Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un jour en France : vendredi 14 avril 2017

Spécial Vannes : le boucher, les migrants et le 3e RIMa

 

 

On va commencer par le héros du jour, Cyril Boulet. C’est un des bouchers de Vannes mais il a eu l’idée, avant les autres, de distiller ses petits conseils en vidéo via Facebook. Conséquence : une rafale de commandes à chaque coup. Le quotidien Ouest France a été interviewer le phénomène local :

« En août dernier, j’ai fait un test en misant sur un colis grillades que j’ai pris en photo. Ça a été partagé des dizaines de fois. J’ai l’impression d’avoir passé mon été à produire des saucisses… Résultat : 14 000 € de chiffre d’affaires en plus. »

Du coup, Cyril ne lâche plus la Toile :

« Le matin en prenant mon petit-déjeuner, c’est devenu un rituel : je commence par regarder ma page et par répondre aux internautes. Ça me permet de m’organiser. »

La dernière production du boucher, la maturation de la viande rouge :

 

 

Où l’on voit que Cyril ne fait pas que sa promo, il donne des conseils aux consommateurs en général et aux amateurs de viande (il en reste, malgré les victoires médiatiques des vegans) en particulier, qui peuvent aller chez leur boucher parce que tout le monde n’habite pas à Vannes. Pourtant, Vannes est une charmante ville du Morbihan, très typique (voir son art religieux) et pas muséifiée pour deux ronds.

Oui mais voilà, Vannes n’est pas isolée de la France, et subit comme toutes les autres villes son petit choc migratoire obligatoire.

 

JPEG - 46.2 ko
Les nouveaux Bretons

 

Le site Breizh Info, qui se taille un joli succès dans la région, annonce l’arrivée dans la nuit du jeudi 13 au vendredi 14 d’une escouade de migrants en provenance de Grande-Synthe, vous savez, le camp qui a cramé suite à une bagarre entre, entre, entre nationalités et cultures différentes.
Vannes n’héritera pas de tout le paquet, mais aura sa part. Gloups. Les clandestins seront pris en charge par les CAO (centres d’accueil et d’orientation). On espère que les Français en recherche de logement ne resteront pas à la rue à cause de cet arrivage sorossien. La marée, que voulez-vous, ne charrie pas que du homard ou du marsouin.

Marsouins ! C’est le nom donné aux soldats de l’infanterie de marine et ça tombe bien, parce que Vannes héberge le 3e RIMa, installé là depuis 1963 et qui possède depuis 2015 une cinquième compagnie de combat, d’une moyenne de 150 hommes chacune.

 

 

Le marsouin, il va au carton, au « contact ». C’est pas le soldat pépère qui tape des rapports à l’arrière. Il se retrouve sur tous les terrains chauds où ça tape. Un groupe s’est retrouvé par exemple en République centrafricaine, mais calmez-vous, l’armée ne montre jamais de combats réels, depuis les effets néfastes de la guerre du Vietnam chez les civils, les armées occidentales contrôlent la « com » :

 

Tiens, des Africains viennent chez nous, et des soldats français vont en Afrique... Chassé croisé...

 

Voilà, c’était un petit résumé de la France qui ne se résume pas à Paris, cette France qui a de bons artisans, avec encore une présence forte de l’État, où l’Église joue un rôle, où l’architecture traditionnelle n’a pas été abandonnée, mais qui voit arriver – sans avoir rien demandé – des clandestins envoyés par la clique mondialiste avec l’aval d’un pouvoir français déchu. Des hommes qui débarquent avec un fossé culturel parfois infranchissable.

Accueillir 50 clandestins n’est rien en soi, mais la symbolique est forte : elle dit que la France ne s’appartient plus, que demain une ville de 45 000 habitants peut voir arriver 1 000 migrants pour une raison X ou Y, qu’un gouvernement défaillant ou carrément malveillant peut altérer l’image voire la paix civile de notre beau pays, que la politique peut faire beaucoup de mal. Il faudra alors beaucoup de temps et d’énergie pour faire remarcher cette France qui a été blessée par ses deux derniers gouvernants, tous vendus au mondialisme.
On descend par l’ascenseur, on monte par l’escalier.

