Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un jour en France : vendredi 8 septembre 2017

Plenel contre la Corée du Nord, Ménard contre Philippot, Sotto satisfaction

 

 

C’est dans les moments de grande tension que se révèlent les hommes, leurs amitiés, leurs inimitiés... réelles. En temps de paix ou de calme, tout va bien, on peut mentir tranquillement aux autres, ça ne mange pas de pain. Mais quand il faut prendre parti, la tension générale éclate les carcans, écrans et faux-semblants. Et la vérité apparaît, éclatante et nue.

 

 

Corée du Nord : Mediapart sur la ligne américaine

Ah elle est belle, la gauche anti-impérialiste !
Pour ceux qui douteraient encore du positionnement réel de l’officine d’Edwy Plenel, cette page de Mediapart du jour, vendredi 8 septembre 2017, est édifiante. On rappelle que ce sont bien les Américains qui ont utilisé à deux reprises la bombe atomique, exterminant des dizaines de milliers de civils japonais en août 1945, et étudiant la possibilité de l’utiliser contre les villes russes dans les années 60, puis au Viêt Nam.

 

 

Cette une ne constitue pas une preuve que le site de Plenel est pro-américain, mais cela ajoute au dossier « Plenel agent de l’empire ». On n’a pas dit « agent de la CIA » parce que ce serait à la fois grossier et impossible à prouver. Il n’est pas besoin de cachetonner au service culturel de l’ambassade américaine à Paris, logée dans un magnifique chateau qui a appartenu aux Rothschild. Oui, le magnifique hôtel particulier de la rue Saint-Florentin a appartenu pendant plus d’un siècle à la grande famille de banquiers (acquisition de James en 1836), qui le loua gentiment d’abord à l’administration du Plan Marshall en France (1949), suivie par celle de l’OTAN. Finalement, les Américains rachèteront la bâtisse en 1950 pour la truffer de matos de surveillance et d’émission. Et la quitteront partiellement en 2007.

 

JPEG - 24.9 ko
L’agent de l’empire Edwy se prépare à gifler Kim pour se faire bien voir de ses maîtres

 

Pendant que le trotz Edwy enfonce un des derniers pays qui résiste à l’empire, l’ONU discute de nouvelles sanctions contre la mauvaise Corée (la bonne, c’est celle du Sud). Décidément, on a du mal à faire de la vraie gauche en France. La preuve, Ménard, qui est gentil mais pas une grosse lumière, estime qu’il faut virer Philippot, alors que ce dernier représente ce qui a fait le succès du FN ces dernières années, c’est-à-dire la ligne sociale.

 

JPEG - 551.4 ko
L’agent de l’empire Ménard s’énerve

 

Si on dit « de gauche », la moitié de nos lecteurs va hurler, mais c’est bien ça la gauche, la vraie. Voici les mots de Robert sur RMC ce jour :

« Il faut qu’elle vire un certain nombre de types autour d’elle, (...) Philippot, la famille Philippot, un certain nombre de ses conseillers, qui sont des gens néfastes pour les idées qu’on défend »

Ménard est clair : il se situe sur la ligne d’un nationalisme français (pourquoi pas) mais très mâtiné d’atlantisme, soit un nationaiisme compatible avec la domination américaine, voire américano-sioniste.
C’est là où la sortie de Ménard, homme de presse de gauche à l’origine, rejoint celle de Plenel, autre homme de presse de gauche à l’origine. Au fond, ceux qui accusaient Ménard d’être un agent de l’empire, c’est-à-dire de l’anti-France, ne se trompaient pas beaucoup. Ménard n’a pas besoin d’être payé par les Américains, l’Union européiste ou l’entité sioniste, il fait le boulot que l’oligarchie désire. Cela suffit.

 

 

On rappelle que Ménard n’appartient pas au FN, il donne donc ses ordres de l’extérieur. De plus, il a été élu grâce au FN. Décidément, c’est vraiment le parti de la trahison, ou plutôt des traîtres qui sont venus piller ce trésor électoral. Entre les francs-macs et les pro-sionistes, les faux nationalistes et les islamophobes qui n’ont rien compris au film – celui des dominants –, le FN est dans de drôles de mains. Quant aux militants courageux qui s’en prennent plein la gueule depuis des décennies pour pas un rond, espérons qu’ils ne se trompent pas de stratégie... et de stratèges.

C’est tout pour aujourd’hui. Ah non, attendez, la grosse blague du jour, c’est Thomas Sotto, le très correct animateur radio, qui passe d’Europe 1 à Complément d’enquête sur France 2, pendant que Nicolas Poincaré, autre robinet d’eau tiède, passe de France 2 à la station privée. Sotto a emmené la matinale d’Europe 1 dans le mur mais c’est pas grave, une place toute chaude lui est offerte sur le service public audiovisuel où l’on se fout comme de l’an 40 de l’audience, puisque ces connards de contribuables déboursent sans sourciller la redevance (139€).

« J’ai hésité sur la suite à donner à ma carrière : évoluer vers l’infotainment pour présenter un talk-show, ce dont j’ai vraiment envie, ou revenir à l’information pure. Quand cette proposition de reprendre la présentation de “Complément d’enquête” s’est présentée, je n’ai pas hésité un instant. [...] L’émission restera tournée vers l’enquête, ce qui n’exclut pas, de temps à autre, un peu plus de légèreté. Je souhaite varier les plaisirs et donner plus de place à l’air du temps. »

 

Wouah, quelle pêche ce teaser !

Sotto, on peut vous le dire à l’avance, comme n’importe qui à son poste, va vers l’échec assuré vu le contenu des sujets et des débats. On a parlé hier dans Un jour en France des chaises musicales bidon du système médiatico-politique, où chaque agent de l’oligarchie rejeté par le public est assuré de retrouver une place en or.
L’or des Français, hein.
Tiens, à ce sujet, où il est passé ?

Voir aussi :

