Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un jour en France : vendredi 13 janvier 2017

Marisol Touraine en grippe, Antichrist à la trappe, Mélenchon star des naïfs

 

Actuellement, la France a trois gros problèmes sur le dos : les migrants, le terrorisme, et la grippe. Les migrants, c’est un faux problème, puisque ce sont nos dirigeants qui ont décidé de nous les infliger. Le terrorisme, on serait tentés de dire pareil, puisque les pistes qui remontent aux commanditaires se perdent dans les très pratiques sables du désert yéménite ou syrien. La grippe, en revanche, ne doit rien au pouvoir socialiste, qu’on ne peut pas toujours accabler de tous les maux. Même si c’est tentant.

 

Le ministre de la Grippe, c’est Marisol Touraine. Elle succède à un autre « personnage », Roselyne Bachelot, qui avait piqué 700 millions d’euros au Trésor national – c’est-à-dire aux Français – pour faire des stocks de Tamiflu, qui seront au final sous-utilisés puis envoyés en Afrique. Cette fois-ci, pour forcer les gens à se faire vacciner, le pouvoir politique, qui n’est jamais très loin du pouvoir pharmaceutique (y a qu’à voir les relations dans les années 80 entre Michel Garretta du CNTS et la chaîne de commandement Fabius-Dufoix-Hervé, ce dernier étant condamné pour « imprudence et négligence » dans une affaire à 1 000 morts hémophiles, contaminés par du sang issu entre autres de prisonniers atteints du sida !), une information meurtrière est tombée à pic : dans une maison de retraite à Lyon, 13 personnes âgées sont mortes. De la grippe.

 

 

Oui mais voilà, les Français se méfient des vaccins « obligatoires » pour deux raisons : primo ils rapportent du pognon à des labos, et le profit passe souvent avant la santé ; secundo, tous les vaccins ne sont pas très sains. Oh, bien sûr, on nous dit le contraire, mais il y a comme une réticence nationale, qui est aussi la conséquence de toutes les salades qu’on a dû avaler, et pas seulement dans le domaine de la santé. En politique intérieure – avec cette répression contre de simples intellectuels qui s’expriment courageusement sur Internet –, en géopolitique, avec cette étrange entité qu’est Daech, dont les buts semblent très très congruents avec ceux de la coalition américano-israélienne et ses caniches français et allemands. Voilà pourquoi on ne veut plus se faire vacciner par ces menteurs, ces médecins qui nous rendent plus malades qu’ils ne nous soignent. Que les médecins se calment, il s’agit ici de médecins au sens figuré.

C’est vrai que dans tous les secteurs d’activité, on a l’impression qu’on nous sert du poison. Par exemple, en 2009 est sorti un film du génie – ce sont les médias qui le disent, hein – Lars Von Trier, Antichrist. Une histoire sans scénario mais avec beaucoup de sexe et de violence. Trop, visiblement, puisque 7 ans plus tard, le mal était fait mais mieux vaut tard que jamais, le Conseil d’État annule définitivement son visa d’exploitation. Tout ça à cause d’une obscure association, Promouvoir, « proche des milieux catholiques intégristes » nous apprend Libé, qui empêche les jeunes de voir de simples scènes d’automutilation sexuelles et de viols. Si on était mauvaises langues on ajouterait une Charlotte Gainsbourg en gros plan, mais ça serait du vice.

 

 

La même assoce de méchants cathos super coincés du tobozzo a eu la peau de Love, de Gaspard Noé, et de La Vie d’Adèle, d’Abdellatif Kechiche, qui admettra lui-même que son film était tendancieux. C’était l’histoire de deux jeunes filles qui découvrent l’amour entre femmes. Palme d’Or à Cannes. Une manière de promouvoir l’homosexualité, un thème très récurrent chez nos amis réalisateurs. À croire que toute la vie tourne autour du cul. Enfin, du leur. Les pauvres, eux, ne peuvent pas se consacrer à l’amour du matin au soir, au moyen des partouzes, de l’échangisme, du SM et autres sauteries. Ils essayent de trouver un créneau, après une journée de dure labeur... pour l’oligarchie, qui rogne tout ce qu’elle peut en matière d’avantages sociaux.

