Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un jour en France : lundi 23 octobre 2017

Le Monde assassine JFK, LCI délire sur le chômage, Cohn-Bendit refait Mai 68

 

 

 

On n’a pas pu s’empêcher de pousser un cri de joie à la lecture de ce tweet de Raphaëlle Bacqué, grand reporter au Monde. Un cri pour la surprise, la joie parce que le journal est en train de s’enfoncer dans le déni en ce qui concerne la compréhension d’un des événements les plus médiatisés du XXe siècle. L’assassinat de JFK n’est pas le premier, mais c’est la « mère » de tous les complots. Personne de sensé ne peut croire qu’un abruti de pigeon a pu monter un coup pareil dans le dos de tous les organes de sécurité américains. Sauf au Monde. Il y a donc deux façons d’être abruti : soit on l’est de naissance, soit on le devient.

 

On est encore plus stupéfait en lisant l’article, qui trouve effectivement un complot – une « conspiration » – du côté de... Lee Harvey Oswald ! C’est-à-dire la piste russe ! Ou plutôt communiste, car nous sommes en 1963 en pleine Guerre froide. Indécrottables journalistes mainstream ! On n’est pas sûrs de voir un jour un travail de fond et de qualité sur JFK dans La Pravda française. À notre humble avis, le journal mourra avant, emmenant ses fake news dans la tombe.

Mais il n’y a pas que Le Monde qui charge la mule de l’abrutissement informationnel, il y a aussi LCI, la chaîne d’infos continues du groupe TF1. Regardez de quoi ils sont capables :

 

 

« Selon un sondage OpinionWay pour Tilder-LCI, 53% des personnes interrogées sont favorables à la réduction de la période pendant laquelle un chômeur bénéficie d’une indemnité chômage. Parmi elles, 17% y sont tout à fait favorables, et 36% plutôt favorables. 46% des sondés se disent opposés à la réduction des indemnités (25% y sont plutôt opposés, 21% tout à fait opposés). »

On sait très bien que ces chaînes d’infos sont infestées de stagiaires ignares jusqu’à la gueule, mais c’est pas une raison pour raconter des salades aussi énormes. Après, le débat sur la durée d’indemnisation des chômeurs peut être ouvert, mais on remarque que les débats qui sont « ouverts » par la presse mainstream vont toujours dans le même sens, celui des intérêts de l’oligarchie. Là aussi, LCI mourra avant de lancer le débat sur le détournement des aides de l’État par les grands groupes multinationaux et leur art de défiscalisation – du vol pur et simple – qui appauvrissent d’autant la communauté nationale.

Puisqu’on est dans la désinformation, autant y aller à fond, avec l’Élysée qui réfléchit (c’est une expression, l’Élysée ne réfléchit pas, ce sont ses habitants qui réfléchissent) à une « commémoration des événements de Mai 68 ».

 

 

On rappelle pour ceux qui n’étaient pas nés en 70 que Mai 68 est cette révolution colorée appliquée à la France par les intérêts américains au travers de ses agents sionistes. Il s’agissait de dégaulliser un pays encore trop résistant à la Pax Americana et à ses produits culturels. D’ailleurs, si vous regardez toutes les courbes possibles, tout bascule après Mai 68 : pour ne prendre que cet exemple, le cinéma français se fait dépasser par le cinéma américain, un marqueur culturel fort de l’influence de l’idéologie anglo-saxonne. Et tout le reste suivra : économie, social, médias, politique, la France plongera dans un merdier dont elle n’est toujours pas sortie.
La seule solution ? Eh bien c’est de redevenir la France. Et évitant de tomber dans les pièges tendus par les faux nationalistes... on se comprend !

 

JPEG - 382.9 ko
Quand un agent du mondialisme rencontre un agent du mondialisme...

 

Et qui est pressenti pour représenter la commémoration de cette défaite nationale ? L’agent américano-sioniste de son état Daniel Cohn-Bendit, qui nous aura infligé Mai 68, la trahison sociale, la haine de la Nation et la libération des mœurs, dont la pédophilie. Un multirécidiviste de la démolition !
Nous, si on nous demande de commémorer Mai 68, on se déguise en CRS et on course l’agent de toutes les trahisons.