20 septembre
Un jour en France : mercredi 20 septembre 2017
Macron rappelle les expatriés, sélection à la fac, le gros cancre Aphatie
5
19 septembre
Un jour en France : mardi 19 septembre 2017
Le Monde avec Bernanos, la France Alzheimer, le porno gay 120 Battements
9
18 septembre
Un jour en France : lundi 18 septembre 2017
Couscous Philippot, des migrants à la fac !, et la défaite de l’Huma
40
15 septembre
Un jour en France : vendredi 15 septembre 2017
La pleurniche de Stéphane Guillon, Ardisson sodomisé, Dupontel à la rue
23
14 septembre
Un jour en France : jeudi 14 septembre 2017
Spécial "santé" avec le Glyphosate, le Lévothyrox et le couple PMA-GPA
19
13 septembre
Un jour en France : mercredi 13 septembre 2017
Macron 1er à Saint-Martin, "journalisme" à Europe 1, poissons des grands fonds
13
12 septembre
Un jour en France : mardi 12 septembre 2017
Philippot avec Campion, on ne vole pas un Sri-Lankais, 1€ Le Monde
27
11 septembre
Un jour en France : lundi 11 septembre 2017
Le 11 Septembre de Causeur, cheminots remboursez !, Griveaux le fainéant
10
7 septembre
Un jour en France : jeudi 7 septembre 2017
Naturel, politique ou médiatique, le climat se barre en couille
6
6 septembre
Un jour en France : mercredi 6 septembre 2017
Aubry flingue Macron, pénurie de beurre, drones français armés
9
5 septembre
Un jour en France : mardi 5 septembre 2017
Goncourt communautaire, Marcel Campion résiste, Chronopost le dimanche
15
4 septembre
Un jour en France : lundi 4 septembre 2017
Plaidoyer pour Ruquier, Macron contre Philippot, le FN contre Montel
37
30 juin
Un jour en France : vendredi 30 juin 2017
Adieu Loulou Nicollin, la priorité de Macron 1er, un député voilé !
19
29 juin
Un jour en France : jeudi 29 juin 2017
Tour de France sexy, Marseille anti kebabs, TGV Paris-Vinci-Bordeaux
24
28 juin
Un jour en France : mercredi 28 juin 2017
Rwanda/France, la rééducation nationale, Amrani/Valls
24
27 juin
Un jour en France : mardi 27 juin 2017
Les super riches, amoureuse d’un migrant, Pôle Emploi bidon, T411 à la rue
28
26 juin
Un jour en France : lundi 26 juin 2017
Xavier Niel le sauveur, Rebecca contre la chantilly, Stéphane Guillon le collabo viré
17
23 juin
Un jour en France : vendredi 23 juin 2017
La vérité sur les affaires NKM, Grégory et Hanouna
24
22 juin
Un jour en France : jeudi 22 juin 2017
Zemmour défonce (Aurore) Bergé, le cinoche Mélenchon, Macron un Roi seul ?
23
21 juin
Un jour en France : mercredi 21 juin 2017
Fête de la Musique mondiale, Starbucks aime les migrants, les multi(anti)nationales
13
20 juin
Un jour en France : mardi 20 juin 2017
Alerte canicule, alerte terrorisme social, deux morts pour la France
31
19 juin
Un jour en France : lundi 19 juin 2017
Lendemain de cuite politique
24
16 juin
Un jour en France : vendredi 16 juin 2017
La France dit adieu à Helmut Kohl, le bac d’histoire-géo, l’affaire Grégory-Bayrou
11
15 juin
Un jour en France : jeudi 15 juin 2017
Le petit Grégory rebondit, Hidalgo reine du chemsex, Booba corrige le bac de philo
37
14 juin
Un jour en France : mercredi 14 juin 2017
Sauvez Najat !, sauvez Bayrou !, sauvez l’école !
13

Rothschild, trotskisme, empire, approfondissez sans crainte
les thèmes abordés dans cette chronique
grâce à la richesse éditoriale de Kontre Kulture

 

 
 






Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1797448
    Le 8 septembre à 18:50 par vélo
    Un jour en France : vendredi 8 septembre 2017

    D’une, Ménard, t’es pas au Front alors contente-toi de t’occuper de ta ville que tu gères apparemment fort bien. De deux, la sortie de l’U.E. et de l’euro est vital pour la survie de la France, renseigne-toi, lis les traités.

     

    Répondre à ce message

    • #1797704
      Le 9 septembre à 07:30 par kantor
      Un jour en France : vendredi 8 septembre 2017

      @vélo

      Bien résumé...et c’est encore plus vital, depuis que leur premier discours est de dire qu’il faut plus d’Europe , pour solutionner les problèmes...

      De plus, je vois pas en quoi cela vous rend"islamophobe", quand vous souhaitez que la France,et donc les Français restent, ou deviennent, de culture, de sensibilité Catholique, voir Chrétienne ?...

       
  • #1797455
    Le 8 septembre à 18:59 par Pseudonyme
    Un jour en France : vendredi 8 septembre 2017

    Plenel, Ménard et Collard...
    Un acronyme américain commençant par C et se terminant par A est leur point commun.

     

    Répondre à ce message

  • #1797457
    Le 8 septembre à 19:00 par René
    Un jour en France : vendredi 8 septembre 2017

    Les agents du privé vont dans le public, là encore privé de public !

     

    Répondre à ce message

  • #1797583
    Le 8 septembre à 22:03 par Rivarol
    Un jour en France : vendredi 8 septembre 2017

    Entre Ménard et Phillipot y’a pas photo !

     

    Répondre à ce message

  • #1797658
    Le 9 septembre à 01:38 par aetius
    Un jour en France : vendredi 8 septembre 2017

    Le FN c’est :
    - 15 municipalités sur les 36.000 que compte le pays.
    - 8 députés sur les 577 de l’assemblée nationale.
    - 2 sénateurs sur 348.
    - 24 députés sur les 74 que compte le parlement européen (bon ratio pour un parti furieusement anti-européen, non ?).

    CONCRETEMENT, à quoi sert ce parti ? et pourquoi en parler ?

    Les natios veulent s’appuyer sur une héritière blonde, un baveux franc-maçon, une fiotasse limite gauchiste et un ancien journaleux sulfureux, pour redresser le pays ?

    Un conseil, tournez la page.

    Et c’est bien beau de réunir 5.000.000 de voix pour finir par se faire humilier en un contre un en finale par... Macron le poulain de hollande et de attali. (Mais comme Jacques a dit qu’une femme sera présidente la prochaine fois, sûr que certain seront prêt à remettre le couvert ;)

     

    Répondre à ce message

    • #1797773
      Le 9 septembre à 10:23 par kantor
      Un jour en France : vendredi 8 septembre 2017

      @aetius

      Pardon, 10,6 millions au final...combien pour le franc-macron Merluchon ? Et on nous dit (fait croire) que dans ce pays, la sensibilité de l’opposition c’est ce type...

       
  • #1797781
    Le 9 septembre à 10:41 par Domino
    Un jour en France : vendredi 8 septembre 2017

    Les hommes (et femmes !) de l’Etat ont trahi la France, par lâcheté et/opportunisme.
    La solution est-elle vraiment dans un parti qui entend donner beaucoup de pouvoir à l’Etat ? N’est-elle pas plutôt de redonner du libre arbitre aux citoyens et de désengager l’Etat des corps intermédiaires (syndicats, médias, fédérations de ceci ou de cela...) qu’il a absorbés parce que financés ?

     

    Répondre à ce message

  • #1797810
    Le 9 septembre à 11:32 par Frédéric
    Un jour en France : vendredi 8 septembre 2017

    Menard n’est qu’un allié de circonstance mais les gens qui eux font les marchés en tractant pour le Front depuis des années vous diront tous la même chose sur les retours de terrain.
    - Le premier motif de sympathie (y compris des non électeurs) est la lutte contre l’immigration et son lot de violences.
    - Le plus gros repoussoir est la personnalité antipathique de l’enarque squatteur des plateaux télé Philippot.

    Marine a des limites conceptuelles mais elle est en empathie avec la colère populaire. J’ai plusieurs fois discuté du sujet avec des amis de gauche et ils la trouvent bien plus en incarnation de son electorat que l’homosexuel donneur de leçon.

    Sa place n’aurrait jamais du depasser celle d’expert technique sur les questions EU/monnaie/économie. Sa personnalité est un repoussoir pour les gens du monde concret.

     

    Répondre à ce message

    • #1797954
      Le 9 septembre à 14:15 par YannAmar
      Un jour en France : vendredi 8 septembre 2017

      Le plus gros repoussoir est la personnalité antipathique de énarque squatteur des plateaux télé Philippot .
      Sérieux , il est tout sauf antipathique .

       
    • #1799109
      Le 11 septembre à 10:27 par Rune
      Un jour en France : vendredi 8 septembre 2017

      Pas sûr que votre constat s’applique dans le Nord.

      Et quand bien même Philippot est considéré comme un repoussoir squatteur de plateau télé :
      - de une, c’est lui qu’on envoie sur les plateaux car il est le seul à avoir le niveau. Qui d’autre pour tenir tête, avec brio, en glissant des quenelles de 175, à 3 journalistes hystériques ? Marine ? Louis Aliot ? Collard ?
      - de deux, il a très grandement participé à la dédiabolisation du FN, donc a fait augmenté le nombre de votants et de militants (les mêmes qui lui crachent dessus ?) ?