 15 septembre 2017
La pleurniche de Stéphane Guillon, Ardisson sodomisé, Dupontel à la rue
25

Notes

[1] Merci à Vinci qui a financé le tronçon...

La rapacité capitaliste, l’agression contre les services publics
et l’aliénation du divertissement,
tout est chez Kontre Kulture

 
 






Alerter

20 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1810331
    Le 29 septembre à 20:49 par laurent71
    Un jour en France : vendredi 29 septembre 2017

    la conf fait du bruit avec rien, il ne s’agit pas d’une ferme de 4000 vaches, mais d’une plateforme de regroupement pour les mâles dont personne ne veut sur le marché avant de descendre prendre le bateau à Toulon direction le maghreb...

     

    Répondre à ce message

    • #1810386
      Le 29 septembre à 22:13 par La horde
      Un jour en France : vendredi 29 septembre 2017

      Voulez-vous m’en dire plus ? Qu’est-ce que c’est encore que cet enfer pour les bêtes ?

       
    • #1810509
      Le 30 septembre à 06:43 par laurent71
      Un jour en France : vendredi 29 septembre 2017

      @La horde, 3 à 4 fois par an il y a un bateau bétailler qui part pour l’Afrique avec 15 ou 20 000 bêtes à son bord, le temps de collecter les animaux ils sont stocké sur des plateformes de regroupement et c’est un projet de ce type à Neuzy en Saône et Loire dans des bâtiments déjà existants.

       
  • #1810338
    Le 29 septembre à 20:59 par Medusaraft
    Un jour en France : vendredi 29 septembre 2017

    Sacré enfoiré la 154ème fortune de France... On appelle ça un débat ?

     

    Répondre à ce message

  • #1810344
    Le 29 septembre à 21:11 par VIVACHAVEZ
    Un jour en France : vendredi 29 septembre 2017

    Quand Bigard répond, on a l’impression qu’il a consommé, et pas que de la viande.........

     

    Répondre à ce message

  • #1810349
    Le 29 septembre à 21:16 par Eiffel
    Un jour en France : vendredi 29 septembre 2017

    J’ignorais que le moustachu-écolo en 2002 s’était fourvoyé dans la défense des Palestiniens....
    On n’a pas idée, aussi rires

     

    Répondre à ce message

  • #1810365
    Le 29 septembre à 21:38 par sdafdf
    Un jour en France : vendredi 29 septembre 2017

    Je viens de voir Alain Soral dans un documentaire sur la chaîne LCP.... jubilatoire !!
    Haziza a du choper un ulcère !

     

    Répondre à ce message

  • #1810439
    Le 30 septembre à 00:18 par Paphytos
    Un jour en France : vendredi 29 septembre 2017

    Niveau répression Hadopi j’ai un truc à signaler, j’ai un amis qui à participé à un mouvement de contestation du pouvoir, ils sont allez au parlement européen pour gueuler, on à demandé qui était leur chef et ils ont répondus "on à pas de chef, c’est le peuple souverain". Depuis il se fait emmerder par la justice. Il à téléchargé de la musique et à du aller au poste de police. Alors que moi je télécharge pleins de trucs, de la même façon que lui et je n’ai jamais eut de soucis.

    Hadopi c’est pas pour lutter contre les pirates, c’est pour faire chier ceux qui sont sur liste noire.

     

    Répondre à ce message

  • #1810469
    Le 30 septembre à 01:29 par Yankee98
    Un jour en France : vendredi 29 septembre 2017

    Bigard est une excellente promotion pour le végétarisme.

    La « ferme des 4000 » également.

    Continuez comme ça, les industrialo-viandards, vous vous dézinguez vous-mêmes.

    Moi, ça m’arrange... bon, à table ! Qui veut des légumes aux légumes, accompagnés de légumes ?