Voir aussi :

27 juin
Un jour en France : mardi 27 juin 2017
Les super riches, amoureuse d’un migrant, Pôle Emploi bidon, T411 à la rue
14
26 juin
Un jour en France : lundi 26 juin 2017
Xavier Niel le sauveur, Rebecca contre la chantilly, Stéphane Guillon le collabo viré
16
23 juin
Un jour en France : vendredi 23 juin 2017
La vérité sur les affaires NKM, Grégory et Hanouna
24
22 juin
Un jour en France : jeudi 22 juin 2017
Zemmour défonce (Aurore) Bergé, le cinoche Mélenchon, Macron un Roi seul ?
23
21 juin
Un jour en France : mercredi 21 juin 2017
Fête de la Musique mondiale, Starbucks aime les migrants, les multi(anti)nationales
13
20 juin
Un jour en France : mardi 20 juin 2017
Alerte canicule, alerte terrorisme social, deux morts pour la France
31
19 juin
Un jour en France : lundi 19 juin 2017
Lendemain de cuite politique
24
16 juin
Un jour en France : vendredi 16 juin 2017
La France dit adieu à Helmut Kohl, le bac d’histoire-géo, l’affaire Grégory-Bayrou
11
15 juin
Un jour en France : jeudi 15 juin 2017
Le petit Grégory rebondit, Hidalgo reine du chemsex, Booba corrige le bac de philo
37
14 juin
Un jour en France : mercredi 14 juin 2017
Sauvez Najat !, sauvez Bayrou !, sauvez l’école !
13
13 juin
Un jour en France : mardi 13 juin 2017
Musée de l’Homme antiraciste, députée LREM foireuse, Michel Onfray est Dieu
57
12 juin
Un jour en France : lundi 12 juin 2017
La mort du politique, la naissance de l’a-politique, et la victoire des mathématiques
31
9 juin
Un jour en France : vendredi 9 juin 2017
Blanquer dénajatise l’école, le boum du télétravail, Hanouna contre le CSA
10
8 juin
Un jour en France : jeudi 8 juin 2017
Taxi 5 sans Samy Naceri, Yannick Noah paye sa prune, Lefebvre balance et Griveaux blanchit
9
7 juin
Un jour en France : mercredi 7 juin 2017
Le Quasimodo de Notre-Dame, Barbier sur Macron TV, suicide paysan
13
6 juin
Un jour en France : mardi 6 juin 2017
Taddeï dans le cul chic, Dieudonné contre le Giflé (Valls), une Seconde Guerre mondiale sans guerre
11
5 juin
Un jour en France : lundi 5 juin 2017
Ruquier "cocufié" par Mélenchon, Drucker "déplacé" sur France 2, Les Enfants de la télé sans Arthur
8
2 juin
Un jour en France : vendredi 2 juin 2017
Thomas Pesquet atterrit, un Sénégalais patriote, Têtu contre les Grosses Têtes
24
1er juin
Un jour en France : jeudi 1er juin 2017
Aubenas se paye Ruffin, Tony Parker lâche Najat, la semaine de 4 jours
5
31 mai
Un jour en France : mercredi 31 mai 2017
Maxime Hamou dérape, Hanouna contre les gays, StreetPress dénonce
16
30 mai
Un jour en France : mardi 30 mai 2017
Arte antisémite ?, Blanche allume Polanski, Diane Kruger l’antinazie primaire
18
29 mai
Un jour en France : lundi 29 mai 2017
La milice Act Up primée à Cannes, la SNCF contre le public, Despentes dévisse
24
26 mai
Un jour en France : vendredi 26 mai 2017
Burkini contre nudité à Cannes, les LGBT en Corse, Ozon le cul
28
25 mai
Un jour en France : jeudi 25 mai 2017
Collomb ministre des Gaffes, Ferrand dans la merde, Schiappa et le sexe, Nyssen à l’assaut du Ridicule (8991m)
15
24 mai
Un jour en France : mercredi 24 mai 2017
Godard par Hazanavicius, Rodin par Doillon, le fils Garrel et la fille Higelin
25

Parce que les traditions tiennent la France debout,
lire sur Kontre Kulture

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1702606
    le 14/04/2017 par Mojo Risin
    Un jour en France : vendredi 14 avril 2017

    Mon père, originaire d’un village du coin, s’est engagé a 18 ans dans les commandos coloniaux, alors basés à Vannes. Les destinations exotiques étaient à la mode : Indochine, Algérie, Afrique. On en revenait parfois avec une rafale dans le buffet. Et un pet-au-casque.
    Je dirai pas à mon vieux ce que Vannes devient. Encore moins comment la Mère Patrie est mise au tapin par les macs anti-nationaux.


  • #1702615

    En effet, coup de chapeau à Breizh-Info qui sort très régulièrement des informations que ces collabos de Ouest-France ou du Télégramme se gardent bien de diffuser.

     

    • #1702894
      le 15/04/2017 par Georges 4bitbol
      Un jour en France : vendredi 14 avril 2017

      Ouest france est le pire torchon de désinformation et de propagande du système.
      Rarement vu à un tel degré. Les journaputes gauchiasses pissent de la copie faisandée dans une surenchère surréaliste. Il doit y avoir une prime au plus tordu, seuls les résultats sportifs et les annonces d’événements locaux respectent un minimum de déontologie. Les journalopes de ce torche cul semblent tout droit sortis d’une fabrique de formatage intensif où ils ont abandonné toutes connexions neuronales et toute dignité.


    • #1703086

      Apparemment, là où on lit OF, l’Immonde fait très peu de ventes.
      C’est tout dire !

      Grâce à ce "beau journal", une grande région est toujours sous l’emprise de gauchiasses comme Le Drian, Le Branchu, Irvoas...


  • #1703331
    le 15/04/2017 par Magnus MARTEL
    Un jour en France : vendredi 14 avril 2017

    La France est en état de péché. Elle ne sortira pas de la merde sans revenir à la Foi.


  • #1703510
    le 15/04/2017 par GauloisExpat
    Un jour en France : vendredi 14 avril 2017

    Faut-il attendre l’élection de MLP(*) + sortie administrative/référendaire de l’UE + l’Euro pour en finir avec cette sous-colonisation ? Trop long et incertain !

    Oh l’armée ! Où sont tes capitaines couillus qui vont nous aider à fermer les frontières ? Quoi ? Des rétorsions de l’UE ? Tu parles, tous ils vont se la fermer, car ils sont très gênés, la situation étant complètement absurde et mortifère. Ils sont délégimités depuis longtemps et ils le savent. La haine, elle légitime, monte de plus en plus.
    Trop c’est trop ! Si nos soldats chassent ces migrants hors de France et les pourchassent loin de nos frontières qui osera s’y opposer ? Personne !

    (*) Si coups tordus des larves au pouvoir et/ou de l’état profond, pas de MLP présidente et on va se payer 5 ans de + avec ces vendus ? Qui veut de ça ? Personne, évidemment !

     

    • #1703602
      le 16/04/2017 par Magnus MARTEL
      Un jour en France : vendredi 14 avril 2017

      Le problème, c’est que la très hypothétique élection de MLP (démentie d’ailleurs dans de larges proportions au second tour par tous les instituts de sondage) ne résoudra rien puisque notre ripoublique judéo-maçonnique (tout comme les États-Unis d’Amérique d’ailleurs) est dotée de multiples garde-fous (majorité parlementaire a faire élire en juin, Conseil constitutionnel, etc.) et que ceux-ci auront tôt fait de lui mettre des bâtons dans les roues... Je crains, hélas, compte tenu de l’évolution de la situation, que le pire soit devant nous et que le nouveau monde, qui ne sera peut-être plus français, accouchera dans une douleur indescriptible.
      Il faut, en effet, avoir le courage de regarder la situation en face : Alors que plus de 200.000 avortements sont pratiqués chaque année dans notre pays, que la foi catholique n’est plus enseignée, que l’on pousse les femmes à travailler et à soigner leur carrière plutôt qu’à avoir des enfants et à les élever dans l’amour de Dieu et de la patrie, que l’Éducation nationale se fait fort de faire de nos rares progénitures des moutons incultes et châtrés, nous sommes envahis par une marée étrangère qui vient conquérir notre terre d’une façon aucunement pacifique alors même que les premières générations d’immigrés ou de "Français" issus de l’immigration ne sont toujours pas intégrés et n’ont, dans une très large majorité, aucun amour ni même simple respect pour la France. Plus le temps passera et plus la chose ne pourra se régler que dans le cadre d’une lutte cruelle et sanglante...
      À qui devrons-nous ce brillant résultat ? Aux gouvernants qui se sont succédé depuis plus de 40 ans, certes. Mais nous le devrons aussi et surtout aux froussards égoïstes et moutonniers qui auront toujours privilégié la préservation de leur petit confort avant la défense du bien commun national et auront porté au pouvoir des dirigeants indélicats et nocifs.
      Et le plus incroyable, c’est qu’après 40 ans de ce traitement et alors que la situation de la France est plus dégradée que jamais, alors qu’un personnage remarquable comme Jean-Marie Le Pen n’a pas cessé de leur dire ce qui était en train de se passer, ce qui arrivait et que les événements lui ont toujours donné raison, le plus incroyable est qu’une majorité de Français refusent encore et toujours de regarder la vérité en face et continuent de se bercer d’illusions.
      Le réveil risque d’être mortel...