Voir aussi :

17 novembre
Un jour en France : vendredi 17 novembre 2017
Prune pour le PS, Joann Sfar est partout, Patrick Liste Noire Cohen battu
16 novembre
Un jour en France : jeudi 16 novembre 2017
Miss Artois & Marion Le Pen, Alice Zeniter pour les lycéens, et la famille Traoré
26
15 novembre
Un jour en France : mercredi 15 novembre 2017
Public fake news Sénat, métro boulot crado, Jamel accuse ses auteurs !
11
14 novembre
Un jour en France : mardi 14 novembre 2017
Le plagiaire Jamel chez Drucker, le caïd Benzema sur Canal, Cantona l’antifrançais
85
13 novembre
Un jour en France : lundi 13 novembre 2017
Plenel plénélisé, dessins interdits, Stéphane Bern catho intégriste ?
16
10 novembre
Un jour en France : vendredi 10 novembre 2017
Macron 1er chez Salman 1er, Brigitte voilée, révolte anti-islam à Clichy
22
9 novembre
Un jour en France : jeudi 9 novembre 2017
Charlie Valls contre Mediapart, Haenel Médicis, 6 millions de chômeurs gattazés
7
8 novembre
Un jour en France : mercredi 8 novembre 2017
Ben Laden prend 6 mois ferme, Webedia balance, Kouchner & BHL s’enkurdent
12
7 novembre
Un jour en France : mardi 7 novembre 2017
Vuillard prix Goncourt-Shoah, doléances de France, Depardieu le cochon
10
6 novembre
Un jour en France : lundi 6 novembre 2017
Le Renaudot à Mengele, Karin Viard porno, son altesse Gérard Collomb
20
3 novembre
Un jour en France : vendredi 3 novembre 2017
Un FN anti-social, France Inter adore Pierre Bergé, adieu le bac
16
2 novembre
Un jour en France : jeudi 2 novembre 2017
Le Clézio shoatise les migrants, légions d’honneur, festival familial de Karl Zéro
15
1er novembre
Un jour en France : mercredi 1er novembre 2017
Spécial Propagande des morts : Ali Baddou, Yann Barthès, Nadia Daam
14
31 octobre
Un jour en France : mardi 31 octobre 2017
Monte Ta Croix !, Le Monde illisible, Les Femen contre Polanski
23
30 octobre
Un jour en France : lundi 30 octobre 2017
Le Sauvageot de Mai 68, Ardisson et les Beurettes, Macron et les maîtres du Monde
22
27 octobre
Un jour en France : vendredi 27 octobre 2017
Imposteurs & imposteuses, profiteurs & profiteuses du harcèlement sexuel
16
26 octobre
Un jour en France : jeudi 26 octobre 2017
Élisabeth Lévy contre France Inter, France Inter contre Élisabeth Lévy (mais pas trop)
24
25 octobre
Un jour en France : mercredi 25 octobre 2017
Harcèlement sur smartphone, sport extrême à Paris, bœuf couillonné
13
24 octobre
Un jour en France : mardi 24 octobre 2017
Bizutage & délation à Caen, Boutin harcelée par la gauchosphère, al-Sissi à Paris
35
20 octobre
Un jour en France : vendredi 20 octobre 2017
Sexe, drogue et rock and roll avec des Rolling Stones à 254 euros l’entrée
29
19 octobre
Un jour en France : jeudi 19 octobre 2017
Rozon le cochon, Omar Sy contre Zemmour le criminel, Marilou Berry superstar
25
18 octobre
Un jour en France : mercredi 18 octobre 2017
Vive les yachts, la fin du fret SNCF ?, Philippot contre la meute
17
17 octobre
Un jour en France : mardi 17 octobre 2017
BalanceTonPorc/Juif, Anne Frank(enstein), Massilia détritus
27
16 octobre
Un jour en France : lundi 16 octobre 2017
Oliver Stone weinsteinisé, Blanquer contre l’écriture inclusive, le PS dégraisse
28
13 octobre
Un jour en France : vendredi 13 octobre 2017
Balladur revient... chez Zemmour, droit de cuissage, immigration massue
26

Pour comprendre l’affaire JFK, la trahison des élites et l’arnaque Mai 68,
lire sur Kontre Kulture

 

 
 






Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1825327
    Le 23 octobre à 19:50 par M. P.
    Un jour en France : lundi 23 octobre 2017

    Bah, mai 68 est aussi lamentable et aussi mémoriel que la shoasse. Ce qui le fait sortir de l’histoire et du réel, automatiquement. Les Jefs créent de fausses promesses appelées "possibilités" et s’en servent pour détourner l’argent, les corps et les consciences. Ils sont incapables de construire sauf la destruction. Va falloir commencer à le comprendre.

     

    Répondre à ce message

    • #1825399
      Le 23 octobre à 21:00 par réGénération
      Un jour en France : lundi 23 octobre 2017

      À quand le retour du Roi alors ? Eh oui on en est bien loin... Pour les soixante-huitards c’est cuit, d’ailleurs ils n’ont toujours rien vu, et pour les post-68 c’est soit trop tard, soit trop faible - mais il reste quand même un cordon sanitaire qui fait que la France n’est jamais vraiment vaincue et qui fera des petits, et dont E&R construit le ligament davantage que d’autres - je ne citerai pas de nom.

       
  • #1825346
    Le 23 octobre à 20:07 par le gaulois
    Un jour en France : lundi 23 octobre 2017

    Je suis de la génération d’après 68 et entendre De Gaule me fait toujours le même effet...
    Un vrai chef,un vrai père de la nation,si visionnaire et pas un seul qui ne lui est arrivé à la cheville à sa suite.Ses propos suffiraient à le taxer de nos jours de fasciste.
    Quant au schleu,il est bien resté à son niveau.Manquerait plus que la légion d’honneur pour sa libération de la France.Qu’il profite bien de la gloire des hommes !

    Salutations

     

    Répondre à ce message

    • #1825426
      Le 23 octobre à 21:28 par bertin
      Un jour en France : lundi 23 octobre 2017

      Au Gaulois,

      Rassurez -vous,De Gaulle était traité
      de fasciste,dictateur,auteur de coup d’état permanent,
      avec la quasi -totalité de la presse hostile,les partis,
      les syndicats,les banquiers...
      Seul le peuple consulté par référendum lui octroya
      de larges majorités .
      De Gaulle nous dégagea de l’Empire,ce qui
      provoqua Mai 1968 .
      50 ans de colonisation ont suivi .
      50 ans ça suffit !

       
    • #1825590
      Le 24 octobre à 03:45 par Sedetiam
      Un jour en France : lundi 23 octobre 2017

      @ Bertin,

      Hop, hop, hop, cher ami, si je puis me permettre, une coquille chronologique semble s’être glissée dans votre déroulé :
      - Le discours du Général au sujet de l’or et du dollar est de 1965, soit le deuxième « shot » à l’Empire après celui infligé par le Président du gouvernement provisoire de la République française, de 1944 à 1946, avènement de la IVe.
      - Cependant et avant même 68, s’intercale un discours (celui du 27 Novembre 1967) qui, alors que l’on évoque la guerre des 6 jours, balance du lourd sur une certaine entité sioniste implantée au Moyen-Orient, en Palestine, au lendemain de la WWI...

      Et il est à pressentir qu’il s’est trouvé, dès lors, quelques responsables pour faire interdire ses spectacles...
      Le dernier prévu de 68 ayant pu avoir pour triste intitulé : « L’an prochain à Colombey ».

       
    • #1825671
      Le 24 octobre à 09:34 par bertin
      Un jour en France : lundi 23 octobre 2017

      A Sedelium,

      Tout à fait d’accord avec vos remarques.

       
  • #1825484
    Le 23 octobre à 22:28 par René
    Un jour en France : lundi 23 octobre 2017

    L’héritage gaulliste c’est aussi hélas la 5e raie publique, l’OTAN et l’U.E., pas très nationaliste tout ça. Ce fut le début de la fin des fameuses 30 glorieuses. Il amorça le déclin en fait, avec les plaies de la décolonisation.
    L’(im)monde survit grâce aux subventions très certainement, il faut bien qu’elle vienne de quelque part, la dette de 2300 000 000 000. Ses avis sont dictés par le comité des fausses vérités.
    Le micron sera-t-il le président des 12 millions de chômeurs, là ce serait le record mondial, même chez les sous-développés c’est moins.

     

    Répondre à ce message

    • #1825675
      Le 24 octobre à 09:43 par paramesh
      Un jour en France : lundi 23 octobre 2017

      L’héritage gaulliste ?, mais De gaulle a été trahi de son vivant (par la banque et le sionisme), il n’y a aucun héritage politique gaulliste (et intellectuel cela se résume à Marie France Garaud), c’est comme les marxistes (bolchéviques) qui se réclament de Marx : vaste fumisterie
      le seul vrai gaulliste à l’heure actuelle serait Phillipot (pour les idées) s’il était moins politicard.

       
  • #1825499
    Le 23 octobre à 22:43 par LVT
    Un jour en France : lundi 23 octobre 2017

    Ne pas oublier tout de même que la kermesse estudiantine de mai 68 à été voulue,promue, permise, et organisée par le capital en crise afin de masquer la gronde et le malaise social qui ne cessait de monter - et cela bien en amont de mai 68- et qui a explosé en 68 donc, avec ses 10 millions de grévistes que le patronat et tous les flics syndicaux du capital ont eus toutes les peines à remettre au boulot, après les accords de Grenelle de Georges Séguy... La preuve, de nos jours quand l’on évoque mai 68, c’est toujours pour parler avec lourde insistance de ladite kermesse culturo-sociétale, et jamais, ou du bout des lèvres, de la grève générale des ouvriers.

     

    Répondre à ce message

  • #1825526
    Le 23 octobre à 23:15 par Cétaitmieuxavant
    Un jour en France : lundi 23 octobre 2017

    "tout bascule après Mai 68 / ... / Et tout le reste suivra : économie, social, médias, politique..."