On exagère, bien sûr, on noircit le tableau : il y a des pauvres qui sont vraiment super cochons et des riches qui sont très démunis d’un point de vue affectif. On ne peut pas tout avoir, ou ne rien avoir. On parle de riches et de pauvres ça tombe bien, puisqu’on va boucler cette chronique avec Mélenchon, l’ami de tous les pauvres et l’ennemi juré des riches. Oh, rassurez-vous, on est loin des spartakistes, dont l’anniversaire de la liquidation approche (le 15 janvier 1919, Rosa et Karl sont abattus par les militaires allemands), car Mélenchon est un gentil, au fond, malgré sa grosse voix et ses grosses menaces. Il ne fait peur à personne, pas même aux capitalistes, et encore moins aux oligarques français, qui le regardent avec tendresse essayer de piquer des voix au FN, la vraie menace.

 

 

Pendant que Valls vide les salles avant même d’avoir commencé à parler, Mélenchon remplit les siennes. Tout le monde connaît désormais Méluche, qui a remplacé dans le cœur des Français de gauche Arlette, et le facteur. Pas le facteur Cheval non – celui-là avait du talent –, le facteur Besancenot, l’allié objectif de l’hyperclasse qui envoie les militants d’extrême gauche dans le vide intersidéral d’une lutte antifasciste anachronique, alors que c’est le fascisme à visage démocratique qui l’emploie et le finance. Mélenchon étant moins sot ou moins cynique que Besancenot, il sent que sa dernière campagne est arrivée, alors il met le paquet. Il propose des gros salaires aux pauvres (le SMIC à 1 700 euros par mois), des avantages sociaux à la tractopelle (la retraite à 60 ans, les soins remboursés à 100%), alors évidemment, ça marche.

Sauf qu’on est dans un pays capitaliste, que l’opposition officielle est sous contrôle, et que le Système laisse parler et même gueuler les gens non dangereux pour lui. Les autres, il leur ferme le bec. Juridiquement, économiquement, médiatiquement. On s’appelle ça la Démocratie (à la française).

Voir aussi :

17 novembre
Un jour en France : vendredi 17 novembre 2017
Prune pour le PS, Joann Sfar est partout, Patrick Liste Noire Cohen battu
3
16 novembre
Un jour en France : jeudi 16 novembre 2017
Miss Artois & Marion Le Pen, Alice Zeniter pour les lycéens, et la famille Traoré
27
15 novembre
Un jour en France : mercredi 15 novembre 2017
Public fake news Sénat, métro boulot crado, Jamel accuse ses auteurs !
11
14 novembre
Un jour en France : mardi 14 novembre 2017
Le plagiaire Jamel chez Drucker, le caïd Benzema sur Canal, Cantona l’antifrançais
85
13 novembre
Un jour en France : lundi 13 novembre 2017
Plenel plénélisé, dessins interdits, Stéphane Bern catho intégriste ?
16
10 novembre
Un jour en France : vendredi 10 novembre 2017
Macron 1er chez Salman 1er, Brigitte voilée, révolte anti-islam à Clichy
22
9 novembre
Un jour en France : jeudi 9 novembre 2017
Charlie Valls contre Mediapart, Haenel Médicis, 6 millions de chômeurs gattazés
7
8 novembre
Un jour en France : mercredi 8 novembre 2017
Ben Laden prend 6 mois ferme, Webedia balance, Kouchner & BHL s’enkurdent
12
7 novembre
Un jour en France : mardi 7 novembre 2017
Vuillard prix Goncourt-Shoah, doléances de France, Depardieu le cochon
10
6 novembre
Un jour en France : lundi 6 novembre 2017
Le Renaudot à Mengele, Karin Viard porno, son altesse Gérard Collomb
20
3 novembre
Un jour en France : vendredi 3 novembre 2017
Un FN anti-social, France Inter adore Pierre Bergé, adieu le bac
16
2 novembre
Un jour en France : jeudi 2 novembre 2017
Le Clézio shoatise les migrants, légions d’honneur, festival familial de Karl Zéro
15
1er novembre
Un jour en France : mercredi 1er novembre 2017
Spécial Propagande des morts : Ali Baddou, Yann Barthès, Nadia Daam
14
31 octobre
Un jour en France : mardi 31 octobre 2017
Monte Ta Croix !, Le Monde illisible, Les Femen contre Polanski
23
30 octobre
Un jour en France : lundi 30 octobre 2017
Le Sauvageot de Mai 68, Ardisson et les Beurettes, Macron et les maîtres du Monde
22
27 octobre
Un jour en France : vendredi 27 octobre 2017
Imposteurs & imposteuses, profiteurs & profiteuses du harcèlement sexuel
16
26 octobre
Un jour en France : jeudi 26 octobre 2017
Élisabeth Lévy contre France Inter, France Inter contre Élisabeth Lévy (mais pas trop)
24
25 octobre
Un jour en France : mercredi 25 octobre 2017
Harcèlement sur smartphone, sport extrême à Paris, bœuf couillonné
13
24 octobre
Un jour en France : mardi 24 octobre 2017
Bizutage & délation à Caen, Boutin harcelée par la gauchosphère, al-Sissi à Paris
35
23 octobre
Un jour en France : lundi 23 octobre 2017
Le Monde assassine JFK, LCI délire sur le chômage, Cohn-Bendit refait Mai 68
15
20 octobre
Un jour en France : vendredi 20 octobre 2017
Sexe, drogue et rock and roll avec des Rolling Stones à 254 euros l’entrée
29
19 octobre
Un jour en France : jeudi 19 octobre 2017
Rozon le cochon, Omar Sy contre Zemmour le criminel, Marilou Berry superstar
25
18 octobre
Un jour en France : mercredi 18 octobre 2017
Vive les yachts, la fin du fret SNCF ?, Philippot contre la meute
17
17 octobre
Un jour en France : mardi 17 octobre 2017
BalanceTonPorc/Juif, Anne Frank(enstein), Massilia détritus
27
16 octobre
Un jour en France : lundi 16 octobre 2017
Oliver Stone weinsteinisé, Blanquer contre l’écriture inclusive, le PS dégraisse
28