    • #1703849
      le 16/04/2017 par GauloisExpat
      Un jour en France : vendredi 14 avril 2017

      @Magnus MARTEL
      Ce que vous décrivez est très proche de la réalité, c’est certain. Cependant ne pas être trop pessimiste, surtout sur ce site qui est le premier site de réinformation de France. Ajoutons "de la francophonie", ce qui n’est pas rien. Il y a espoir !
      Le sérieux, le travail en profondeur, l’analyse réfléchie, une certaine humilité, tout cela est heureusement encore authentique chez beaucoup de nos contemporains, qui j’en suis sûr forment une forte minorité, mais malheureusement encore trop timorée. Je veux malgré tout parier sur ce socle de probité intellectuelle et d’élévation morale pour atteindre notre but : éradiquer le mal qui infecte tout chez nous.
      Il faut donc en venir à entreprendre une démarche résolument virile pour en sortir.
      Ce qui nous manque encore, c’est le pendant physique de cet état d’esprit. Et cela c’est les couilles. Il va falloir s’habituer à se démarquer de ce qui en termes binaires doit nous imposer de choisir entre l’ Untermensch et l’Übermensch. L’Untermensch c’est cet être veule personnifié par ce crétin à l’Elysée, par l’autre excité à Matignon et par toute cette cohorte de petits minables à gauche comme à droite, dans les couloirs du pouvoir.
      De se savoir dirigé par de tels individus nous force à nous glisser dans la peau de l’Übermensch. Cependant cette radicalisation(*) peut prendre trop de temps, d’où la nécessité d’en appeler à l’armée.

      (*) Pour les les fêlés du bocal, il ne s’agit pas de réactualiser des thèses nazies, mais d’une lecture/vision Nietzschéenne de ce qui doit se produire pour se débarrasser des vermines qui nous font sombrer dans le désespoir !


    • #1704047
      le 16/04/2017 par Magnus MARTEL
      Un jour en France : vendredi 14 avril 2017

      @ GauloisExpat,
      Je ne suis pas sensible à la reductio ad Hitlerum et je pense même que la solution réside en partie dans des actes forts qui sont la marque d’un fascisme authentique...
      Mais le recours à l’armée, hélas... Connaissez-vous l’armée française ? Avez-vous seulement idée de ce qu’on y trouve aujourd’hui et de son état de délabrement à la fois matériel et moral ? Si ce n’est pas le cas, je ne saurais que trop vous conseiller de vous pencher sur mon livre Plaidoyer pour l’armée française . Mais n’espérez pas trouver aujourd’hui un général de la trempe d’un Franco dans notre armée. D’ailleurs, quand bien même existerait-il qu’il aurait toutes les peines du monde à conduire sa révolte tant il est vrai que la réorganisation du soutien voulue par Sarkozy a tout complexifié.


    • #1704217
      le 17/04/2017 par GauloisExpat
      Un jour en France : vendredi 14 avril 2017

      @Magnus Martel
      J’ai eu vent de ce que vous écrivez sur l’armée d’aujourd’hui (ex. : les 5500généraux/retraite... scandale dénoncé par lieutenants et capitaines), cependant pour en savoir plus je lirai votre livre. En attendant je pratique la méthode Coué, faute de mieux. On peut rêver que l’autosuggestion puisse se transmettre et provoquer le miracle. L’essentiel est de faire bouger les consciences, en rappelant quelques réalités qui dérangent, et provoquer le sursaut d’une fierté blessée.
      Ce sont bien ces mêmes lieutenants et capitaines auxquels je fais appel, pour que la société (càd les corrompus d’en haut + les racailles d’en bas) soit mise définitivement au pas.
      Ceux-là, ces officiers, et autant que possible les soldats, ont besoin qu’on leur témoigne confiance malgré la déliquescence de l’armée. Faire appel à elle doit insufler non pas l’espoir d’être malgré tout utile, mais la rage d’effacer le déshonneur. J’y crois, plutôt que de lui tourner le dos. Mais tout ceci n’engage évidemment que moi.