Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un jour en France : mercredi 26 avril 2017

Rions un peu entre deux tours : Valls revient, Lassalle chez Hanouna, Attali déraille

Il se passe tellement de choses dans cette France tourneboulée de 2017 qu’on va essayer de remettre de l’ordre dans le tas.

 

 

Ce mercredi 26 avril 2017, la campagne de second tour est bien lancée, et ce sont les ouvriers en souffrance de Whirlpool qui ont donné le top. Les deux candidats s’y sont frotté avec plus ou moins de bonheur. Les gauchistes ont reproché à Marine son extraction haut de gamme qui ne cadrerait pas avec la sueur ouvrière ; quant à Macron, son CV de banquier chez Rothschild, s’il lui a permis de gagner des millions d’euros dans de hardies fusions-acquisitions, va le poursuivre jusqu’à la fin de son existence. Le symbole Rothschild est bien trop puissant et présent dans l’esprit de la classe laborieuse française. Cela remonte aux 200 familles, qui étaient visées par l’alliance socialo-communiste (et radicale) du Front Populaire et du Cartel des gauches (1924-1936).

 

PNG - 716.8 ko
Rafiki, le vieux sage du Roi lion

 

Rothschild, la transition toute trouvée pour sauter de Macron à Attali, du jeune poulain fou au vieux mentor sage. Non, on déconne, Attali n’a jamais été un sage. Plutôt un conseiller trouble des princes, dont on se demande si ce n’est pas plutôt lui le prince… des ténèbres ! Attention, rien à voir avec le Diable, « ténèbres » est ici à prendre dans son sens premier d’« obscurité », de manque de lumière. Pourtant, et Attali et Macron sont considérés comme deux lumières, ayant fait de grandes études et obtenu de prestigieux diplômes. Oui mais voilà, la France ne se commande pas avec des diplômes. C’est pas n’importe quoi, la France, et c’est surtout pas une entreprise, comme ces coquins voudraient nous le faire croire. Et pourquoi le veulent-ils ? C’est simple, on va vous l’expliquer : si la France devient entre leurs mains une entreprise, genre l’Entreprise France – on peut s’attendre à tout avec eux, un débaptême de notre cher et vieux pays – alors ils vont la découper en tranches et la revendre aux plus offrants. Le reste, ce qui est invendable, ils le balanceront aux chiottes, exactement ce qui se passe avec les ouvriers « disqualifiés » par la mondialisation ou les services publics qui ne rapportent rien (santé, sécurité).

Remarquez, c’est ce qui est en train de se passer, et depuis une bonne décennie : Sarkozy a balancé notre or, Hollande a vendu ses fesses à l’Arabie saoudite. Une vente à la découpe qui ne se voit pas, qui semble indolore, mais un jour, des centaines, des milliers d’ouvriers se retrouvent le cul dans l’eau. C’est peut-être des potes de Mélenchon mais les Pinçon-Charlot expliquent ça très bien dans La Violence des riches. Eh ouais, on lit aussi des brûlots de gauche, nous. On est eccelctiques. Ecclecttqiques. Tolérants, quoi. À propos, comment Filoche, qui a pesté durant toute la campagne contre l’ultralibéralisme, la destruction du Code du travail par la bande Khomri-Valls, puis l’uberisation de la société par Mac40, l’employé modèle du CAC40, comment Filoche a-t-il pu appeler aujourd’hui à voter contre Marine Le Pen, et pour Macron, même en se pinçant le nez ? Mais nous on se pince pour savoir si on rêve, là ! Idéologiquement, Filoche vient de signer son arrêt de mort, la fin de toute crédibilité. Décidément, du haut en bas du PS, tous passent à la machine à se renier. On a préféré « renier » à un autre verbe moins gentil.

Mais il n’y a pas qu’à gauche que ça bugue dans les tronches. On a vu hier l’état lamentable de la droite, qui a quand même mis du sien pour déboîter son candidat – il s’appelait Fillon, on ne sait pas si vous vous souvenez – et qui aujourd’hui lui met tout sur le dos, notamment le sympathique Copé, l’ennemi juré de Fillon. Carrément dingo schizophrènes, les Estrosi, NKM, Juppé, Sarkozy… et aujourd’hui les Jeunes Républicains qui appellent à voter Macron… Zéro honneur, zéro tenue, zéro logique, la plus vile des soumissions au dernier-né du Système, qui les couche tous comme une mitrailleuse de Zaharoff en 14 ! Attendez, la pointe arrive : Jean Lassalle, le député-paysan du Sud-Ouest, ne fermerait pas la porte à un emploi de chroniqueur chez Hanouna ! On espère que c’est une vanne, mais on n’est pas vraiment en période de vanne. En tout cas si c’est une vanne, c’est pas une vanne à nous, ni une fake news, ni un complot conspirationniste aussitôt dénoncé par Rudy IIIe Reichstadt.

 

 

Ouf, l’attaché de presse de Jeannot, l’homme qui parle comme un médecin écrit, d’après un tweet rigolo, dément la reconversion. Mais on ne sait jamais, la Bachelot avant lui a déjà franchi la frontière entre le politique et le média. En fait, il n’y a pas de frontière, c’est pour ça qu’on l’appelle le système médiatico-politique, car ils sont tous liés, on le voit bien avec la candidature Mac40. Chaque jour Le Monde ouvre ses colonnes à un collectif qui appelle à voter pour l’espérance, les valeurs universelles, l’Europe, toutes ces merdes. Tenez, ce mercredi c’était au tour des « chercheurs et des universitaires », et on va vous dire, on n’a même pas lu le communiqué. La honte absolue : ces mêmes subventionnés qui menaçaient la gauche socialiste de faire grève sous Hollande parce que leurs crédits avaient été coupés… Ils ont des diplômes, eux aussi, mais ils en tiennent une sacrée couche ! Menacer François 4% Hollande et appeler à voter pour Manu 23% Macron, faut le faire ! Et ça a fait des maths…

Remarquez, y a plus rien qui semble gêner personne dans cette présidentielle délirante. Aujourd’hui, Valls a renouvelé son offre de service à la nouvelle dominance macronesque, et il s’est pris un gnon en retour : dégage, tu pues la défaite, lui a répondu en substance le staff de campagne de Mac40.

Rejeté par la majorité des Français, expulsé par le suffrage universel, vomi par les forces vives de l’Internet, voici que le petit violon au 49.3 repointe son nez sale dans la campagne. Après avoir fait la une de Voici avec ses vacances au soleil après la gifle du 29 janvier 2017, il se croit toujours indispensable à la Nation. Franchement, qu’est-ce qui cloche dans la tête de ces gens-là ? Pourtant, Manuel CRIF Valls avait commandé un max d’études d’opinion sur sa magnifique personne. À croire que les instituts de sondage lui ont menti dans les grandes largeurs… Ils ont empoché le pognon et lui ont raconté ce qu’il voulait entendre ! Décidément, dans ce milieu, tout le monde entube tout le monde. Sauf qu’à la fin, c’est le petit peuple qui paye la note.

Le problème, dans notre République bananière (qui banane tout le monde), ce sont ces écrans douteux entre le peuple et les organes dits démocratiques. Mao a beau dire que le poisson pourrit par la tête, nous, notre poisson, il a pourri depuis longtemps mais il est toujours là !

 

Voir aussi :

25 mai
Un jour en France : jeudi 25 mai 2017
Collomb ministre des Gaffes, Ferrand dans la merde, Schiappa et le sexe, Nyssen à l’assaut du Ridicule (8991m)
12
23 mai
Un jour en France : mardi 23 mai 2017
Hanouna l’homo, les (gros) nichons d’Afida Turner, Clitorine de Haas
19
22 mai
Un jour en France : lundi 22 mai 2017
France/Brésil en pots-de-vins sous-marins, les gros sponsors du Macron, L’Anne Hidalgo sur la sellette
3
19 mai
Un jour en France : vendredi 19 mai 2017
Spécial « 70e Festival mondialiste de Cannes dans l’indifférence générale »
12
18 mai
Un jour en France : jeudi 18 mai 2017
Les Patriotes de Philippot et ceux du Mossad, Didier Super se moque de l’antifascisme, Patrick Timsit se couvre
13
17 mai
Un jour en France : mercredi 17 mai 2017
Lapix croque Pujadas, Lassalle raconte, le film d’animation français
29
16 mai
Un jour en France : mardi 16 mai 2017
Francis Lalanne contre Valls, Mélenchon lorgne sur le FN, les homos de Tchétchénie
21
15 mai
Un jour en France : lundi 15 mai 2017
La cérémonie de passation de pouvoir entre Hollande et Macron, et l’effondrement du journalisme de cour
28
12 mai
Un jour en France : vendredi 12 mai 2017
Une Brigitte première dame, la France par Sylvain Tesson, les alcoolos punis de RSA
45
11 mai
Un jour en France : jeudi 11 mai 2017
Hidalgo-Aubry-Taubira ou les ruines du PS, Achtung au copyright sur la Shoah, Mélenchon le soviet cong !
14
10 mai
Un jour en France : mercredi 10 mai 2017
Valls mendie devant Macron, Cohen au mercato radio, Bloch patronne d’Inter
15
9 mai
Un jour en France : mardi 9 mai 2017
La France qui fait honte : “foodeuses” du Figaro, “interculturalité” d’Anne Hidalgo, électeurs de Macron “sans adhésion”
14
8 mai
Un jour en France : lundi 8 mai 2017
Le message de la petite Syrienne à Macron, RFI et le massacre de Sétif, la meilleure prof du monde is french
10
5 mai
Un jour en France : vendredi 5 mai 2017
Bürki à poil pour Macron, Doherty pété contre le FN, le Manouche antinazi
29
4 mai
Un jour en France : jeudi 4 mai 2017
Mgr Barbarin se couche, Loran des Bérurier Noir vote Macron, et le vrai Victor Lanoux
30
3 mai
Un jour en France : mercredi 3 mai 2017
La dernière de Kepel, la dernière de Charlie, la dernière de Décodex
15
2 mai
Un jour en France : mardi 2 mai 2017
L’abjection du collabo Stéphane Guillon, Laurent Delahousse et la manip de Yerres, Dany Boon for Macron
23
1er mai
Un jour en France : lundi 1er mai 2017
Macron la récup, la pleurniche des médias, Finky contre le shoah-business
26
28 avril
Un jour en France : vendredi 28 avril 2017
Marine fait de moins en moins peur, Macron de plus en plus
16
27 avril
Un jour en France : jeudi 27 avril 2017
Les deux candidats se préparent au grand débat du 3 mai
17
25 avril
Un jour en France : mardi 25 avril 2017
Autour de la fracture Marine/Macron : Fenech, Onfray, les profs d’histoire-géo
22
24 avril
Un jour en France : lundi 24 avril 2017
Deuil national : finale Hollande/Marine, suicide de la gauche, carte riches/pauvres
45
21 avril
Un jour en France : vendredi 21 avril 2017
Laetitia femme de flic, Molins et le papier tombé, le rapport attentats/élections
25
20 avril
Un jour en France : jeudi 20 avril 2017
Spécial anniversaires : Charles Maurras, Éric Dupond-Moretti, Jean Carmet et Hitler
11
19 avril
Un jour en France : mercredi 19 avril 2017
Tous aux obsèques du PS, 15 minutes pour convaincre, Joséph Macé-Scaron-Fillon
9

La classe politique française entre allégeances et trahisons,
chez Kontre Kulture :

 
 






Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1711685
    Le 26 avril à 23:09 par zézé
    Un jour en France : mercredi 26 avril 2017

    A propos de Lasalle hier Onfray chez Mabrouk disait que les Lasalle Cheminade, Poutou, Arthaud avaient été choisi "pour amuser la galerie", faire croire à l’électeur que n’importe quel français pouvait être candidat, et s’étonnait de la facilité avec laquelle ils avaient obtenu leurs 500 parrainages, alors que Marine et Méluche avait dû ramer pour les obtenir .

     

    Répondre à ce message

  • #1711805
    Le 27 avril à 02:41 par Padrepio
    Un jour en France : mercredi 26 avril 2017

    J’ai confiance dans les français et dans ciel !
    on a murmuré à mon oreille depuis deux mois : marine sera élue !
    regardez seulement le déroulement des actes :
    acte 1 - tous les pourris sont battus : Sarko, Juppé, Hollande, Valls.
    Acte 2 - les plus minables se font élire puis assaisonnés : Hamon, Fillon
    acte 3 - Mélenchon, contestataire, rassemble un nombre de voix extravagant (pour le bonhomme) mais développe des idées souverainistes à gauche.
    Acte 4 - marine arrive en deuxième position après Macron, ce qui donne des ailes à ce dernier qui se croit déjà élu, et remplit d’humilité marine.
    Acte 5 - gonflée à bloc, et seule avec son parti, elle repart en campagne avec le sourire du dernier combattants (un lepen est forgé dans le métal le plus résistant) tandis que le jeunot se la coule douce se voyant déjà président.
    Acte 6 - il prend la veste de sa vie, et se fait oublier dans un cabinet de conseil dirigé par ses maîtres, la défaite étant trop cuisante, tandis que Marine est élue à majorité de voix, dans une remontada incroyable, et aidée par la force du destin ( peut être qu’il arrivera un événement incroyable d’ici l’élection qui attendrira le cœur des français en sa faveur).

    conclusion : les hommes ont souvent la faiblesse de se croire touts puissants, par les calculs, les manigances, l’arrogance.
    Il est bon que marine ait été deuxième du premier tour. Ca lui permet d’incarner la véritable résistance, celle qui ne se couche jamais !
    Et surtout ..... le ciel, les amis ! Le ciel !

     

    Répondre à ce message

    • #1711910
      Le 27 avril à 10:02 par Georges 4bitbol
      Un jour en France : mercredi 26 avril 2017

      @ padrePio
      le ciel, c’est tout ce qu’il nous reste, et Fatima....

       
    • #1711965
      Le 27 avril à 10:53 par alalanterne
      Un jour en France : mercredi 26 avril 2017

      Pour faire connaître le Front à l’étranger, Marine doit déléguer la brillante Marion, petite princesse de France, qui nous valorise tous.
      Marion en Russie, Marion en Amérique, Marion en Syrie, voire en Algérie, Marion s’entretenant avec Farage et autres personnalités de haut niveau...
      La France doit être assimilée à l’image de Marion. Nous aurons la sympathie internationale. Elle est toute neuve, sans tache, sans compromission et a déjà reçu quelques coups. Elle correspond de plus à l’image de la française que veulent se faire les étrangers qui aiment la France.
      Marine semble redevenue proche du peuple, malgré sa vie d’ex gamine choyée et ses émoluments UEsques. Ses ancêtres marins-pêcheurs refont surface. Les gens le sentent, je pense. En prenant de l’âge, elle s’améliore.
      Avec ces deux dames, nous pouvons gagner.
      Et il est faux que MLP soit complètement empêchée d’agir dés sa prise de fonction. Il y a beaucoup de choses qu’elle peut faire, en agissant immédiatement, et en toute légalité.
      Mais il faut de l’audace.
      Quant à l’UE, pas de négociation, SVP. On en sort ! La France a déjà donné son avis.
      MLP ne peut ni se tirer une balle dans le pied avec un référendum tardif présenté comme une démission, ni espérer quoi que ce soit des vautours et vampires agrippés à leur proie.

       
    • #1712049
      Le 27 avril à 12:13 par réGénération
      Un jour en France : mercredi 26 avril 2017

      le Padre Pio sur E&R, çà c’est un signe !

      et une petite citation du Padre, çà c’est cadeau : ""La plus grande charité consiste à arracher les âmes enchaînées à Satan pour les gagner au Christ."

       
    • #1712272
      Le 27 avril à 15:01 par Untel
      Un jour en France : mercredi 26 avril 2017

      Marine n’est pas du côté du ciel, s’il vous plait ne racontez pas n’importe quoi.
      Le Christ n’est pas élu présidentiellement. Il est Roi.
      Son lieutenant sur terre est Roi.
      Si le ciel veut se mêler de politique et restaurer la France il le fera sous un Roi, pas sous un parti et un personnel élu démocratiquement via une campagne et tout son lot de spectacles, approximations, fausseté, manœuvres, séductions. Ce n’est pas tellement son style.
      Et le Ciel, ce qu’il aime par-dessus tout, c’est un coeur brisé. Le coeur brisé (de pénitence) d’un peuple abattu qui se tourne vers lui et lui seul.
      Vu les résultats du 1er tour, il semblerait que ce peuple ne soit pas encore assez abattu, et qu’il en redemande.

      Alors s’il existe encore un fond caché que nous n’avons pas touche, le ciel va attendre un peu...n’oublions pas que, comme le dit Saint Jean, ce qui rend témoignage sur la Terre c’est :

      - l’Eau
      - le Sang
      - l’Esprit

      Marine est-elle capable de se "compromettre" avec un seul de ces éléments ? Et le peuple français ?

       
  • #1712032
    Le 27 avril à 11:56 par ajax
    Un jour en France : mercredi 26 avril 2017

    A toutes les peureuses qui envisagent de voter blanc ou Macron pour ne pas "laisser la France à des hordes de facho-nazi-racistes décomplexés" !
    je souhaiterais rappeler que s’il y avait vraiment des hordes de tels individus en France, compte-tenu des attentats systématiquement associés aux arabo-musulmans ces dernieres années, ces individus ce seraient d’ores et déja soulevés, le pays serait en guerre civile !

    c’était peut-etre le plan initial mais il ne prend pas !
    On vous ment depuis plus de 30 ans, les français ne sont pas racistes !

    Amis blédards et afro qui avaient peur, dépassez l’indigénat dans lequel vous avez été enfermés par les menteurs de l’antiracisme, devenez francais a part entière et votez pour que vos enfants puissent avoir la chance de vivre dans une France libre !

     

    Répondre à ce message

  • #1712425
    Le 27 avril à 17:35 par lamino
    Un jour en France : mercredi 26 avril 2017

    Je suis trop vieux, je n’ai plus de courage. Je suis trop usé, je ne serai jamais un danger pour ces démons qui plombent volontairement le pays depuis trop longtemps. Mais si un jour, certains veulent monter une armée révolutionnaire, je veux bien nettoyer leurs chiottes, jusqu’à la fin de mes jours s’il le faut. Comme çà, pour contribuer.

     

    Répondre à ce message

  • #1716625
    Le 2 mai à 07:41 par JP
    Un jour en France : mercredi 26 avril 2017

    Puisque l’auteur est fier de lire les Pincon-Charlot, ils viennent de bien croquer le Macron dans une video récente https://www.politis.fr/articles/2017/04/video-monique-pincon-charlot-macron-est-le-candidat-des-milliardaires-36713/

    Je sais, c’est Politis, avec ses énormes limitations. Mais c’est une référence efficace si vous voulez convaincre un Mélenchoniste de ne pas aller voter Macron,

     

    Répondre à ce message