Politique de santé, antichristianisme, pensée radicale
sont à découvrir chez Kontre Kulture

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1642554

    Reportage de France 2 sur Merluchon : les commentaires de fin sont éloquents et se résument en trois mots : très bon spectacle. Pourvu qu’ça dure.

     

    • #1642753

      Merluchon fait partie du systeme , c’est un faux prolétaire, un vrai bourge , et un eurolatre atlantiste .Si le systeme, les médias, les sondeurs font sa promotion , c’est juste pour qu’il pique des voix au FN, dans l’électorat populaire du Front. Faire baisser le FN , c’est bon dans tous les cas de figure, car à l’heure actuelle, sa présence au second tour est quasi assurée , et si ils ne peuvent pas l’arreter avant, au moins celà profitera au candidat systeme qui lui sera opposé .


    • #1642795
      le 14/01/2017 par Georges 4bitbol
      Un jour en France : vendredi 13 janvier 2017

      Faire baisser le FN, c’est à ça que l’on reconnaît un traitre déguisé en leader politique.
      Anti-FN comme Samuel Valls, le flan, Botulévi, la pleurnichesphère, Obamenteur, Merkel... inutile d’avoir un langage d’apparence opposé quand l’essentiel est commun.


  • #1642555

    Mélenchon est un gentil, au fond, malgré sa grosse voix et ses grosses menaces. Il ne fait peur à personne
    Oui, je crois que tout est dit dans cette phrase, et je vais être encore plus méchant : Mélenchon est un candidat "systémique" bien plus dangereux et pervers que Fillon ou Macron, qui eux sont officiellement validés par la Kommandantur sioniste.
    Mélenchon est comme un attrape-mouches en ruban, imprégné de matière visqueuse, il attire ses pauvres victimes, dans la perspective d’un banquet digne de la Rome impériale, et c’est une lente agonie qui est au bout de la route.


  • #1642588

    Pour la grippe, je veux pas passer pour le dernier des conspis, mais bon, ces derniers mois on a quand même eu le droit à pas mal de chemtrails, des cieux biens enfumés......rapports direct ou non, je sais pas, il serrai intéressant de voir les statistiques des autres pays d’europe sur la grippe...

     

    • #1642762
      le 14/01/2017 par réGénération
      Un jour en France : vendredi 13 janvier 2017

      On parle maintenant de "ciel voilé" à Météo France avec le symbole correspondant sur la carte, lequel semble avoir remplacé à la fois "ciel nuageux", "brouillard", et "brume" (terminée la rosée du matin sous un beau ciel rougeâtre !)... D’après les "conspi" ce symbole correspond précisément aux chemtrails.

      Pour ce qui est de la grippe, ce qu’on voit le plus c’est la propagande qu’il y a autour, pour faire peur et inciter les fragiles à aller se faire vacciner, après il sera trop tard ! C’est comme les soldes, le marché n’attend pas !


  • #1642598
    le 13/01/2017 par Emmanuelle
    Un jour en France : vendredi 13 janvier 2017

    En avant, Promouvoir !
    Une association fondée par un autre M. Bonnet ...


  • #1642726
    le 14/01/2017 par Kevin Rafting
    Un jour en France : vendredi 13 janvier 2017

    Camarades,
    Concernant Melanchon je suis de plus en plus partagé... Bien sure je n’oublie pas son passé socialo et franc-mac et pour tout dire je n’aime pas du tout le personnage.
    La moitié de mes connaissances est pour lui, l’autre moitié pour MLP.
    Faut lui reconnaitre qu’il commence à faire des sorties interessantes.
    Je préfère Melanchon à Macron, Valls, Fillon...
    Peut-être aura-t-on un 2eme tour MLP/Melanchon....
    Moi ce que je crains, c’est que si MLP passe, ils ne la laisse pas gouverner... Et que ça finisse vraiment en guerre civile.

     

    • #1642792
      le 14/01/2017 par Georges 4bitbol
      Un jour en France : vendredi 13 janvier 2017

      A l’heure d’Internet, il faut balancer du lourd pour être crédible, merluchon, pantouflard et larbin PS durant la majeure partie de sa carrière, doit être analysé à ses positions essentielles débarrassées des postures social/ populistes très récentes et opportunistes.
      Un leader politique Français qui exige des papiers pour les clandestins n’est qu’undes relais masqués de l’oligarchie sans papieriste qui impose l’immigration massive de peuplement.


  • #1642766
    le 14/01/2017 par Georges 4bitbol
    Un jour en France : vendredi 13 janvier 2017

    La remontée de merluchon est inversement proportionnelle à la chute vertigineuse des cadors du PS, le système à horreur du vide idéologique et politique et sort de sa manche
    cet" électron libre "du PS pour y ramener un électorat défaillant. Tant que l’immigration massive de peuplement reconnaissante n’aura pas assuré le futur électorat du PS, merluchon sera promu et soutenu par un système qu’il prétend combattre.


  • #1642767
    le 14/01/2017 par cernunnos
    Un jour en France : vendredi 13 janvier 2017

    c’est un franc-maçon donc il trahira tous les gens qui croient en lui.

    Hollande aussi en son temps est passé devant le gland du Maître de la grande loge


  • #1642780
    le 14/01/2017 par Français patriote musulman
    Un jour en France : vendredi 13 janvier 2017

    Pour ceux qui ont la mémoire courte, c’est ce même Mélenchon qui à appelé à voter Hollande en 2012, sans rien demander en retour.
    C’est le même qui a apporté son soutien à l’Otan dès 2011, à son armée de mercenaires qu’il présentait alors comme des "révolutionnaires" cela même qui ont participé à la destruction de la Libye et qui continu chaque jour un peu plus à mettre en pièce la Syrie.
    Et ça veut ce faire passer pour le candidat du peuple, c’est cela le visage du trotskisme, dans sa version la plus ignoble, ne vous méprenez pas ce n’est pas le candidat du peuple, ses soutiens, c’est la finance impérial apatrides et un ramassis de militants sans scrupules, une bande de collabo écervelés qui jouent une lamentable partition, usé jusqu’à la corde.

     

    • #1642870

      Ça ,c’est être lucide ,et c’est vrai que les gens ont la mémoire courte


    • #1643076
      le 14/01/2017 par georges 4bitbol
      Un jour en France : vendredi 13 janvier 2017

      C’est à ses fruits que l’on reconnait un arbre, et les fruits de merluchon sont vénéneux.
      Le parcours de merluchon est sans appel, vote pour Maastricht, le PS, ralliement à l’Otan, régularisation des sans papiers, donc fervent défenseur du dumping social, de la destruction des peuples et des nations, souverainiste…. un vrai catalogue des plans dévastateurs de la mafia mondialiste.
      Et que dire de son approche honteuse concernant son appartenance à la franc maçonnerie, peut être que ce frère trois points ignore l’existence de la franc maçonnerie comme il prétendait ignorer l’existence du "Siècle". ..pour suivre ce social traître , il faut faire l’abandon de toute mémoire à la pleunrichosphére et de tout sens commun aux socialistes.


  • #1642854

    J’ai regardé Antichrist pour me faire ma propre opinion (bouh ! Honte à moi !). Déjà, j’aimerai dire que les médias ont plutôt pris en grippe Lars Von Trier, et ont même vivement critiqué son film, le qualifiant carrément de misogyne. En fait, c’est juste une interprétation moderne sous forme mystico-religieuse du péché originelle, la tentation d’Eve sur Adam, mêlée à de la psychologie. Il y a beaucoup de symbolisme dedans et je le trouve rien que pour ça très intéressant, pas loin de ce qu’a pu faire Kubrick dans Eyes wide shut. Par exemple, lorsque le mari dessine un triangle d’échelle de la peur pour sa femme, et qu’il lui demande de progressivement au cours du film de placer ses peurs hiérarchiquement, vers la fin, il place Satan au sommet... si ça c’est pas une référence à la pyramide Illuminati... Il y a pleins d’autres symboles intéressants mais difficile à interpréter c’est aussi une des raisons qu’il n’a pas été aimé. Parce que franchement, niveau sexe et violence, il y a largement pire (il y a assez peu de scènes de sexe au final au contraire d’un Love), c’est juste que le mélange un peu "What the fuck" (qui traduit pourtant bien la folie du personnage de Charlotte Gainsbourg) comme diraient les jeunes ne le destine pas à un public large, il faut un minimum de maturité et de recul pour le visionner. Donc oui, il fallait l’interdire à un public assez jeune, et non, ce n’est pas un mauvais film de pervers sadique comme on a pu l’entendre.


  • #1642868

    A toutes les élections ,Mélanchon n’a qu’une obsession,c’est de prendre des voix au FN .Et pour le reste =0 . immigrationniste , proeuropéen, n’oubliant jamais de voter PS au deuxième tour ,en le remerciant au passage d’avoir incité à voter Hollande .
    Son baratin ,ses grandes phrases, et son air de révolutionnaire,il les laisse au vestiaire Enlève ton masque ,on t’as reconnu .
    Son plus grand problème c’est la sincérité .


  • #1642988

    mélanchon = tsipras....le système politique est magnifiquement verrouillé. il n’y a qu’un vote réellement utile pour 2017 et c’est marine le pen.


  • #1643180

    En considérant la vidéo de France 2 (en bas de l’article) de 4’20", qui sert la soupe à Merluche, j’ai pensé que c’était très très mauvais signe, selon moi, pour sa crédibilité auprès des gens sérieux.

    J’ai aussi réfléchi ainsi : en poussant le vice du système à son comble, on pourrait cependant imaginer que le service en cristal offert à Merluche par F2 soit une manière de le salir auprès des observateurs sérieux, de manière à accentuer l’incompréhension entre français, mais je pense que ça ne tient pas longtemps l’analyse. F2 et quasiment toutes les télés françaises sont cramées auprès des gens sérieux et des gens un peu sérieux (de ce point de vue), il y en a aussi parmi ceux qui suivent Merluche, je pense notamment à la jeunesse...

    Ensuite, j’ai lu quelqu’un se poser la question et faire les remarques suivantes :

    - Pourquoi privilégier la théorie du complot ? Chez France 2 il y a probablement des gens qui en ont plein le fion de ce système, des dissidents qui sont rongés par le silence auquel ils sont contraints, et qui parfois laissent passer des choses intéressantes.
    - Par exemple les documentaires d’Elise Lucet, par exemple le journaliste qui marchait dans la rue avec une kippa pour montrer que l’israélien qui l’avait fait et qui prétendait que la France était antisémite était malhonnête, et faisait partie du renseignement militaire israélien, etc.
    - Ne cédons pas à l’amalgame de tous les acteurs médiatiques, alors que l’on reproche au système d’amalgamer la dissidence à l’extrême-droite.
    - Je perçois de plus en plus dans les médias des gens qui se révèlent.

    Voici comment j’ai réagit :

    - Ok, tu gagnes un point, tu m’as désarmé sur cet aspect.
    - Le marqueur sera valide à partir du moment où beaucoup d’émissions de ce genre seront diffusées, parce qu’il faut somme toute l’accord de la hiérarchie de F2, si tu vois ce que je veux dire (la communauté organisée a son mot à dire et une telle diffusion massive serait sous contrôle politique, à moins d’une explication claire de la chaîne au sujet d’une petite révolution interne...).
    - Notons aussi que puisque les scores sont très liés à la quantité de passage TV, il peut être intéressant pour le système mafieux de gérer le scrutin en pilotant à vue à coups de passages télé. pour tendre à répartir les promesses de vote selon leurs désirs... C’est compliqué. On va observer la suite.


  • #1643538
    le 15/01/2017 par Mort aux cons
    Un jour en France : vendredi 13 janvier 2017

    Je propose de changer le titre de cette rubrique en : Un jour en exFrance.


Commentaires suivants