    C’est aussi le début du sabotage de l’école (lecture globale, maths modernes, etc). Et c’est l’arrivée triomphale du gauchisme bidon, soutenu par des imposteurs en poste dans l’administration, les médias, l’université... C’est un gauchisme qui parle au nom des ouvriers, mais qui se fiche du salaire des ouvriers. Un gauchisme qui aime l’art contemporain, et qui déteste la société traditionnelle.

     

    Répondre à ce message

  • #1825626
    Le 24 octobre à 06:59 par Montparnasse
    Un jour en France : lundi 23 octobre 2017

    Les faux nationalistes ... Intéressant de voir Élizabeth Levy être à nouveau sur tous les plateaux télé pour servir un discours faussement conservateur et souverainiste qui comme Zemmour se limite à l’immigration et l’islamisme mais qui contrairement à ce dernier n’est kamais contredit ...

     

    Répondre à ce message

  • #1825643
    Le 24 octobre à 08:29 par spiritof76
    Un jour en France : lundi 23 octobre 2017

    Le seul document d’importance concernant Oswald qui mérite d’être déclassifié est son dossier fiscal qui dort profondément dans les caves de l’IRS américain. Et puis, il faudra y aller doucement avec les russes, car eux aussi peuvent avoir des informations croquignolesques, concernant ce citoyen américain - pris d’une soudaine passion pour l’URSS - qui y vécu quelques temps et y trouva son épouse, sans que les autorités américaines n’y trouvèrent rien à dire lors de son retour dans la mère patrie du coca cola... Les tenants de la ligne officielle, peuvent toujours s’accrocher pour nous expliquer l’incroyable mansuétude dont à bénéficier Oswald, avant et après son retour d’URSS, quant on sait que n’importe quel citoyen était mis sous surveillance dés qu’il faisait l’objet d’un soupçon de sympathie de gauche...

     

    Répondre à ce message

    • #1826242
      Le 25 octobre à 02:06 par Sedetiam
      Un jour en France : lundi 23 octobre 2017

      Il n’y a qu’à se souvenir de Chaplin dans la même décade : obligé de s’exiler ; c’est dire quelle pression existait !

      Quant aux Harvey, c’est à se demander jusqu’à quel point ils portent la poisse...alors que tout autour d’eux paraît n’être qu’affaire de trous...

       
  • #1825686
    Le 24 octobre à 09:59 par Sev
    Un jour en France : lundi 23 octobre 2017

    Comme quoi la méthode des "révolutions colorées" fonctionne toujours très bien puisque celle de mai 68 continue ses dévastations comme les effets interminables d’un lâché de bombe nucléaire. La comparaison pourrait paraître énorme et pourtant, le nucléaire a pour conséquence la pulvérisation de la structure de toute molécule qui ensuite se reconstitue comme elle peut et souvent sous forme monstrueuse... le parallèle avec les monstruosités du "progrès" sociétal infligé à la France depuis la prise de pouvoir par les gauchistes enragés libertaires ultra libéraux est devenu indéniable.
    Sarko était l’agent pro atlantisto sioniste choisi par le Système pour virer les derniers gaullistes de la "gouvernance française" déjà décomposée. Quelques pseudos scandales sortis à point nommé pour MAM et autre Douste Blazy et la mort inattendue du grand Seguin permirent au l’agité Sarko de contenter ses maîtres.
    Puis on eu le rondelet mais très cynique Hollande. Une sorte d’erreur nécessaire au même Système pour éviter qu’une Ségolène, un peu trop "militaire" dans son tempérament, ne vienne gêner la mise en place du NOM. 
    La neutralisation d’un DSK qui avait en tête quelques "petites modifs" en matière d’économie qui déplaisaient aux maîtres du chaos et on eu le Hollande et ses 5 ans pour nous enterrer dans un n’importe quoi héxagonal d’une rare traîtrise.
    Enfin, on nous imposa la cerise artificielle sur le gâteau frelaté : le freluquet Macron qui n’est rien d’autre qu’un expert comptable d’entreprise et non un grand stratège rothschildien comme on veut nous le présenter. Le gang Rothschild sait très bien choisir ses lampions.... Macron fut le commercial ad hoc pour quelques uns des dossiers industriels français à brader à l’étranger. Macron, en temps de politique normale, devrait être traduit devant les tribunaux pour haute trahison...
    On attend avec impatience les vrais patriotes (pas ceux de Philippot !) pour reprendre en main notre pays dévasté pour des barbares en costard californien...

     

    Répondre à ce message

  • #1825861
    Le 24 octobre à 15:28 par Domino
    Un jour en France : lundi 23 octobre 2017

    "En même temps", commémorer mai 68 permettra à certains de rétablir la vérité en ayant une certaine audience...

     

    Répondre à ce message