     

    Répondre à ce message

    • #1810551
      Le 30 septembre à 10:11 par YannAmar
      Un jour en France : vendredi 29 septembre 2017

      CDes légumes certes, mais aussi des céréales et des légumineuses, un peu de produit laitier et c’est parfait . Pourquoi ce gout pour la viande ? Qui aujourd’hui n’a rien a voir avec le poulet du dimanche , mais viande midi et soir , consommé par des crétins sans conscience, merci l’industrie de la viande et sa propagande mise en place après guerre avec l’aide des bons scientifiques et médecins . Le bon sens a capitulé devant les mensonges , en ce sujet comme dans les autres . Élever, transporter,tuer,découper,vendre,cuisiner,et manger de la vache est un crime punie par les lois de Dieu , mais ces mêmes lois autorisent a condition de rites expiatoires la mise a mort de volatiles, de poissons et éventuellement quelque mammifère, pour les plus acharnés , et ils doivent le faire eux mêmes en pleine conscience . La civilisation commence là, une humanité qui s’élève au dessus de la bestialité avec une vie simple mais de hautes pensées . Vie centrée sur Dieu , respectueuse de toutes formes de vie , mettant l’élévation et le salut au dessus de tout ( c’est le sens du mot Arya qui a donné aryen )avec des dirigeants qui protègent les principes religieux et capables par leur haute vertu et leur moralité sans faille d’assurer la sécurité et l’abondance a chaque citoyen .Mais aujourd’hui personne ne devrait se plaindre puisqu’il a rejeté Dieu et donc son intérêt véritable et que de par les lois de Dieu l’homme doit subir milles maux . Inutile de s’enflammer , mécréants ou croyants muslims chrétiens ou autre , je dis ce que j’ai a dire par devoir pas pour plaire . Et je ne désire rien imposer a qui que ce soit , ne me laissant imposer quoi que ce soit de personne , d’autant qu’en rapport avec l’éternité de mon être et de la votre la mort demeure anecdotique , et que seule la vie éternelle pleine et entiere auprès de Dieu représente la réalité alors que l’ existence conditionnée dans l’univers grossier est illusoire , éphémère et transitoire . La seule chose qui nous unit a la vie c’est l’amour et la dévotion , comment est-ce possible si on en connaît pas l’objet ? Si on ignore notre nature et celle de Dieu ? La connaissance du sujet une fois acquise nous amènera a l’abandon et a la réalisation a travers l’attitude et les actions dévotieuses, ensuite et c’est l’essentiel par la Grace et la Miséricorde de Dieu, vidé de nous même, libre du faux ego, nous goutons le pur amour pour Dieu et ainsi nous atteignons l’Objet ultime de notre adoration .

       
    • #1810728
      Le 30 septembre à 16:52 par Jayjay
      Un jour en France : vendredi 29 septembre 2017

      @Yann Ammar :
      Pourriez vous me dire d’où sortent vos produits laitiers s’il vous plait ?

      Sinon, après votre plat de légumes et de graines, faites une petite sieste. Vous verrez que ça détend et vous réaliserez peut être que le monde ne se divise pas en deux partie : les viandards et les broutards et que ce "devoir" qui vous fait vous inscrire en faux contre les "autres" , c’est juste votre ego qui s’exprime .

       
    • #1811012
      Le 1er octobre à 10:47 par YannAmar
      Un jour en France : vendredi 29 septembre 2017

      @Jayjay
      Je suis responsable de ce que je dis mais pas de ce que tu comprends . Misère, prends du magnésium et arrête l’ alcool .

       
  • #1810499
    Le 30 septembre à 05:09 par amejidonc
    Un jour en France : vendredi 29 septembre 2017

    et maintenant ils vont mettre la pression sur les distributeurs, "si vous voulez faire des vrais ventes, vendez du kasher", et ca deviendra comme les rayons des supermarchés canadiens, taxes kasher sur presque tous les produits (par contre on trouve facilement des merguez au porc hahaha)

     

    Répondre à ce message

  • #1810518
    Le 30 septembre à 07:47 par espritos
    Un jour en France : vendredi 29 septembre 2017

    Le « libéralisme » est un pseudonyme son vrai nom est semble-t-il le « prisonnisme » .

     

    Répondre à ce message

  • #1810532
    Le 30 septembre à 09:23 par Camille
    Un jour en France : vendredi 29 septembre 2017

    Dans sa bestialité l’homme a remplacé son cerveau par du ventre plein de vide tant il est remplit de cruauté envers lui même et envers ceux qui le nourrissent, l’idole que l’homme vénère soit l’argent, le rend stérile en vertu humaine puisque manger constitue sa première œuvre. Or il mange plus que de raison jusqu’à vomir sa médiocrité sur des labels qui ne font que planter un décor, derrière se cache la misère du monde.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents